Pour régler une dispute, rien de tel que les chatouilles

Proposé par
le
dans

Chez les Zo'é, une tribu isolée située en Amazonie, la vie est paisible et il n'y a pas de chef, d'argent ou même de religion. Même leur manière de régler les éventuels conflits est pacifique : on prend les protagonistes, on les met par terre et ils subissent des chatouilles jusqu'à ce que tout le monde rigole.


Tous les commentaires (150)

a écrit : Enfn, je pense que l'atruisme se vérifie chez les jeunes enfants. Si tu vas dans une école maternelle (âge auquel l'enfant s'exprime assez sans être pour autant confronté au système), l'altruisme est bien présent. Je ne pense pas qu'un enfant puisse être mauvais à la naissance (cela se vérifie au contact de l'enfant) Et Tom jedusor, il était gentil avec les autres enfants dans son internat ? ^^

Posté le

android

(8)

Répondre

Une civilisation plus avancée que la notre..

Posté le

android

(3)

Répondre

Y a quand même une faille dans cette méthode car une personne pas chatouilleuse (ou qui n a pas de pieds) doit être le roi du monde chez eux !

Pour expliquer les raison de la quasi absence de criminalité, Je pense qu' il faut regarder la cause principale de la criminalité (l immigration diront certain, j invite ces gens là a dessiner une porte sur un mur et à l emprunter). Des études montrent que la causalité entre inégalités de richesse et criminalité dans un pays est irrefutable. Leur vie sans argent, et sans pouvoir peut donc expliquer leur pacifisme.

A mon sens, les chatouilles sont la pour empêcher qu' un conflit bête et inévitable dans une société ne dégénère en une cascade de revanches et de conflits. Une sorte de cérémonie du pardon, c est beau ^^

Posté le

android

(10)

Répondre

Je crois que certains n'ont pas mit les pieds dans une maternelle depuis longtemps. L'enfant a ses phases d'égoïsme exacerbé car le monde lui tourne autour puisqu'il accapare toute l'attention de ses parents. Arrivé en maternelle c'est le même schéma avec des gamins qui se disputent les jouets ou tout autre chose. Ils se frappent très facilement car c'est une réponse direct qui n'a besoin d'aucun mot (eux qui ont du mal à bien parler en début de maternelle), ils pleurent lorsqu'on ne prend pas attention à eux. Les enfants c'est vraiment adorable, je les aime et j'ai moi-même un bébé et plusieurs frères et soeurs. Mais on ne peut pas dire qu'ils sont parfaitement innocent. Bien avant la maternelle ils ont la phase du NON. Et avant cela un enfant est capable de pleurer pour obtenir ce qu'a l'autre (égoïsme) ou de crier. Frapper arrive facilement sans que même les parents l'ai fait envers l'enfant. Ce qu'il faut apprendre c'est surtout à se séparer de comportement primaires ou faciles.

Posté le

android

(16)

Répondre

Heu au moin il ne mourront pas de la crise du pétrole

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça fait penser a l'eldorado dans Candide

a écrit : Magnifique philosophie de vie, certains en ont rêver cependant eux le vivent ...le bonheur dans toute sa splendeur... Pourquoi le bonheur ? Rien ne dit qu'ils soient heureux.

On devrait imiter les bonobos qui eux règle ça par l'acte sexuel!

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : "-Crime?
-Vol de chenilles
-châtiment : chatouilles, au suivant
-Crime?
-meurtre
-châtiment : chatouilles"
Remarque typique d'un individu de notre société!... Les meurtres ne doivent pas être fréquents voire totalement absents chez eux! Ce n'est pas parce que nous sommes primaires que c'est le cas de tout le monde! Ils ont de la chance sous certains points de vue!

Posté le

android

(4)

Répondre

C'est joyeux chez eux.
Mais pourquoi des guili?

Posté le

android

(1)

Répondre

Commentaire supprimé Tu as raison, ayant déjà vécu dans le monde "développé", on ne pourrait pas vivre là-bas. Mais eux n'y ont jamais mis les pieds, ils ne savent peut-être pas ce que sont la jalousie, l'égoïsme, qui sont des concepts dus à l'argent et au profit personnel.

