Il est préférable d'écouter les avertissements des géologues

Proposé par
Invité
le

En 1962, alors qu'ils venaient d'y faire de l'alpinisme, deux géologues américains avertirent la ville de Yungay au Pérou qu'elle était sous la menace d'un énorme glissement de terrain en cas de tremblement de terre. Les autorités locales leur ordonnèrent de se rétracter sous peine de prison, et ils quittèrent alors rapidement le pays. Huit ans plus tard, le glissement de terrain eut lieu, tuant 22 000 personnes.


Tous les commentaires (48)

Le mot Alpinisme n'est pas seulement employé pour les ascensions dans les Alpes ? Je ne sais plus

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bonjour Peace95, merci tout d'abord d'avoir pris le temps de répondre. Je comprends ta position mais je me dois d'ajouter que ce séisme a fait quelques 80 000 blessés et a détruit 70 à 80% des bâtiments dans les trois villes environnantes donc tu ne m'empêcheras pas de penser que l'argument économique semble un peu léger pour justifier ou rationaliser l'action absolument irresponsable des autorités de l'époque qui d'une part a été bien plus coûteuse que s'ils avaient pris les mesures adéquates et de l'autre à entraîner la mort de plusieurs dizaines de millier de personnes. Afficher tout Bonjour également à toi brickley78zoo, je ne suis pas d'accord avec toi et je reste persuadé que l'argument économique prévaut mais c'est ce que j'adore avec ce site, chacun peut donner son avis sans que ne ça parte en concours de celui qui pissera le plus loin (bon pas toujours...), personne n'a l’apanage de la vérité et il n'est nullement question de savoir si tu as raison ou si c'est moi, il est toujours plus intéressant d'avoir des opinions argumentés (ce qui est ici le cas) que d'imposer son point de vue aux autres. Et merci à toi aussi d'avoir répondu (bon on reste sur internet on va arrêter d'être aussi polis, ça risque de sembler suspect). ;)

a écrit : Pourquoi tout le monde parle d'orgueil ? Ça n'a rien a voir ici. Les autorités ne sont pas montrés orgueilleuses, elles n'ont pas considéré savoir mieux que tout le monde ou que ces géologues. Simplement que l'annonce faite posait un problème plus grave sur le moment qu'un hypothétique glissement de terrain. On ne sait rien de la situation à l'époque donc on arrête de critiquer sans raison... Afficher tout Plus grave que la destruction totale du village et la mort de la quasi totalité de ses habitants ... Hum je serai curieux de savoir ce qui pouvait avoir plus d'importance !!??

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas qu'il s’agisse uniquement d’orgueil. Il y a surement avant tout des raisons économiques. Admettre de la part des autorités une catastrophe imminente aurait entrainé l'abandon d'une ville. Dans un pays assez pauvre, que faire de toute cette population, sans oublier les commerçants et les propriétaires qui perdraient tout leurs biens, ce qui peut paraître cynique, mais après tout ils contribuent à faire vivre l'économie.
Je vais faire un parallèle un peu douteux mais dans le film "Les dents de la mer" les autorités sont conscientes du danger mais s'ils venaient à fermer les plages comme le demande le Shérif c'est toute l'économie de la citée balnéaire qui périclite ce qui est très mauvais pour la prospérité de la ville et par conséquent pour les ces habitants. (bon je compare une catastrophe ayant entrainé la mort de 20000 personnes avec un film d'horreur, c'est un peu limite mais l'idée est la).
Afficher tout
Tu confirme encore plus la chose : l'orgueil d'une poignée de personne et encore une fois l'argent qu'ils voulaient éviter de perdre et "protéger la poche des commerçants " aura tué 22000personnes....
Et moi je préfère comparer cela a une grande entreprise : si un mec en bas de l'échelle à une idée sublime pour gagner plus de sous, ou résoudre un problème récurent, il y a de très très forte chances que son idée soit refusé car les personnes au dessus n'y croient pas out ne veulent pas admettre que l'idée viens d'une minorité....

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas qu'il s’agisse uniquement d’orgueil. Il y a surement avant tout des raisons économiques. Admettre de la part des autorités une catastrophe imminente aurait entrainé l'abandon d'une ville. Dans un pays assez pauvre, que faire de toute cette population, sans oublier les commerçants et les propriétaires qui perdraient tout leurs biens, ce qui peut paraître cynique, mais après tout ils contribuent à faire vivre l'économie.
Je vais faire un parallèle un peu douteux mais dans le film "Les dents de la mer" les autorités sont conscientes du danger mais s'ils venaient à fermer les plages comme le demande le Shérif c'est toute l'économie de la citée balnéaire qui périclite ce qui est très mauvais pour la prospérité de la ville et par conséquent pour les ces habitants. (bon je compare une catastrophe ayant entrainé la mort de 20000 personnes avec un film d'horreur, c'est un peu limite mais l'idée est la).
Afficher tout
Donc au final le grand exode a eu lieu : 20000 personnes déportées par les eaux!
Oui il y avait des raisons économiques mais les autorités auraient pu prendre des mesures.

