On peut être filou en droit français

Proposé par
le

La grivèlerie ou filouterie est un délit en droit français, qui se rapproche de l'escroquerie. Il s'agit en réalité d'un vol de service, que l'on consomme en sachant que l'on ne pourra pas payer. C'est par exemple le cas d'un client qui mange au restaurant ou prend un taxi alors qu'il sait qu'il n'a aucun moyen de paiement sur lui.

L'article 313-5 du Code pénal dispose que ce délit est passible de six mois d'emprisonnement et de 7.500 euros d'amende.


Commentaires préférés (3)

Il faut imaginer qu'une personne prenne le taxi, pour manger au restaurant. Alors la elle est mal.

Posté le

android

(225)

Répondre

J'imagine le gars en prison
-T'es rentré pour quoi ?
- Braquage et toi ?
- Filouterie
Pas crédible XD

Posté le

android

(532)

Répondre

Moi je suis un vrai petit filou. Je conduit sans argent sur moi alors qu'il deviens presque impossible de ne plus se prendre un PV !

Posté le

android

(307)

Répondre


Tous les commentaires (88)

Il faut imaginer qu'une personne prenne le taxi, pour manger au restaurant. Alors la elle est mal.

Posté le

android

(225)

Répondre

J'imagine le gars en prison
-T'es rentré pour quoi ?
- Braquage et toi ?
- Filouterie
Pas crédible XD

Posté le

android

(532)

Répondre

Moi je suis un vrai petit filou. Je conduit sans argent sur moi alors qu'il deviens presque impossible de ne plus se prendre un PV !

Posté le

android

(307)

Répondre

On est loin des petits filou tub's...

Posté le

windowsphone

(33)

Répondre

7 ans de prison pour pas avoir payer 25 euros de resto. A ce compte la vaut mieux allez dans un 3 étoiles!

Taxi ou resto basket sont-ils donc de la filouterie ou alors le fait de s'échapper aggrave la peine?

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : 7 ans de prison pour pas avoir payer 25 euros de resto. A ce compte la vaut mieux allez dans un 3 étoiles! En droit pénal les peines inscrites dans le code pénal sont toujours les peines maximales mais le juge dispose, selon les faits ou circonstances atténuantes, d'une possibilité de réduire les peines selon son appréciation de la situation au cas par cas :)

a écrit : En droit pénal les peines inscrites dans le code pénal sont toujours les peines maximales mais le juge dispose, selon les faits ou circonstances atténuantes, d'une possibilité de réduire les peines selon son appréciation de la situation au cas par cas :) Oui bien évidemment, j'ai juste voulu faire un poil d'ironie.

De plus vu la surpopulation carcéral,une personne arrêter pour sa n'a que très peu de chance d'aller sous les verrous

Et quand une homme politique fait des promesses qu'il ne peut pas tenir c'est aussi de la grivèlerie ?

J'irais chez bocuse si j'avais a le faire...Une assiette labas c'est le prix de l'amende...

a écrit : 7 ans de prison pour pas avoir payer 25 euros de resto. A ce compte la vaut mieux allez dans un 3 étoiles! dans l'anecdote on parle de six mois. Ca sort d'ou tes 7 ans?

À la fin du dîner :
-"merci pour ce repas chéri, tu paye comment?"
-"..en courant chérie...en courant..."

Dans la seconde source on dit qu'est considéré comme de la filouterie le fait
"De se faire servir des carburants ou lubrifiants dont elle fait remplir tout ou partie des réservoirs d'un véhicule par des professionnels de la distribution ". Maintenant comme il n'ya plus de pompiste et que c'est du self service, j'imagine qu'il n'est plus possible de filouter à une station service. On ne peut plus que voler. C'est triste.

a écrit : dans l'anecdote on parle de six mois. Ca sort d'ou tes 7 ans? Les 7,500 euros mon induit en erreur mais tu as raison de me corriger

Je vous donne un exemple de filouterie. Vous allez dans un bar et le serveur vous propose un café auquel vous répondez oui. Au moment du paiement vous lui dites que vous ne savez pas que c'était payant.
Meme chose pour le taxi: vous marchez dans la rue et un chauffeur se met à votre niveau pour vous proposer de vous amener, au moment du paiement bla-bla-bla...

La filouterie n'était pas reconnue comme du vol au paravant (et ca ne l'est toujours pas) ou n'existait tout simplement pas dans le code pénal (Parce qu'il n'y a pas de soustraction frauduleuse de la chose d'autrui), et les gens ne pouvaient être inquiétés par la justice. On a donc créé le délit de filouterie.
Voilà :)

Donc Lafesse quel filou dans ses pubs où il part avec l'entrecote du mec au restaurant ou avec les grillades de la dame tranquille chez elle ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

Grâce à SCMB, si jamais je suis témoin d'un acte de filouterie/grivèlerie, je pourrai alors glisser, l'air de rien, "Selon l'article 313-5 du Code pénal ....".
Je vais pouvoir enfin briller comme ces personnages trop classe du cinéma et impressionner mon entourage :D

Ça n'a pas un lien direct avec l'anecdote mais ça me rappelle une petite info qui date de quelque jour : un chauffeur de taxi, qui voyant son client refuser de payer la course, l'a déposé au commissariat

Posté le

android

(25)

Répondre

Et si la personne clame sa bonne foi ? (Oubli) ? Est-ce une faille juridique ?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Grâce à SCMB, si jamais je suis témoin d'un acte de filouterie/grivèlerie, je pourrai alors glisser, l'air de rien, "Selon l'article 313-5 du Code pénal ....".
Je vais pouvoir enfin briller comme ces personnages trop classe du cinéma et impressionner mon entourage :D
Ou alors, tu auras le droit à un "on s'en fout". Ça dépend ^^'

Posté le

android

(15)

Répondre