D'ouvrier agricole à professeur reconnu mondialement

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Combien de talents cachés on a pu louper comme ce cas-ci.
Rien que d'y penser ça me fait mal.

Posté le

android

(172)

Répondre

a écrit : Ou sur les test de QI La preuve qu'un bon résultat aux tests de Q.I. sert surtout... à ne pas devenir soldat !!! Rappelons-nous cette vérité énoncée par Pierre Desproges :
'Il ne faut jamais désespérer d'un imbécile... On peut encore en faire un militaire !"

a écrit : La preuve qu'un bon résultat aux tests de Q.I. sert surtout... à ne pas devenir soldat !!! Rappelons-nous cette vérité énoncée par Pierre Desproges :
'Il ne faut jamais désespérer d'un imbécile... On peut encore en faire un militaire !"
Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service militaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire.

Posté le

android

(177)

Répondre


Tous les commentaires (54)

J'vois bien venir le débat sur le service militaire

Combien de talents cachés on a pu louper comme ce cas-ci.
Rien que d'y penser ça me fait mal.

Posté le

android

(172)

Répondre

Et plus rien ne le freina depuis.. Blague à part vous auriez du finir l'anecdote avec un peu + de detail.

a écrit : J'vois bien venir le débat sur le service militaire Ou sur les test de QI

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Ou sur les test de QI La preuve qu'un bon résultat aux tests de Q.I. sert surtout... à ne pas devenir soldat !!! Rappelons-nous cette vérité énoncée par Pierre Desproges :
'Il ne faut jamais désespérer d'un imbécile... On peut encore en faire un militaire !"

a écrit : La preuve qu'un bon résultat aux tests de Q.I. sert surtout... à ne pas devenir soldat !!! Rappelons-nous cette vérité énoncée par Pierre Desproges :
'Il ne faut jamais désespérer d'un imbécile... On peut encore en faire un militaire !"
Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service militaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire.

Posté le

android

(177)

Répondre

Alors, si l'on avait un bon Q.I., on était vidé de l'armée? Cela explique bien des choses.

a écrit : Alors, si l'on avait un bon Q.I., on était vidé de l'armée? Cela explique bien des choses. kreeperface vient de m'apprendre que si l'on avait un mauvais Q.I., on était aussi vidé. Alors, l'armée est composée de gens médiocres, au sens de "moyens"?

a écrit : Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service m
ilitaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire. Afficher tout
"Il est vrai que, parfois, les militaires, s’exagérant l’impuissance relative de l’intelligence, négligent de s’en servir."

Charles de Gaulle, Le Fil de l’épée, 1932

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : "Il est vrai que, parfois, les militaires, s’exagérant l’impuissance relative de l’intelligence, négligent de s’en servir."

Charles de Gaulle, Le Fil de l’épée, 1932
Belle citation :) sinon pour savoir ce que pensent les futurs militaires, le mieux est d'aller leur demander :
"Les futurs militaires - Le Moment Meurice"
www.youtube.com/watch?v=JEIa1mRPAXk

a écrit : "Il est vrai que, parfois, les militaires, s’exagérant l’impuissance relative de l’intelligence, négligent de s’en servir."

Charles de Gaulle, Le Fil de l’épée, 1932
Ce n'était qu'une mesure de prudence de la part des "supérieurs".
Simple ouvrier agricole, il devait chanter l'Internationale:
"Appliquons la grève aux armées,
Crosse en l’air et rompons les rangs !
S’ils s’obstinent, ces cannibales,
À faire de nous des héros,
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux."

a écrit : Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service m
ilitaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire. Afficher tout
Utiliser son intelligence pour ne pas devenir ni militaire ni fonctionnaire ? Voilà qui est filou. Combien de grands cerveaux ont dû se contenter d'une brillante carrière dans le secteur privé au lieu d'une si gratifiante carrière de gratte-papiers dans une sous-préfecture ? Rien que d'y penser, ça me fait mal (à mon neurone anti-militariste primaire).

a écrit : Utiliser son intelligence pour ne pas devenir ni militaire ni fonctionnaire ? Voilà qui est filou. Combien de grands cerveaux ont dû se contenter d'une brillante carrière dans le secteur privé au lieu d'une si gratifiante carrière de gratte-papiers dans une sous-préfecture ? Rien que d'y penser, ça me fait mal (à mon neurone anti-militariste primaire). Afficher tout Les chercheurs du CNRS, par exemple, sont fonctionnaires. Fonctionnariat n'est pas égal à "administration".

