Le dirigeant d'Heineken souhaita que l'on construise des maisons avec ses bières

Proposé par
le

Alfred Heineken, petit-fils du fondateur de la marque, voulut recycler les bouteilles de bière Heineken pour en faire des briques destinées aux pays défavorisés. Il imagina dans les années 60 que changer la forme du verre pourrait permettre la construction de maisons à travers le monde à bas coût. Malgré des prototypes réalisés, cela ne se fit pas pour une question de coût (le verre devait être plus épais) et de marketing (les clients étaient attachés à la forme traditionnelle).


Tous les commentaires (92)

Il a du avoir du remord alfred pour lancer une telle initiative...

Posté le

android

(0)

Répondre

Bonne solution pour lutter contre les décharges clandestine qui polluent la France

a écrit : Dommage car le verre et l'air contenu font des isolants parfaits. Il faut une lame d'air très fine pour que l'isolation se fasse. La distance entre les deux paroies ici permet le phénomène de convection et donc le transfert de chaleur.
On peut aussi imaginer que le soleil sera réfléchi par le verre et donc que la maison fera un peu four ^^

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Il faut une lame d'air très fine pour que l'isolation se fasse. La distance entre les deux paroies ici permet le phénomène de convection et donc le transfert de chaleur.
On peut aussi imaginer que le soleil sera réfléchi par le verre et donc que la maison fera un peu four ^^
On aurait plus les remplir de terre

Posté le

android

(12)

Répondre

C'est un peu la forme des bouteilles de Jaeger

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : On aurait plus les remplir de terre OUI! Ou de sable en fonction des pays! J'aime vraiment bien quand la bière rejoint le développement durable :)

Posté le

android

(15)

Répondre

Dommage elle aurait plus être réutilisé,gagné de la place de stockage,et si le verre était plus épais on aurait pu les consigné,le seul inconvénient était finalement le surplus de pois et le prix à la fabrication vite compensée par la consigne, en produisant localement la bières sa aurait limitée les distances de tragé,et si on voulait on aurait pu les envoyé en Afrique mais elle aurait rendue plus de services ici!!!

Posté le

android

(4)

Répondre

si meme les sols etaient fait en verre je n'oserait jamais monter au premier etage.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Ça fait plaisir de voir des grands commercials comme ça faire un peu de charité.. Même si au final ça n'aboutit à rien malheureusement Je suis d'accord avec toi. Mais ton commentaire sous entend que c'est une chose rare et la façon de le dire rend dépressif et plombe ma bonne humeur.
Alors s'il vous plait les gens, stop aux commentaires fatalistes, dépressifs etc, nous rappelant que les riches sont trop égoïste, les gens meurent de faim et que la guerre existe!
On le sait, pas besoin de nous plomber le moral en nous le rappelant partout!

Désolé c'était un cris du cœur, bonne journée à toutes et à tous!

a écrit : Ça fait plaisir de voir des grands commercials comme ça faire un peu de charité.. Même si au final ça n'aboutit à rien malheureusement Commerciaux non ?!

L'idée a été reprise en Corée du sud mais avec des bouteilles en PET. Pour la construction d'un musée il me semble

Posté le

android

(3)

Répondre

Tout le monde parle de charité et que c'était une belle idée humaniste...
Car vous vous dites "on les bois ici, nous, riches, et on envoie les bouteilles vides, la bas."

Moi la première chose que j'me suis dit en lisant l'anecdote c'est qu'il avait ptet envie de vendre sa boisson directement dans des pays pauvres qui ne l'achetaient pas. Moins cher qu'ici certes, mais des populations plus pauvres se seraient peut être dites"on va consommer sa bière et ça va nous faire des briques." Bref, dénicher simplement un nouveau marché.

Derrière la bonne volonté humaniste d'un homme se cache peut être le cruel appât du gain d'un patron ;-)

Heineken la seule bière au goût des humanitaires :)

a écrit : Quand le soleil tape on ne doit pas avoir froid à l'intérieur. Pour l'intimité je ne suis pas sur que ce soit vraiment génial non plus. Je pense que dans les pays défavorisés, l'importance est d'avoir un toit solide avant toute chose...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Tout le monde parle de charité et que c'était une belle idée humaniste...
Car vous vous dites "on les bois ici, nous, riches, et on envoie les bouteilles vides, la bas."

Moi la première chose que j'me suis dit en lisant l'anecdote c'est qu'il avait ptet envie de ve
ndre sa boisson directement dans des pays pauvres qui ne l'achetaient pas. Moins cher qu'ici certes, mais des populations plus pauvres se seraient peut être dites"on va consommer sa bière et ça va nous faire des briques." Bref, dénicher simplement un nouveau marché.

Derrière la bonne volonté humaniste d'un homme se cache peut être le cruel appât du gain d'un patron ;-)
Afficher tout
c'est exactement ce que je me suis dis, de la démagogie plutôt que de la charité. Après tout je ne pense pas qu'un jour on puisse connaître la motivation réelle du personnage.

Tiens.... la maison de Cetelem....

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Coca-cola devrait s'en inspiré pour faire quelque chose de bien pour une fois! Pour moi, rien que la boisson est quelque chose de super chez coca ;)

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : La encore la société de consommation et les lobbys marketing ont empêché un homme plein de bons sentiments de m'aider les populations défavorisées c'est une honte "Societe de condemnation" , "lobby marketing" ...

a écrit : Tout le monde parle de charité et que c'était une belle idée humaniste...
Car vous vous dites "on les bois ici, nous, riches, et on envoie les bouteilles vides, la bas."

Moi la première chose que j'me suis dit en lisant l'anecdote c'est qu'il avait ptet envie de ve
ndre sa boisson directement dans des pays pauvres qui ne l'achetaient pas. Moins cher qu'ici certes, mais des populations plus pauvres se seraient peut être dites"on va consommer sa bière et ça va nous faire des briques." Bref, dénicher simplement un nouveau marché.

Derrière la bonne volonté humaniste d'un homme se cache peut être le cruel appât du gain d'un patron ;-)
Afficher tout
De mieux en mieux