Plus de la moitié des mots usuels anglais viennent du français

Proposé par
le

Une bonne partie du vocabulaire anglais vient du français. Selon les sources, ce serait de 30 à 60% des mots usuels anglais qui auraient pour origine le français. Mais ces mots français ont souvent été oubliés, si bien qu'un anglophone utilise couramment cinq fois plus de mots qu'un francophone, forcé d'en réimporter certains sous forme de franglais.


Commentaires préférés (3)

Ca avait déjà été abordé mais ils "utilisent" 5 fois plus de mots uniquement à cause de la construction de leur langue.
En effet, quand par exemple nous, nous avons " rayon" et " soleil", lorsque qur nous disons "un rayon de soleil" cela ne fait tjs que deux mots.
Alors que eux, ils auront "beam" et "sun", et ils diront "a sunbeam", ce qui en fait un nouveau mot !
Et ca marche pour bcp de choses !
Elle vient de la cette différence.
Il ne faut pas penser que l'on a mpins de vocabulaire ;).
D'ailleurs l'anglais n'a pas notre grammaire.

Pour en revenir à l'anecdote, sachez que quasi 100% des mots terminant en "-tion" viennent du francais, coloration, imagination etc.

Posté le

android

(275)

Répondre

Il faudra que je me "remembre" cette anecdote, du vieux français "se remembrer", se souvenir, qui a donné "remember" en Anglais...

Presque tous les mots en -ty en anglais par exemple viennent du français : - beauty, liberty, prosperity, royaulty, majesty...

Sur la même logique, tous les mots en -tion viennent du français (creation, corporation, occupation, reservation...).

Le "canif" français qui a également donné "knife" (le couteau).

Le mot "île" en français s'écrivait autrefois "isle" (l'accent circonflexe sur le i indique la disparition du s muet). Or, île en anglais se dit "island" (le s ne se prononçant pas non plus).
On retrouve la même logique avec :
- château / castle
- forêt / forest
- hôtel / hostel
- hôpital / hospital

Certains mots en français peuvent se traduire de 2 façons en anglais : un mot avec une origine germanique, et un mot avec une origine latine.

Le mot "germanique" correspond souvent au sens propre du terme, alors que le mot "latin" au sens figuré.

Exemple : plonger peut se traduire par :
- to dive (origine germanique : sens propre) : plonger dans un lac, dans une piscine...
- to plunge (origine latine : sens figuré) : un taux de croissance qui plonge...

Dans un registre plus soutenu, on préférera utiliser les mots d'origine latine. Le mot français permet également de distinguer le sens du mot ou d'éviter les confusions :

Ex : snail (= escargot, l'animal) / escargot (= escargot, celui que l'on mange).

Également, même si le mot "perfum" désigne le parfum de manière générale (le mot vient d'ailleurs du français), on utilisera volontier le mot "cologne" pour parler d'un parfum pour homme.

En français, on utilisait également autrefois le terme "fleureter" comme synonyme de "séduire" (fleureter en référence à la fleur). Ce mot s'est peu à peu introduit dans la langue anglais et a donné le verbe "flirt". Ce mot s'est ensuite réintroduit dans la langue française via le verbe "flirter". Les deux langues se sont ici doublement influencé, en quelques sortes.

Plein de mot plus "modernes" sont directement repris du français :
- a souvenir
- a fiancée
- a café
- a rendezvous

On retrouve également plusieurs mots d'origine français dans le champ lexical juridique. Exemple : a mortgage (un prêt hypothécaire) qui est composé de deux mots français.

Des mots sont parfois repris du français et complétement déformés ou erronés. Exemple : il n'est par rare d'entre un anglais utiliser le mot "a sous-entendre" pour parler d'un "sous-entendu".

De nombreuses expressions et tournures orales sont également empruntées directement au français :
- Bon appetit !
- Et voilà !

Enfin, n'importe quel anglais ou américain comprendre la fameuse question : "Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?"

Il n'est ainsi pas étonnant que la langue anglaise soit souvent considérée comme la plus latine des langues germaniques, et le français comme la plus germanique des langues latines.

Vous n'avez plus aucune raison de ne pas vous mettre à l'anglais !

Have a nice day :)

(Notez le mot "day" et son origine latine. On le retrouve en français, par exemple dans midi (mi et di : la moitié du jour).

Posté le

android

(474)

Répondre


Tous les commentaires (104)

Le fameux franglais qui a donné des sueurs froides à de nombreux professeurs d'anglais

Posté le

android

(108)

Répondre

Avec les jeunes aujourd'hui on parlera bientôt plus français du tt
"Wesh j'ai le seum j'ai plus un "e"

En tout cas j'admire nos chères english'e car ils ont montrés leurs superbes solidarité envers nous les frenchy, bref ils peuvent prendre tout notre dico maintenant! Merci !

C'est pourquoi lorsque je parle avec un interlocuteur anglais et que je butte sur un mot je dis le mot auquel je pense en français en essayant de l'angliciser et j'arrive souvent à me faire comprendre.

