L.es équipes de réparation des chaines Ford étaient payés quand tout allait bien

Proposé par
Invité
le

Henry Ford est connu pour avoir créé les chaines de production pour ses véhicules. Ces lignes devaient tout le temps fonctionner, car si un élément tombait en panne, toute la production était bloquée. Il eut alors l'idée de créer une équipe de réparation des lignes qui n'était payée que lorsque tout fonctionnait. Cela forçait les ouvriers à se dépêcher de réparer et à bien réparer afin de ne pas avoir de nouvelle panne.


Tous les commentaires (39)

a écrit : Oui c'était un grand visionnaire. Il a inventé le travail à la chaîne pour que chaque ouvrier soit interchangeable et que les ouvriers ne maîtrisent pas la totalité du processus de production d'une voiture, cette connaissance devant rester entre les mains des capitaines d'industrie. Il cassait ainsi une longue tradition d'artisanat et d'ouvrier spécialisé. Il a augmentait les salaires mais pas pour leur donner un pouvoir d'achat mais pour les rendre corvéable à souhait. Le salaire était presque le double ( restait faible cependant) qu'ailleurs ce qui lui permettait d'imposer les conditions de travail qu'il voulait. il a interdit les syndicats dans ses usines et mis en place une "police secrète " constituée d'ouvrier mieux payés mais qui devait dénoncer les autres. Lorsque les chômeurs se présentaient devant ses usines il les faisaient disperser à coup de lance à eau. Il a quasiment institutionnalisé la souffrance au travail, l'esclavage moderne.
Oui c'est un innovateur, il est arrivé à faire en sorte que les esclave-ouvriers vénèrent leur maître qui leur vends des voitures, qu'ils ont eu même produit. Une larmichette pour ce grand homme svp
Afficher tout
Oui et non. Tu fais des amalgames, et tu regardes ça avec ton point de vue de personne confortablement assis dans son fauteuils.

Déjà tu mets sur le dos de Ford des avancés de Taylor, et en plus tu dis des bêtises.

Je ne peux que t'inciter à aller lire l'histoire de Taylor et de Ford, de voir leurs contributions. Ford c'est pas un monstre affreux comme tu te plais à le décrire, et je ne dis pas qu'il a fait tout ça juste pour faire plaisir aux ouvriers.

Et que tu le veuilles ou non, tu bénéficies de beaucoup de tes avantages au travail grâce à ces deux hommes. Et ne me dis pas que tu connais leurs histoires car pour dire : "Il cassait ainsi une longue tradition d'artisanat et d'ouvrier spécialisé", c'est la meilleure preuve que tu ne maîtrises pas le sujet. Tout comme ta phrase sur le salaire, soit dit en passant.

Et je ne supporte pas se sont les commentaires des gens qui n'arrêtent pas de casser des personnalités sous prétexte que : "Ils ont fait ça pour avoir autre chose derrière."

Je te rappel que le droit du travail en France commence à apparaître au 19ème siècle, car suite à une visite du ministre de la guerre dans une mine, il s'aperçoit que seul 2 hommes sur 10 sont valides pour aller au service militaire. Par conséquent si en France on a été des précurseurs la dedans c'est juste pour mieux faire la guerre. C'est mal donc ?

Selon de vagues souvenirs de ce que racontait un de mes profs de psycho sociale, Ford se frita avec son père ( qui ne voulait pas que son fils devienne ingénieur mais prenne sa suite comme notable ) et se barra du foyer parental, relativement bourgeois. Il entra comme apprenti dans une fabrique automobile, période pendant laquelle en sus de pauvreté il souffrit de solitude, ne s'intégrant pas socialement aux ouvriers. Ce fût pendant cette période qu'il réalisa que, et comment, tous les gestes nécessaires à la fabrication d'un véhicule automoteur à essence d'huile de roche pouvaient être éxécutés isolément, à la chaîne Ensuite il trouva un "mécène" qui devint son beau-père (ou le contraire) et l'aventure Ford commença.

Cherchait-il une façon de mettre à bas le pouvoir croissant d'une certaine aristocratie ouvrière ou ne fut-ce qu'un effet collatéral de sa trouvaille permettant des gains de temps? Selon mon prof c'était les deux objectifs qui étaient visés.

a écrit : Oui et non. Tu fais des amalgames, et tu regardes ça avec ton point de vue de personne confortablement assis dans son fauteuils.

