Witold Pilecki fut le seul déporté volontaire à Auschwitz

Proposé par
le
dans

Witold Pilecki fut un déporté volontaire durant la Seconde Guerre mondiale : afin d'informer la résistance polonaise des conditions de détention dans le camp d'Auschwitz, il se fit capturer volontairement. Il rédigea un rapport en mars 1941 qu'il parvint à faire parvenir au gouvernement britannique, espérant que cela permettrait de libérer ce camp. Il s'évada en 1943, mais ne réussit pas à convaincre les Alliés, ceux-ci trouvant ses informations exagérées et peu crédibles.


Commentaires préférés (3)

Voilà quelqu'un qui en avait des grosses.

Posté le

android

(990)

Répondre

Quelles sont les histoires terribles d'aujourd'hui que nous avons du mal à croire ?

C'est un héros de la 2nd Guerre Mondiale. Il y a d'ailleurs un livre qui est sorti il n'y a pas longtemps "Le rapport Pilecki" : livre retraçant son histoire en s'appuyant sur son témoignage.
Il faut aussi savoir que cet homme a été assassiné en 1948 par les communistes à Varsovie : il a été un être dérangeant pour les communistes mais aussi pour les Alliés et c'est pourquoi son histoire n'est traduite que 70 ans après


Tous les commentaires (87)

On accorde pas suffisamment d importance aux "petits" hommes...

Posté le

android

(51)

Répondre

Voilà quelqu'un qui en avait des grosses.

Posté le

android

(990)

Répondre

Quelles sont les histoires terribles d'aujourd'hui que nous avons du mal à croire ?

En 1941 les Alliés perdaient la guerre je ne vois pas comment ils auraient pu aller à Auschwitz pour libérer le camp...

Ils ne l'ont pas cru ou ont ils voulu ne pas comprendre .. Quand un homme a passé 2 ans la bas je pense que tu peux voir les séquelles sur son corps ! Ils ont juste fermés les yeux car ils ne voulaient pas encore intervenir !

a écrit : Ils ne l'ont pas cru ou ont ils voulu ne pas comprendre .. Quand un homme a passé 2 ans la bas je pense que tu peux voir les séquelles sur son corps ! Ils ont juste fermés les yeux car ils ne voulaient pas encore intervenir ! Pouvais* pas encore intervenir je pense plutôt.

a écrit : Pouvais* pas encore intervenir je pense plutôt. Oui peut être aussi mais dans tous les cas je pense qu'ils connaissaient les conditions de détention !

a écrit : En 1941 les Alliés perdaient la guerre je ne vois pas comment ils auraient pu aller à Auschwitz pour libérer le camp... Le projet c'était de bombarder le camp. Mais ils voulaient pas gaspiller leurs ressources avant la fin de la guerre..

Posté le

android

(5)

Répondre

Ça montre à quel point c'était inimaginable d'en arrivé à faire ça à des humains

C'est un héros de la 2nd Guerre Mondiale. Il y a d'ailleurs un livre qui est sorti il n'y a pas longtemps "Le rapport Pilecki" : livre retraçant son histoire en s'appuyant sur son témoignage.
Il faut aussi savoir que cet homme a été assassiné en 1948 par les communistes à Varsovie : il a été un être dérangeant pour les communistes mais aussi pour les Alliés et c'est pourquoi son histoire n'est traduite que 70 ans après

Ils ont trouvé le tout crédible 2 ans après quand ils ont vu tous les cadavres ?

a écrit : Pouvais* pas encore intervenir je pense plutôt. Tu veux, mais tu ne peux pas forcément. Et vice versa. Quand tu peux, faut avoir l'envie et à mon avis ils en avaient rien à se lustrer les chaussures (super expression, je sais)

a écrit : Ils ne l'ont pas cru ou ont ils voulu ne pas comprendre .. Quand un homme a passé 2 ans la bas je pense que tu peux voir les séquelles sur son corps ! Ils ont juste fermés les yeux car ils ne voulaient pas encore intervenir ! Mais ils ne l'ont jamais vu en face à face! Personne ne croyait à l'horreur des camps à cette époque! PERSONNE! Ce n'est pas qu'ils fermaient les yeux, c'est qu'ils ne pensaient pas que ça pouvait être aussi atroce. Les Alliés savaient qu'il y avait des camps, mais ne pensaient pas que c'etait allé aussi loin. Ils ont d'ailleurs été très choqué (c'est un euphémisme) à la libération des camps et ont forcé les populations locales à voir ce qu'elles avaient contribué à mettre en place. Elles non plus ne savaient pas.

Il n'y aura pas de paix sur cette planète tant que les droits de l'homme seront violés en quelque partie du monde que ce soit.

René Cassin

Le fait de refuser de croire ou de minimiser un fait historique s'appelle le Négationnisme. Certaines personnes encore aujourd'hui soutiennent mordicus que tout ça n'a pas existé... -_-'

a écrit : Le projet c'était de bombarder le camp. Mais ils voulaient pas gaspiller leurs ressources avant la fin de la guerre.. S ils les avaient bombardé n auraient ils pas tué tous les prisonniers ?

Posté le

android

(9)

Répondre

Ces alliés, s'ils savaient ce qu'il s'est réellement passé, ils retourneraient dans leur tombe!

Il faut savoir que Jan Karski avait aussi écrit un rapport sur la situation en Pologne mais personne n avait réagi

Posté le

android

(3)

Répondre

Même les gens qui habitaient à coter croyaient que c'était juste des camps de travail. C'est ce qu'on m'a dit quand j'ai visiter celui qui se trouve en Alsace. Donc ça ne m'étonne pas qu'ils ne l'ai pas cru et comment peut on imaginer des humains faire ce qu'ils ont fait à d'autres humains...

Posté le

android

(19)

Répondre