Comme dans James Bond, on peut vivre avec une balle dans la tête

Proposé par
le
dans

Comme le personnage de Renard dans le James Bond "Le monde ne suffit pas", il est possible de vivre avec une balle dans la tête. Et même de ne pas savoir que l'on s'est fait tirer dessus ! Ce fut le cas du Floridien Michael Moylan qui se réveilla un matin avec un mal au crâne sévère. Conduit à l’hôpital par sa femme, les médecins trouvèrent une balle de revolver dans sa tête. Après enquête, il s’est avéré que c'est sa propre femme qui avait tiré durant son sommeil.


Tous les commentaires (97)

a écrit : Et sinon il ne devait pas avoir la boite crânienne explosee et s'être vidé de son sang sur son oreiller ?!? Tout dépend du calibre et du type de balle utilisée.
Si c'est une .22 hornet ou LR par exemple, il n'y a aucun dégâts, et si la balle était un peu défectueuse, ben le mec et pas mort!

J'pense que c'est toujours un concours de circonstances vraiment bizarres dans ce genre d'histoire!

Posté le

windowsphone

(30)

Répondre

À force de lire se coucher moins bête, on s'endort avec du plomb dans la tête...

Posté le

windowsphone

(35)

Répondre

a écrit : Tout dépend du calibre et du type de balle utilisée.
Si c'est une .22 hornet ou LR par exemple, il n'y a aucun dégâts, et si la balle était un peu défectueuse, ben le mec et pas mort!

J'pense que c'est toujours un concours de circonstances vraiment bizarres dans ce genre d'histoire!
Défectueuse ou pas généralement un truc qui te rentre dans le crâne peut poser pas mal de complication.. personnellement j'aimerai pas me prendre un arlequin dans le cerveau et pourtant dieu qu'est ce que c'est bon et doux.

Posté le

android

(29)

Répondre

Je suis vraiment bluffé par cette anecdote ! Je me pose plein de questions comme par exemple : la balle n'a pas provoqué d'hémorragie ? Il n'a pas entendu la détonation ? Une simple coupure provoque des saignements, pour une balle je suppose que c'est pire, il y a du forcément avoir du sang sur son oreiller !
En tous cas, c'est une histoire incroyable mais qui me laisse tous de même perplexe

a écrit : Je suis vraiment bluffé par cette anecdote ! Je me pose plein de questions comme par exemple : la balle n'a pas provoqué d'hémorragie ? Il n'a pas entendu la détonation ? Une simple coupure provoque des saignements, pour une balle je suppose que c'est pire, il y a du forcément avoir du sang sur son oreiller !
En tous cas, c'est une histoire incroyable mais qui me laisse tous de même perplexe
Afficher tout
Mon cher Watson, je dirais que cet homme était miraculeusement équipé d'une chevelure par balle. D'où l'absence de saignements... La balle qui a percuté la tête de la victime l'a surement assommé, ce qui l'a plongé dans un profond sommeil. Faites suivre ce rapport aux collègues de la crim', je vais essayer de déterminer pourquoi cette femme n'a pas terminer le travail avec un marteau !

Vouloir tuer son mari pour l'emmener à l'hôpital le lendemain matin pour un mal de tête c'est fort quand même...

Il me semble avoir lu une histoire similaire avec un homme, qui a vécu plusieurs années avec un clou dans la tête

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Quelle tentative à deux balles pour tuer son mari ! Pour le coup, c'est une tentative à une balle ^ ^

a écrit : Y'a aussi l'histoire du mec qui a vécu avec une barre à mine dans la tête ! Du jour au lendemain son comportement à changé, il est devenu agressif et alcoolique. Phineas gage, qui tassait des explosifs avec une barre a mine et paf explosion. La barre traverse le crane entrant par la pommette et ressortant sur le dessus du crâne, traversant ainsi le lobe prefrontale. Le comportement changeât, passant d'un homme raffiné abun rustre. Quelques années plus tard Damasio se déplaçât dans le monde pour visiter des patients ayant des blessures similaires. L'observation faites est qu'ils avaient tous un changement de comportement. Conclusion, cette partie du cerveau permet la conscience de soi. (Je n'aime pas trop cette conclusion mais bon...)

a écrit : Et le bruit ne l'a pas réveillé ? Il y a probablement perte de connaissance quand on se prend une balle dans la tête...

Cette histoire me fait penser à un autre drame :
Un homme avait tué sa femme puis tenté de se suicider d'une balle dans la tête. Là aussi, il s'était réveillé plus tard, sauf que le tir avait endommagé son bulbe rachidien (siège de l'agressivité). Par conséquent, il n'était plus le même homme et était devenu doux comme un agneau (à outrance. Il aurait pu être attaqué qu'il ne se serait pas défendu).
Malgré les explications des médecins sur le changement de personnalité du coupable, il fut condamné pour le meurtre de sa femme.

J'avais lu cette histoire dans un livre sur le fonctionnement du cerveau il y a plusieurs années mais je ne trouve pas de sources numériques. :-/

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Je suis vraiment bluffé par cette anecdote ! Je me pose plein de questions comme par exemple : la balle n'a pas provoqué d'hémorragie ? Il n'a pas entendu la détonation ? Une simple coupure provoque des saignements, pour une balle je suppose que c'est pire, il y a du forcément avoir du sang sur son oreiller !
En tous cas, c'est une histoire incroyable mais qui me laisse tous de même perplexe
Afficher tout
Cela arrive plus souvent que ce que l'on pense. Suffit de lire certains journaux ou sites spécialises dans les faits divers. Un exemple tout récent sur le lien.
m.faitsdivers.org/19085-Pays-Bas-il-passe-le-nouvel-an-avec-une-balle-dans-la-tete.html

Ça a du faire bizarre pour sa femme aussi.

Peut être qu'elle a les yeux revolver ? Elle a le regard qui tue qui sait ?

Posté le

android

(10)

Répondre

Mon arrière grand père que j'ai connu s'est pris une balle lors de la première guerre mondiale alors qu'il était en première ligne dans les tranchées. Celle ci l'a pénétré dans la tempe pour ressortir par l'autre tempe, les médecins de l'époque lui ont dit que la balle avait en quelque sorte contourné le cerveaux en suivant la boîte crânienne. Je me demande si au passage elle n'a pas un peu pataugé dans sa matière grise mais quoi qu'il en soit, sans aucune séquelle, il a parfaitement survécu et est même reparti 20 ans après pour faire la seconde guerre de notre siècle.
Et je ne pense pas que c'était une balle 22. Long Rifle celle là...comme quoi ;-)
Cettz anecdote rejoins celle d'il y a peu sur la plasticité cérébrale et comment le cerveau parfois si fragile s'adapte vite et bien à une situation traumatisante.

C'est ridicule, le bruit ne le réveille pas ? Aucun choc violent qui le réveille ? Pas de sang ? Chérie j'ai mal au crâne.....et j'en passe, cette histoire est complètement stupide et fausse ou totalement incomplète

Posté le

android

(1)

Répondre

N'y a t'il pas de miroir dans son pays ?
Il a pas vu qu'un trou de balle était apparu sur sa tête ?!

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Quelle tentative à deux balles pour tuer son mari ! Une balle. ..

Posté le

android

(0)

Répondre