Les giratoires sont les meilleurs pour gérer les intersections

Proposé par
Invité
le

Tous les commentaires (81)

a écrit : En fait il y a une différence entre un carrefour giratoire et un rond-point. Sur le premier, la voiture qui arrive sur le carrefour n'est pas prioritaire et donc doit céder le passage. Sur le second, c'est la voiture qui arrive sur l'intersection qui est prioritaire car arrivant à droite pour la voiture déjà engagée sur le rond-point.
L'Arc de triomphe sur la place de l'Étoile est un bon exemple de rond-point.
Afficher tout
Généralement, à un rond-point, il y a des feux. Ce n’est jamais le cas sur un carrefour à sens giratoire.

a écrit : Les giratoires, je trouve cela plutot bien... mais le gas qui a inventé le giratoire avec feu tricolores, lui il faut le virer pour faute professionnelle!
Allez a Dijon ou a Nîmes et vous comprendrez de quoi je parles...
Ce ne sont pas des giratoires alors, ce sont des ronds-points. La place du Trente à Dijon est un rond-point, pas un giratoire.

a écrit : Tu peux te mettre à droite pour aller à gauche et ça ne gêne pas beaucoup, c est d ailleurs de cette manière que les poids lourds les prennent. Sachant qu’un poids lourd prend souvent toute la route sur les giratoires à double voie, c’est un peu logique.
Et se mettre à droite alors qu’on va à gauche c’est dangereux car techniquement, on empeche ceux qui roulent correctement de pouvoir sortir du giratoire, se mettant soi même en danger si ceux ci ne font pas l’angle mort à droite et mettant en danger les autres car ils ne peuvent pas sortir correctement du giratoire et doivent rebraquer sur la voie de gauche en urgence en voyant qu’un bip ne sait pas prendre le giratoire....

Sinon à tout ceux qui restent sur la voie de droite pour aller à gauche, à quoi sert la voie de gauche? à doubler? C'est d'ailleurs dangereux quand les collés de la file de droite empêchent ceux qui sont sur la voie de gauche de sortir... En fait ça parait logique, rester à gauche pour aller à gauche, rester à droite pour aller à droite ou tout droit, le code l'y autorise (bien que j'ai appris l'inverse en 1997) mais franchement c'est quand même plus simple pour tout le monde de respecter sa voie de sortie.

Tourner en rond est devenu un art francais. La classe

a écrit : C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ... Et ça, c’est aussi une spécialité française.

a écrit : Au code, on me disait que se mettre sur la file de gauche pour aller à gauche n'était que facultatif. On peut très bien rester sur la file de droite pour tourner à gauche. Et quand on n'est pas sûr de la direction à prendre, c'est même mieux. Je confirme. Suis moniteur auto école.

a écrit : Rester à droite pour tourner à gauche est quand même le meilleur moyen de provoquer des accidents à mon sens... Perso on m'avait dit au contraire qu'on se mettait à gauche pour tourner à gauche dans un rond point à 2 voies (les plus courants par chez moi), et à droite pour aller tout droit ou tourner à droite. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir entendu ça à l'auto école, mais depuis que je roule, ça m'a toujours paru une évidence :D

Ah oui, et évidemment, quand on RENTRE dans un rond point pour aller à gauche, on met le clignontant gauche, quand on RENTRE dans un rond point pour aller à droite, on met le clignontant droit, et quand on EST dans le rond point, on met le clignotant pour en sortir. En fait pour moi, c'est surtout ça la plaie des rond points.
Afficher tout
Oui mais ça reste autorisé...on peut tourner à gauche en restant à droite en voiture.
Les PL eux DOIVENT rester à droite quelque soit la direction empruntée.

a écrit : C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ... Wikipedia :

Avec deux voies
Un giratoire composé d'un anneau circulaire avec 2 voies est le cas le plus courant, car le plus sûr (la Suisse n'est pas du tout de cet avis, différentes études[citation demandée] ayant montré que les giratoires à une seule voie sont les plus sûrs !) des 3 cas possibles. Il s'utilise en fonction des besoins de l'usager : s'il veut sortir à droite de son axe d’entrée ou aller tout droit, il doit emprunter la voie extérieure du giratoire ; s'il veut aller à gauche de son axe d’entrée ou faire demi-tour, il peut emprunter la voie intérieure. C’est une simple possibilité et non une obligation. Il peut également rester sur la voie extérieure du giratoire.

