Les marins ont peur des lapins

Proposé par
le
dans

Le lapin est un animal maudit dans la marine et il est interdit de prononcer ce mot sur les bateaux. Cette superstition vient de l'époque où les marins emportaient à bord des animaux vivants (dont des lapins), pour pouvoir les manger pendant les longues traversées. Les lapins s'échappaient parfois, et rongeaient les cordages ou la coque, provoquant des catastrophes a bord.

On entend d'ailleurs parler de cette superstition dans la chanson de Brassens Les copains d'abord : "au rendez vous des bon copains, y-avait pas souvent de lapin".


Tous les commentaires (58)

On dit aussi "le cousin du lièvre"...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Médaille d'or, voilà ma maigre perspicacité fort flattée :D

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Un (polope) le surnomme t'il par chez moi.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

D'ailleurs, n'est il pas non plus proscrit de dire "corde" sur un navire ?

En tout cas, gare à celui qui prononce le mot "lapin" sur mon blog alors :D:D

Posté le

unknown

(1)

Répondre

C'est aussi le cas dans le monde du théâtre non ? Le lapin "porte malheur", de même que le mot "corde", par analogie avec les problèmes cités dans l'anecdote (puisque les décors sont manipulés avec des cordes) il me semble.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Médaille d'or, voilà ma maigre perspicacité fort flattée :D Tu n'es peut-être pas le premier à l'avoir remarqué mais tu es le premier à l'avoir dit. Amitiés.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

chez les marins du Finistère sud, le lapin s'appelle Zébreau

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Je le savais déjà car je l'avais vu dans "La famille pirate" un dessin animer que j'ai eu l'occasion de voir

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Ayant fait pas mal de voile, il y a pas mal de rumeurs qui courent quant a l'étrangeté de cette superstition. L'une d'elle est marrante : dans un bateau, il y avait toujours un chat pour chasser d'éventuelles souris. On emportait aussi des lapins pour les manger. Un jour, un cuisinier un peu joueur a remplacé le lapin qu'il devait cuisiner par le chat. Le bateau a été infesté de souris.
Je la trouve pas mal aussi. Mais je ne peux pas dire que c'est forcément celle qui est juste.
Quand au lapin il est aussi appelé la langoustine des près. J'aime bien aussi cette appellation !

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Et puis beaucoup de coutume au théâtre sont les même qu'en voile. J'avais entendu que les marins faisaient beaucoup de theatre. Je ne me souviens plus pourquoi.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

@ Scheffer, J'ai aussi entendu l'anecdote concernant le chat mais de là à l'affirmer? Quant à la langoustine des prés, peut-être avec de la mayonnaise? Chalut.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

@cornichondiplomé : pour l'histoire du chat, je n'ai pas de sources, c'est des dires. Pour la langoustine des près, je suppose que la langoustine est a la mer ce Que le lapin est au près.
Ps: désole pour la double édition de mon commentaire précédent, c'est un bogue.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : @cornichondiplomé : pour l'histoire du chat, je n'ai pas de sources, c'est des dires. Pour la langoustine des près, je suppose que la langoustine est a la mer ce Que le lapin est au près.
Ps: désole pour la double édition de mon commentaire précédent, c'est un bogue.
Je ne critiquais pas, je me suis mal exprimé car j'ai cherché et je voulais dire que je ne pouvais pas l'affirmer. C'est tout. Amitiés.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

J'avais pas en tête que tu critiquais ! Amitiés aussi !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Ça je la savais mais c'est bon de l'ententre car je pencais être le seul a le savoir merci

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il y a une autre raison, qu'un marin m'a raconté un jour : à l'époque des grandes traversées sur voiliers, qui duraient des mois et des mois, les carences alimentaires en vitamines et donc les maladies étaient très fréquentes. Les plus fréquentes étaient la pellagre, le rachitisme, le béribéri et.... le scorbut !
Or, le scorbut se traduisait en priorité par la perte des dents et les dents chez un lapin sont proéminentes, par conséquent lorsqu'on voyait un lapin sur un bateau et qu'il n'avait plus ses dents, c'était très très mauvais signe pour la santé de l'équipage (même si le scorbut n'est pas contagieux).

=)

Posté le

unknown

(13)

Répondre

C'est vrai merci de me le rapeller

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Pour tout ce qui est escalade, descente en rappel, aeorocordage et assurance c'est vrai que le terme bout est très employé pour tout ce qui est équipement personnel et qui correspond a des petits morceaux. Pas facile au début, quand on m'a dit t'as oublié ton bout couille de loup! J'ai mis le temps a comprendre de quoi il s'agissait.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

concernant la chanson de Brassens je penche plutôt pour un double sens. et pour l' histoire de l' amour entre hommes je ne crois pas car il dit " pas du genre sodome et gomore" ...

Posté le

unknown

(4)

Répondre