La guerre a eu un effet positif sur la santé alimentaire des Britanniques

Proposé par
Invité
le

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le rationnement durant la Seconde Guerre mondiale puis les années suivantes a amélioré la santé des Britanniques. Forcés de composer avec des tickets de rationnement, ceux qui mangeaient trop riche durent alléger leur alimentation quand ceux qui ne mangeaient pas à leur faim purent le faire. Le taux de mortalité infantile baissa et l'âge moyen de décès de cause naturelle augmenta.


Tous les commentaires (48)

a écrit : Au contraire, si la nourriture était équitablement partager il y aurait un boom de population et donc encore plus de monde à nourrir et donc de plus gros malheur en perspective.
Il me semble qu'un youtubeur avait fait une vidéo à ce sujet (dirtybiology de mémoire).

En aucun cas je ne fais de jug
ement de valeur, mais le partage des ressources =/= pas de malheur dans le monde Afficher tout
oui mais plus de monde égale plus de personnes pour cultiver et donc plus de nourriture etc...

a écrit : On en est bien loin aujourd'hui malheureusement, quand on sait que les 3/4 des céréales produites dans le monde sont uniquement destinées aux élevages. Drôle de répartition... Étonnant ta note, même si ça semble un peu éloigné de l'anecdote. Peut être que la vérité dérange. Oui l'élevage participe à la faim dans le monde, et ça ne va pas aller en s'arrangeant avec les pays émergents. Personne peut dire le contraire avec raison.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ca n'a pas été bénéfique pour tout le monde. En 1943 l'angleterre saisi la nourriture du Bengal pour l'acheminer en Europe et nourrir sa population. Plus rien à manger pour les populations locales et 3 à 4 millions de mort. Si la guerre avait duré un an de plus les anglais auraient battu le score de la Shoah sur les populations civiles. Afficher tout Allô Reynouard ! ça déconne par là !!

a écrit : Effectivement, les pb de surpoids sont rare dans les pays communistes. Il suffit de regarder la corée du nord tandis que le surpoid est de plus en plus présent en Chine qui est de moins en moins communiste. Quand les gros sont malades, ils maigrissent. Quand les maigres sont malades, ils meurent.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.
Un jour, j'ai vu une émission, une femme qui n'avait sur elle que les fringues pourries crasseuses qu'elle possédait, avec un gamin dans les bras implorer un gars qui faisait de l'humanitaire de l'aider juste pour un jour pour juste avoir à bouffer.
J'ai regardé dans quoi je vivais à ce moment: un appart, une télé, des BD, un ordi, une bagnole pas bien récente et je me suis dit: par rapport à cette dame, je suis milliardaire!
Oui, les ressources sont très mal distribuées sur cette planète, quand des gens se payent des yatch de 130 mètres de long et que d'autres ont à peine de quoi se payer 500 grammes de riz en bossant 15 heures par jour dans des usines de merde...
Faut faire attention à ce qu'on achète, et arrêter d'acheter des trucs pas cher qui viennent du Bangladesh où de Corée du Nord.
Je ne te donne pas de leçon, je veux juste appuyer ton commentaire, sincèrement :)

a écrit : Au contraire, si la nourriture était équitablement partager il y aurait un boom de population et donc encore plus de monde à nourrir et donc de plus gros malheur en perspective.
Il me semble qu'un youtubeur avait fait une vidéo à ce sujet (dirtybiology de mémoire).

En aucun cas je ne fais de jug
ement de valeur, mais le partage des ressources =/= pas de malheur dans le monde Afficher tout
La preuve, dans tout les pays où on jette de la bouffe partout, où on a de l'éducation, où on mange à sa faim, la population explose... en fait c'est l'inverse ^^
La vérité c'est que le taux de naissance des pays riches est inférieur au taux de mortalité, ça ce sont les faits.
C'est dans les pays pauvres que le taux de natalité est élevé, dans les pays où y'a rien à bouffer, la guerre et surtout aucun moyen de s'instruire.

a écrit : Au contraire, si la nourriture était équitablement partager il y aurait un boom de population et donc encore plus de monde à nourrir et donc de plus gros malheur en perspective.
Il me semble qu'un youtubeur avait fait une vidéo à ce sujet (dirtybiology de mémoire).

