Grâce à la science, on pourra peut-être vivre sans respirer 30 minutes

Proposé par
le
dans

Ne pas respirer pendant 30 minutes sera peut-être bientôt possible ! Des scientifiques de Boston mettent au point une microparticule qui, une fois injectée dans l'organisme permettrait d'oxygéner le sang, sans aide des poumons. Cette innovation intéresse particulièrement la médecine d'urgence, pour les patients en situation d'arrêt respiratoire.

Elle permettrait d’éviter une crise cardiaque ou des dommages cérébraux importants au patient. Les plongeurs secouristes en mer pourraient également en bénéficier pour rester immergés sous l'eau sans équipement spécial et encombrant.


Tous les commentaires (91)

Dans le futur on pourra respirer sous l'eau grâce aux masques à triton, on pourra même respirer du liquide grâce au perfluorocarbone. C'est fou !! Dommage qu'on ne verra pas la plus part de ces révolutions technologiques

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : On va finir par ne plus avoir besoin de notre cœur pour vivre ! Il servira au moins a aimé pour ceux qui s'en servais pas..

a écrit : Et les concours d'apnée ? Que vaudront-ils ?
Ce ne sera plus une question d'entrainement mais une question d'argent, à savoir l'entreprise qui réussira à fabriquer la meilleure molécule.


En revanche c'est quand même une très bonne innovation
Qui a dit que les champion actuel d'apnée n'étais pas les cobayes de c expérience...
:-/

Pour les chasseurs sous marin aussi ça vas être sympa.... Les agachons vont êtres violent. ..

Posté le

android

(4)

Répondre

Va y avoir du dopage dans les concours d'apnée maintenant

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ça sera très pratique, déjà lors des arrêt cardiaque ce n'es plus la peine de faire du bouche à bouche puisque le sang oxygène les organe avec ce qui lui reste avec ça si les secours mette du temps a arriver la personne aura plus de chance de survivre... Enfin pour que le sang oxygène les tissus, il faut une pompe... Si y'a ACR il faudra quand même faire le massage cardiaque externe ;)

Je vais enfin pouvoir aller aux toilettes après mon coloc !

a écrit : Intéresant mais commencer a créer des sur-hommes même si c'est pour faire le bien ca ne me parait pas être une bonne idée. Des sur-hommes ... c'est principalement pour permettre au personne en détresse respiratoire de survivre le temps qu'on mette en place une respi artificielle, ou qu'on dégage les voie aérienne...

Posté le

android

(8)

Répondre

Ça me fait doucement rire ...
L'Homme essaie de "mater" la Nature en essayant de transformer tout ce qui l'entoure à son avantage et ce parfois sans aucun intérêt ... C'est pas pour ouvrir de débat du genre "l'Homme doit il continuer le progrès ou apprendre à vivre avec ce que la Nature lui offre" ( les deux ), mais faut quand même avouer que s'amuser à modifier les choses de cette manière, ça n'apporte et n'apportera que des malheurs croyez-le ou non x)

a écrit : Ou alors il est deja passé entre leurs mains depuis un moment .... Franchement ?
J'pense que y a pas mal de choses qui sont passées entre leurs mains et qui ne seront dévoilées peut être même que seulement après la mort de notre génération O_o
( c'pas pour jouer les paranos, mais le progrès est bien plus en avance qu'on ne le crois, comme l'a affirmé mister Jobs dans une interview )

Impressionnant le progrès médical.. Comme dit Hypno on finira par ne plus avoir besoin de son cœur pour vivre. Mais si cette technologie aboutie ce serait vraiment une "révolution" (Steve jobs est en moi) dans le sens ou l'on pourra sauver des vies même si j'imagine que les plongeurs seront les premiers "consommateurs". Je vois déjà les plongeurs en apnée tricher.. Lol

Et comment pourront faire les plongeurs pour "inhiber" le reflex de la respiration ?

Posté le

android

(4)

Répondre

Moi ce que j'aime bien c'est le "serai peut être possible un jour"
Serai= pas encore fait
Peut être = donc pas vraiment sur
Possible un jour = c'est pas pour tout de suite
L'auteur c'est bien bordé lui même au cas où il dirai des bêtises

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Gros avantage du nouveau système de vote : les blagues machos ! Tous les + des mecs sans les - des femmes... C'est beau ! Moi je suis une femme et j'ai mis un +. A bas le féminisme à outrance :)

Posté le

android

(41)

Répondre

Eh bien... Un peu de physio ne ferai pas de mal
cette perspective de recherche à un intérêt en médecine d'urgence comme le souligne le second article, elle permet de suppléer une hématose défaillante (transformation du sang dexoxygéné en sang oxygéné) ayant pour conséquence une hypoxie tissulaire, particulière grave au niveau cérébral notamment (c'est l'organe vital pour lequel les lésions se constitue le plus rapidement en cas d'hypoxie dès 5min de no-flow)
Or l'oxygène n'est pas le seul élément a être échangé au niveau pulmonaire, il faut également prendre en compte le CO2. Ce gaz diffuse bcp mieux que l'oxygène dans le poumon ce qui fait qu'une altération de la membrane ou de la ventilation retentit moins sur la capnie (concentration sanguine en CO2) que sur la saturation en oxygène.
Mais dans le cas du plongeur, il n'y aurait plus d'échange du tout, et cela expose donc au risque d'acidose respiratoire (le co2 dilué est un acide) et de trouble ionique potentiellement mortel donc je doute de l'applicabilité pour des plongées prolongée sans équipement.
L'article illustre l'application d'une telle technologie: permettre une oxygénation correcte d'urgence afin de protéger les organes pour
-soit attendre une reprise circulatoire satisfaisante (arrêt cardiaque, choc) par apport d'un surplus d'o2 au niveau des tissus
-soit attendre la reprise d'une ventilation normale rapide (asphyxie aiguë)
-soit si impossibilité de reprise rapide d'échange gazeux satisfaisant au niveau du poumon (comme une hemoptisie massive dans le cas de la petite fille de l'article) permettre d'attendre tout en minimisant les lésions la pose d'une circulation extra corporelle permettant oxygénation et évacuation du CO2

Ouais enfin y aura quand même l'impression d'étouffer, nan ???

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ouais enfin y aura quand même l'impression d'étouffer, nan ??? Oui à cause de l'hypercapnie qui pousserait à respirer

Est-ce-que sa marche aussi si on l'utilisait dans l'espace, sa ferait des économies d'énergie et d'oxygène !