Pour ne pas faire couler le sang du calife, on le tua dans un tapis

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Les mecs qui prennent la croyance au pied de la lettre... on réduit le calife bouillie mais sans que le sang touche le sol.

Si j'avais été le calife jme serais tranché les veines juste pour les faire chier.

Posté le

android

(239)

Répondre

Le calife ne fut pas le seul à avoir souffert lors de ce siège : les estimations basses parlent de 50.000 soldats morts, et 90.000 victimes civiles, et nombreux bâtiments (y compris la grande bibliothèque) furent rasés.
Ce n’était tout de même pas de la violence gratuite, mais une stratégie permettant de décourager de potentiels ennemis

Petite faute de français dans le texte, je crois. L'utilisation du "si" implique du conditionnel et non du subjonctif comme on pourrait le croire avec l'utilisation du pronom compétitif "que".

Cette croyance implique que la terre devienne maudite
Cette croyance implique que si on faisait couler du sang sur la terre elle deviendrait maudite.

Hormis ça... Il leur était impossible de lui briser la nuque ou de l'empoisonner ? Ou de le noyer, le brûler, le prendre, l'étouffer, le perdre dans la mer, l'abandonner dans le désert, le laisser mourir de faim, de soif ou de faim et de soif, l'enterrer, l'écarrir ?

Posté le

android

(139)

Répondre


Tous les commentaires (58)

C'est ce qu'on appelle "la bastonnade", il me semble. La seule différence avec la version traditionnelle, c'est le coup du tapis.

Je crois avoir découvert ce terme dans un Tintin... Mais lequel..?

Posté le

android

(21)

Répondre

Les sources sont contradictoires: roulé dans un tapis ou fourré dans un sac, solution moins chère et tout aussi efficace?

Les mecs qui prennent la croyance au pied de la lettre... on réduit le calife bouillie mais sans que le sang touche le sol.

Si j'avais été le calife jme serais tranché les veines juste pour les faire chier.

Posté le

android

(239)

Répondre

Edit : il s'agit de Tintin au pays de l'or noir.
Une menace proférée par le Prince Abdallah, pour ceux qui connaissent.

Posté le

android

(38)

Répondre

Le calife ne fut pas le seul à avoir souffert lors de ce siège : les estimations basses parlent de 50.000 soldats morts, et 90.000 victimes civiles, et nombreux bâtiments (y compris la grande bibliothèque) furent rasés.
Ce n’était tout de même pas de la violence gratuite, mais une stratégie permettant de décourager de potentiels ennemis

Les Mongols étaient enragés à cette époque contre tout le monde.

a écrit : Les mecs qui prennent la croyance au pied de la lettre... on réduit le calife bouillie mais sans que le sang touche le sol.

Si j'avais été le calife jme serais tranché les veines juste pour les faire chier.
Ouai sauf que dans quasi toute les religions tu te suicide et c'est la damnation ! A choisir y a pas photo ^^ (en se mettant à sa place bien sûr)

Posté le

android

(9)

Répondre

Petite faute de français dans le texte, je crois. L'utilisation du "si" implique du conditionnel et non du subjonctif comme on pourrait le croire avec l'utilisation du pronom compétitif "que".

Cette croyance implique que la terre devienne maudite
Cette croyance implique que si on faisait couler du sang sur la terre elle deviendrait maudite.

Hormis ça... Il leur était impossible de lui briser la nuque ou de l'empoisonner ? Ou de le noyer, le brûler, le prendre, l'étouffer, le perdre dans la mer, l'abandonner dans le désert, le laisser mourir de faim, de soif ou de faim et de soif, l'enterrer, l'écarrir ?

Posté le

android

(139)

Répondre

Il me semble qu'on le voit dans la série Marco Paulo, je ne me souviens pas si c'était exactement Mustasim mais en tout la pratique était là.

a écrit : Ouai sauf que dans quasi toute les religions tu te suicide et c'est la damnation ! A choisir y a pas photo ^^ (en se mettant à sa place bien sûr) Ou alors se mordre la lèvre à la rigueur...

a écrit : Petite faute de français dans le texte, je crois. L'utilisation du "si" implique du conditionnel et non du subjonctif comme on pourrait le croire avec l'utilisation du pronom compétitif "que".

Cette croyance implique que la terre devienne maudite
Cette croyance implique
que si on faisait couler du sang sur la terre elle deviendrait maudite.

