Le gilet de sauvetage, à enclencher une fois sorti de l'avion

Proposé par
Fredzurich
le

En cas de crash aérien, le gilet de sauvetage ne doit être gonflé qu'à la sortie de l'avion et non à l'intérieur de la cabine. En effet, en cas d'infiltration d'eau, un gilet de sauvetage gonflé vous collera au sol ou au plafond de la cabine ce qui peut empêcher la sortie voire même provoquer la noyade.

C'est notamment ce qui arriva à certains passagers lors du crash du Vol 961 d'Ethiopian Airlines en 1996.


Tous les commentaires (56)

a écrit : Question bête.
Imaginons que l'avion coule et qu'on se retrouve donc sous l'eau ( situation presque impossible )
Si en sortant on est sous l'eau, est ce que le gilet se gonfle ? ou faut-il être en partie à la surface ?
Tu peux le gonfler en tirant sur la sorte de ficelle je pense (ou alors manuellement en le gonflant toi même) mais je pense qu'avec archiméde tu vas tout de suite remonter et tu pourras le gonfler tranquillement à la surface car son intérêt est surtout de permettre de flotter sans effort et sans savoir nager le temps que les secours arrivent.

Le gilet des enfants et des bébés doit par contre être gonflé dans l'avion.
Source: consigne de sécurité au décollage et atterrissage pour mon voyage à La Réunion de cet été :-)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je confirme cette anecdote, en effet je viens juste de regarder un épisode de mayday (série reproduisant les accidents aériens), en réalité suite à un détournement le pilote à été contraint de faire ce que les pirates de l'air lui indiquaient (ceux ci voulaient aller en Australie) ce qui était impossible car l9;avion n'avait pas plus de deux heures de carburant, mais les pirates de l'air étaient alcoolisées et ne croyaient pas le pilote qui à alors décidé de longer les cotes africaines plutôt que de prendre un cap direct sur l'Australie ce qui lui a permis (lorsque les pirates regardaient ailleurs) de s'approcher des Comores et d'amerrir sur une plage non loin de la capitale (il s'agit d'un des premiers, si ce n'est le premier amerrissage de l'histoire de l'aviation civile) pendant que l'avion descendait le commandant de bord au bien précisé aux passagers de ne surtout pas gonfler leurs gilets mais avec la panique et le vacarme qui régnait en classe éco les gens n'ont pas entendu le message et on agit de façon irrationnelle, ce crash ne laissa que 50 survivants alors que bien plus auraient pu s'en tirer si ils n'avaient pas gonflé à l'avance leurs gilets. Je pense que la conclusion de cette histoire c'est que la peur de mourir peut causer notre mort, c'est pourquoi il faut toujours essayer de ne pas y céder :)

Voilà j'espère que l'explication n'était pas trop longue désolé du pavé c'est mon premier com´ sur le site :)
Afficher tout
"C'est la panique qui tue..." c'est tiré de je-ne-sais-plus-quel-livre mais c'est bien vrai...

Posté le

android

(3)

Répondre

L'anecdote est surprenante a présent je vais arrêter mes cours de saut d'avion !! C'est la première fois que l'on m'apprend ça ... J'ai peur maintenant !!! Merci tout de même

a écrit : Quelqu'un pourrait - il répondre à la question que je me pose depuis des années ! : Pour quoi ne met-on pas dans les avions des parachutes afin que les passagers se sauvent avant un crash !? Pour quoi !? À mon avis avec la pression de l air et la vitesse tu te fera déchirer en ouvrant la porte. Je dis bien à mon avis tu:-)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : moi j ai compris et merci du conseil! ces p'tits malins ne l ont même pas précisé sur leur mini guide de survie je crois!! ^^ Eh bien si, c'est obligatoire ! Regarde bien la prochaine fois, on l'a mis ^^

a écrit : Question bête.
Imaginons que l'avion coule et qu'on se retrouve donc sous l'eau ( situation presque impossible )
Si en sortant on est sous l'eau, est ce que le gilet se gonfle ? ou faut-il être en partie à la surface ?
Oui tu pourras le gonfler :-) les gilets se gonflent grâce a une ou deux cartouches de CO2 comprimés qui se percutent quand on tire sur les fameuses languettes rouges. Pas besoin d'air autour de toi. Le gilet te permettra d'ailleurs de remonter a la surface sans effort si tu ne sais pas nager ou si tu es blessé

a écrit : Entre le placard à cadavre,les pilotes qui voient mal, les oiseaux qui peuvent percuter un avion ou rentrer dans les réacteurs et les gilets de sauvetage qui risquent provoquer la noyade, ceci n'est pas très réjouissant et rassurant. Ceci dit très bonne anecdote. Je ne le savais pas pas. Merci à moi qui ai la phobie des avions !Oo

A noter que l'avion est le moyen de transport le plus sur au monde !
Du fait qu'il est le moyen de transport ayant causé le moins de morts parmi le train, la voiture et autre.
Sinon, écouter Le Blond qui pourra vous rassurer

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : @touko : excellent ^^
Sinon pr l'anecdote, effectivement c'est à chaque fois répété ds les avions lors de la démo, mais certains n'ont peut-être jamais pris l'avion pour le savoir. C'est super judicieux de l'expliquer en tout cas !
Surtout qu'on en a rien à cirer de la démo quand on est dans l'avion.

a écrit : Je n'ai pas bien compris l'anecdote ?
En cas dinfiltration deau dans le gilet? Et pourquoi nous collerait il au sol ou au plafond? Quelqu'un pourrait il m'expliquer sil vous plait?
Merci davance
Si l'eau remplit l'avion le gilet te porte à la surface de cette eau et te plaque sur le plafond (ou le sol si l'avion s'est retourné lors de l'amerrissage ) et t'empêche donc de sortir.

a écrit : Entre le placard à cadavre,les pilotes qui voient mal, les oiseaux qui peuvent percuter un avion ou rentrer dans les réacteurs et les gilets de sauvetage qui risquent provoquer la noyade, ceci n'est pas très réjouissant et rassurant. Ceci dit très bonne anecdote. Je ne le savais pas pas. Tu ne le savais "pas pas" ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Au sol ou au plafond ? Mais si l'avion coule de côté, on sera coller au hublots. Et si il pique du nez on sera bloquer à l'arrière :) faut que j'arrête de chipoter mdr de toutes façon mes com passent pas :)

Ces ethyopiens hahaha j'en ai une bonne a propos d'eux. Une quinzaine de personnes furent mortes en essayant de sauver un poussin tombé dans un puits. Cette histoire est vraie et a été nominée aux Darwin Awards

Posté le

android

(0)

Répondre

Je me coucherai moins bête! Car pour ma part j'ai toujours cru que c'était pour que les personnes sortant de l'appareil aient de la place en suffisance.

Posté le

android

(0)

Répondre

Merci pour l'anecdote, j'angoisse en avion, du coup je fais très attention aux consignes de sécurité et je n'avais jamais compris pourquoi il fallait gonfler le gilet en dehors de l'avion...