Déjà tu mets sur le dos de Ford des avancés de Taylor, et en plus tu dis des bêtises.

Je ne peux que t'inciter à aller lire l'histoire de Taylor et de
Ford, de voir leurs contributions. Ford c'est pas un monstre affreux comme tu te plais à le décrire, et je ne dis pas qu'il a fait tout ça juste pour faire plaisir aux ouvriers.

Et que tu le veuilles ou non, tu bénéficies de beaucoup de tes avantages au travail grâce à ces deux hommes. Et ne me dis pas que tu connais leurs histoires car pour dire : "Il cassait ainsi une longue tradition d'artisanat et d'ouvrier spécialisé", c'est la meilleure preuve que tu ne maîtrises pas le sujet. Tout comme ta phrase sur le salaire, soit dit en passant.

Et je ne supporte pas se sont les commentaires des gens qui n'arrêtent pas de casser des personnalités sous prétexte que : "Ils ont fait ça pour avoir autre chose derrière."

Je te rappel que le droit du travail en France commence à apparaître au 19ème siècle, car suite à une visite du ministre de la guerre dans une mine, il s'aperçoit que seul 2 hommes sur 10 sont valides pour aller au service militaire. Par conséquent si en France on a été des précurseurs la dedans c'est juste pour mieux faire la guerre. C'est mal donc ?
Afficher tout
Je trouve le dernier paraggraphe de ton commentaire super interressant, aurais-tu des sources à partager steuplaît? Ça rejoint par exemple l idée selon laquelle l'instruction publique et obligatoire répond plus aux besoins de l'économie qu'à l'humanisme. Par contre, ça va à l'encontre de l'idée selon laquelle à la guerre on envoie les paysans ( dont les femmes et les enfants peuvent charger la tâche ), et pas les ouvriers ( dont on a trop besoin pour la production énergétique et guerrière ).

a écrit : Oui c'était un grand visionnaire. Il a inventé le travail à la chaîne pour que chaque ouvrier soit interchangeable et que les ouvriers ne maîtrisent pas la totalité du processus de production d'une voiture, cette connaissance devant rester entre les mains des capitaines d'industrie. Il cassait ainsi une longue tradition d'artisanat et d'ouvrier spécialisé. Il a augmentait les salaires mais pas pour leur donner un pouvoir d'achat mais pour les rendre corvéable à souhait. Le salaire était presque le double ( restait faible cependant) qu'ailleurs ce qui lui permettait d'imposer les conditions de travail qu'il voulait. il a interdit les syndicats dans ses usines et mis en place une "police secrète " constituée d'ouvrier mieux payés mais qui devait dénoncer les autres. Lorsque les chômeurs se présentaient devant ses usines il les faisaient disperser à coup de lance à eau. Il a quasiment institutionnalisé la souffrance au travail, l'esclavage moderne.
Oui c'est un innovateur, il est arrivé à faire en sorte que les esclave-ouvriers vénèrent leur maître qui leur vends des voitures, qu'ils ont eu même produit. Une larmichette pour ce grand homme svp
Afficher tout
#CGT #FO ... Il a permis une révolution du travail de l'époque en inventant une organisation plus efficace et permettant un rendement plus important. C'est incroyable, même le fait d'augmenter les salaires te révoltent !
Pour ce qui concerne le secret professionnel, sache qu'actuellement des entreprises comme Coca-Cola s'assure que le process total ne soit pas maîtrisé par une personne.