En aucun cas je ne fais de jug
ement de valeur, mais le partage des ressources =/= pas de malheur dans le monde Afficher tout
Partager, utopie.
Ca marche dans des systèmes tribaux, pas dans l'économie, où les SDF et les gens qui vivent dans leur bagnole où dans des tentes sont considérés comme des parasites de la société.
Nous vivons tous sur un plateau de Monopoly...

a écrit : Ce genre de philosophie stérile n'apporte rien même pas une opinion Et la tienne apporte quoi? Continuons à scier la branche sur laquelle l'humanité est assise?
Y'a de la révolte dans l'air, ca c'est un fait, et quand ca va péter, ça va faire très mal.
On a déja eu des émeutes de la faim en 2008 mais tout le monde s'en fout.
Faut d'abord penser à bouffer avant de penser à penser, ça c'est ma philosophie.

a écrit : Partage des ressources avec contrôle des naissances, et c'est réglé.

Je sais que c'est pas si simple, mais dans une période où on est en train de vider les ressources de la terre, ce serait bien qu'on pense à limiter notre démographie. Plutôt que de penser à avoir beaucoup d'enfants pou
r payer les retraites, ce qui ne fait que reporter et aggraver le problème de génération en génération. Afficher tout
Ce que tu dit a déja été pensé au lendemain de la seconde guerre mondiale, mais nos bienveillants dirigeants ne jurent que par la croissance à tout prix alors que tout le monde sait que ça ne fonctionne pas, vu que ça n'a jamais fonctionné, c'est triste!
Ca va mal se terminer, c'est certain, vu qu'on est dirigé par des enfoirés qui ne pensent qu'à ce qu'ils mettront dans une banque de paradis fiscal le mois prochain...

a écrit : Les richesses n'ont jamais été si bien distribuées. Alors ce n'est pas parfait, mais sur terre on ne meurt quasiment plus de faim (ce qui semblait irréalisable il y a juste 50 ans) Heuuu...
T'est sérieux la?
AlOOOOrs, d'un coté, on a des guerres pour la bouffe, et de l'autre coté, on a des mecs qui ont 300 milliards de dollars d'actifs, 50 baraques éparpillées sur toute la planète, des avions privés (oui, DES avions privés) et qui se payent des bagnoles à 1 million comme j'achette des bandes dessinées...
Les riches d'aujourd'hui sont plus riches que les rois d'hier, et de loin, par exemple, l'autre connard qui s'est payé un A380 privé la...
www.air-journal.fr/2012-12-17-un-airbus-a380-prive-pour-un-prince-saoudien-562877.html
Et dire que je roule en Citroen ZX pendant que d'autres galèrent pour juste trouver à manger^^

a écrit : Avoir une bonne démographie est une bonne chose. Du moins à court et moyen terme. [Effectivement à long terme on risque d'être "trop" sur terre (quoi que cela veuille dire)]. Mais Avoir une bonne démographie permet d'augmenter la consommation et donc le système économique en entier en bénéficie (suffit de voir le baby-boom) et en plus avoir une population "trop vieille" ça peut avoir de mauvaises conséquences : la hausse des retraites conduit à une hausse des dépenses publiques, y'a moins de travailleurs... Bref tout ça ce serait pas génial. Afficher tout C'est bien pour ça qu'il faut changer de système, les ressources naturelles s'épuisent, les sols fertiles se transforment en désert, mais les crétins d'au dessus ne savent parler que de croissance alors qu'on sait tous qu'on fonce droit dans le mur...
Il faut limiter les naissances, mais c'est pas bon pour l'économie, c'est certain.
Cela dit, l'économie, ca laisse des centaines de millions de gens à la rue, mais on s'en fout hein ;) ce ne sont que des dommages collatéraux...
Désolé, je suis cynique, c'est pas contre toi, juste un coup de gueule en voyant mon monde sombrer lentement...

a écrit : Il ne faut pas oublier que ce sont des pays en guerre. Ce que tu dis est vrai, mais on peut mettre ceci en relation avec tous les problemes dans ces pays (je crois aussi qu'ils sont au niveau des isohyètes 100/200 mm/an, ce qui est peu. Ce ne sont pas que des pays en guerre... Il s'agit d'une grande sécheresse dont l'épicentre se trouve sur la Somalie, mais qui s'étale d'heures en heures et gagne même des pays plus "solides" comme le Kenya ou la Tanzanie...
Certes, au Soudan du Sud la gravité de la situation est accentuée par çes enc.... d'Al-Quaida (Al-Chabab) qui refusent l'accès aux aides humanitaires dans les campagnes qu'ils contrôlent. Mais c'est le manque d'eau partout qui détruit toutes les cultures, tous les élevages, tout...
Il s'annonce des morts de faim de soif et de maladies par centaines de milliers dans les semaines qui viennent... L'exode des campagnes dans toute cette région du globe à commencé vers les villes, le Kenya parle de "désastre national", les écoles ferment en Somalie et le choléra pointe son nez partout... C'est une catastrophe humanitaire qui se prépare.
Et chez nous en Europe pendant ce temps ? On s'inquiète du Brexit et de Trump pour nos porte monnaies, on se demande pour qui on va voter dans quelques mois et si tel ou tel candidat, en France ou au Pays Bas est dangereux pour l'équilibre politique de l'échiquier...