a écrit : Tu confirme encore plus la chose : l'orgueil d'une poignée de personne et encore une fois l'argent qu'ils voulaient éviter de perdre et "protéger la poche des commerçants " aura tué 22000personnes....
Et moi je préfère comparer cela a une grande entreprise : si un mec en bas de l
'échelle à une idée sublime pour gagner plus de sous, ou résoudre un problème récurent, il y a de très très forte chances que son idée soit refusé car les personnes au dessus n'y croient pas out ne veulent pas admettre que l'idée viens d'une minorité.... Afficher tout
Une comparaison plus juste serait qu'un employé tout en bas se rende compte d'un problème qui serait couteux à régler, mais qui sauverait la compagnie d'une grave crise. Les dirigeants préféreront continuer à gagner de l'argent, et à supprimer des postes (dont celui du gars) pour sauver leurs fesses.
Dans ta comparaison, les patrons recaleront le gars en disant que son idée est mauvaise, en reprendrons les grandes lignes et la sortiront de leur chapeau comme si c'était la leur.

Qui fait le malin, tombe dans le ravin enfin si je puis dire ^^

a écrit : Plus grave que la destruction totale du village et la mort de la quasi totalité de ses habitants ... Hum je serai curieux de savoir ce qui pouvait avoir plus d'importance !!?? Ça serait bien de lire le commentaire jusqu'au bout... Les géologues n'ont pas prédit la mort et la destruction de tout le village. Ils ont prévenu qu'en cas de glissement de terrain, il y aurai des blessés et des morts. C'est hypothétique, on ne sait pas si ça va arriver ou non, une telle annonce risque de causer une panique inutile, de faire fuir la population et de ruiner la ville entière, peut-être sans aucune raison ! Et le fait est qu'en 8 ans il ne s'est rien passé. Donc pour le coup, oui, une telle annonce n'était pas importante, les autorités avaient sans aucun doute des affaires plus urgentes à régler. Leur réaction n'a rien a voir avec l'orgueil.

Posté le

android

(1)

Répondre

Pas sur du tout que nos alpino-geologue etait sur d'eux. Facile 8 ans aprés de dire "ont le savais" malheureusement si j'ai bien compris ils n'ont rien fait non plus...

a écrit : Un peu facile de critiquer "l'autorité" au pouvoir à ce moment là... je rappelle qu'il s'est écoulé plus de 20 ans entre l'annonce et la catastrophe.
Les mecs ont simplement voulu éviter une panique et, très sincèrement, je ne vois pas bien ce qu'ils auraient pu faire d'aut
re. Et peut-on même leur mettre sur le dos les morts 20 ans après ? À ce moment là, c'est toute la Californie qu'il faudrait d'ores et déjà vider de ses habitants ; on sait que ça arrivera un jour, demain ou dans cent ans ! Et tant d'autres lieux sismiques sur la planète : Japon, etc, etc... On le sait : et pourtant personne ne bouge. Qui en portera la responsabilité le jour où ça arrivera ? Que faire d'autre aujourd'hui ?
Un "bémol" quand même sur la façon de faire : menacer de prison si on maintien la version... ça c'est moyen.
Afficher tout
Qu'est ce que tu proposerais pour faire entendre la raison aux gens?

a écrit : Plus grave que la destruction totale du village et la mort de la quasi totalité de ses habitants ... Hum je serai curieux de savoir ce qui pouvait avoir plus d'importance !!?? Le plus dure , c est pas pointer le problème , mais c est trouver une solution acceptable pour tous ...
Vu la pauvreté du pays , on aurait forcer les habitants à partir, cela serait terminé en émeute.....
Par exemple
Maigres la dangerosité de Tchernobyl, des gens continue à y vivre et le pire depuis que 2000 , la centrale est totalement arrêté...
Malgré incident , les autorités autorisa l exploitation des autres réacteurs....

a écrit : Qu'est ce que tu proposerais pour faire entendre la raison aux gens? C'est la bonne question... Je ne sais absolument pas ce qu'il faudrait faire et jusqu'où le principe de protection doit être appliqué... Je prenais l'exemple de la Californie : on sait qu'ils y vivent sur une "poudrière" et qu'un jour il y aura des dizaines, peut-être des centaines, de milliers de morts ; demain ou dans cent ans, ou plus encore... Faut-il pour autant virer tout le monde aujourd'hui ? Les reloger ailleurs ? Vider la Californie ? Je ne sais pas ; je n'ai pas cette réponse. C'est pourquoi je ne jette pas l'opprobre sur ceux de l'anecdote qui ont laissé faire ; je ne sais pas ce qu'il aurait fallu faire.

a écrit : Comme quoi ce n'est pas parce que c'est l'autorité au pouvoir qu'elle a raison :D

(Comment ça polémique ? Mais pas du tout...)
Le vrai proverbe c'est:
Ce n'est pas parce que la majorité pense la même chose qu'elle a forcément raison.