Bref le parcours du monsieur est formidable, et sans causer spécifiquement de l'armée, il s'est extrait d'une condition précaire pour finir par bosser notamment sur la fusée Ariane V. La classe.

a écrit : Belle citation :) sinon pour savoir ce que pensent les futurs militaires, le mieux est d'aller leur demander :
"Les futurs militaires - Le Moment Meurice"
www.youtube.com/watch?v=JEIa1mRPAXk
Merci de ces minutes où j'ai été plié de rire.
Et mieux vaut en rire qu'en pleurer.

a écrit : Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service m
ilitaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire. Afficher tout
Ça c'est faux, sinon je peux te dire que beaucoup auraient eu zéro aux tests. Quand j'ai fait mon service militaire, il y avait un peloton entier exempté de passer le permis pour cause de note inférieure à 3 aux tests.
Par contre c'était probablement disqualifiant pour devenir militaire de carrière.
Pour ce qui est de l'intelligence, même si les militaires ne sont bien évidemment pas tous idiots, le niveau de certains rase tout de même les pâquerettes de près. Et puis tu confonds antimilitarisme et humour.

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Utiliser son intelligence pour ne pas devenir ni militaire ni fonctionnaire ? Voilà qui est filou. Combien de grands cerveaux ont dû se contenter d'une brillante carrière dans le secteur privé au lieu d'une si gratifiante carrière de gratte-papiers dans une sous-préfecture ? Rien que d'y penser, ça me fait mal (à mon neurone anti-militariste primaire). Afficher tout As tu lu, ne serait-ce une once, de son histoire ?

Ce talent c'est à l'armée qu'on le doit. On ne l'a pas viré car il était trop bon, au contraire l'armée l'a porté pour qu'il réussisse. Le colonel l'a placé dans une laboratoire pour qu'il suive des cours en auditeurs libres et des enseignants appelés sous les drapeaux lui ont donné des cours pour l'aider.

Je te laisse lire la suite dans les souces.

Et sérieux mettre dans le bain fonctionnaires avec "petits gratte papier qui a raté sa vie" c'est vraiment faire preuve de la plus grande connerie qui soit. (et je te laisse t'expliquer avec tous les chercheurs du CNRS, les profs, pompiers de Paris, EPT etc.)

a écrit : Utiliser son intelligence pour ne pas devenir ni militaire ni fonctionnaire ? Voilà qui est filou. Combien de grands cerveaux ont dû se contenter d'une brillante carrière dans le secteur privé au lieu d'une si gratifiante carrière de gratte-papiers dans une sous-préfecture ? Rien que d'y penser, ça me fait mal (à mon neurone anti-militariste primaire). Afficher tout On peut aussi se dire que s'ils n'ont été capables d'utiliser leurs intelligences pour mettre en valeur leur talent, c'est qu'il ne l'étaient pas tant (intelligents)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et plus rien ne le freina depuis.. Blague à part vous auriez du finir l'anecdote avec un peu + de detail. Je me suis dis que les sources fourniraient plus de détails, mais je rajoute ces infos au cas où:
Après son diplôme d'ingénieur à l'INSA de LYON, il est devenu expert en lubrifications et tribologie (branche du génie mécanique étudiant les frottements, l'usure des matériaux, etc...), et est l'un des rares Français à avoir obtenu la médaille d'or internationale dans ce domaine. Il a notamment dirigé une équipe de recherche sur la fusée Ariane 4
« C'était l'usage. Dès qu'on avait 14 ans, il fallait faire tourner la ferme. Mais je savais que je ne serais pas paysan toute ma vie.» Affirmait-il récemment.
Il a également été promus officier de la légion d'honneur récemment.
Plus de compléments ici
www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Communes/Saint-Beno%C3%AEt/n/Contenus/Articles/2017/01/15/Jean-Frene-n-est-pas-au-bout-de-ses-emotions-2967914

Que l'on soit militariste ou pas, je pense que l'on peut faire un constat honnêtement... Le service militaire avait un avantage certain à mon sens, c'est que la société avait une "photographie" immédiate, chaque année et au mois le mois, de sa jeunesse : niveau d'illettrisme, intégration, à la dérive ou pas, etc, etc... Cette anecdote est l'exemple type d'un gars qui serait passé au travers des mailles de la "société" sans le service militaire. Alors qu'il soit militaire ou pas, ce "filet" manque aujourd'hui cruellement.

a écrit : Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service m
ilitaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire. Afficher tout
Et si c'était juste... Une blague? ;)

Posté le

android

(5)

Répondre