Girafes et acacias s'influencent

Proposé par
le

Les girafes et les acacias se font la guerre depuis des milliers d'années. De nombreuses évolutions de chacune des deux espèces se font en réaction de l'une par rapport à l'autre, chacune s'adaptant pour manger l'acacia ou pour éviter de se faire manger par la girafe. Par exemple, les acacias ont grandi pour avoir leurs feuilles bien au-dessus des autres espèces. Les girafes ont alors évolué vers un cou plus développé pour pouvoir les manger à plusieurs mètres de hauteur.

Les acacias ont ensuite développé des épines pour se défendre. Ce à quoi les girafes ont réagi en développant une langue préhensile, des grosses lèvres et un palais épais pour pouvoir saisir les branches et les manger quand même. Les acacias ont ensuite développé des tanins, une substance qu'ils secrètent quand ils sentent qu'ils se font attaquer et qui rend leurs feuilles écoeurantes à la consommation en quelques minutes. Les girafes ont réagi en changeant d'arbre toutes les 5 minutes quand elles mangent. Les acacias ont transformé cette substance en signal d'alerte pour que les arbres environnants se mettent tous à la secréter dès qu'un seul d'entre eux est attaqué. Les girafes ont depuis appris a marcher vers les bosquets d'arbre en se dirigeant face au vent.


Tous les commentaires (66)

Anecdote similaire datant du 2 juin 2011, sauf que ça concernait les antilopes et l'acacia, mais le même système de défense à savoir le tanin.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ... 500 000 ans plus tard :
Les acacias ont développé des armes à feu, les girafes le gilet pare-balles...
M.D.R je vais passer une bonne journée. Merci

Posté le

android

(0)

Répondre

Une des meilleures anecdotes que j ai jamais lu, et pourtant je suis ici depuis le début.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça me gène toujours ce genre de tournure de phrase qui semble donner une conscience a l’évolution, comme si les girafes s’étaient tous dis un petit matin " Tient, et si on allongeait notre cou pour manger plus ? " Elles n'ont pas fait de chirurgie pour gagner 10 centimètres, c'est juste que ceux qui avaient naturellement un cou plus long ont survécu, et ont donc transmis leur particularités a leurs descendants... Afficher tout Je pense que dans ce cas là, nous avons deux cas bien distincts d'"évolution" : dans un premier lieu, nous avons des caractéristiques physiques qui ont évolué par sélection naturelle ( cou plus long, langue préhensile, etc...) et d'un autre côté, nous avons des capacités cognitives qui sont apparues ( changer d'arbre, puis changer de bosquets en marchant face au vent) et qui sont des comportements sans doute issus d'une réflexion et d'une transmission de cet apprentissage aux congénères. Je pense que l'expression sélection naturelle devrait souvent être privilégiée au terme évolution dans la mesure où quand les données environnementales changent, elles peuvent favoriser certains individus dotés jusque lors d'une "anomalie" et que cette "anomalie" devient alors la norme. Du coup, c'est cette sélection naturelle qui est à l'origine de l'évolution.