La première mathématicienne finit torturée et démembrée

Proposé par
le

Hypatie d'Alexandrie fut la première femme mathématicienne. Cependant, ses idées païennes et novatrices pour l'époque lui causèrent une mort violente : elle fut attrapée chez elle par une foule de chrétiens fanatiques, déshabillée et eut la peau lacérée jusqu'aux os. Son corps fut ensuite coupé en morceaux et brûlé. Cette tragédie entraina le départ de nombreux savants d'Alexandrie.

Pendant un millénaire, seul les Arabes et les Indiens jouèrent un rôle majeur dans l'évolution des mathématiques.


Commentaires préférés (3)

Aujourd'hui quand on a des idées novatrice on est juste traités de fou y'a quand même un avancement

Un exemple qui montre la petitesse d'esprit de la religion chrétienne à cette époque.

Posté le

android

(470)

Répondre

a écrit : Un exemple qui montre la petitesse d'esprit de la religion chrétienne à cette époque. Je ne suis pas sûre qu'on puisse parler de "petitesse d'esprit" de la religion de l'époque. Aujourd'hui, ça nous paraît impensable, mais il faut se mettre dans la tête des gens qui n'avaient pas le savoir qu'on a actuellement grâce aux sciences, à l'expérience et à l'éducation. La religion n'avait pas la même place dans la société que celle qu'elle tient aujourd'hui. On ne peut pas juger ce qu'on ne connait pas ...


Tous les commentaires (133)

Aujourd'hui quand on a des idées novatrice on est juste traités de fou y'a quand même un avancement

Un exemple qui montre la petitesse d'esprit de la religion chrétienne à cette époque.

Posté le

android

(470)

Répondre

C'est toujours aussi fascinant de voir a quel point les gens sont creatifs lorsqu'il s'agit de tuer quelqu'un !

Posté le

android

(148)

Répondre

a écrit : Un exemple qui montre la petitesse d'esprit de la religion chrétienne à cette époque. Je ne suis pas sûre qu'on puisse parler de "petitesse d'esprit" de la religion de l'époque. Aujourd'hui, ça nous paraît impensable, mais il faut se mettre dans la tête des gens qui n'avaient pas le savoir qu'on a actuellement grâce aux sciences, à l'expérience et à l'éducation. La religion n'avait pas la même place dans la société que celle qu'elle tient aujourd'hui. On ne peut pas juger ce qu'on ne connait pas ...

Ce qui est drôle c'est qu'aujourd'hui on parle de la recrudescence de la violence (notamment chez les jeunes) alors que nous sommes bien innocents comparé a ces périodes sanguinaires

On peut en savoir un peu plus sur cette femme grâce au film "Agora" d'Amenábar (2010) avec Rachel Weisz :)

Les chrétiens d'antan modèle de tolérance pour nos islamistes d'aujourd'hui...
La roue tourne mais l'humanité désespère dans ses errances cycliques.

Au moins à l'époque le peuple savait faire entendre ses choix !! On ne manifestais pas sans but !!!

Posté le

android

(16)

Répondre

Ou serions nous sans les 1000 ans de retard dû au christianisme?
Quelles découvertes scientifiques, philosophiques, sociologiques... avons nous ratées?
Même Onfray ne sait pas y répondre...

Posté le

android

(84)

Répondre

Ouai bien tu m étonne que les gens savants soient partis, bonjour la reconnaissance ---

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Ou serions nous sans les 1000 ans de retard dû au christianisme?
Quelles découvertes scientifiques, philosophiques, sociologiques... avons nous ratées?
Même Onfray ne sait pas y répondre...
Qui sais,nous aurions peut être encore plus de retard...

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : Ou serions nous sans les 1000 ans de retard dû au christianisme?
Quelles découvertes scientifiques, philosophiques, sociologiques... avons nous ratées?
Même Onfray ne sait pas y répondre...
Les "avancées" humaines ne se limitent pas aux sciences, dures ou molles. Le bonheur et la liberté individuelle, comme par exemple la liberté d'aimer, comptent aussi. Or celles-ci sont gravement menacées par les religions

a écrit : Qui sais,nous aurions peut être encore plus de retard... Je ne pense pas, quand on sais que les grecque savaient deja dans l antiquité que la terre etait ronde (Eratosthene 246Av Jv) et qu il a fallu attendre gallilé au alentour de l an 1600 pour que l eglise accepte enfin que la terre soit ronde...t as deja perdu 1800 d avancé astronomique et quand on vois aujourd hui son importance dans la vie de tout les jours,peut etre serions nous beaucoup plus avancé dans nos connaisances

Posté le

android

(48)

Répondre

a écrit : Ou serions nous sans les 1000 ans de retard dû au christianisme?
Quelles découvertes scientifiques, philosophiques, sociologiques... avons nous ratées?
Même Onfray ne sait pas y répondre...
On en serait au même point que les Grecs et Romains : plus d'innovation arrivée à un certain point.
Leur religion expliquait tout, chaque élément avait un dieu qui lui donnait tel ou tel forme, donc pas de scientifique (niveau biologie ou science). C'est justement l'arrivé du Judaïsme/Christianisme, puis plus tard l'arrivée de l'Islam qui rompe tout et ne donne plus d'explication à chaque élément.