Dans le détail :

S'il veut tourner à droite, il enclenche son clignotant droit avant d'aborder le giratoire. Il se place alors sur la première voie (voie ouverte) et sort tout de suite dès que possible (toujours avec son clignotant actif).
S'il veut continuer tout droit, il n'enclenche pas de clignotant avant d'aborder le giratoire mais se place alors sur la première voie (voie ouverte) et lorsqu'il arrive au niveau de la sortie avant laquelle il veut sortir, il enclenche son clignotant droit et sort dès que possible (toujours avec son clignotant actif).
S'il veut tourner à gauche, il reste sur la voie de droite, ou enclenche son clignotant gauche avant d'aborder le giratoire et se place alors rapidement sur la deuxième voie (voie fermée) puis y reste pour faire la moitié du tour complet puis il se positionne (en cédant le passage aux éventuels usagers sur la première voie) dans la première voie. Lorsqu'il arrive au niveau de la sortie avant laquelle il veut sortir, il enclenche son clignotant droit et sort dès que possible (toujours avec son clignotant actif).
S'il veut faire demi-tour, il reste sur la voie de droite, ou enclenche son clignotant gauche avant d'aborder le giratoire et reste sur la voie de droite ou se place alors rapidement sur la deuxième voie (voie fermée) puis y reste pour faire les trois quarts du tour complet puis il se positionne (en cédant le passage aux éventuels usagers sur la première voie) dans la première voie. Lorsqu'il arrive au niveau de la sortie avant laquelle il veut sortir, il enclenche son clignotant droit et sort dès que possible (toujours avec son clignotant actif).
S'il ne connaît pas sa sortie, il doit se placer sur la première voie en faisant extrêmement attention aux autres usagers. Un usager a le droit de faire plusieurs fois le tour du giratoire (sans en abuser) pour trouver sa sortie, dans la mesure où il ne gêne pas la bonne circulation.
Comme les autres véhicules, les poids-lourds peuvent rester sur la voie extérieure et enclenchent le clignotant à gauche à l'intérieur du giratoire (s'ils ne sortent pas tout de suite) pour dissuader les véhicules qui les suivent de les dépasser par la gauche à cause de leur porte-à-faux.
Attention : Quand l'anneau comporte plusieurs voies, c'est forcément celui qui change de voie qui doit céder le passage (et qui serait en tort en cas d'accident…). C'est en particulier le cas d'un conducteur circulant sur l'anneau intérieur, qui ne doit pas gêner les véhicules circulant sur l'anneau extérieur (à sa droite, donc) qui ont priorité, en sortant du carrefour.

Pour savoir si il faut se mettre à droite au milieu ou à gauche : il faut simplement se souvenir qu’un giratoire est une route prioritaire qui tourne sur elle même : sur ce genre de route, on roule à droite quand on est prêt à prendre une sortie ou quand on n’est pas sur d’où la sortie se trouve. Sinon on roule à gauche parce que ça circule mieux et permet de dépasser.
Un rond point c’est simplement une route qui tourne, avec la classique priorité à droite.

a écrit : Et la moitié de ces giratoires sont à Nantes, avec 1 rond-point tout les 50 mètres en moyenne.

Il y a même une R&D du giratoire qui a permis la création des doubles rond-points mais aussi des carré-points (oui c'est vrai et c'est un vrai bonheur de les prendre), du ovale-point et j'en passe ...

Ah Nantes...
Les fameux double rond-points de Nantes, ça surprend les première fois. Mais il y a aussi du triple rond-point et au final c'est pas si mal quand on a l'habitude !

a écrit : Les règles en Nouvelle-Zélande sont plus rationnelles et permettent d'éviter la multiplication de ronds-points. On y roule à gauche (historiquement logique: on monte sur un cheval à gauche, et on a la main droite plus libre pour sa cravache ou son épée) mais avec priorité à droite, donc avec une meilleure visibilité.
À un carrefour, si l'on veut continuer tout droit, mais en face une voiture veut tourner à sa droite, donc vous couper la route, c'est elle qui a priorité puisqu'elle vient de votre droite. On évite ainsi les encombrements, ou le non-réglementaire "croisement à l'indonésienne".
Afficher tout
Si je ne me trompe pas, la loi a changé en 2012 (j'étais sur place) car justement ça commençait à devenir trop le bordel avec l'augmentation du nombre de voiture. Et ils ont donc adopté pour une priorité à gauche.

a écrit : C’est le meilleur moyen s’ils sont bien pris, sinon ça devient vite catastrophique ! Ceux qui se mettent à gauche pour aller tout droit ou à droite pour aller à gauche ... Techniquement, tu te mets à droite seulement si tu prends la prochaine sortie, donc oui pour aller tout droit tu te mets sur le côté gauche.

