Pour dénoncer le racisme, il se teint en noir et écrit un livre à succès

Proposé par
le

En 1951, un journaliste américain, John Howard Griffin, se fit teindre la peau en noir par un traitement médical et des ultraviolets. Il vécut ainsi pendant trois mois afin de témoigner de la vie d'une personne de couleur noire dans les états du Sud, réputés pour leur racisme. Son livre connut un grand succès et fut une révélation.


Commentaires préférés (3)

Est-ce qu'on peut devenir chinois aussi? J'aimerais écrire: Dans la peau d'un Chinois

Posté le

android

(167)

Répondre

Je pense que John Howard Grinffin a dû recevoir quelques messages désagréables de la part de quelques sudistes après la révélation de cette expérience

Ça c'est du journalisme!
On pourrait montrer ça aux chaînes d'info-poubelle comme BFM pour leur apprendre la différence entre informer et faire le buzz à tout prix.


Tous les commentaires (64)

Ce "traitement" s'est dissipé ?

Posté le

android

(17)

Répondre

Il faudrait faire ça aujourd'hui en France ou aux Etats-Unis.. Ca changerait peut-être les choses

Posté le

windowsphone

(31)

Répondre

Est-ce qu'on peut devenir chinois aussi? J'aimerais écrire: Dans la peau d'un Chinois

Posté le

android

(167)

Répondre

Si il s'est marié par la suite, tout le monde a du croire que sa femme avait fricoté avec le facteur vu la couleur des enfants.

Je pense que John Howard Grinffin a dû recevoir quelques messages désagréables de la part de quelques sudistes après la révélation de cette expérience

a écrit : Est-ce qu'on peut devenir chinois aussi? J'aimerais écrire: Dans la peau d'un Chinois Ça existe déjà. Marc boulet.Désolée
Je conseille d'ailleurs son livre "Dans la peau d'un intouchable" qui reprend le même principe que l'auteur de l'anecdote mais ça se passe en Inde.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Si il s'est marié par la suite, tout le monde a du croire que sa femme avait fricoté avec le facteur vu la couleur des enfants. L'expérience n'a duré que trois mois : il a ensuite retrouvé sa couleur de peau originelle.

Ça c'est du journalisme!
On pourrait montrer ça aux chaînes d'info-poubelle comme BFM pour leur apprendre la différence entre informer et faire le buzz à tout prix.

Il est mort 2 mois après d'un mélanome... Dommage

Posté le

android

(22)

Répondre

Il y a eût un film (un vrai nanar mais bon, sait-on jamais ça peut intéresser) sur une personne raciste changeant de couleur de peau à cause d'une maladie.

N.B : Il s'agit de Agathe Cléry avec Valérie Lemercier

C'était un précurseur ; il y a eu notamment depuis le journaliste allemand Günter Wallraff qui a utilisé le même procédé (mais avec une couleur moins foncée) pour se faire passer pour un immigré turc sans papier. C'était en RFA en 1985 et son livre (Ganz Unten, traduit en français sous le titre Tête de turc) a été un grand succès en France (parce que la vie des travailleurs sans papiers qu'il a fait découvrir était la même en France).

Posté le

android

(32)

Répondre

Quel courage.. je ne connaissais pas ce personnage mais il a tt mon respect

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est marrant je ne connaissais pas cette anectode, mais je connais celle de Gunter Wallraff, un journaliste allemand qui a réalisé la même expérience en RFA. Il s'est fait passer pour un travailleur turc immigré, et a enchaîné pleins de boulots ! Notons qu'il s'est arrêté au bout de deux ans, car son état de santé s'était très dégradé à cause de ses conditions de travail.
Il a d'ailleurs publié un livre : "Tête de Turc".

Posté le

android

(19)

Répondre

Le livre est vraiment intéressant et nous montre bien le quotidien des afro-américains à cette époque. Je vous le conseille vivement !

J'ai lu le livre pour ma part , c'est très touchant .
Pour la petite anecdote ce qui ma énormément marqué c'est que ses même raciste , le soir venu devenaient très amicales avec les noirs afin de connaître des détails sur leurs sexe etc...
Et sinon oui l'auteur a reçu énormément de critique ! Même des peines de mort lui ainsi que sa famille et ils furent escorter durant un certain moment . Son bouquin a beaucoup contribué à l'abolition du racisme et des inégalités entre les noirs et les blancs .

a écrit : Ce "traitement" s'est dissipé ? Oui le traitement s'est dissipé

a écrit : Ça c'est du journalisme!
On pourrait montrer ça aux chaînes d'info-poubelle comme BFM pour leur apprendre la différence entre informer et faire le buzz à tout prix.
LCI peut être ainsi mais si tu regardait BFM tu verrais que ce n'est pas la ligne de la rédaction. peut être certaines émissions peuvent ''jouer'' sur un événement, mais ce n'est pas le cas de la chaîne.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Il faudrait faire ça aujourd'hui en France ou aux Etats-Unis.. Ca changerait peut-être les choses C'est vrai que la France est un pays tellement rasciste , tellement xénophobe, qui rejette tellement les autres... c'est d'ailleurs pour sa que la France est un des pays qui possède l'une des plus grande diversité de communautés dans le monde...

a écrit : Ça existe déjà. Marc boulet.Désolée
Je conseille d'ailleurs son livre "Dans la peau d'un intouchable" qui reprend le même principe que l'auteur de l'anecdote mais ça se passe en Inde.
Je pense que ztalex faisait référence à Marc Boulet, car son premier livre s'appelle précisément "Dans la peau d'un Chinois" où il est grimé et déguisé en millionaire Chinois, pour dénoncer le côté borderline de certaines élites de ce pays (prostitution, traffics diverses etc.) Sinon ztalex a eu de l'inspiration !