Ils mangeaient leurs parents lors de leurs funérailles

Proposé par
le

Les Fores sont une tribu de Papouasie-Nouvelle Guinée qui avait un rite funéraire jusque dans les années 50 imposant aux femmes et aux enfants de se nourrir du cerveau du défunt. Ce rite était considéré comme un signe de respect au défunt, mais a eu des conséquences inattendues : les scientifiques suspectent que le kuru, une maladie neurologique qui décima ces tribus, est liée à cette pratique.

Les hommes quant à eux se nourrissaient des autres chairs, et ne contractaient pas la maladie.


Commentaires préférés (3)

C'est peut être pour ça qu'ils étaient si fores ! ...

Posté le

android

(174)

Répondre

Tu aimes ta maman? Alors mange!

Posté le

android

(317)

Répondre

Je suis curieux de savoir comment le premier à faire ça a eu l'idée...


Tous les commentaires (86)

C'est peut être pour ça qu'ils étaient si fores ! ...

Posté le

android

(174)

Répondre

Tu aimes ta maman? Alors mange!

Posté le

android

(317)

Répondre

Je suis curieux de savoir comment le premier à faire ça a eu l'idée...

J'en connais qui pourraient peut-être gagner quelques neurones comme sa..

Posté le

android

(26)

Répondre

Donc demain midi, plat du jour : Confits de cerveau avec de la crème.

C'est à peu près le même principe que la vache folle il me semble non ?!

Je trouve ça fascinant ! Ces cultures lointaines de Papouasie et autres me donnent envie de découvrir le monde, ses contrées et ses merveilles !
Nan je déconne je trouve ça dégueu..

Sérieusement, je respecte les traditions mais je me demande comment une idée pareille est arrivée à l'esprit de celui qui a commencé

Si tu fini pas ta mamie t'auras pas de dessert!

Posté le

android

(92)

Répondre

L'être humain arrive de loin. Il y en a même qui y retournent

Il semble que les personnes de ces tribus ayant survécu a ces maladies ont développées des résistances face au maladie neuro degenerative par selection naturelle et qu'elles sont étudiées par la science moderne seulement aujourd'hui

Pendant ce temps, aux États Unis, on bouffe des placentas. L'onychophagie, c'est tellement has been!

Ce sont juste des personne qui aiment leur prochain un peux plus que les autres ...

a écrit : C'est à peu près le même principe que la vache folle il me semble non ?! Oui c'est également un e maladie à prion, une encéphalopathie spongiforme.

a écrit : Je trouve ça fascinant ! Ces cultures lointaines de Papouasie et autres me donnent envie de découvrir le monde, ses contrées et ses merveilles !
Nan je déconne je trouve ça dégueu..

Sérieusement, je respecte les traditions mais je me demande comment une idée pareille est arrivée à l'esprit de celui qui a commencé
Ce genre de traditions est apparu pour ainsi dire un peu partout, à l'époque les croyances voulaient qu'en consommant la chair d'un défunt, on absorbait par la même force physique, spirituelle voir même la mémoire et les connaissances, permettant ainsi aux défunts de continuer à vivre avec la tribu au fil du temps.

Pis bon, niveau tradition "dégueu" les occidentaux et orientaux ont eu leur lot aussi.

Les hommes ne contractaient pas cette maladies, mais si les enfants en mangent ? Les enfants c'est garçons et filles non ?

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : L'insulte "Mange tes morts!" vient il de la ? Pour moi "mange tes mort" en étant ami avec bon nombre de forains et gitans c'est la pire des insultes pour eux

La nature a mis le bon sens dans toutes les têtes, et ce depuis toujours. Malheureusement, un prédateur d'un genre spécial est arrivé, qui s'attaque au cerveau, et qui s'appelle : le sacré

Aller ma chérie, mange : un cervelet pour papaaaa, un hypothalamus pour mamaaaan...