D'ouvrier agricole à professeur reconnu mondialement

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (55)

a écrit : Que l'on soit militariste ou pas, je pense que l'on peut faire un constat honnêtement... Le service militaire avait un avantage certain à mon sens, c'est que la société avait une "photographie" immédiate, chaque année et au mois le mois, de sa jeunesse : niveau d'illettrisme, intégration, à la dérive ou pas, etc, etc... Cette anecdote est l'exemple type d'un gars qui serait passé au travers des mailles de la "société" sans le service militaire. Alors qu'il soit militaire ou pas, ce "filet" manque aujourd'hui cruellement. Afficher tout Exemple totalement inverse : mon père à passé son service militaire au bar de la base de sa propre ville. Avant son service ? Impossible de trouver un travail car "vos obligations militaires blabla". Après ? Impossible de trouver un travail car "vos diplômes sont obsolètes". Sans parler de ceux qui sont crevés un peu partout et qui eux n'auront pas le loisir d'être chercheur ni même ouvrier agricole.

a écrit : Combien de talents cachés on a pu louper comme ce cas-ci.
Rien que d'y penser ça me fait mal.
Et inversement combien de personnes sont dans la lumière et adulées alors qu'elle n'ont aucun talent...

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Ça c'est faux, sinon je peux te dire que beaucoup auraient eu zéro aux tests. Quand j'ai fait mon service militaire, il y avait un peloton entier exempté de passer le permis pour cause de note inférieure à 3 aux tests.
Par contre c'était probablement disqualifiant pour devenir militaire de carriè
re.
Pour ce qui est de l'intelligence, même si les militaires ne sont bien évidemment pas tous idiots, le niveau de certains rase tout de même les pâquerettes de près. Et puis tu confonds antimilitarisme et humour.
Afficher tout
Justement, je m'agace que l'on fasse une blague au teint antimilitariste alors que le sujet ne s'y prête pas, au contraire.

Posté le

android

(0)

Répondre

Est ce quelqu'un ou quelqu'une à une idée du résultat de son test de QI? Je n ai rien trouvé dans les sources.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : As tu lu, ne serait-ce une once, de son histoire ?

Ce talent c'est à l'armée qu'on le doit. On ne l'a pas viré car il était trop bon, au contraire l'armée l'a porté pour qu'il réussisse. Le colonel l'a placé dans une laboratoire pour qu'il suive des cours en
auditeurs libres et des enseignants appelés sous les drapeaux lui ont donné des cours pour l'aider.

Je te laisse lire la suite dans les souces.

Et sérieux mettre dans le bain fonctionnaires avec "petits gratte papier qui a raté sa vie" c'est vraiment faire preuve de la plus grande connerie qui soit. (et je te laisse t'expliquer avec tous les chercheurs du CNRS, les profs, pompiers de Paris, EPT etc.)
Afficher tout
J'ai bien lu l'histoire, que j'ai trouvée formidable, et je salue bien bas ce Colonel qui a permis que ce parcours d'exception soit possible. Mon message était simplement une réponse au commentateur précédent qui m'accusait d'anti-militarisme primaire, ce qui est faux (je soupçonne d'ailleurs ce monsieur d'être lui-même atteint d'anti-anti-militarisme primaire...;-), je rappelais à notre bon souvenir le soldat de l'humour Pierre Desproges, qui a su déminer en son temps les plages de notre auto-satisfaction post-coloniale... Mon propos n'était pas une thèse de doctorat sur les fonctionnaires... Bref, détend-toi la rondelle, mon pote, fume ta tisane et respire un bon coup, tu m'as l'air d'en avoir besoin... pfffiouuu.

a écrit : Justement, je m'agace que l'on fasse une blague au teint antimilitariste alors que le sujet ne s'y prête pas, au contraire. @kreeperface : Peace & Love ! Vous savez quoi les militaires ? Faites l'humour, pas la guerre !!! ;-)

a écrit : Est ce quelqu'un ou quelqu'une à une idée du résultat de son test de QI? Je n ai rien trouvé dans les sources. On peut essayer d'entrer dans le club Mensa, qui admet les deux pour-cents de ceux qui réussissent le mieux.
Maintenant, c'est très dévié en ce sens qu'il privilégie ceux qui sont agiles en maths et en langues.
Par exemple, quels sont les suivants des suites:
0 1 1 2 3 5 ? (évident pour un matheux)
u d t q c ? (évident pour un francophone)
Mais la réflexion la plus intelligente à propos des tests de Q.I. me semble être celle de Binet, leur inventeur: "l'intelligence, c'est ce que mesure mon test"; c'est-à-dire: "je ne sais pas ce que c'est, j'ai juste trouvé un moyen de lui donner une cote".
Il y a bien des formes d'intelligence, et sans doute bien des intellectuels brillants seraient incapables d'être valets de ferme.

a écrit : Est ce quelqu'un ou quelqu'une à une idée du résultat de son test de QI? Je n ai rien trouvé dans les sources. Il ne s'agissait pas de tests de QI à proprement parler, tu avais une note sur 20, et il n'était pas nécessaire de répondre juste à la totalité des questions pour avoir 20 (je le sais parce que j'ai eu 20 à ces tests et je n'avais pas eu le temps de tout terminer)

Posté le

android

(5)

Répondre

Cette discussion ne concerne pas que les militaires, il y a les policiers aussi !!!
"La police du Connecticut, aux États-Unis, ne sélectionne pas les candidats ayant obtenu un trop bon score au test d’intelligence."
www.atlantico.fr/pepites/trop-intelligent-pour-etre-policier-test-qi-connecticut-258361.html

"Persuadé d’être victime de discrimination, le candidat malheureux a intenté un procès à la ville. La cour d’appel de New-York vient de confirmer le verdict déjà prononcé : cette politique a "une base rationnelle".