Par exemple les tuyaux en plomb des Romains leur causaient des problèmes de fertilité donc ils sculptaient des hommes bien membrés au-dessus de leurs portes pour être fertile.

La vrai question est plutôt : Pas de religion, où en serions nous?

a écrit : Qui sais,nous aurions peut être encore plus de retard... Alors la excuse moi, mais permet moi dans douté. Pendant un petit millier d'années, la science et tout ce qui va avec n'avaient pas vraiment sa place dans la société. Le but du christianisme n'était pas tout à fait l'ouverture d'esprit, mais plutôt la réduction... Pour mieux faire de toi un donateur!

a écrit : Ou serions nous sans les 1000 ans de retard dû au christianisme?
Quelles découvertes scientifiques, philosophiques, sociologiques... avons nous ratées?
Même Onfray ne sait pas y répondre...
Le lien d'un article qui traite de la relation science-religion.
www.scienceetfoi.com/ressources/relation-science-foi-religion-christianisme/
Il est assez intéressant. De plus de nombreux scientifiques ayant permis de belles avancées scientifiques étaient croyants.

a écrit : Ce qui est drôle c'est qu'aujourd'hui on parle de la recrudescence de la violence (notamment chez les jeunes) alors que nous sommes bien innocents comparé a ces périodes sanguinaires Ce qui est drôle c'est de comparer la société d'aujourd'hui a celle d'Alexandrie au 4 eme siècles après JC.

Posté le

android

(15)

Répondre

On arrête là ce débat s'il-vous-plait, les commentaires sur l'intérêt ou non des religions ne servent à rien, vous ne convaincrez personne que ce soit d'un côté ou de l'autre et cela finit toujours en messages agressifs, ce qui venait de débuter... Respectez les croyances de chacun. Merci.

a écrit : Je ne suis pas sûre qu'on puisse parler de "petitesse d'esprit" de la religion de l'époque. Aujourd'hui, ça nous paraît impensable, mais il faut se mettre dans la tête des gens qui n'avaient pas le savoir qu'on a actuellement grâce aux sciences, à l'expérience et à l'éducation. La religion n'avait pas la même place dans la société que celle qu'elle tient aujourd'hui. On ne peut pas juger ce qu'on ne connait pas ... Afficher tout Avec des propos comme ceux la on peut justifier l'esclavage, les genocides, les deportations et tout autres crimes historiques, reserver un tel chatiment pour un acteur des sciences modernes de l'epoque est aussi monstrueux que ca en a l'air..

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas, quand on sais que les grecque savaient deja dans l antiquité que la terre etait ronde (Eratosthene 246Av Jv) et qu il a fallu attendre gallilé au alentour de l an 1600 pour que l eglise accepte enfin que la terre soit ronde...t as deja perdu 1800 d avancé astronomique et quand on vois aujourd hui son importance dans la vie de tout les jours,peut etre serions nous beaucoup plus avancé dans nos connaisances Afficher tout 1) il s'agit d'aristote qui a fournit les preuves de la rondité de la terre.
eratosthène s'en est servi pour calculer l'obliquité par exemple. Après l'âge d'or héllénique, les romains ont hérités des textes grecs qui ont ensuite circulés jusqu'à l'empire bizantin, relique de l'empire romain. Puis les arabes ont pris le relais et l'orient devient le centre intellectuel du monde connus. Cette époque prendra fin avec une transmission vers l'europe via les croisades nottament permettant de renouer avec les connaissances grecques revisitées par les arabes. Cependant les textes les plus éminents étaient cependant déjà connus.
2)l'eglise (a part un seul inconscient) n'a jamais cru que la terre était ronde. Les clercs étaient des gens cultivés, des érudits, certains papes étaient même des scientifiques avertis (ex : Gerbert Aurillac).
Certains comme saint thomas d'aquin étaient a la fois philosophes et scientifiques mais il y avait aussi des médecins, chirurgiens, d'autres promouvaient le développement de la science...
Bref, tout ça pour dire qu'il faut se renseigner avant de parler. J'espère que ce message passera la censure.