On peut emmener sa fille au travail, même au parlement européen

Proposé par
le

Licia Ronzulli est une députée européenne italienne célèbre pour emmener sa fille avec elle lors des débats au parlement européen, afin de défendre le droit des femmes. Sa fille Vittoria avait six semaines la première fois qu'elle a pénétré dans le parlement et elle l'emmène depuis régulièrement.


Tous les commentaires (85)

a écrit : Elle ne s'y prend pas bien alors.
Pour moi, savoir concilier vie privée et vie professionnelle, c'est réussir à séparer les deux, pas à les fusionner.
Je vois mal un(e) ouvrièr(e) faire ainsi, ni un(e) prof, personne sauf un politicien en fait...
Souvent elles ont presque à choisir entre les deux, vu les horaires que certaines personnes ont dans certains emplois. Normalement on sépare les deux, mais elle fait passer un message.

Posté le

android

(4)

Répondre

C'est totalement stupide. On ne peut pas se consacrer pleinement à son boulot tout en surveillant son gosse en même temps. Mais ce qui est le pire, c'est que le règlement du parlement européen puisse autoriser ça...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Elle ne s'y prend pas bien alors.
Pour moi, savoir concilier vie privée et vie professionnelle, c'est réussir à séparer les deux, pas à les fusionner.
Je vois mal un(e) ouvrièr(e) faire ainsi, ni un(e) prof, personne sauf un politicien en fait...
Certains de mes profs amènent souvent leurs enfants à leurs cours (si ils n'y assistent déjà pas)

Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'en cas d'allaitement, c'est quand même beaucoup plus simple! Bébé à faim? Il mange.

Posté le

android

(5)

Répondre

La gamine a déjà la politique dans le sang elle lève aussi la main

Posté le

android

(2)

Répondre

Sa devait être sympa quand la petite hurlait

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Elle ne s'y prend pas bien alors.
Pour moi, savoir concilier vie privée et vie professionnelle, c'est réussir à séparer les deux, pas à les fusionner.
Je vois mal un(e) ouvrièr(e) faire ainsi, ni un(e) prof, personne sauf un politicien en fait...
C'est peut être justement pour montrer la difficulté qu'on les femmes à concilier vie de famille et vie professionnelle. Beaucoup de femmes stoppent leur carrière pour élever leurs enfants. Et de nombreuses entreprises pensent au fait qu'une maman devra être remplacée pendant son congé maternité.
En amenant son enfant sur son lieu de travail, elle peut vouloir dénoncer ces inégalités homme/femme, notamment à la garde des enfants qui est parfois un frein aux perspectives d'évolution

a écrit : C'est peut être justement pour montrer la difficulté qu'on les femmes à concilier vie de famille et vie professionnelle. Beaucoup de femmes stoppent leur carrière pour élever leurs enfants. Et de nombreuses entreprises pensent au fait qu'une maman devra être remplacée pendant son congé maternité.
E
n amenant son enfant sur son lieu de travail, elle peut vouloir dénoncer ces inégalités homme/femme, notamment à la garde des enfants qui est parfois un frein aux perspectives d'évolution Afficher tout
C'est totalement normal d'arrêter sa carrière pour s'occuper de son enfant. Elever un enfant, c'est déjà un boulot à plein temps, cela demande beaucoup d'efforts,de temps, de patience ! Si certaines femmes arrivent à jouer leur rôle de mère et travailler en même temps, tant mieux pour elle. Mais il est complètement normal, pour une entreprise, de chercher à remplacer un employé qui va partir pendant 6mois, que ce soit pour s'occuper de son gosse ou pour autre chose.

Il n'y a aucune inégalité ici et il n'y a aucun frein à l'évolution. Les hommes peuvent également prendre un congé pour s'occuper de l'enfant à la place de la mère qui, elle, travaillera.

