Parti tout en bas de l'échelle, il aurait pu être le découvreur de Pluton

Proposé par
le

Milton Humason a commencé comme concierge dans un observatoire, puis assistant de nuit de Edwin Hubble. À force de persévérance et d'études, il devint astronome en 1919, et participa aux grandes découvertes du cosmos. Il rata la découverte de Pluton en 1919 (11 ans avant celle officielle de Clyde Tombaugh) alors que des clichés pris par ses soins la montraient : on pense qu'il prit Pluton pour une tache due à la mauvaise qualité des clichés.

Veillant chaque soir, il aida son mentor à formuler la future "Loi de Hubble" et de "Redshift", qui démontra que l'Univers est en expansion.


Commentaires préférés (3)

Un gros pied de nez a ceux qui jugent les capacités des gens en fonction de leur situation. J'adore

Comme mon concierge, il voit des taches partout.

Posté le

android

(290)

Répondre


Tous les commentaires (88)

Un gros pied de nez a ceux qui jugent les capacités des gens en fonction de leur situation. J'adore

Un astronaute du futur en visite sur Pluton: oh une minuscule tache bleue là-bas au loin!
...
Ah oui c'est la Terre.
Home, sweet home...

Comme quoi la vie reserve toujours des surprises.

"Started from the bottom now we're here!"

Comme quoi le savoir est partout ! C'est tout les soirs qu'il il se couchait moins bête!

J'imagine l'inverse "wow un immense météorite va venir s'écraser sur terre..." 20 ans plus tard "ah ben non c'était un bout de chocolat!"

Comme mon concierge, il voit des taches partout.

Posté le

android

(290)

Répondre

Tout cela démontre encore une fois, si besoin était, que les autodidactes apportent aussi à nos sociétés qui, au moins en France, leur ferme la "porte", parçe qu'ils ne sont bardés de diplômes. Je doute que ceci pourrait se passer de nos jours chez nous ; il y a une génération, je ne dis pas ; mais aujourd'hui ?

L'univers en expansion n'est pas une théorie?

Belle histoire, pensez à toutes ses personnes, qui ont de réelles capacités, qui n'ont pas accès à l'éducation qu'ils mériteraient d'avoir de part le monde, de tous ces états à la vision court-termiste qui font des économies sur l'éducation...

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Tout cela démontre encore une fois, si besoin était, que les autodidactes apportent aussi à nos sociétés qui, au moins en France, leur ferme la "porte", parçe qu'ils ne sont bardés de diplômes. Je doute que ceci pourrait se passer de nos jours chez nous ; il y a une génération, je ne dis pas ; mais aujourd'hui ? Car aujourd'hui il est de bon d'être un généraliste,
Aujourd'hui il vaut mieux être passable en tous que très fort dans un seul domaine.

Tout le monde est capable de l'inimaginable. Commencer concierge, finir astronome... C'est un parcours atypique ! Respect.

Posté le

android

(11)

Répondre

Le "Redshift" existe en français : décalage vers le rouge.

Certes c'est plus long, mais au moins on comprend

a écrit : Un gros pied de nez a ceux qui jugent les capacités des gens en fonction de leur situation. J'adore Personne ne juge nécessairement les gens en fonction de leurs "statuts" initiaux. Finalement, tout le monde doit user de persévérance pour réussir ses études et percer dans son milieu. Ce personnage a certes accompli une brillante carrière, mais beaucoup (lui comme d'autres) partent "de peu" et s'acharnent à la tâche pour sortir de leur situation de départ.

a écrit : L'univers en expansion n'est pas une théorie? La preuve que non, puisqu'il y a écrit que ça a été démontré. Regarde sur le net, ils doivent approfondir le sujet sur des sites spécialisés.

Posté le

android

(2)

Répondre

Chaque jours on nous juges pour ce que l'on paraît et non ce que l'on est ...
Et malheureusement de nos jours l'échec est une fin là où il ne devrait être qu'un commencement.

a écrit : Un astronaute du futur en visite sur Pluton: oh une minuscule tache bleue là-bas au loin!
...
Ah oui c'est la Terre.
Home, sweet home...
Il y a une celebre photo "Un point bleu pâle" prise a plus de 6 milliard de km de la terre par la sonde voyageur 1 lors de son épopée a travers notre systeme solaire.
On y voit notre "Home sweet home", perdu dans l'immensité de l'univers.

fr.wikipedia.org/wiki/Un_point_bleu_p%C3%A2le

Ça fait rêver ce genre d'anecdotes! Je commence à m'intéresser à la physique et il me semble que ça n'est pas le premier à avoir eu ce genre d'évolution de carrière (bon OK tous les physiciens n'étaient peut être pas concierges). N'ayant pas une formation scientifique je pense quand même qu'il faut avoir certaines prédispositions pour en arriver à ce stade. Perso je sens bien les limites de mon intelligence quand je lis des bouquins de physique... et c'est pas bon pour l'orgueil! %)

Posté le

android

(15)

Répondre

A savoir qu'il a arrêté les cours a 14 ans après avoir visité l'observatoire astronomique du Mont Wilson, ou il voulu y travailler directement. Il a d'abord commencé comme muletier (il guidait les mulets jusqu'au Mont Wilson).
Il a obtenu un doctorat honorifique pour ses travaux remarquables.