Ce qui lui permit de verser une cotisation annuelle au parti nazi.

a écrit : On peut en dire ce que l'on veut c'était drôlement ingénieux comme principe, et ancré à son époque : imaginez faire ça maintenant ! De plus il payait plus ses employés que les autres afin que tous puissent avoir les moyens de s'acheter les voitures produites. Ce n'était pas le but de ces salaires plus élevés que la moyenne : il s'agissait en réalité de "fidéliser" les employés, afin d'éviter d'avoir à en former de nouveaux, en les encourageant à rester dans l'entreprise ; ainsi que de les rendre plus "obéissants", le haut salaire les faisant accepter plus facilement certains "ordres" (les bon mots ne me viennent pas :-P). Source : Hors-série "Les Grandes Guerres" Le Monde/National Geographic.

a écrit : Je trouve le dernier paraggraphe de ton commentaire super interressant, aurais-tu des sources à partager steuplaît? Ça rejoint par exemple l idée selon laquelle l'instruction publique et obligatoire répond plus aux besoins de l'économie qu'à l'humanisme. Par contre, ça va à l'encontre de l9;idée selon laquelle à la guerre on envoie les paysans ( dont les femmes et les enfants peuvent charger la tâche ), et pas les ouvriers ( dont on a trop besoin pour la production énergétique et guerrière ). Afficher tout Au 19ème tu n'as pas une armée française 100% professionnelle comme de nos jours. C'est comme lors de la 1ère guerre mondiale : dès que tu es en guerre tu mobilises les hommes du pays. Qu'ils soient paysan ou non. D'ailleurs durant la première G.M les femmes remplaçaient les hommes à l'usine. (et si tu n'as plus de paysan qui produit la nourriture ? ^^ )

Hors le ministre de la guerre de cette époque a remarqué dans une mine que sur 10 jeunes hommes 8 seraient inaptes à être appelés sous le drapeau. Ce qui est fâcheux pour une mobilisation. Il a donc fait par de son rapport et un ministère du travail a été créé pour faire en sorte d'entretenir les hommes.

Je cherche les sources et je t'envoi ça. J'ai trouvé ça dans des livres (un était de J.M. RAY), tu te doutes bien que le wiki du ministère du travail ne va pas afficher ça ;) (On est la juste parce que de base on voulait que vous soyez bon au combat <3 )

a écrit : Comme dans la Chine ancienne, où le médecin était payé quand les gens étaient en bonne santés et tombait en disgrâce lorsque qu'ils tombaient malade. Pour revenir à notre époque cette pratique commence à s'instaurer en Iran.

a écrit : On peut en dire ce que l'on veut c'était drôlement ingénieux comme principe, et ancré à son époque : imaginez faire ça maintenant ! De plus il payait plus ses employés que les autres afin que tous puissent avoir les moyens de s'acheter les voitures produites. Henry Ford ne payait pas plus ses ouvriers afin qu'ils puissent acheter ses automobiles mais bien parce qu'il souhaitait attirer sur ses lignes de production les meilleurs ouvriers et ainsi les fidéliser. Ce n'est qu'un mythe !

a écrit : Non, il leur faisait un prix sur la voiture.
Pas pareil.
C'était surtout un moyen de 1 : s'assurer de la fidélité des employés reconnaissants qui devaient travailler un temps minimum à l'usine pour bénéficier de la remise 2: s'assurer une base de vente pour ses véhicules afin d'êt
re sûr d'en écouler en permanence.
Ford était très loin d'être un grand humaniste, peu importe ce qui disent certains reportages.
Il avait d'ailleurs apporté son soutien à Hitler au début de son règne mais c'était éloigné de lui lors de la radicalisation de sa politique envers les peuples "inférieurs" (Ford n'était pas pour leur extermination, "juste" pour leur deportation et exploitation).
Afficher tout
J'attendais de lire le premier commentaire qui en parlerait. Merci ! Effectivement, Ford était visionnaire, mais pas philanthrope. Chaque année pour son anniversaire Ford envoyait à Hitler un chèque de 50000 dollars. Il était profondément antisémite.

Je pense qu'il est nécessaire d'être nuancé dans ses propos, tout n'est pas blanc ou noir. Pour ma part Henry Ford est un visionnaire mais un visionnaire du capitalisme avec tout ce que cela implique, le capital est ce qu'il y a de plus important pour ce système économique. La productivité doit se faire coûte que coute au détriment de l'humain parfois.
Voici un petit copier collé wiki de la page d'Henry Ford:
Henry Ford est l’un des pionniers du welfare capitalism (le « capitalisme du bien-être »), une pratique industrielle paternaliste destinée à améliorer le niveau de vie des travailleurs. Le 5 janvier 1914, Ford annonce l’augmentation des salaires journaliers minimum de 2,34 $ à 5 $ pour les ouvriers en apprentissage (« The Five Dollar Day ») ainsi qu’une nouvelle réduction du temps de travail journalier de 9 h à 8 h20. Qualifié de « grand humaniste » ou de « socialiste fou », Ford n’a pas mis en place cette initiative pour établir une solide classe moyenne capable d’acheter ses produits, comme on l’a parfois avancé, ni même par acte de charité. Comme il l’explique lui-même dans ses mémoires, c’est l’« un des meilleurs moyens de réduction des coûts jamais mis en place »

