Les handicapés mentaux punis de Jeux olympiques

Proposé par
le
dans

Depuis 2000, il n'y avait plus d'handicapés mentaux aux Jeux olympiques handisport suite à la triche de l'équipe espagnole de basketball aux Jeux de Sydney. En effet, l'entraîneur espagnol avait fait jouer des joueurs non-handicapés, qui remportèrent la médaille d'or. Cette manipulation jeta le doute sur la possibilité de contrôler la véracité du handicap mental et il fut donc exclu des disciplines olympiques. Il a fait sa réapparition dans les épreuves de Londres en 2012.


Tous les commentaires (74)

J'espère que les autorités les ont sanctionné sévèrement comme dans les cas de dopage par exemple, car c'est de la tricherie pure et dure.

C'est devenu un peu n'importe quoi d'ailleurs puisque les athlètes sont littéralement espionnés par les instances. Mauvais climat en contradiction avec les valeurs du sport.

Je pense que le PENTOTHAL est l'unique solution à cet épineux problème..

fr.m.wikipedia.org/wiki/Sérum_de_vérité

a écrit : Plus dur?? Quand on est le meilleur au monde, l'intensité de la préparation et des efforts est la même, qu'on soit handicapé ou non!
Les handicapé eux même serait sûrement énervé de voir des commentaires les prenant en pitié !! Tu place leur handicape au dessus de leur sport dans ton commentaire ...
Bien sur que non!!! Mais regarde pistorius par exemple qui a voulu faire les jeux olympiques eh ben je te garantis qu'il a eu beaucoup plus de mal que les autres athletes. Donc avant de t'enerver...

Posté le

android

(5)

Répondre

Franchement il n'y a aucun honneur ni aucune dignité a gagner en trichant et en plus contre des personnes qui se sont battus pour continuer de pratiquer leur sport. Surtout qu'ils privent ces personnes de participer à ces compétitions.

a écrit : Bien sur que non!!! Mais regarde pistorius par exemple qui a voulu faire les jeux olympiques eh ben je te garantis qu'il a eu beaucoup plus de mal que les autres athletes. Donc avant de t'enerver... Il a pas eu plus de mal courir avec des prothèses c'est différent que courir normalement, au départ les valides mettent leur appui vers l'avant alors que ceux avec des prothèses doivent se relever pour tenir en équilibre mais vers la fin de la course quelqu'un avec des prothèses va aussi vite qu'un valide en faisant moins d effort ( source: Mon sujet de tpe). Conclusion pour être champion c'est pas plus dur pour un handicapé que pour un valide les 2 doivent fournir un gros effort et s'entraîner toute l'année. C'est pas plus dur pour l'un ou pour l'autre, cest différent.

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Bien sur que non!!! Mais regarde pistorius par exemple qui a voulu faire les jeux olympiques eh ben je te garantis qu'il a eu beaucoup plus de mal que les autres athletes. Donc avant de t'enerver... Non, un handicapé moteur a des capacité physique inférieure?? Tu va révolutionner le monde !!
Un mec de 50kg qui boxe contre un mec de 100kg aussi aura du mal... c'est pas pour autant que l'un a plus de mérite!!
Les handicapé sont juste diminué physiquement, ils ne font pas plus d'effort dans le sport qu'un sportif normal ...ils sont tous a 100%!! Leur maximum est juste plus bas.
Par contre dans la vie de tous les jours avec les infrastructures inadapté, c'est autre choses !

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'il a été rétabli en 2012 ! Sinon j'ai vraiment l'impression que les espagnols ne sont pas des sportifs très fair-play... Lorsqu on juge une personne il faut bien veiller a ne pas juger sa nation ;)

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Faut vraiment n'avoir aucune éthique juste pour PENSER à faire ça ! L'argent est l'excuse pour bien des maux sur notre Terre....

