Comme dans James Bond, on peut vivre avec une balle dans la tête

Proposé par
le
dans

Comme le personnage de Renard dans le James Bond "Le monde ne suffit pas", il est possible de vivre avec une balle dans la tête. Et même de ne pas savoir que l'on s'est fait tirer dessus ! Ce fut le cas du Floridien Michael Moylan qui se réveilla un matin avec un mal au crâne sévère. Conduit à l’hôpital par sa femme, les médecins trouvèrent une balle de revolver dans sa tête. Après enquête, il s’est avéré que c'est sa propre femme qui avait tiré durant son sommeil.


Commentaires préférés (3)

Elle a du se sentir mal le matin en voyant son mari se réveiller..

Quelle tentative à deux balles pour tuer son mari !


Tous les commentaires (97)

Elle a du se sentir mal le matin en voyant son mari se réveiller..

Quelle tentative à deux balles pour tuer son mari !

Et le bruit ne l'a pas réveillé ?

Posté le

android

(76)

Répondre

Elle aurait mieux fait de lui en loger une autre au lieu de l'emmener a l'hôpital, ou alors elle s'est rendu compte de sa bêtise.

Posté le

android

(55)

Répondre

Trop d'la balle cette anecdote.
Ça rassure tout de suite !

Dans James Bond, le méchant ( Renard ) dévient insensible à la douleur. On le voit prendre une pierre brûlante dans la paume de sa main sans rien dire.
Une de ses répliques dans le film: "Vous ne pouvez pas me tuer, je suis déjà mort!"

Y'a aussi l'histoire du mec qui a vécu avec une barre à mine dans la tête ! Du jour au lendemain son comportement à changé, il est devenu agressif et alcoolique.

J'avais vu pareil pour une gamine qui avait une balle dans la tête, elle avait reçus une balle perdu de chasseur alors qu'elle jouait dehors . La balle s'était logée pile entre les deux moitiés du cerveaux, ses parent ne s'en sont rendus compte que quelque année après accident...truc de ouf!!

Et sinon il ne devait pas avoir la boite crânienne explosee et s'être vidé de son sang sur son oreiller ?!?

Posté le

android

(106)

Répondre

A force de le traiter de trou de balle voilà ce qui arrive

J'ai connu un irlandais dont la mère s'est pris une balle perdue de l'IRA à 7 ans. La balle est entrée au beau milieu du front et est ressortie de l'autre côté.
Conséquence: elle fait des blagues sur sa trépanation et est obligée de cacher la blessure mais c'est tout.

Posté le

android

(69)

Répondre

Peut-être était-elle atteinte de misophonie...

Posté le

android

(61)

Répondre

Ou bien comme dans le quatrième film de Tarantino; Kill Bill

Sauf que l'héroïne de ce film elle, tombe dans le coma

Je pense qu'il doit changer de femme...

Commentaire supprimé Le film est sorti en 2003 et 2004 (première et seconde partie).
Il est peut être un peu tard pour crier au spoil !

-"Chérie, t'aurai de l'aspirine, j'ai un de ces mal de crâne ce matin........."
-"Dans l'armoire à pharmacie... :-("
-"Ha merci mon amour, qu'est ce que je deviendrai sans toi :-)"

Et certaines femmes se sont réveillés le matin avec un mal de cul terrible et il s'avère que c'était de la faute de leurs maris !

Posté le

android

(143)

Répondre