Quand à la rationalisation (décomposition de l'activité), il est surement celui qui a su faire connaître et développer le concept, mais les sources indiquent que ceux qui l'ont crée sont 4 employés: Clarence Avery, Peter E. Martin, Charles E. Sorensen, et C. Harold Wills. wiki

a écrit : D'un côté Ford a permis d'augmenter le niveau de vie de beaucoup d'ouvrier ! Car il se disait: " si je paie bien mes ouvriers, ceux-ci consommeront plus et donc mon entreprise produira plus !"
De fait la première voiture qui a été massivement produite et acheter etait une Ford
À chacun son rêve...

a écrit : D'un côté Ford a permis d'augmenter le niveau de vie de beaucoup d'ouvrier ! Car il se disait: " si je paie bien mes ouvriers, ceux-ci consommeront plus et donc mon entreprise produira plus !"
De fait la première voiture qui a été massivement produite et acheter etait une Ford
Il a aussi augmenter le niveau de vie des cadres du partie néo nazis en versant 50 000 dollars à l'occasion de l'anniversaire de Hitler

a écrit : Il a aussi augmenter le niveau de vie des cadres du partie néo nazis en versant 50 000 dollars à l'occasion de l'anniversaire de Hitler Bon je le dis pour toi et à tout les autres : oui c'est bien tu es quelqu'un de très cultivé et de très intelligent car tu sais et le scandes partout où tu peux : IL A DONNE ARGENT A HITLER ! PAS BIEN ! VILAIN !

Je milite donc pour abattre la république Française, car même si c'était à l'époque la 3ème République celle-ci n'a rien fait contre Hitler et a joué son jeu dans les années 30.

Les premières politique anti-tabac apparaissent avec Hitler, je milite donc pour arrêter les politiques contre le tabac, il faut fumer, car Hitler était contre, etc.

C'est d'une bêtise sans nom de rester tourné vers Hitler et de voir que ça. C'est fou.
Ford a plein de qualité (et des défauts mais qui n'en a pas ?), le mec a fait un parcours que beaucoup de gens aimerait avoir fait (il a connu tous les postes dans une entreprises), mais les gens ne retiennent qu'Hitler.

Maintenant que vous l'avez bien dis vous pouvez passer à autres choses ? Genre apporter des connaissances plus intéressantes que tonton Adi ?

a écrit : Oui et non. Tu fais des amalgames, et tu regardes ça avec ton point de vue de personne confortablement assis dans son fauteuils.

Déjà tu mets sur le dos de Ford des avancés de Taylor, et en plus tu dis des bêtises.

Je ne peux que t'inciter à aller lire l'histoire de Taylor et de
Ford, de voir leurs contributions. Ford c'est pas un monstre affreux comme tu te plais à le décrire, et je ne dis pas qu'il a fait tout ça juste pour faire plaisir aux ouvriers.

Et que tu le veuilles ou non, tu bénéficies de beaucoup de tes avantages au travail grâce à ces deux hommes. Et ne me dis pas que tu connais leurs histoires car pour dire : "Il cassait ainsi une longue tradition d'artisanat et d'ouvrier spécialisé", c'est la meilleure preuve que tu ne maîtrises pas le sujet. Tout comme ta phrase sur le salaire, soit dit en passant.

Et je ne supporte pas se sont les commentaires des gens qui n'arrêtent pas de casser des personnalités sous prétexte que : "Ils ont fait ça pour avoir autre chose derrière."

