La guerre a eu un effet positif sur la santé alimentaire des Britanniques

Proposé par
Invité
le

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le rationnement durant la Seconde Guerre mondiale puis les années suivantes a amélioré la santé des Britanniques. Forcés de composer avec des tickets de rationnement, ceux qui mangeaient trop riche durent alléger leur alimentation quand ceux qui ne mangeaient pas à leur faim purent le faire. Le taux de mortalité infantile baissa et l'âge moyen de décès de cause naturelle augmenta.


Commentaires préférés (3)

Faut relativiser, ça veut dire que la nourriture était mieux répartie d'une part et d'autre part qu'il n'y a jamais eu de grave crise alimentaire. Sans quoi il y aurait eu un effet très négatif à court (morts de faim) et long terme (les enfants n'auraient pas eu une bonne croissance).

Posté le

android

(125)

Répondre

Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.

Comme quoi une bonne gestion des ressources peut avoir un effet positif. Je dis bien "peut avoir" parce qu'il faut se replacer dans le contexte : on était alors en pleine guerre, ils étaient au Royaume Uni qui n'était pas occupé, et dans d'autres pays à commencer par la France, ça pouvait parfois être compliqué de se nourrir, surtout en ville.


Tous les commentaires (48)

C'est à faire dans pas mal de pays

Posté le

android

(6)

Répondre

Faut relativiser, ça veut dire que la nourriture était mieux répartie d'une part et d'autre part qu'il n'y a jamais eu de grave crise alimentaire. Sans quoi il y aurait eu un effet très négatif à court (morts de faim) et long terme (les enfants n'auraient pas eu une bonne croissance).

Posté le

android

(125)

Répondre

Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.

Le rationnement du vin, pendant l'occupation allemande de 1940-1944, a fait se diviser par 4 les admissions en asile d'aliénés, en France.

Comme quoi une bonne gestion des ressources peut avoir un effet positif. Je dis bien "peut avoir" parce qu'il faut se replacer dans le contexte : on était alors en pleine guerre, ils étaient au Royaume Uni qui n'était pas occupé, et dans d'autres pays à commencer par la France, ça pouvait parfois être compliqué de se nourrir, surtout en ville.

a écrit : Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.
Au contraire, si la nourriture était équitablement partager il y aurait un boom de population et donc encore plus de monde à nourrir et donc de plus gros malheur en perspective.
Il me semble qu'un youtubeur avait fait une vidéo à ce sujet (dirtybiology de mémoire).

En aucun cas je ne fais de jugement de valeur, mais le partage des ressources =/= pas de malheur dans le monde

Posté le

android

(22)

Répondre

Donc la guerre c'est bien pour les pays connaissant des inégalités au sein de la nutrition de son peuple? Genre la guerre en Afrique ça peut pas leur faire de mal ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.
Ce genre de philosophie stérile n'apporte rien même pas une opinion

Effectivement, les pb de surpoids sont rare dans les pays communistes. Il suffit de regarder la corée du nord tandis que le surpoid est de plus en plus présent en Chine qui est de moins en moins communiste.

a écrit : Au contraire, si la nourriture était équitablement partager il y aurait un boom de population et donc encore plus de monde à nourrir et donc de plus gros malheur en perspective.
Il me semble qu'un youtubeur avait fait une vidéo à ce sujet (dirtybiology de mémoire).

En aucun cas je ne fais de jug
ement de valeur, mais le partage des ressources =/= pas de malheur dans le monde Afficher tout
Partage des ressources avec contrôle des naissances, et c'est réglé.

Je sais que c'est pas si simple, mais dans une période où on est en train de vider les ressources de la terre, ce serait bien qu'on pense à limiter notre démographie. Plutôt que de penser à avoir beaucoup d'enfants pour payer les retraites, ce qui ne fait que reporter et aggraver le problème de génération en génération.

Les richesses n'ont jamais été si bien distribuées. Alors ce n'est pas parfait, mais sur terre on ne meurt quasiment plus de faim (ce qui semblait irréalisable il y a juste 50 ans)

a écrit : Les richesses n'ont jamais été si bien distribuées. Alors ce n'est pas parfait, mais sur terre on ne meurt quasiment plus de faim (ce qui semblait irréalisable il y a juste 50 ans) C'est peut être vrai pour la nourriture, mais pas pour l'argent. Jamais dans l'histoire de l'humanité l'écart entre les plus riches et les plus pauvres n'a été aussi grand.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.
On en est bien loin aujourd'hui malheureusement, quand on sait que les 3/4 des céréales produites dans le monde sont uniquement destinées aux élevages. Drôle de répartition...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le rationnement du vin, pendant l'occupation allemande de 1940-1944, a fait se diviser par 4 les admissions en asile d'aliénés, en France. Sources ?

