L'incompétence empêche de voir que l'on est incompétent

Proposé par
Invité
le

L'effet Dunning-Kruger est un biais cognitif par lequel les personnes les moins compétentes pensent pourtant être compétents, et n'arrivent pas à reconnaître leur incompétence en raison... de leur incompétence ! Ce biais qui peut faire sourire aurait de réelles conséquences, notamment en matière d'erreurs médicales.


Tous les commentaires (72)

Quand tu dis à un con qu'il est con, il se vexe normal c'est un con.
Par contre tu dis à un pas con, qu'il est con. il se vexe. Normal il est pas con.

J ai enfin trouvé le nom de la maladie de mon patron !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il est a noter que cette théorie suggère aussi que les personnes les plus qualifiées auraient tendance à sous-estimer leur niveau de compétence et penseraient à tort que des tâches faciles pour elles le sont aussi pour les autres.
(Cf: sources).
J'avais lu une très belle phrase à ce propos qui disais qu'on "confond souvent assurance avec compétence". On croit qu'une personne qui est sûre d'elle est compétente alors que, malheureusement, la corrélation entre les deux est souvent bien plus faible que notre perception.
D'ailleurs c'était donné comme un élément qui expliquerait en partie la faible représentation des femmes dans les pattes a responsabilité car les femmes seraint moins sûres d'elles à compétence égale.

a écrit : J'avais lu une très belle phrase à ce propos qui disais qu'on "confond souvent assurance avec compétence". On croit qu'une personne qui est sûre d'elle est compétente alors que, malheureusement, la corrélation entre les deux est souvent bien plus faible que notre perception.
D'
ailleurs c'était donné comme un élément qui expliquerait en partie la faible représentation des femmes dans les pattes a responsabilité car les femmes seraint moins sûres d'elles à compétence égale. Afficher tout
Oui ça semble crédible, si tu fais attention aux autres commentaires tu verra que la plus part confondent "compétences" et "intelligence", donc pk pas "assurance" et "compétences".

petite precision, on s'imagine souvent que la consequence de cet effet est que les gens competent se voient comme moins competent que les incompetent. en realiter, si on trace la courbe de la competence reel et de la competence percu, on a une competence percu un peut plus plate, mais pas inversee.

a écrit : Je vois beaucoup de commentaires sur la politique : je me dis au contraire que c'est nous qui sommes incompétents en l'occurrence : la plupart des gouvernants sont très qualifiés, très "techniciens". Nous les jugeons avec un regard de profanes complets, sans la moindre idée de la complexité des dossiers qu'ils ont à gérer.

C'est exactement le sujet de l'article : plutôt qu'incompétent, parlons de profane.
Le profane se croit pertinent, parce qu'il ignore même l'étendue de ce qu'il ignore. Il ne se rend pas compte.
Et parfois, sur certains sujets, c'est nous le profane. Il faut s'en souvenir aussi.
Afficher tout
Si la politique était aussi facile que les profanes pensaient, Ben on ne serait pas dans cette m...rde effectivement

Si vous désirez observer cet effet en pleine action, je vous conseille d'aller voir les groupes Facebook de terre plate (type Terre Plate pour tous ou flat earth vs spherical earth) c'est fascinant.

L'anecdote est fausse, l'effet Dunning-Kruger ne dit absolument pas que « les incompétents ne voient pas leur incompétence », et encore moins que « les personnes les moins compétentes pensent pourtant être compétent[e]s ». Ce que l'expérience de Dunning et Kruger a montré, c'est que les gens qui *sont* compétents ont tendance à surestimer leur compétence. Dit autrement : l'effet ne conduit pas les mauvais à se croire bons, elle conduit les bons à se croire très bons.

Ce contresens sur l'effet Dunning-Kruger est largement répandu, notamment dans l'article du Monde cité en source. Un article intéressant qui explique cela plus en détail : sceptom.wordpress.com/2014/02/26/ce-quest-leffet-dunning-kruger-et-ce-quil-nest-pas-tal-yarkoni/

a écrit : L'anecdote est fausse, l'effet Dunning-Kruger ne dit absolument pas que « les incompétents ne voient pas leur incompétence », et encore moins que « les personnes les moins compétentes pensent pourtant être compétent[e]s ». Ce que l'expérience de Dunning et Kruger a montré, c'est que les gens qui *sont* compétents ont tendance à surestimer leur compétence. Dit autrement : l'effet ne conduit pas les mauvais à se croire bons, elle conduit les bons à se croire très bons.

Ce contresens sur l'effet Dunning-Kruger est largement répandu, notamment dans l'article du Monde cité en source. Un article intéressant qui explique cela plus en détail : sceptom.wordpress.com/2014/02/26/ce-quest-leffet-dunning-kruger-et-ce-quil-nest-pas-tal-yarkoni/
Afficher tout
Ba non fleet pas faux. L'article que tu cites analyse le graphe de la manière suivante :
Les gens les moins performant à un test auront tendance à surévaluer leurs capacités alors que les gens les plus performant auront tendance à se sous-estimer.
Dans l'anecdote il n'est pas dit que les gens les moins compétents ont tendance à se croire plus compétent que les gens les plus compétents. Ce qui serait, formulé de cette manière, à l'inverse de ce qui est démontré par les expériences de dunning et Kruger.
Il ne s'agit pas de s'évaluer par rapport aux autres, c'est une simple auto-évaluation.

A associer avec le principe de Peter : fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter#mw-head

Toute personne compétente à son poste finit par obtenir une promotion.

A partir d'un moment cette personne ne progresse plus dans la hiérarchie : elle a atteint son niveau d'incompétence...

Au final chaque poste dans une organisation hiérarchisée (Entreprise, Organisation publique...) est occupé par... un incompétent.

Seule la formation permet de se sortir de ce cercle infernal...

Posté le

android

(1)

Répondre