La police applique en effet le même standard à tous les candidats, arguant du fait que des policiers trop intelligents risquent de s’ennuyer et de démissionner après une formation coûteuse."

En tout cas va savoir ce que ce mec aurait pu inventer ou développer en tant que paysan? Ça aurait pu être pas mal aussi!

a écrit : Cette discussion ne concerne pas que les militaires, il y a les policiers aussi !!!
"La police du Connecticut, aux États-Unis, ne sélectionne pas les candidats ayant obtenu un trop bon score au test d’intelligence."
www.atlantico.fr/pepites/trop-intelligent-pour-etre-policier-test-qi-conn
ecticut-258361.html

"Persuadé d’être victime de discrimination, le candidat malheureux a intenté un procès à la ville. La cour d’appel de New-York vient de confirmer le verdict déjà prononcé : cette politique a "une base rationnelle".

La police applique en effet le même standard à tous les candidats, arguant du fait que des policiers trop intelligents risquent de s’ennuyer et de démissionner après une formation coûteuse."
Afficher tout
D'après cette source, le candidat malheureux est devenu gardien de prison (il y en a qui ont le sens de la répression dans le sang!). Il faut en effet être plus intelligent pour empêcher un délinquant de s'évader que pour l'attraper.

Les commentaires qui laisseraient penser que les militaires de carrière ne sont pas plus intelligents que les autres, voire le seraient moins, m'affligent.

Comparez le salaire d'un professeur des écoles et la solde d'un adjudant-chef: il est inférieur, il y a une discipline à faire difficilement régner uniquement par la douceur, certaines compétences sont demandées, on a des responsabilités, des cours à préparer et des copies à corriger, des tas de problèmes avec les parents et la hiérarchie, ni logé ni habillé, un succès pas terrible auprès des filles qui aiment l'uniforme, et pour finir une retraite environ vingt ans plus tard.

Alors, c'est qui, le plus malin?

Il dit vrai, on devient pas militaire par choix pour la majorité des jeunes.Ils sont juste tellement paumés qu'ils trouvent refuge dans l'armée.Sur 10 militaires ayant déposé candidature sans avoir de diplômes, combien l'ont fait par réel desire de défendre le pays ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Jean frêne est (fut) également enseignant chercheur à l'université de Poitiers. Le premier cours auquel j'ai eu l'honneur d'assister fut réservé aux hypothèses aux conventions. ... ça ça va.
Le second concerne les équations de raynolds. ..... une équation de 4 lignes. ... un truc de fou.
Ça marque. C'était il y a 25 ans.
Heureusement suivant les cas ces équations se simplifient.
Celà me fait très plaisir de le retrouver ici. Merci au rapporteur.
Vive la tribologie .

Posté le

android

(14)

Répondre

Aujourd'hui ces gens là sont noyés volontairement dans la masse.
Ils souffrent tous les jours et ne se sentent jamais à leurs places. Parfois la mort leur semble être une solution beaucoup plus viable.
Beaucoup de ces personnes incomprise finissent par se donner la mort.
Beau monde. Un test obligatoire devrai être effectué à un âge fixer. Ça éviterai à des potentiels génies de la science de se perdre dans d'autres chemins inutilement, sans le savoir, et en vain.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et encore de l'anti-militarisme primaire...
Vu qu'apparament c'est pas une évidence pour tout le monde je le dit : l'armée ne prend pas les personnes avec un résultat trop faible aux tests de QI. Rater intentionellement le test était d'ailleurs une méthode pour ne pas faire le service m
ilitaire ; une stratégie à double tranchant puisque celà interdisait n'importe quel métier de fonctionnaire. Afficher tout
C'est assez spécial comme raisonnement. Si j'ai bien compris, faut pas être trop con pour savoir manier une mitraillette mais si on est suffisamment intelligent pour foirer délibérément son test afin d'éviter de prendre le risque de se faire buter, ça fermait des portes dans l'administration?
Cela expliquerait pourquoi il y a autant d'incompétents dans l'administration et pourquoi les cerveaux préfèrent travailler dans le privé, ce qui m'amène à une constatation:
Nos gouvernants, ils ont, je suppose, tous fait le service militaire vu qu'ils ont tous plus de 50 ans, cela expliquerait pas mal de choses au final, notament pourquoi fumer un pétard est punissable de prison mais d'enterrer des déchets nucléaires est tout à fait normal. C'est pas moi qui écrit les lois hein... ^^

a écrit : Exemple totalement inverse : mon père à passé son service militaire au bar de la base de sa propre ville. Avant son service ? Impossible de trouver un travail car "vos obligations militaires blabla". Après ? Impossible de trouver un travail car "vos diplômes sont obsolètes". Sans parler de ceux qui sont crevés un peu partout et qui eux n'auront pas le loisir d'être chercheur ni même ouvrier agricole. Afficher tout Mouais.
Des diplômes obsolètes après un an de service militaire, difficile à croire.
Ou alors ton père a vraiment abusé du bar...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Mouais.
Des diplômes obsolètes après un an de service militaire, difficile à croire.
Ou alors ton père a vraiment abusé du bar...
1 an de recherche d'emploi infructueuse (pour cause d'obligations militaires non-remplies) + 1 an d'armée = 2 ans. Un diplôme technique n'étant pas "entamé" par un travail ou des stages à largement eut le temps de périmer en 2 ans.