Depuis sa découverte, Pluton n'a toujours pas fait un tour complet du Soleil

Proposé par
Invité
le
dans

De sa découverte en 1930 à sa déclassification en planète naine en 2006, Pluton n'aura même pas eu le temps d'effectuer une période de révolution complète (temps mis par un astre pour accomplir sa trajectoire autour d’un autre astre, ici le Soleil). En effet, cette période de révolution est de 248 ans et 31 jours.


Tous les commentaires (111)

a écrit : L'univers est en expansion il n'est donc pas infini.
Dire qu'il est immense est plus juste.
L'univers est infini. Et il est en infinie expansion.
Il faut se renseigner avant de reprendre les gens ! ^^

Pour tous les gens que le sujet de l'astronomie intéresse, vous pouvez lire "Poussières d'étoiles" d'Hubert Reeves.
Il est excellent, très très bien expliqué et extrêmement riche. Surtout que les photos sont tout bonnement magnifiques. :)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : L'univers est infini. Et il est en infinie expansion.
Il faut se renseigner avant de reprendre les gens ! ^^

Pour tous les gens que le sujet de l'astronomie intéresse, vous pouvez lire "Poussières d'étoiles" d'Hubert Reeves.
Il est excellent, très très bien expli
qué et extrêmement riche. Surtout que les photos sont tout bonnement magnifiques. :) Afficher tout
Je te conseille de TE renseigner, car l'univers a été créé pas le big bang, à partir de la, il est en perpétuelle expension à la vitesse De la lumière.

Posté le

android

(2)

Répondre

Petite précision a vérifier qui n'est ni dans l anecdote ni sur wiki, pluton n'a été découverte que par des calculs en 1930... Grosso modo après une longue serie d équations ils se sont dit : tiens là il doit y avoir un objet rond d un certain diamètre... et ce n est que bien plus tard qu on a pu l observer réellement...

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Petite précision a vérifier qui n'est ni dans l anecdote ni sur wiki, pluton n'a été découverte que par des calculs en 1930... Grosso modo après une longue serie d équations ils se sont dit : tiens là il doit y avoir un objet rond d un certain diamètre... et ce n est que bien plus tard qu on a pu l observer réellement... Afficher tout C'est d'ailleurs avec cette technique et éventuellement en observant les oscillations de l'étoile sur son axe, à cause des interactions gravitationnelles avec les astres orbiteurs, que de plus en plus d'exoplanètes sont découvertes.

a écrit : Vu sa distance par rapport au soleil, crois moi qu'il n'y a pas d'été Je crois que la distance par rapport au soleil ou à une étoile ne détermine pas toujours la température à la surface de la planète...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je te conseille de TE renseigner, car l'univers a été créé pas le big bang, à partir de la, il est en perpétuelle expension à la vitesse De la lumière. Je ne vois pas en quoi ce que tu dis contredit mon commentaire...
En perpétuelle expansion oui (je n'ai aucune idée de la vitesse à laquelle il s'expand).
Une expansion infinie pour un univers infini, c'est bien ce que je dis.

Si je lui ai dit de se renseigner c'est que je me suis renseigné avant de commenter.
Encore une fois, cela est très bien expliqué dans le livre que j'ai cité plus haut.
Alors soit je n'ai pas compris le sens de ton commentaire, soit tu n'as pas compris le sens du mien ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Pas forcément, infini et en expansion ne sont pas contradictoires :
fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_de_Hilbert
Sauf que ton paradoxe de l'hôtel de Hilbert traite d'ensembles de nombres. De plus ils me semble que les ensembles infinis sont supposés être des ensembles de nombres entiers.
Ici nous parlons d'un phénomène physique qui traite du volume de l'univers.
Ça ne s'applique donc pas ici.

Posté le

android

(0)

Répondre

A noter qu'en juillet 2015 si tout va bien, on va enfin voir Pluton de près! (mission New Horizons de la NASA).