Ce qu'à fait cette députée est juste une méthode de manipulation assez peu discrète et peu respectueuse de ces collègues (un enfant aussi jeune, ça fait beaucoup de bruit !)

a écrit : C'est totalement normal d'arrêter sa carrière pour s'occuper de son enfant. Elever un enfant, c'est déjà un boulot à plein temps, cela demande beaucoup d'efforts,de temps, de patience ! Si certaines femmes arrivent à jouer leur rôle de mère et travailler en même temps, tant mieux pour elle. Mais il est complètement normal, pour une entreprise, de chercher à remplacer un employé qui va partir pendant 6mois, que ce soit pour s'occuper de son gosse ou pour autre chose.

Il n'y a aucune inégalité ici et il n'y a aucun frein à l'évolution. Les hommes peuvent également prendre un congé pour s'occuper de l'enfant à la place de la mère qui, elle, travaillera.

Ce qu'à fait cette députée est juste une méthode de manipulation assez peu discrète et peu respectueuse de ces collègues (un enfant aussi jeune, ça fait beaucoup de bruit !)
Afficher tout
Juste une question, t'es un homme?
Pourquoi ce ne serait pas normal pour les hommes d'arrêter de bosser? Pourquoi c'est toujours aux femmes de devoir choisir et que les bien-pensants mysogine comme toi essaient de faire culpabiliser?
Bref, je veux aussi pouvoir faire une carrière enrichissante et aussi gagner de l'argent (histoire de pas devoir compter sur la retraite du Mâle quand je serais vieille) et avoir des enfants.
Heureusement j'ai tout cela grâce à mon mari qui en fait autant que moi avec les enfants.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Juste une question, t'es un homme?
Pourquoi ce ne serait pas normal pour les hommes d'arrêter de bosser? Pourquoi c'est toujours aux femmes de devoir choisir et que les bien-pensants mysogine comme toi essaient de faire culpabiliser?
Bref, je veux aussi pouvoir faire une carrière enrichissant
e et aussi gagner de l'argent (histoire de pas devoir compter sur la retraite du Mâle quand je serais vieille) et avoir des enfants.
Heureusement j'ai tout cela grâce à mon mari qui en fait autant que moi avec les enfants.
Afficher tout
Visiblement tu ne sait pas lire en tout cas ... il précise bien dans son deuxième paragraphe que les hommes ont aussi le droit de le faire ^^ il dis juste que s'occuper d'un enfant c'est un travail a plein temps qu'on soit le père ou la mère !
Donc avant de crier a la misogynie ... merci de faire l'effort de lire les commentaires correctement (la misogynie a tendance a devenir le Jocker des femmes en toutes circonstances ça me gonfle ><).
Et je sais de quoi je parle, j'ai un cousin qui s'occupe des enfants pendant que ça femme fait carrière. Donc oui un homme ça peut très bien s'occuper des enfants. J'en ai la preuve dans ma famille.

Posté le

android

(20)

Répondre

Pour moi c'est du people intégral. Elle ne défend rien hormis son confort personnel.

a écrit : Elle ne s'y prend pas bien alors.
Pour moi, savoir concilier vie privée et vie professionnelle, c'est réussir à séparer les deux, pas à les fusionner.
Je vois mal un(e) ouvrièr(e) faire ainsi, ni un(e) prof, personne sauf un politicien en fait...
Oui sauf que les politiciens ont le devoir de lutter contre les inégalités et la discrimination. Elle incarne la possibilité d'être mère mais de ne pas être que ça. Et elle montre un exemple qui a le mérite d'être culotté, je trouve ! Parce que si il n'est pas possible pour une ouvrière d'emmener son enfant au boulot, il n'était pas non plus possible pour une politicienne de le faire avant elle ! Je salue au moins ce courage , même s'il ne fait pas avancer fondamentalement la question de la discrimination hommes/femmes dans nos pays occidentaux ! Oui je sais, beaucoup d'entre vous pensent que c'est pourtant moins pire ici qu'ailleurs. Bah moi je pense que ce n'est pas une raison.

