Sous l'eau à plus de 10 mètres, votre sang est vert

Proposé par
le
dans

Si par hasard vous vous coupez sous l'eau à une profondeur de 10 mètres ou plus, vous serez surpris de voir votre sang non par de couleur rouge mais vert. Il s'agit d'un phénomène de perception visuelle provoqué par la lumière dans l'eau, dont les longueurs d'onde rouges sont absorbées bien plus vite que les bleues et vertes.


Tous les commentaires (91)

ceux qui disent qu'ils nageront à la surface pq il se sont coupés sans regarder la couleur de leur sang(par panique), auront forcément vus la couleur de leur sang parcequ'ils auront vus qu'ils se sont coupés. gnaaa :)

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

Si cette couleur est due à une perception VISUELLE, pourquoi la caméra parvient-elle à capturer de la même manière que l'œil perçoit, la couleur du sang ?

C'est pour ça que de haut, les coraux ont une teinte moins vive que la couleur qu'ils ont réellement ????

Posté le

android

(0)

Répondre

Étant du Nord, quand je vais me baigner à Dunkerque, coupure ou non, l'eau est verte. Hashtag vie de merde.

Posté le

android

(9)

Répondre

Anecdote pour les producteurs de ciné qui veulent du réalisme !

Posté le

android

(0)

Répondre

J ai déjà eu l expérience en remontant une étoile de mer "bleue" qui devenait de plus en plus rouge en approchant de la surface...

Posté le

android

(1)

Répondre

Bon , je suis daltonien et je vois pas où est la différence :/

a écrit : Et pour ceux qui sont de sang bleu ? On leur coupe la tēte!

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Si cette couleur est due à une perception VISUELLE, pourquoi la caméra parvient-elle à capturer de la même manière que l'œil perçoit, la couleur du sang ? Parce que tout comme l'oeil, la caméra voit, tout simplement.
Il ne s'agit pas d'une mauvaise interprétation du cerveau ou quoi que ce soit dans le genre.
C'est un simple phénomène physique, le sang n'a pas "l'air" vert, il est vert, car c'est ainsi que la lumière filtrée, et donc non blanche, le fait apparaître.
Une analogie simpliste serait d'éclairer un mur blanc avec une lumière colorée, verte par exemple. Une caméra verrait ce mur exactement de la même couleur (verte donc) que ce qu'un oeil observerait.
Dans le cas présent c'est un peu plus compliqué vu que ce sont les rayons filtrés par l'eau qui éclairent, mais le principe, pour la question de la caméra, reste le même.
J'espère que c'est suffisamment clair même si peu concis.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : En effet, la vitesse de la lumière dans l'eau n'est pas la même que dans l'air. De plus, toutes les couleurs de la lumière ne voyagent pas à la même vitesse.

Autrement dit, même dans l'eau certaines vont être plus lentes que d'autres. S'ajoute à cela un phénomène d'abso
rption dû aux molécules contenues dans l'océan.

En traversant l'eau, la longueur d'onde rouge va être la plus ralentie et va être fortement absorbée. Donc plus on descend profondément, plus elle disparait et ne peut plus être observée par l'oeil. A l'inverse, les longueurs d'onde vertes résistent beaucoup mieux et sont réfléchies par des pigments contenus dans le sang.

Voilà pourquoi quand vous descendez à quelques mètres sous la surface, votre sang devient vert et non plus rouge. Si vous descendez encore davantage, toutes les longueurs d'onde finiront par être absorbées quelle que soit leur couleur, votre sang apparaitra alors non plus vert mais noir.
Afficher tout
On dirait du jean Claude VanDamme
"L'eau c'est quelque chose de concret mais pas concret. Parce que l'eau... peut me nourrir, mais aussi l'eau... peut me porter. Parce que l'eau... a des lois magiques. L'eau peut tenir des cargos dans la mer, des milliers de tonnes d'acier... C'est quelque chose qui a beaucoup de dimensions l'eau."

a écrit : Je serais curieux de voir cette anecdote ou quelque autre source si quelqu'un en dispose, j´ai du mal a croire qu'on ai pu ralentir la lumière à un tel point Un reportage sur rmc découverte ayant pour thème la vitesse de la lumière en parle justement.
Si ça peut aider . ..

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Exact ! Alors que nous faisions de la plongée sous marine aux Îles de Lérins , Sainte-Marguerite, face à la pointe du Dragon à 400 m au large, sur des fonds de 10 à 35 m je me suis écorchée le cuir chevelu parmi les failles et amas de blocs , et mon sang coulant de ma blessure était vert , se mêlant à mes cheveux , c'était impressionnant et surréaliste m'a raconté mon père qui me suivait , une belle peur !.. Afficher tout L'eau salée sur une plaie ça devait bien faire mal :s

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En effet, la vitesse de la lumière dans l'eau n'est pas la même que dans l'air. De plus, toutes les couleurs de la lumière ne voyagent pas à la même vitesse.

Autrement dit, même dans l'eau certaines vont être plus lentes que d'autres. S'ajoute à cela un phénomène d'abso
rption dû aux molécules contenues dans l'océan.

En traversant l'eau, la longueur d'onde rouge va être la plus ralentie et va être fortement absorbée. Donc plus on descend profondément, plus elle disparait et ne peut plus être observée par l'oeil. A l'inverse, les longueurs d'onde vertes résistent beaucoup mieux et sont réfléchies par des pigments contenus dans le sang.

Voilà pourquoi quand vous descendez à quelques mètres sous la surface, votre sang devient vert et non plus rouge. Si vous descendez encore davantage, toutes les longueurs d'onde finiront par être absorbées quelle que soit leur couleur, votre sang apparaitra alors non plus vert mais noir.
Afficher tout
ce que tu dit es faux, La vitesse de la lumière à la même dans tous les référentiels, c'est ce que Einstein à prouvé avec la relativité restreinte

Posté le

android

(0)

Répondre

Avec tout ce sang On nous aurai donc mentis sur le film les dents de la mer?

J'essaierai juste pour me prendre pour E.T.

Et si la coupure n'est pas dût au hasard, le sang reste-t-il rouge?

a écrit : Si je me coupe a 10 metre de profondeur , personnellement je regarderait pas la couleur de mon sang mais je nagerai vers la surface ;) C'est justement ce qu'il ne faut pas faire. Il serait dommage de rester handicapé à vie à cause d'une surpression pulmonaire alors qu'on avait à la base une simple coupure...

Les dauphins doivent avoir l'habitude.

Y'en a qui vont essayer ... Et la ! Un requin "RIP"

a écrit : j'me demande bien si un jour j'me couperai a 10m de profondeur Ça arrive tout bêtement en touchant un corail ou un poisson épineux (du vécu...)