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : L'univers est infini. Et il est en infinie expansion.
Il faut se renseigner avant de reprendre les gens ! ^^

Pour tous les gens que le sujet de l'astronomie intéresse, vous pouvez lire "Poussières d'étoiles" d'Hubert Reeves.
Il est excellent, très très bien expli
qué et extrêmement riche. Surtout que les photos sont tout bonnement magnifiques. :) Afficher tout
Il est en expansion infini pour les théories actuels.
Mais ça ne veut pas du tout dire qu'il est infini.
Il a une taille qui dépend de sa vitesse d'expension depuis le big bang.
C'est de la logique je trouve.
Essaye de m'expliquer comment d'une taille nul tu arrives à une taille infini en un temps t sinon car c'est vraiment improbable avec les théories admises actuellement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il est en expansion infini pour les théories actuels.
Mais ça ne veut pas du tout dire qu'il est infini.
Il a une taille qui dépend de sa vitesse d'expension depuis le big bang.
C'est de la logique je trouve.
Essaye de m'expliquer comment d'une taille nul tu arrives
à une taille infini en un temps t sinon car c'est vraiment improbable avec les théories admises actuellement. Afficher tout
C'est que tu n'as pas bien saisi les théories actuelles. Justement, le big bang ne s'est pas fait en un point. Et encore moins un point nul.
Dès que je peux j'édite mon commentaire avec une explication.

Posté le

android

(1)

Répondre

Cette planète déchue me fait de la peine...

a écrit : Il est en expansion infini pour les théories actuels.
Mais ça ne veut pas du tout dire qu'il est infini.
Il a une taille qui dépend de sa vitesse d'expension depuis le big bang.
C'est de la logique je trouve.
Essaye de m'expliquer comment d'une taille nul tu arrives
à une taille infini en un temps t sinon car c'est vraiment improbable avec les théories admises actuellement. Afficher tout
Edit :
Extrait du livre cité plus haut :
"L'univers à son départ était il concentré en un point ? Il semble bien que non. Tout nous indique qu'il était déjà, comme aujourd'hui, infini en étendue. Cette lumière, cette chaleur, cette densité (celle du big bang dont il parle dans le paragraphe précédent) occupaient un espace sans limite." Hubert Reeves
Pour l'explication avec une comparaison il vous faudra lire le livre, mon commentaire deviendrait trop long. J'espère vous avoir éclairé sur le sujet. :)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : On dit Planète de petite taille..

Cordialement
Et pourtant on dit bien Blanche neige et les 7 nains et non pas les 7 personnes de petite taille =)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Edit :
Extrait du livre cité plus haut :
"L'univers à son départ était il concentré en un point ? Il semble bien que non. Tout nous indique qu'il était déjà, comme aujourd'hui, infini en étendue. Cette lumière, cette chaleur, cette densité (celle du big bang dont il parle dans le parag
raphe précédent) occupaient un espace sans limite." Hubert Reeves
Pour l'explication avec une comparaison il vous faudra lire le livre, mon commentaire deviendrait trop long. J'espère vous avoir éclairé sur le sujet. :)
Afficher tout
Je lirais ça ce livre m'a l'air vraiment intéressant.
Je me suis rapidement renseigné du coup et les théoriciens pensent que l'univers est soit infini soit fini sans borne.
Mais les 2 rejoignent ton explication.
Merci pour les précisions.

Posté le

android

(3)

Répondre

Lors de mon commentaire je ne m'attendais pas a un débat mais c'est enrichissant. Pour moi l'univers se représente comme une boule qui est en expansion a la vitesse de la lumière dans une autre boule encore plus grande qui est elle infini car pour s'étendre il faut bien de la matière dans laquelle se fond le photon. C'est juste ma théorie mais il est vrai que quelque part c'est de ne pas savoir qui rend cette question passionnante

J'me sens comme une petite fourmi perdue dans l'univers intergalactique ...

a écrit : J'me sens comme une petite fourmi perdue dans l'univers intergalactique ... La haine.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est pas la taille qui compte Ça c'est ce qu'on veut bien vous faire croire !

Posté le

android

(5)

Répondre

J'aime bien moi ces débats sur l'astronomie ... Ils sont plutoniques que les autres ... ;-)