Un ex-champion du monde de nage sauva 20 personnes de la noyade

Proposé par
le

Shavarsh Karapetyan est un nageur soviétique avec palme 13 fois champion d'Europe et 17 fois champion du monde. Le 16 septembre 1976, après avoir couru 20 kilomètres avec son frère au bord d'un lac, il fut témoin de la chute d'un bus qui tomba à pic au fond du lac. Il plongea à plusieurs reprises dans l'eau glacée devenue trouble, sauvant 20 personnes de la noyade (sur 92 passagers). Il finit par s'évanouir à cause de l'eau froide et resta dans le coma un mois et demi.


Tous les commentaires (111)

Je l'ai vu à canne aujourd'hui! Il a bien changer ce grand homme

Posté le

android

(0)

Répondre

"Le 19 février 1985, Shavarsh se trouve à proximité d'un bâtiment en flammes. Des personnes étant piégées par les flammes, celui-ci y pénètre pour leur prêter secours. À nouveau grièvement blessé, il est soigné à l’hôpital pendant de longs mois."

Décidément, il est vraiment un grand homme !!...

Source : Wikipedia

Le monde change et les personnes avec. Prenons exemple sur ces personnes qui pensent à sauver la vie des autres avant la leur. Belle leçon d'humilité.

a écrit : C'est les personnes qui pensent à la vie des autres avant la sienne qu'il faudrait plus dans ce monde. Un grand respect Je pense qu'avec son talent pour la nage, on aurait été nombreux à faire pareil !

Posté le

android

(0)

Répondre

Vous dites tous que c'est un héro, certe je le pense aussi, mais à sa place, vous auriez quand même plonger rassurez moi ?! Du moins je l'espère, fin je trouve ça normal comme acte, même si je pourrai pas en sauver 20 je le ferais quand même (a part si vous ne savez pas nager, ça ne sert a rien de crée un sur-accident ^^)

Fin si ça se trouve c'est un coup de propagande russe...

Ce gars est un héros et malheureusement ce monde ne compte pas assez de gars comme lui.
Franchement respect mec .

Posté le

android

(1)

Répondre

Regardez bien la photo, les gens sont en short et manches courtes, le temps ne devait pas être glacial comme il est écrit, mais cela n'enlève rien au courage et au mérite du sauveteur.