Un ex-champion du monde de nage sauva 20 personnes de la noyade

Proposé par
le

Shavarsh Karapetyan est un nageur soviétique avec palme 13 fois champion d'Europe et 17 fois champion du monde. Le 16 septembre 1976, après avoir couru 20 kilomètres avec son frère au bord d'un lac, il fut témoin de la chute d'un bus qui tomba à pic au fond du lac. Il plongea à plusieurs reprises dans l'eau glacée devenue trouble, sauvant 20 personnes de la noyade (sur 92 passagers). Il finit par s'évanouir à cause de l'eau froide et resta dans le coma un mois et demi.


Tous les commentaires (111)

a écrit : Pourquoi sa nationalité est-elle si importante ? Parce que lorsqu'on est arménien et que l'on voit ce genre d'anecdote on est plutôt fier de le faire savoir, et que c'est aussi un plus à ajouter à l'histoire, c'est tout.

a écrit : Les 72 autres passagers sont morts? Nan ils attendent dans le bus --'

Posté le

android

(2)

Répondre

Adieu superman et compagnies ! Place à Shavarsh !
Celui qui a risquer sa vie pour d'autres gens à qui la vie ne tenaient qu'a un fil.

Posté le

android

(0)

Répondre

Les vrais héros ne porte ni cape, ni costume ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Cela s'appelle un trolley-bus (encore très présent dans les pays de l'est), le conducteur a le complet contrôle du véhicule et les câbles électriques "survolent" la route. Le conducteur connaît son chemin par cœur et agit en fonction (pour les virages etc) avec tout de même une marge de manœuvre. Les câbles n'apportent que l'énergie nécessaire au fonctionnement, mais si je chauffeur ne respecte pas sa route, il arrache les câbles et le trolley va s'arrêter, mais bien sur il doit perdre de la vitesse avant, l'arrêt n'est pas instantanné. Voilà, probablement que le chauffeur a perdu le contrôle (malaise ou plus probablement route verglacee). Dans ton profil tu dis être de Moscou, mais pourquoi tu ne connais pas le fonctionnement d'un trolley? Afficher tout Il y en a en France aussi.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Petite conffusion !
(désolé ça tombe encore sur toi !)
Mais un bus et un TROLLEYBUS
c'est pas la même chose.
Ni en mode de fonctionnement (le trolleybus est électrique ) ni en capacité.Il y en a même à 2 niveaux.
Par exemple celui de Genève a 44 places assises et 100 debout! (Édit= ho
rs service en 2005)

fr.m.wikipedia.org/wiki/Trolleybus_de_Gen%C3%A8ve
Afficher tout
Un trolley bus à aussi un moteur thermique (pour aller se mettre sous les lignes, en cas de déviation etc)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Nan ils attendent dans le bus --' Sa question est plutôt de savoir si certaines personnes ont su sortir du bus d'elles-mêmes ;)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Il y en a en France aussi. Je le sais merci -.- mais il doit rester des lignes actives dans 4 ou peut être 5 villes dans tout le pays, on ne peut pas dire que ce soit très répandu de nos jours...

a écrit : Moi j'espère qu'il ne m'aurait pas sauver car je ne saurais pas comment le remercier d'un tel altruisme. Alors et d'une, si tu t'étais retrouvée au fond d'un lac en train de te noyer, tu aurais prié, espèré pour que cet homme te sauve la vie, car c'est ce que t'aurait dicté ton instinct de survie !
Et de deux, cet homme à porté secours aux passagers car il estimait que c'était son devoir de le faire, la seule chose qu'il attend de toi c'est que tu respires et tu vives, c'est ça sa vraie récompense

Posté le

android

(3)

Répondre

Et en 1985 il a secouru des personnes piégés dans un bâtiment en feu , et a fini une fois de plus plusieurs mois a l'hôpital . Brave homme ! Et la petite mésaventure de la fin a lieu en 2013 quand la flamme olympique c'est éteinte en sa possession .

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Bravo monsieur !! Des gens moi le premier prêt à sacrifier leur vie pour des inconnus on en voit rarement de nos jours. Ça va les chevilles? Ce que j aime chez les héros comme lui c'est que la plupart du temps ils sont gênés quand on les nomme ainsi

a écrit : La question est : Comment ce fait-il que ce bus, CABLÉ, est pu se retrouver dans ce lac ? C'est parce que ce n'est pas un simple bus, mais un troleybus (lu dans les sources). :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le 19 février 1985, Shavarsh se trouve à proximité d'un bâtiment en flammes. Des personnes étant piégées par les flammes, celui-ci y pénètre pour leur prêter secours. À nouveau grièvement blessé, il est soigné à l’hôpital pendant de longs mois.
Il a d'ailleurs obtenu la médaille fair play de l'UNICEF pour son courage
Selon les sources, c'est plutôt celle de l'UNESCO, mais je chipote :)

Posté le

android

(1)

Répondre

Quel courage!
Mais son frère l'a regardé faire?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bonne question ,d'autant plus qu'il était également champion de natation.
Mais peut-être qu'il n'avait pas la même résistance physique que son frère ni la même hargne pour plonger dans un lac gelé,nager pendant 25m et plonger à 10m de fond pour dégager les victimes parmi les éclats de verre,pu
is refaire le même parcourt avec la personne et y retourner encore au moins 30 fois de suite.
C'est plus qu'un exploit ! C'est incroyable !
J'avais déjà entendu des histoires de personne qui sur le coup d'un forte émotion réussissaient à décuplé leur force grâce à d'adrénaline .
Comme une femme qui aurait soulevé un véhicule pour en dégager son enfant pris dessous ,mais là ,ça dépasse tout et ce n'est pas une légende urbaine !
C'est vraiment un héros!
Afficher tout
C'est plus qu'une légende urbaine, la science l'a démontrée. Et puis y'a rien d'étonnant, sous le coup de l'adrénaline on fait tous des trucs bizarres et on se demande après coups comment c'est possible.

Posté le

android

(2)

Répondre

Quel courage!!
Mais son frère l'a regardé faire?

Posté le

android

(0)

Répondre

Moi je dis si il a une femme ce mec sa dois être une femme combler

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non. Vous ne prenez jamais le bus ?
Il y a souvent plus de 80 places disponibles (d'après les écriteaux), donc en se serrant comme des sardines (et donc en ne respectant pas la limite), on doit pouvoir mettre une centaine de personnes dans un bus.
Mais sinon, cet homme était au bon endroit au bon momen
t par deux fois...
Il aurait pas mis le feu à l'immeuble et fait dévié le bus dans le lac plutôt ?
^^
Enfin bon, au moins il a une vie équilibrée. D'accord le froid glacial et ensuite le coup de chaud.
Afficher tout
Étant chauffeur de bus justement, et de car (non c'est pas la même chose) je confirme qu'autant de personnes dans un bus moi ça me choque.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Étant chauffeur de bus justement, et de car (non c'est pas la même chose) je confirme qu'autant de personnes dans un bus moi ça me choque. C'est pourtant courant. Mais niveau sécurité ce n'est pas le mieux, c'est certain.

Posté le

android

(0)

Répondre