a écrit : Comme quoi si les richesses mondiales étaient correctement et humainement partagés beaucoup de malheurs disparaîtront.
Mais au lieu de cela les uns se gavent et les autres crèvent.
L'humanité est un éternel enfant, il n'est judicieux de lui octroyer le statut d'adulte responsable.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est bien pour ça qu'il faut changer de système, les ressources naturelles s'épuisent, les sols fertiles se transforment en désert, mais les crétins d'au dessus ne savent parler que de croissance alors qu'on sait tous qu'on fonce droit dans le mur...
Il faut limiter les naissances,
mais c'est pas bon pour l'économie, c'est certain.
Cela dit, l'économie, ca laisse des centaines de millions de gens à la rue, mais on s'en fout hein ;) ce ne sont que des dommages collatéraux...
Désolé, je suis cynique, c'est pas contre toi, juste un coup de gueule en voyant mon monde sombrer lentement...
Afficher tout
Il y a plus de réalisme que de cynisme dans ton commentaire ;)

Ce n'est pas toi qui est cynique, c'est le monde qui devenu tel qui est, tu as juste un regard critique. :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ce ne sont pas que des pays en guerre... Il s'agit d'une grande sécheresse dont l'épicentre se trouve sur la Somalie, mais qui s'étale d'heures en heures et gagne même des pays plus "solides" comme le Kenya ou la Tanzanie...
Certes, au Soudan du Sud la gravité de la situation e
st accentuée par çes enc.... d'Al-Quaida (Al-Chabab) qui refusent l'accès aux aides humanitaires dans les campagnes qu'ils contrôlent. Mais c'est le manque d'eau partout qui détruit toutes les cultures, tous les élevages, tout...
Il s'annonce des morts de faim de soif et de maladies par centaines de milliers dans les semaines qui viennent... L'exode des campagnes dans toute cette région du globe à commencé vers les villes, le Kenya parle de "désastre national", les écoles ferment en Somalie et le choléra pointe son nez partout... C'est une catastrophe humanitaire qui se prépare.
Et chez nous en Europe pendant ce temps ? On s'inquiète du Brexit et de Trump pour nos porte monnaies, on se demande pour qui on va voter dans quelques mois et si tel ou tel candidat, en France ou au Pays Bas est dangereux pour l'équilibre politique de l'échiquier...
Afficher tout
Oui, ce que tu dis est vrai, mais je voulais dire que les guerres bloquent les aides humanitaires dans ces pays.
De plus, je parlais des isohyetes de 100mm/an, ce qui est en rapport avec la secheresse dont tu parles car 100mm/an est synonyme d une secheresse saharienne.
Du coup, je pense qu on est d accord sur le fait que les instabilites et la secheresse sont problématiques dans ces pays, si j ai bien compris ton commentaire ^^

