Les lemmings ne sont pas suicidaires

Proposé par
le

On a longtemps pensé que les lemmings (de petits rongeurs) pratiquaient le suicide collectif du sommet de falaises afin d'assurer la survie de l'espèce. Ils anticiperaient alors le manque de nourriture et se sacrifieraient. En vérité, les quelques cas de "suicide" concernent simplement des bousculades dues à leur grand nombre et à la panique. La variation des populations est essentiellement due au nombre de prédateurs, qui varie lui-même en fonction du nombre de lemmings.


Commentaires préférés (3)

Comment n'a t'on pas fait la différence entre bousculade et suicide collectif pendant tout ce temps , et si jamais c'était si difficile de faire la différence , comment les scientifiques ont ils réussi à la faire finalement ?

Sa me fait penser aux sosie de Homer Simpson qui se jette dans un canyon parce qu'il y a un donut géant

Il faut savoir qu'il n'y a aucune race animale, ni végétale d'ailleurs, qui peut mourir intentionnellement. Ils peuvent se laisser dépérir pour des raisons affectives, mais la notion du suicide est propre à l'homme, malheureusement ce dernier s'empresse d'analyser tout ce qui l'entoure de par son propre point de vue. L'animal à un instinct de survie qui est plus fort que sa "raison", mais vu que c'est un être pourvu d'affect et de sensibilité émotionnelle, la tristesse de perdre un être cher peut lui faire perdre l'appétit jusqu'à la mort,mais jamais se précipiter par dessus une falaise, encore moins par prévention d'un futur manque de nourriture!


Tous les commentaires (96)

Comment n'a t'on pas fait la différence entre bousculade et suicide collectif pendant tout ce temps , et si jamais c'était si difficile de faire la différence , comment les scientifiques ont ils réussi à la faire finalement ?

MERCI! Cette histoire de suicide collectif m'a toujours interpellée. Je ne savais pas qu'il y avait une nouvelle explication.

Posté le

android

(9)

Répondre

en même temps, comment un animal pourrait avoir l'instinct du suicide, c'est tout sauf naturel

Posté le

android

(34)

Répondre

Lemming-way: le fond du ravin

Posté le

android

(12)

Répondre

Sa me fait penser aux sosie de Homer Simpson qui se jette dans un canyon parce qu'il y a un donut géant

Donc en gros, des scientifiques ont confondu bousculade et suicide ?
Et les pogo de concerts c'est des génocides ?

Trop de lemmings tue le lemming!

C'est également le nom d'un jeu vidéo développé par Rockstar North en 1991 où le joueur doit guider des dizaines de lemmings dans des niveaux alambiqués truffés de dangers, ceux-ci avançant toujours droit devant eux sans réfléchir, basé sur le mythe que ces petits rongeurs des régions arctiques pratique le suicide collectif en se jetant du haut des falaises et que rien ne peut les arrêter dans leur course vers la mort...

Les migrations, quelles soient animales ou humaines engendrent, hélas, un grand nombre de morts .

Un animal qui se suicide ! Ce serait la marque d'une intelligence déjà bien développé pour pouvoir aller à l'encontre de l'instinct de survie !

Posté le

android

(18)

Répondre

Il faut savoir qu'il n'y a aucune race animale, ni végétale d'ailleurs, qui peut mourir intentionnellement. Ils peuvent se laisser dépérir pour des raisons affectives, mais la notion du suicide est propre à l'homme, malheureusement ce dernier s'empresse d'analyser tout ce qui l'entoure de par son propre point de vue. L'animal à un instinct de survie qui est plus fort que sa "raison", mais vu que c'est un être pourvu d'affect et de sensibilité émotionnelle, la tristesse de perdre un être cher peut lui faire perdre l'appétit jusqu'à la mort,mais jamais se précipiter par dessus une falaise, encore moins par prévention d'un futur manque de nourriture!

Comme dis toujours mon père tout ce qui est abondance ne se mange pas !!!

En tous cas ils sont très mignons :3

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

Il y a une théorie qui dit que les animaux ne peuvent se suicider car pour commettre cet acte il faut d'abord avoir la conscience de vivre ; hors ce n'est pas le cas chez les animaux.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Il faut savoir qu'il n'y a aucune race animale, ni végétale d'ailleurs, qui peut mourir intentionnellement. Ils peuvent se laisser dépérir pour des raisons affectives, mais la notion du suicide est propre à l'homme, malheureusement ce dernier s'empresse d'analyser tout ce qui l'entoure de par son propre point de vue. L'animal à un instinct de survie qui est plus fort que sa "raison", mais vu que c'est un être pourvu d'affect et de sensibilité émotionnelle, la tristesse de perdre un être cher peut lui faire perdre l'appétit jusqu'à la mort,mais jamais se précipiter par dessus une falaise, encore moins par prévention d'un futur manque de nourriture! Afficher tout Si on ne connaît que 20% des especes de notre planète, certaines le font peut etre qui sait ?

a écrit : Sa me fait penser aux sosie de Homer Simpson qui se jette dans un canyon parce qu'il y a un donut géant Oui, c'est une parodie du film: ma femme mes clones et moi .

D'ailleurs , on a souvent cru que les scorpions se suicider quand ils étaient encerclés par le feu car on les voyaient recourber leurs queues jusqu'à se piquer eux même , mais un scorpion est insensible à son venin , on s'est rendu compte qu'en fait il mourrait de la déshydratation causée par le feu .

a écrit : Comment n'a t'on pas fait la différence entre bousculade et suicide collectif pendant tout ce temps , et si jamais c'était si difficile de faire la différence , comment les scientifiques ont ils réussi à la faire finalement ? Bah déjà quand on connaît pas une espèce parfaitement on ne comprend pas vraiment ce qu'elle fait. Par exemple on pourrait penser que les hippopotames defequent sur le museau des plus faibles alors qu'au contraire ils témoignent du respect en le faisant. De même on sait aujourd'hui que non les cimetières d'éléphant ne sont pas ses lieux où se rendent les éléphants pour mourir volontairement.

Posté le

android

(14)

Répondre

Et ces animaux très bien présenté d'ailleurs dans une histoire de Picsou, par Carl Barks, et qui est surement la source d'inspiration de l'auteur de cette anecdote : Mc Picsou !

Un vieux film de Disney cherchait à montrer le phénomène des lemmings qui tombent des falaises, pour cela ils ont acheté des dizaines de ces petites bêtes avant de les pousser hors caméra tout au bord du vide: m.huffpost.com/fr/entry/7291308

Posté le

android

(19)

Répondre

C'est surtout avec le film documentaire Le Désert de l'Arctique produit par Walt Disney que l'idée s'est répandu. Les réalisateurs avaient en fait poussé quelques lemmings vers des falaises surplombant une rivière tout en les filmant sous différents angles.

Posté le

android

(11)

Répondre