Enfin bon, c'est juste une indication pour maximiser la fluidité du trafic.
Tu peux très bien rester à droite même si tu tourne à gauche, tu réduis la fluidité maximale du rond point en faisant cela, mais tu ne coupes la priorité à personne.

a écrit : Quand j'ai passé mon permis on m'a dit qu'il fallait se mettre à gauche pour aller à gauche et que quand on ne sait pas on reste à gauche même si on doit faire un tour pour se repérer.
2 ans plus tard ma petite sœur a passé son permis et on lui a dit l'inverse.
Oui tout à fait, à gauche pour aller à gauche, à droite pour aller à droite ... Et quand on sait pas où on va on reste sur la droite comme ça vous ne genez personne si vous sortez au dernier moment, c'est le code la route.

a écrit : Question qui dit: « giratoire » plutôt que « rond point » ? Personne, personne (sauf ici sur scmb pour montrer qu'on en connaît) ne dit giratoire. Tout le monde dit rond point.

La même chose avec les cassis, tout le monde appelle ça un dos d'âne.

Personnellement j’utilise le terme rond point ! C’est mes grands parents qui disent giratoire...

a écrit : Alors maintenant quand on dénonce les detournements d'argent par les collectivités notamment par la construction de ronds points inutiles on devient des complotistes ?
Comment peut on être aussi aveugle et ridicule tout en ayant un tel aplomb ?
Ce genre de commentaire me sidère
La bêtise dans to
ute sa splendeur
Instruis toi "l'anti-complotiste" à la manque
m.leparisien.fr/espace-premium/yvelines-78/le-maire-devant-la-justice-a-cause-d-un-rond-point-22-10-2013-3247083.php

archives.varmatin.com/frejus/condamne-pour-detournement-de-fonds-publics-luc-jousse-fait-appel.1774068.html
Afficher tout
C'est plutôt toi qui ferait bien de te calmer un peu, de lire les commentaires et surtout de les comprendre... Tu me cites deux exemples en liens qui n'ont rien à voir avec ce dont je parlais : le premier c'est une histoire de modification du PLU (c'est de ça dont est accusé le Maire ; pas parce qu'il a fait un rond point) et le deuxième, alors lui n'a carrément rien à voir avec un rond point ! En quoi ces deux exemples prouvent que les ronds points ont des "financements opaques" ? Et c'est de cela dont nous parlions ! Pas d'autre chose... J'expliquais simplement à un autre intervenant comment se passaient les choses, et que ce n'était pas "opaque" comme il le disait. Les mots ont un un sens...
Et pour ce qui conserne mon "instruction" et ma "bêtise" ; je te promets, je vais faire un effort pour arriver à ton niveau ;)

JLSD, et nul besoin d'études pour ça, il suffit de prendre la route pour le constater.
En revanche, il serait bon que les automobilistes révisent leur code de temps en temps et (ré)apprennent à gérer leurs clignotants et leur placement sur la chaussée.
1 - On ne se place pas correctement en cours de route dans le giratoire, mais bien avant de s'engager dessus.
2 - On indique aux autres où l'on veut aller avec les clignotants.
Si tout le monde respectait déjà ces deux règles simples, un bon paquet d'accidents idiots seraient évitables...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est plutôt toi qui ferait bien de te calmer un peu, de lire les commentaires et surtout de les comprendre... Tu me cites deux exemples en liens qui n'ont rien à voir avec ce dont je parlais : le premier c'est une histoire de modification du PLU (c'est de ça dont est accusé le Maire ; pas parce qu'il a fait un rond point) et le deuxième, alors lui n'a carrément rien à voir avec un rond point ! En quoi ces deux exemples prouvent que les ronds points ont des "financements opaques" ? Et c'est de cela dont nous parlions ! Pas d'autre chose... J'expliquais simplement à un autre intervenant comment se passaient les choses, et que ce n'était pas "opaque" comme il le disait. Les mots ont un un sens...
Et pour ce qui conserne mon "instruction" et ma "bêtise" ; je te promets, je vais faire un effort pour arriver à ton niveau ;)
Afficher tout
Parfait.
A l'avenir évite d'utiliser le mot complotiste à tout va en pensant décrédibiliser tout un argumentaire
C'est irritant pour la peau

a écrit : Je pense qu'après le point Godwin, on va créer pour SCMB le "point déjà dit" !
Ce sera au premier qui trouvera une anecdote avec plus ou moins de rapport avec celle publiée. En l'espèce, il me semble que les 2 anecdotes ne donnent pas la même information.
Au moins ca prouve que certains sont serieux et remarquent les doublons... La seule différence est la derniere phrase qui dit juste que les ronds point permettent une meilleure circulation... Super complement, on ne connait pas la raison mais soit, c est une anecdote differente.