Posté le

android

(1)

Répondre

En même temps ils doivent pas être net dans leur tête... Si ils vivent isolé et se reproduisent entre eux...
Ça pourrait faire un bon film ça... "La colline a des yeux et fait des chatouilles"...

a écrit : "-Crime?
-Vol de chenilles
-châtiment : chatouilles, au suivant
-Crime?
-meurtre
-châtiment : chatouilles"
Impossible, ils sont pacifiques donc tuer quelqu'un ne leur traverse sans doute même pas l'esprit !

a écrit : Ils sont pas branché au câble je suis revenu ^^ je me demande qui est prêt à réellement être heureux ? Si demain nous aurions la possibilité de créer notre propre communauté, ferions nous perpétuellement les mêmes erreurs ? Avec notre expérience de vie pourrions nous prétendre à concevoir un cadre de vie sain pour nous et notre entourage ? Des expériences de village communautaire sont en cours en France, les avis sont mitigés. Affaire à suivre .. Afficher tout Mais je pense que tout le monde est prêt au bonheur ! Simplement nous n'en avons pas tous la même définition... Je rigole un peu sur les post aujourd'hui (dont ton 1er, désolé encore !) : "formidable", "je veux y aller", "je veux vivre comme ça", "c'est le bonheur", etc... Là je dis : "qu'est-ce qui vous empêche de vivre ce "bonheur" qui semble être le vôtre ?"... Allez-y !.. Ce n'est pas MON bonheur, mais je comprends que ça puisse être celui d'autres.
Je sais un peu de quoi je parle ; non seulement je connais très bien la Guyane et un peu l'Amazonie (pas ce peuple dont parle l'anecdote mais d'autres), mais j'ai une cousine qui essaye de vivre ce "bonheur" dans le midi... Une yourte, pas d'eau, pas d'électricité, pas de chiottes (enfin, ce que j'appelle des chiottes). Ils vivent reclus, font pousser 3 tomates et 2 concombres, s'extasient devant le dernier potiron, élèvent des poules... Je tiens 1/2 journée quand je vais les voir ! Je m'y fait chier à mourir et même si on faisait des chatouilles je ne crois pas que ça changerait grand chose...
Et là je suis en France ! Je n'ai pas les moustiques et autres joyeusetés, ni la chaleur étouffante et les pluies diluviennes d'Amazonie. En comparaison même une Yourte dans le midi est confortable ! Avec la voiture garée à deux bornes (il ne faut rien sur place !) je peux quand même retrouver la "civilisation"... Ouf...
Alors oui, c'est sympa d'entendre que des peuples amazoniens vivent encore comme ça... Formidable de penser qu'ils sont heureux dans leurs conditions... Magnifique d'avoir eu la chance d'en côtoyer un moment... Désespérant de penser qu'ils puissent disparaître... Et rigolo de lire certains post... Mais nous là bas, serions aussi malheureux qu'eux ici, au bout d'une semaine, après la surprise et la part "rêve de bonheur". Pour nous ça pourrait même rapidement devenir un cauchemar.

C'est toujours aussi magnifique les commentaires SCMB :D
Une anecdote qui fait sourire sans plus devient une guerre, un déferlement d'hommes de paille (argent, religion, etc...) voire carrément haineux.
En tout cas, cette anecdote me fait penser à Hakuna Matata (même si c'est pas le bon continent), et ça c'est cool !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Notre société actuelle devrait prendre exemple sur eux. Il faut comprendre la complexité d'une société et le nombre d'individus et cultures qui la composent, le progrès auxquel elle est exposée etc... Ce serait absolument absurde de vouloir calquer nos sociétés sur ce modèle. Ce modèle n'est possible que dans une société isolée et loin de tout progrès, et qui n'accepte aucune diversité. Le progrès et le multi culturalisme a un prix ....

a écrit : Notre société actuelle devrait prendre exemple sur eux. Il est évident que ça ne fonctionnerait pas : plus la population augmente, plus il est compliqué de conserver une situation anarchiste (sans structure dirigeante explicite).
Il n'est pas précisé combien de personnes composent cette tribu, mais je suppose qu'ils doivent être quelques dizaines, centaines au grand maximum, sans quoi la nature humaine conduirait à l'effondrement de ce système si gentil et efficace (à cette échelle)