a écrit : Exemple : toutes les villes au pied des volcans, du genre Naples :) Mauvais exemple. Les napolitains sont tous parfaitement conscients qu'ils sont assis juste à coté d'une bombe à retardement, le coin est l'un des plus surveillé au monde et des plans d'évacuation draconiens sont en place.
Exemple, une bagnole qui tente de quitter la ville chargée de biens personnels avec un seul passager se fera refouler par les flics, la bagnole tu la remplis de gens que tu connais où non y compris dans le coffre si ce n'est pas une malle et ta collection de boites de camembert anciennes tu la laisse cramer à la maison!^^
J'ai vu un doc justement la dessus. Ca ne suffira peut être pas à évacuer tout le monde a temps, mais ça aidera a évacuer le plus de monde possible.

a écrit : Un peu facile de critiquer "l'autorité" au pouvoir à ce moment là... je rappelle qu'il s'est écoulé plus de 20 ans entre l'annonce et la catastrophe.
Les mecs ont simplement voulu éviter une panique et, très sincèrement, je ne vois pas bien ce qu'ils auraient pu faire d'aut
re. Et peut-on même leur mettre sur le dos les morts 20 ans après ? À ce moment là, c'est toute la Californie qu'il faudrait d'ores et déjà vider de ses habitants ; on sait que ça arrivera un jour, demain ou dans cent ans ! Et tant d'autres lieux sismiques sur la planète : Japon, etc, etc... On le sait : et pourtant personne ne bouge. Qui en portera la responsabilité le jour où ça arrivera ? Que faire d'autre aujourd'hui ?
Un "bémol" quand même sur la façon de faire : menacer de prison si on maintien la version... ça c'est moyen.
Afficher tout
Personne ne bouge? Ah bon? Ils sont en train de renforcer petit à petit TOUS les bâtiments, les ponts, les réseaux de flotte anti incendie petit a petit parce qu'ils savent que le "Big One" arrivera un jour où l'autre, je te garantis qu'ils bougent, en tout cas aux USA.
Après dans les pays pauvres, déjà que dans les pays riches ca coûte une fortune de prévenir, il y a un problème c'est clair.

8 ans plus tard c'est pas un peux beaucoup ?

a écrit : Le mot Alpinisme n'est pas seulement employé pour les ascensions dans les Alpes ? Je ne sais plus Bien sûr ! Chacun sait pertinemment que l'on parle d'andisme, de pyrénisme, d'himalaïsme, de rochisme, selon qu'on escalade la cordillère des Andes, les Pyrénées, l'Himalaya ou les Rocheuses. . .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas sur du tout que nos alpino-geologue etait sur d'eux. Facile 8 ans aprés de dire "ont le savais" malheureusement si j'ai bien compris ils n'ont rien fait non plus... Si on t'annonce que si tu dis ou fais quelque chose, on te fout en taule, forcément, ça va te calmer. . .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas qu'il s’agisse uniquement d’orgueil. Il y a surement avant tout des raisons économiques. Admettre de la part des autorités une catastrophe imminente aurait entrainé l'abandon d'une ville. Dans un pays assez pauvre, que faire de toute cette population, sans oublier les commerçants et les propriétaires qui perdraient tout leurs biens, ce qui peut paraître cynique, mais après tout ils contribuent à faire vivre l'économie.
Je vais faire un parallèle un peu douteux mais dans le film "Les dents de la mer" les autorités sont conscientes du danger mais s'ils venaient à fermer les plages comme le demande le Shérif c'est toute l'économie de la citée balnéaire qui périclite ce qui est très mauvais pour la prospérité de la ville et par conséquent pour les ces habitants. (bon je compare une catastrophe ayant entrainé la mort de 20000 personnes avec un film d'horreur, c'est un peu limite mais l'idée est la).
Afficher tout
On peut être pragmatique sans être cynique. En l'occurrence, préserver l'économie de cette ville ne semble pas avoir été si rationnel que cela, vu qu'une majorité de ses habitants sont décédés ... En d'autres termes, la prospérité n'est intéressante pour une société que si des conditions primaires sont remplies, notamment la protection de la vie de ses habitants. Privilégier la croissance de l'économie ne devrait pas être systématiquement l'alternative privilégié

a écrit : On peut être pragmatique sans être cynique. En l'occurrence, préserver l'économie de cette ville ne semble pas avoir été si rationnel que cela, vu qu'une majorité de ses habitants sont décédés ... En d'autres termes, la prospérité n'est intéressante pour une société que si des conditions primaires sont remplies, notamment la protection de la vie de ses habitants. Privilégier la croissance de l'économie ne devrait pas être systématiquement l'alternative privilégié Afficher tout Morts qui sont arrivés 8ans plus tard. 8 ans durant lesquels l'économie de la ville a été préservée, voire même améliorée, avec d'autres choses. Il ne faut pas oublier que la menace était hypothétique....