a écrit : C'est bien pour ça qu'il faut changer de système, les ressources naturelles s'épuisent, les sols fertiles se transforment en désert, mais les crétins d'au dessus ne savent parler que de croissance alors qu'on sait tous qu'on fonce droit dans le mur...
Il faut limiter les naissances,
mais c'est pas bon pour l'économie, c'est certain.
Cela dit, l'économie, ca laisse des centaines de millions de gens à la rue, mais on s'en fout hein ;) ce ne sont que des dommages collatéraux...
Désolé, je suis cynique, c'est pas contre toi, juste un coup de gueule en voyant mon monde sombrer lentement...
Afficher tout
Le truc c'est qu'on ne sait pas ce qui arriver. Je suis pas climato-sceptique ou quoi que ce soit dans le genre mais personne ne peut prédire ce qui va arriver. On nous rabâche depuis des années que le monde va sombrer car plus de ressources naturelles, car l'air sera irrespirable mais à moins de s'appeler Irma et d'avoir une boule de cristal même le plus éminent scientifique n'en sait rien. Je m'explique : Oui la pollution va augmenter, oui la température va augmenter, oui le pétrole va s'épuiser... Ca c'est vrai mais rien ne nous dit que dans quelques temps les scientifiques ne trouveront pas une machine géniale qui permettra de purifier l'air, de purifier l'eau de mer facilement et pour pas cher... Je sais qu'on dirait un peu la solution magique qui n'arrivera jamais mais ça, personne en sait rien. C'est pas une raison pour polluer à fond bien sûr mais encore une fois on n'est sûr de rien à propos de l'avenir. Le progrès technique pourrait venir inverser la donne.
Ensuite vouloir protéger l'environnement c'est bien. Mais si c'est pour flinguer l'économie et donc potentiellement l'espèce humaine en 5 ans ça sert à rien. L'économie ça ne concerne pas que les gros patrons, même le SDF au fond du caniveau est concerné. Un taux de croissance à -3,-4,-5% ce ne sera bon pour personne. Genre vraiment pas bon. "L'économie ça laisse des centaines de millions de gens à la rue" -> C'est quand même très basique et très facile comme raisonnement hein. Et pour finir si tu pouvais arrêter ton discours moralisateur contre les grands patrons ou les "crétins d'au-dessus" ce serait vraiment génial. Dans le désastre écologique actuel (j'insiste sur le actuel) nous sommes tous responsables. Toi et moi autant que les grands patrons. A moins que tu vives dans la forêt, mais vu que tu es sur cette appli ce n'est pas le cas, tu es autant responsable que les PDG de FTN du désastre écologique. En achetant tes T-Shirts au magasin, en utilisant ta voiture, en utilisant Internet... (je n'ai plus les chiffres mais les flux Internet représentent plus d'émissions de CO2 que les avions) La liste est encore longue. Demander aux politiciens et richous de changer c'est facile, le faire soi-même ça l'est beaucoup moins. En tout cas une chose est sûre : passer directement de notre modèle actuel à un modèle parfaitement écolo ce ne sera en aucun cas bon pour l'espèce humaine. Économiquement ou pas.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce ne sont pas que des pays en guerre... Il s'agit d'une grande sécheresse dont l'épicentre se trouve sur la Somalie, mais qui s'étale d'heures en heures et gagne même des pays plus "solides" comme le Kenya ou la Tanzanie...
Certes, au Soudan du Sud la gravité de la situation e
st accentuée par çes enc.... d'Al-Quaida (Al-Chabab) qui refusent l'accès aux aides humanitaires dans les campagnes qu'ils contrôlent. Mais c'est le manque d'eau partout qui détruit toutes les cultures, tous les élevages, tout...
Il s'annonce des morts de faim de soif et de maladies par centaines de milliers dans les semaines qui viennent... L'exode des campagnes dans toute cette région du globe à commencé vers les villes, le Kenya parle de "désastre national", les écoles ferment en Somalie et le choléra pointe son nez partout... C'est une catastrophe humanitaire qui se prépare.
Et chez nous en Europe pendant ce temps ? On s'inquiète du Brexit et de Trump pour nos porte monnaies, on se demande pour qui on va voter dans quelques mois et si tel ou tel candidat, en France ou au Pays Bas est dangereux pour l'équilibre politique de l'échiquier...
Afficher tout
on commence d'ailleurs à parler du plus grand désastre de l'histoire humaine...

Cela dit, l'instabilité politique est plus grave que le manque d'eau dans ces régions, car des infrastructures agricoles, il faut un siècle pour les mettre en place, mais il suffit d'une guerre civile d'un an où deux pour tout détruire... :(

a écrit : L'humanité est un éternel enfant, il n'est judicieux de lui octroyer le statut d'adulte responsable. On sera responsable quand on gérera notre population, les fourmis le font depuis 200 millions d'année, mais nous ne sommes pas des fourmis, il faut inventer l'humanité.