Les asiles d'aliénés français avaient plutôt tendance à laisser les malades mourir de faim, ou par privation médicamenteuse.

Et il n'y a toujours pas l'ombre d'un monument en souvenir de ces 45.000 handicapés qui en sont morts.

Il ne faisait pas bon avoir un handicap à l'époque, et cela n'a pas beaucoup changé quand on voit l'état déplorable de l'institution psychiatrique française de nos jours, et que dire de cette pension aux adultes handicapés en dessous du seuil de pauvreté et que notre gouvernement a augmenté cette année.... de 2,26€ par mois ! (On na ge dans le luxe, l'an dernier on avait eu 81 centimes).

Ca n'a pas été bénéfique pour tout le monde. En 1943 l'angleterre saisi la nourriture du Bengal pour l'acheminer en Europe et nourrir sa population. Plus rien à manger pour les populations locales et 3 à 4 millions de mort. Si la guerre avait duré un an de plus les anglais auraient battu le score de la Shoah sur les populations civiles.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Partage des ressources avec contrôle des naissances, et c'est réglé.

Je sais que c'est pas si simple, mais dans une période où on est en train de vider les ressources de la terre, ce serait bien qu'on pense à limiter notre démographie. Plutôt que de penser à avoir beaucoup d'enfants pou
r payer les retraites, ce qui ne fait que reporter et aggraver le problème de génération en génération. Afficher tout
Avoir une bonne démographie est une bonne chose. Du moins à court et moyen terme. [Effectivement à long terme on risque d'être "trop" sur terre (quoi que cela veuille dire)]. Mais Avoir une bonne démographie permet d'augmenter la consommation et donc le système économique en entier en bénéficie (suffit de voir le baby-boom) et en plus avoir une population "trop vieille" ça peut avoir de mauvaises conséquences : la hausse des retraites conduit à une hausse des dépenses publiques, y'a moins de travailleurs... Bref tout ça ce serait pas génial.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est peut être vrai pour la nourriture, mais pas pour l'argent. Jamais dans l'histoire de l'humanité l'écart entre les plus riches et les plus pauvres n'a été aussi grand. Jamais dans l'histoire moderne locale, ce qui nuance quand même pas mal ce type d'idées reçues. Par exemple, je ne suis pas sûr que cet écart ait été moins important au moyen âge, sous le roi soleil, où même chez les romains et les égyptiens (je vois assez peu d'esclaves quotidiennement). Si la situation s'est aggravée ici, elle s'est aussi nettement améliorée pour pas mal de pays en développement.

Posté le

android

(7)

Répondre

Ça me rappelle une anecdote vue dans le musée des docks à Londres : le port de Londres sur la Tamise était particulièrement visé par les bombardements allemands qui tentaient ainsi d'affamer la population. Si bien qu'un jour un entrepôt de sucre a été victime de bombes incendiaires. Heureusement les pompiers l'ont copieusement arrosé et sont venus à bout de l'incendie en laissant derrière eux dans la rue... une couche de 5 cm de caramel ! Un contremaître vit un ouvrier en découper un morceau et lui demanda ce qu'il faisait. L'ouvrier dit que c'était pour ramener à la maison pour ses enfants. Le contremaître lui fît remarquer que c'était très sale. Et l'ouvrier lui répondit : "Rassurez-vous je vais bien le laver sous le robinet"...

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Les richesses n'ont jamais été si bien distribuées. Alors ce n'est pas parfait, mais sur terre on ne meurt quasiment plus de faim (ce qui semblait irréalisable il y a juste 50 ans) Jette un œil sur ce qui se passe en ce moment même en Afrique de l'Est (Somalie, Yémen, etc...)... Cela modèrera un peu tes propos ;)

a écrit : Jette un œil sur ce qui se passe en ce moment même en Afrique de l'Est (Somalie, Yémen, etc...)... Cela modèrera un peu tes propos ;) Il ne faut pas oublier que ce sont des pays en guerre. Ce que tu dis est vrai, mais on peut mettre ceci en relation avec tous les problemes dans ces pays (je crois aussi qu'ils sont au niveau des isohyètes 100/200 mm/an, ce qui est peu.