Je te rappel que le droit du travail en France commence à apparaître au 19ème siècle, car suite à une visite du ministre de la guerre dans une mine, il s'aperçoit que seul 2 hommes sur 10 sont valides pour aller au service militaire. Par conséquent si en France on a été des précurseurs la dedans c'est juste pour mieux faire la guerre. C'est mal donc ?
Afficher tout
Tu m'as l'air pas beaucoup plus éclairé sur le sujet et, effectivement tu fais beaucoup d'amalgame et tu semble voir les choses à travers le prisme de tes préjugés

a écrit : Oui et non. Tu fais des amalgames, et tu regardes ça avec ton point de vue de personne confortablement assis dans son fauteuils.

Déjà tu mets sur le dos de Ford des avancés de Taylor, et en plus tu dis des bêtises.

Je ne peux que t'inciter à aller lire l'histoire de Taylor et de
Ford, de voir leurs contributions. Ford c'est pas un monstre affreux comme tu te plais à le décrire, et je ne dis pas qu'il a fait tout ça juste pour faire plaisir aux ouvriers.

Et que tu le veuilles ou non, tu bénéficies de beaucoup de tes avantages au travail grâce à ces deux hommes. Et ne me dis pas que tu connais leurs histoires car pour dire : "Il cassait ainsi une longue tradition d'artisanat et d'ouvrier spécialisé", c'est la meilleure preuve que tu ne maîtrises pas le sujet. Tout comme ta phrase sur le salaire, soit dit en passant.

Et je ne supporte pas se sont les commentaires des gens qui n'arrêtent pas de casser des personnalités sous prétexte que : "Ils ont fait ça pour avoir autre chose derrière."

Je te rappel que le droit du travail en France commence à apparaître au 19ème siècle, car suite à une visite du ministre de la guerre dans une mine, il s'aperçoit que seul 2 hommes sur 10 sont valides pour aller au service militaire. Par conséquent si en France on a été des précurseurs la dedans c'est juste pour mieux faire la guerre. C'est mal donc ?
Afficher tout
Et j'ai bien sûr étudier le taylorisme et les théories de Ford pour pouvoir le commenter. Concernant le travail et le salaire j'attends une autre definition de ta part puisque celle du productivisme. Moi même travailleur dans le secteur de la santé, je ne suis pas au chaud dans un fauteuil et vois tout les jours les ravages de la formatisation du travail. Je supporte pas ces gens qui critique l'avis des autres et ne proposent rien en échange. Ton commentaire est décousu, hors sujet et vide de contenu

a écrit : Comme dans la Chine ancienne, où le médecin était payé quand les gens étaient en bonne santés et tombait en disgrâce lorsque qu'ils tombaient malade. Vieille légende fausse.
La médecine chinoise soigne très mal, la plupart de ses composantes étant sans fondement scientifique (méridiens, énergie. ..) l'acupuncture par exemple ne fonctionne pas, cela a été prouvé.
Ayant visité le centre mondial de médecine chinoise (à pekin), je peux t'affirmer que les 80 euros demandés pour 3 sachets de graines n'étaient pas payés "en cas seulement de succès "
J'ai parlé de cette légende au guide qui a explosé de rire. D'ailleurs il m'a dit que la médecine chinoise est réservée aux paysans, tous les gens modernes qui ont les moyens se soignent à l'occidentale, médecine "qui marche, elle"

a écrit : Et j'ai bien sûr étudier le taylorisme et les théories de Ford pour pouvoir le commenter. Concernant le travail et le salaire j'attends une autre definition de ta part puisque celle du productivisme. Moi même travailleur dans le secteur de la santé, je ne suis pas au chaud dans un fauteuil et vois tout les jours les ravages de la formatisation du travail. Je supporte pas ces gens qui critique l'avis des autres et ne proposent rien en échange. Ton commentaire est décousu, hors sujet et vide de contenu Afficher tout Si, si je t'ai proposé autre chose en échange : aller lire leur histoire.
Parce que avec ton commentaire, on s'attend presque à ce que tu nous sortes ça : "Il tuait des chatons avec un rire diabolique".

Petite précision : pour être ouvrier spécialisé, il faut être ouvrier. Invention de Taylor, qui a créé la spécialisation des tâches (repris par Ford, donc rien de nouveau, et rien de détruit).

D'ailleurs toi tu critiques, maaaais tu proposes quoi ? Parce que si on joue à se jeu ^^

De la rentabilité au détriment de la santé ! Dernière roue du carrosse ...