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : En tout cas j'admire nos chères english'e car ils ont montrés leurs superbes solidarité envers nous les frenchy, bref ils peuvent prendre tout notre dico maintenant! Merci ! Ah ouai quand même! Moi la semaine dernière mon voisin m a prêté une demi baguette du coup pour le remercier jlui ai propose de lui donner les clefs de mon appart :D (je tiens a preciser que je ne dénigre pas le soutien des anglais au vu du contexte tragique que nous avons vécu )

Posté le

android

(12)

Répondre

Et d'ailleurs, rappelons que la devise de la monarchie britannique est "Dieu et mon droit".
Oui une devise française car a l'époque le français était la langue de l'élite anglaise car Henri V parlait français et anglais se qui influença grandement son essor.

Cf. Mes cours de civi et une autre anecdote

Ca avait déjà été abordé mais ils "utilisent" 5 fois plus de mots uniquement à cause de la construction de leur langue.
En effet, quand par exemple nous, nous avons " rayon" et " soleil", lorsque qur nous disons "un rayon de soleil" cela ne fait tjs que deux mots.
Alors que eux, ils auront "beam" et "sun", et ils diront "a sunbeam", ce qui en fait un nouveau mot !
Et ca marche pour bcp de choses !
Elle vient de la cette différence.
Il ne faut pas penser que l'on a mpins de vocabulaire ;).
D'ailleurs l'anglais n'a pas notre grammaire.

Pour en revenir à l'anecdote, sachez que quasi 100% des mots terminant en "-tion" viennent du francais, coloration, imagination etc.

Posté le

android

(275)

Répondre

J'ai lu quelque part que 29 % des mots anglais proviendraient du français, et 29 autres % du latin ! Malgré ça l'anglais reste une langue germanique, qui a une double origine, germano-saxonne d'un côté et latino-normande de l'autre. Ce qui amène à une double dimension lexicale, on a souvent deux mots pour désigner la même chose.
Schématiquement on peut dire que les mots d'origine latine parlent à l'intellect, alors que les mots saxons parlent au coeur et sont plus simples à comprendre. Par exemple, un daltonien se dit "a daltonian" dans un livre de médecine, mais "a color blind" dans la langue quotidienne.
Il est très important d'être sensible à cette dichotomie latino saxonne car elle est omniprésente dans la langue et littérature anglaises.

Posté le

android

(55)

Répondre

Il faudra que je me "remembre" cette anecdote, du vieux français "se remembrer", se souvenir, qui a donné "remember" en Anglais...

a écrit : Avec les jeunes aujourd'hui on parlera bientôt plus français du tt
"Wesh j'ai le seum j'ai plus un "e"
faut arréter de regarder w9

a écrit : Et d'ailleurs, rappelons que la devise de la monarchie britannique est "Dieu et mon droit".
Oui une devise française car a l'époque le français était la langue de l'élite anglaise car Henri V parlait français et anglais se qui influença grandement son essor.

Cf. Mes cours de civi et une autre anecdote
C"est pas honi soit qui mal y pense?

Posté le

android

(3)

Répondre

en gros c'est un peu comme le Joual mais dans le sens inverse ? pour ceux qui connaissent :-)

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Bacon est un mot français :)
C'est le seul truc comestible qu'ils produisent en même temps!

a écrit : Et d'ailleurs, rappelons que la devise de la monarchie britannique est "Dieu et mon droit".
Oui une devise française car a l'époque le français était la langue de l'élite anglaise car Henri V parlait français et anglais se qui influença grandement son essor.

Cf. Mes cours de civi et une autre anecdote
"Honni soit qui mal y pense " est une devise anglaise dans le même genre

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C"est pas honi soit qui mal y pense? Non ça c'est la devise de l'ordre de la Jarretière qui est le plus important ordre de la chevalerie britannique.

Posté le

android

(10)

Répondre

Nous pouvons citer le mot "challenge" que l'on prononce couramment avec l'accent anglais qui est à l'origine un mot français. Nous devrions donc prononcer un "chat-lange".

Posté le

android

(14)

Répondre

Ci non il y a "dentdelion" pour le pissenlit

Posté le

android

(6)

Répondre

Les linguistes ont découvert que le vocabulaire français oral actuel est constitué de 15 % de termes ou de tournures de phrases introduits de l'anglais au cours des 50 dernières années. Ce sont essentiellement des termes et expressions américaines ayant remplacé leur équivalent en français. Si en France le français est la langue officielle pour les institutions et la langue vernaculaire, elle n'est déjà plus la langue officielle dans l'économie. Les conseils d'administration de la plupart des grandes sociétés françaises se déroulent en anglais, même si tous les participants sont français. Idem dans la finance et dans le commerce où l'affichage se fait de plus en plus en anglais (mais encore associé au français).

L'exemple qu'on m'a toujours cité à propos de ça: "flirt" qui vient de "(conter) fleurette".

Posté le

android

(16)

Répondre