a écrit : Le truc c'est qu'on ne sait pas ce qui arriver. Je suis pas climato-sceptique ou quoi que ce soit dans le genre mais personne ne peut prédire ce qui va arriver. On nous rabâche depuis des années que le monde va sombrer car plus de ressources naturelles, car l'air sera irrespirable mais à moins de s'appeler Irma et d'avoir une boule de cristal même le plus éminent scientifique n'en sait rien. Je m'explique : Oui la pollution va augmenter, oui la température va augmenter, oui le pétrole va s'épuiser... Ca c'est vrai mais rien ne nous dit que dans quelques temps les scientifiques ne trouveront pas une machine géniale qui permettra de purifier l'air, de purifier l'eau de mer facilement et pour pas cher... Je sais qu'on dirait un peu la solution magique qui n'arrivera jamais mais ça, personne en sait rien. C'est pas une raison pour polluer à fond bien sûr mais encore une fois on n'est sûr de rien à propos de l'avenir. Le progrès technique pourrait venir inverser la donne.
Ensuite vouloir protéger l'environnement c'est bien. Mais si c'est pour flinguer l'économie et donc potentiellement l'espèce humaine en 5 ans ça sert à rien. L'économie ça ne concerne pas que les gros patrons, même le SDF au fond du caniveau est concerné. Un taux de croissance à -3,-4,-5% ce ne sera bon pour personne. Genre vraiment pas bon. "L'économie ça laisse des centaines de millions de gens à la rue" -> C'est quand même très basique et très facile comme raisonnement hein. Et pour finir si tu pouvais arrêter ton discours moralisateur contre les grands patrons ou les "crétins d'au-dessus" ce serait vraiment génial. Dans le désastre écologique actuel (j'insiste sur le actuel) nous sommes tous responsables. Toi et moi autant que les grands patrons. A moins que tu vives dans la forêt, mais vu que tu es sur cette appli ce n'est pas le cas, tu es autant responsable que les PDG de FTN du désastre écologique. En achetant tes T-Shirts au magasin, en utilisant ta voiture, en utilisant Internet... (je n'ai plus les chiffres mais les flux Internet représentent plus d'émissions de CO2 que les avions) La liste est encore longue. Demander aux politiciens et richous de changer c'est facile, le faire soi-même ça l'est beaucoup moins. En tout cas une chose est sûre : passer directement de notre modèle actuel à un modèle parfaitement écolo ce ne sera en aucun cas bon pour l'espèce humaine. Économiquement ou pas.
Afficher tout
Toi...
Donc tu préconise quoi? De ne rien faire en attendant que le pétrole s'épuise et de continuer à augmenter la population mondiale alors qu'1 milliard d'humains crèvent déjà de faim et que le pourcentage d'affamés augmente de jour en jour?
Sans dec, vu ton argumentation, je suis HEUREUX de ne pas avoir fait d'enfants et de ne pas en vouloir, continuons dans notre connerie vu qu'on ne sait pas faire autrement, et continuons à emmerder les gens qui vivent dans une caravane sur leur bout de terrain dans une yourte avec leur potager et leur poulailler parce qu'ils ne payent pas d'impôts pour faire tourner cette PUTAIN d'économie qui est en train de foutre cette planète en l'air et qui n'est même plus capable de s'autofinancer depuis le début des années 80 et qui fait des crédits en empruntant dans le secteur financier privé et qui nous a collé une dette de 30 000€ par français.
T'as raison, faut rien changer, on scie la branche sur laquelle on est assis, et le seul truc qu'on a trouvé à faire, c'est d'inventer la tronçonneuse.

Ton commentaire montre bien que tu commence à mettre le doigt sur le problème, mais il montre aussi que t'as jamais eu besoin de fouiller dans les poubelles pour trouver de quoi remplir ton bide, et ça se voit comme le nez au milieu de la figure.
30% de la bouffe produite sur terre est jetée, quand de l'autre coté 15% d'humains crèvent de faim... au nom de l'économie? Mais l'économie, je l'emmerde (avis personnel je précise^^). Si j'avais les moyens de stocker des valeurs pour mon avenir, je stockerai des sacs de céréales et certainement pas des lingots d'or et des biffetons, parce que les lingots d'or et les biffetons, ça ne se mange pas, et ça, c'est la réalité^^

Bref, chacun son opinion dans cette affaire. Par contre, je me suis payé une arbalète, donc quand tout se cassera la gueule, parce que ca va se casser la gueule tôt où tard (l'histoire se répète inlassablement) moi j'aurai a bouffer et une arme pour me défendre. Et toi?

Allez, sans rancune, c'est un débat qui me passionne et j'ai tendance à être un peu agressif, désolé :)

a écrit : On en est bien loin aujourd'hui malheureusement, quand on sait que les 3/4 des céréales produites dans le monde sont uniquement destinées aux élevages. Drôle de répartition... Et alors ? Il n'y a pas de pénurie de céréales, et on est même parfois en surproduction. Dans la quasi-totalité des cas, les famines ne viennent pas du manque de ressources, qui sont souvent palliées par les aides alimentaires internationales, mais sont liées aux conflits, à la corruption, aux dictateurs qui se gavent, à une mauvaise logistique, etc.

Posté le

android

(1)

Répondre