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'il a été rétabli en 2012 ! Sinon j'ai vraiment l'impression que les espagnols ne sont pas des sportifs très fair-play... Il ne faut pas non plus généralisé à tout un peuple le mauvais comportement d'un groupe d'individus. Les Espagnols ne sont pas tous des tricheurs ou des menteurs. Pas plus, que les Anglais, les Turcs, les Indiens ou les Colombiens.
Merci de faire attention aux préjugés dans vos propos.

Posté le

android

(17)

Répondre

J imagine qu ils devaient faire semblant d être handicapés !! Ça devait vraiment être horrible ...

Mais, en 2012, contrôlaient-ils les joueurs, et surtout, comment ils le faisaient ?

a écrit : Pour la petite correction on dit des handicapés, pas des zandicapés, par conséquent le "d'handicapé" devrait être remplacé par "de handicapé". Ce n'est peut être pas agréable à l'oreille mais c'est comme ça. (On dit des hiboux pas des ziboux). A contrario les zaricots verts sont maintenant tolérés. Je crois que l'académie française a mis fin à cela il y a quelques années.
On peut dire des zhandicapés maintenant..
Tout comme on peut écrire des ognons(oignons) depuis peu.
Bientôt on pourra écrire "ça", " sa" à l'allure où ça va..

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Je crois que l'académie française a mis fin à cela il y a quelques années.
On peut dire des zhandicapés maintenant..
Tout comme on peut écrire des ognons(oignons) depuis peu.
Bientôt on pourra écrire "ça", " sa" à l'allure où ça va..
Et même à l'allure où SA va...

a écrit : Comment s'est on finalement rendu compte qu'il ne l'était pas ? Les joueurs en fauteuil roulant se sont tous levés et ont serré la main de tous les joueurs de l'équipe adverse pour les féliciter. La preuve que ces joueurs avaient un bel esprit sportif ! ^^ :P

Pour en revenir au sujet, le gros problème en plus pour les handicapes est la plus part du temps la gestion de douleurs diverses. Les amputés ont des douleurs terribles de mignons, prothèses douloureuses lors des mouvements. Les blessés médullaires on des soucis de contractures bien souvent et la sensibilité qui délire un peu( sensations de chaud/froid intense sans raison)
Source, je suis en fauteuil roulant.
Merci pour l'anecdote, mdr!

a écrit : Pour en revenir au sujet, le gros problème en plus pour les handicapes est la plus part du temps la gestion de douleurs diverses. Les amputés ont des douleurs terribles de mignons, prothèses douloureuses lors des mouvements. Les blessés médullaires on des soucis de contractures bien souvent et la sensibilité qui délire un peu( sensations de chaud/froid intense sans raison)
Source, je suis en fauteuil roulant.
Merci pour l'anecdote, mdr!
Afficher tout
Je compatis, mais ici, nous parlons malheureusement des handicapés mentaux... Mais thx pour tes precisions qui peuvent etre meconnues pour certains

À mon sens, il n'y aura de vrais Jeux Paralympiques que lorsque ceux-ci seront pleinement intégrés aux JO traditionnels (avec tout l'aménagement nécessaire et une gestion des épreuves adaptée). Actuellement, ces Jeux "Para" sont archi-sous-médiatisés, le contexte politique Russo-Ukrainien ne faisant qu'aggraver les choses, alors que les JO "Tradi" ont su faire patienter les Poutine et autres excités du pouvoir.

Non, les Jeux Paralympiques n'ont pas la place qu'ils méritent, il n'ont que le mérite d'exister.

Merci à ces Athlètes qui redonnent de l'espoir aux handicapés qui ont du mal à trouver leur place dans notre société.

Mesdames, Messieurs du CIO : À bon entendeur ...

Il y a encore plus de triche chez les handicapés que chez les sportifs en plaine forme....ça me met le moral à zéro. ..

Posté le

android

(0)

Répondre

Surprenant de la part des espagnols..
Aucun fair play, mode de jeu infecte.