Arrêter sa carrière pour un enfant et puis quoi encore.. C'est comme ça qu'ils deviennent les sales mioches mal élevés et pourri gâtés que l'on peut de plus en plus observer... Enfin bien sur qu'il faut être présent surtout au début... Mais arrêter sa carrière non, la mettre en stand by peut être... Après tout dépend du but de chacun dans la vie. Mais quand on a tout sacrifié pour ses enfants on se retrouve sacrément con une fois vieux et seul.

a écrit : Certains de mes profs amènent souvent leurs enfants à leurs cours (si ils n'y assistent déjà pas) Étant petite, j'ai plusieurs fois assisté (parfaitement sagement, un enfant ne passe pas forcément son temps à hurler, question d'éducation) aux cours donnés par ma mère.
No problem. Tout se passait très bien pour tout le monde :)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ouai s'occuper d'un enfant c'est bien connue ça ne prend pas du tout de temps, avoir son enfant au travail sur nos genoux ne diminue pas du tout notre productivité non non non ... bientôt les enfants au bloc avec les chirurgiens trenquil c'est pour changer les choses ;)

Quand on travai
l on doit pouvoir le faire correctement, un enfant de 6mois est bien trop prenant pour nous permettre d'être efficace... ou alors on vient avec le gosse mais on fait 10h au lieu de 7 pour récupérer le temps perdu a s'occuper du petit ^^ Afficher tout
Je ne prendrais pas grand risque en pariant sur ta couleur politique. Le profit. L'argent. La productivité.
Mais sérieusement, ça rend heureux qui de vivre comme ça ? On peut un tout petit peu s'ouvrir l'esprit aussi sur la qualité de vie, le plaisir, le partage, l'importance de la famille ? Sommes nous obligés de réduire notre existence à une fonction de producteur ?

a écrit : Elle ne s'y prend pas bien alors.
Pour moi, savoir concilier vie privée et vie professionnelle, c'est réussir à séparer les deux, pas à les fusionner.
Je vois mal un(e) ouvrièr(e) faire ainsi, ni un(e) prof, personne sauf un politicien en fait...
Il s'agit, me semble-t-il, d'avoir au moins la possibilité de concilier vie professionnelle et vie personnelle. trop souvent les femmes ne choisissent pas de privilégier leurs carrière, car elle ne n'ont pas de mode de garde réalisable (existence de la prestation de service, coût raisonnable) ou que la pression sociale / culpabilité culturelle est trop forte " tu travailles ? Avec 3 enfants ? Et qui s'en occupe ?"
Donc on.ne verra pas d'ouvriere faire cette démarches tout simplement parce qu'elle pas eut le boulot...

Posté le

android

(2)

Répondre

Elle passe de la position 757 a la position 768 arrivée arrivée a 1000 c 'est la porte!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Des crèches d'entreprise avec des lois moins absurdes que maintenant serait la solution. Quand vous accrédité une crèche il faut avoir les locaux aux dernières normes et ce dans le moindre détail et le personnel formé et certifié. Une poubelle pas conforme et vous n'ouvrez pas! Le temps de corriger le tir et si une loi ou norme du domaine à changé alors il vous faudra reprendre vos travaux en espérant que rien d'autre ne change au niveau législatif. Un enfer créé par des politiques et juristes vivants hors de la réalité. Les entreprises renoncent à cause de l'absurdité des règlements Afficher tout Et surtout, il faut l'autorisation de la commune... Vos principaux concurrents si vous décidez d'ouvrir votre crèche... La France ou le sabotage de toute volonté d'ouvrir son entreprise...

Posté le

android

(4)

Répondre

Pas besoin de nounou ni de crèche. Un bon salaire et en plus elle fait des économies. Quelle femme !

Posté le

android

(1)

Répondre