Hormis ça... Il leur était impossible de lui briser la nuque ou de l'empoisonner ? Ou de le noyer, le brûler, le prendre, l'étouffer, le perdre dans la mer, l'abandonner dans le désert, le laisser mourir de faim, de soif ou de faim et de soif, l'enterrer, l'écarrir ?
Afficher tout
Ils avaient donc l'embarras du choix. Celui de le piétinner ne te plaît pas ?

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Petite faute de français dans le texte, je crois. L'utilisation du "si" implique du conditionnel et non du subjonctif comme on pourrait le croire avec l'utilisation du pronom compétitif "que".

Cette croyance implique que la terre devienne maudite
Cette croyance implique
que si on faisait couler du sang sur la terre elle deviendrait maudite.

Hormis ça... Il leur était impossible de lui briser la nuque ou de l'empoisonner ? Ou de le noyer, le brûler, le prendre, l'étouffer, le perdre dans la mer, l'abandonner dans le désert, le laisser mourir de faim, de soif ou de faim et de soif, l'enterrer, l'écarrir ?
Afficher tout
Pas d'accord.
Si l'on fait couler du sang sur la terre, elle devient maudite [sans condition ni hypothèse, le résultat est certain].
Cette croyance implique que la terre devient maudite [idem, indicatif de certitude et non subjonctif de doute].
Mais "ne pas impliquer que" demande un subjonctif puisque la conséquence n'est que possible.
Le "si" impliquerait le conditionnel (si j'aurais su ...)? Tous les énoncés mathématiques emploient l'indicatif (SI un triangle EST rectangle, alors le carré de l'hypothénuse EST égal à ... - je ne souviens plus de la suite).

Fallait le noyer il aurait pas saigné
Quesque jsuis malin j'aurais ete un genie à cette époque !

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Petite faute de français dans le texte, je crois. L'utilisation du "si" implique du conditionnel et non du subjonctif comme on pourrait le croire avec l'utilisation du pronom compétitif "que".

Cette croyance implique que la terre devienne maudite
Cette croyance implique
que si on faisait couler du sang sur la terre elle deviendrait maudite.

Hormis ça... Il leur était impossible de lui briser la nuque ou de l'empoisonner ? Ou de le noyer, le brûler, le prendre, l'étouffer, le perdre dans la mer, l'abandonner dans le désert, le laisser mourir de faim, de soif ou de faim et de soif, l'enterrer, l'écarrir ?
Afficher tout
Je m'excuse pour la faute.
Oui en effet ils pouvaient faire cela, mais l'exécution en public marque davantage les esprits.
On peut comparer ça à l'inquisition qui dans un premier temps avait interdiction de faire couler le sang.
Du coup on broyait les membres, on faisait boire jusqu'à explosion etc... .
Tant que le sang ne coule pas, tout est possible.

a écrit : Petite faute de français dans le texte, je crois. L'utilisation du "si" implique du conditionnel et non du subjonctif comme on pourrait le croire avec l'utilisation du pronom compétitif "que".

Cette croyance implique que la terre devienne maudite
Cette croyance implique
que si on faisait couler du sang sur la terre elle deviendrait maudite.

Hormis ça... Il leur était impossible de lui briser la nuque ou de l'empoisonner ? Ou de le noyer, le brûler, le prendre, l'étouffer, le perdre dans la mer, l'abandonner dans le désert, le laisser mourir de faim, de soif ou de faim et de soif, l'enterrer, l'écarrir ?
Afficher tout
À y réfléchir, la solution du tapis est quand même plus rapide et moins barbares que tes suggestions...

Quelques dizaines d années apres ce tragique événement l assaillant ou plutot une grosse majorité, se sont convertis a l islam et ont permis de le propager dans toute l asie ....
Et bien sur ils ont aussi reconstruit tout ce qui avait été détruit par les mains de leurs ancetres .

Non en faite la tradition veut que l'on doit pas faire couler du sang royale que par respect mais on peu tuer oui je sais c'est bizarre

a écrit : Fallait le noyer il aurait pas saigné
Quesque jsuis malin j'aurais ete un genie à cette époque !
Tu aurais sans doute fais un bon mongol, en effet.

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Ouai sauf que dans quasi toute les religions tu te suicide et c'est la damnation ! A choisir y a pas photo ^^ (en se mettant à sa place bien sûr) De toute façon. Toute les religions promettent l'enfer a ceux qui n'y adhérent pas! Et comme il y a plus d'une religions sur Terre. Tout le monde va en enfer.....!

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Tu aurais sans doute fais un bon mongol, en effet. Merci, juste merci :'-)

Posté le

android

(11)

Répondre