Les homicides en famille sont les plus fréquents pour les femmes

Proposé par
le

Le cercle familial est souvent synonyme de sécurité mais pourtant, en Europe, les femmes y courent autant de risques mortels qu'avec des étrangers. En effet, la moitié des femmes tuées le sont par des membres de leur famille. Et dans plus d'un tiers des cas, c'est le conjoint ou l'ex-conjoint qui est en cause. Pour les hommes, seuls 15% des homicides sont faits par un membre de la famille.


Commentaires préférés (3)

Conclusion: comme action préventive, mesdames, restez célibataire et coupez contact avec la vie extérieure

a écrit : Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées... Pour moi le terme homicide n'a pas à être genré car il designe le meurtre non pas d'un homme/femme mais plutôt celui d'un membre de l'espèce humaine.

a écrit : Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées... Tous les meurtres de femmes ne sont pas des féminicides.
Mais tous les féminicides sont des homicides.


Tous les commentaires (96)

Conclusion: comme action préventive, mesdames, restez célibataire et coupez contact avec la vie extérieure

Le plus triste c’est que dans la plupart des cas,les autres proches ne parlent à personnes des problèmes familiaux ce qui aurait pu sauver bien des vies

a écrit : Conclusion: comme action préventive, mesdames, restez célibataire et coupez contact avec la vie extérieure C'est de l'humour? Si tu étais animateur télé tu serais déjà renvoyé. En matière de prévention il faudrait que les gens qui trouvent normal d'écrire ce genre de chose et ceux qui trouvent ça drôle soient obligés de suivre un stage de sensibilisation aux violences domestiques comme les mauvais conducteurs pour la sécurité routière.

Et pourtant, malgré toutes les misères que les hommes font subir aux femmes... Elles arrivent à vivre plus longtemps qu'eux!

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Et pourtant, malgré toutes les misères que les hommes font subir aux femmes... Elles arrivent à vivre plus longtemps qu'eux! Peut-être parce que les représentants mâles de l'espèce humaine ont régulièrement le bon goût, pour afficher leur supériorité physique et intellectuelle aux yeux de tous, de se massacrer les uns les autres.

Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées...

a écrit : Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées... Pour moi le terme homicide n'a pas à être genré car il designe le meurtre non pas d'un homme/femme mais plutôt celui d'un membre de l'espèce humaine.

a écrit : Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées... Tous les meurtres de femmes ne sont pas des féminicides.
Mais tous les féminicides sont des homicides.

a écrit : C'est de l'humour? Si tu étais animateur télé tu serais déjà renvoyé. En matière de prévention il faudrait que les gens qui trouvent normal d'écrire ce genre de chose et ceux qui trouvent ça drôle soient obligés de suivre un stage de sensibilisation aux violences domestiques comme les mauvais conducteurs pour la sécurité routière. Afficher tout Pete un coup ça ira mieux

Tout comme les viols qui sont le plus souvent l’œuvre d'un proche (cousin ,oncle,ami..).Le fantasme du violeur qui attend dans une ruelle noire existe mais c'est loin d'être la majorité des cas de viol.

a écrit : C'est de l'humour? Si tu étais animateur télé tu serais déjà renvoyé. En matière de prévention il faudrait que les gens qui trouvent normal d'écrire ce genre de chose et ceux qui trouvent ça drôle soient obligés de suivre un stage de sensibilisation aux violences domestiques comme les mauvais conducteurs pour la sécurité routière. Afficher tout L'humour noir, tu connais ? (Bien que pour moi ça n'en soit même pas vraiment dans le cas présent)
Ce nest pas parce qu'on rigole de quelque chose qu'on trouve ça normal !

a écrit : Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées... La mode du féminicide a tendance à me gonfler ,surtout quand un représentant de l’état l'utilise à outrance (coucou Mme Schiappa ).Le féminicide est le meurtre d'une femme pour sa qualité de femme ,ce n'est pas parce que une femme est tué que c'est forcément en sa qualité de femme(d’ailleurs je pense que les meurtres vraiment féminicide sont extrêmement rare ). C’est comme les meurtres raciste ,si demain je tue un noir ,c'est pas forcément en sa qualité de noir mais si oui ,alors c'est effectivement un meurtre raciste (comme l'attentat en Italie d'il y a quelques semaine)

a écrit : Les féminicides sont encore plus fréquents pour les femmes : 100% des victimes sont des femmes. C'est quand même bizarre de parler d'homicides pour des femmes... On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées... Quel est le rapport entre un mot sans genre et la maltraitance des femmes ??
Homicide est composé de deux racines :
- "Homo" (en Latin), qui désigne l'homme au sens d'Humain, comme Homo Sapiens, Homo Erectus...
- "Caedere" (en Latin) qui signifie tuer.
Un homicide, c'est le fait de tuer un humain. Si un ours tue une femme, il y a homicide. Si une voiture écrase un enfant, il y a homicide et plus particulièrement infanticide. Si cet enfant était roi d'une quelconque nation, il y a aussi régicide, etc (je ne fais ici aucune distinction de volonté)...

"Homo" de "homicide" est à différencier du préfixe "homo" (en Grec) présent dans "homogène" ou "homosexuel", qui désigne dans ce cas la similitude (une solution liquide dont chaque prélèvement est similaire, le fait d'aimer une personne du sexe similaire au sien).

a écrit : C'est de l'humour? Si tu étais animateur télé tu serais déjà renvoyé. En matière de prévention il faudrait que les gens qui trouvent normal d'écrire ce genre de chose et ceux qui trouvent ça drôle soient obligés de suivre un stage de sensibilisation aux violences domestiques comme les mauvais conducteurs pour la sécurité routière. Afficher tout Vive la police de la pensée...Et bienvenue dans le meilleur des mondes...

a écrit : Quel est le rapport entre un mot sans genre et la maltraitance des femmes ??
Homicide est composé de deux racines :
- "Homo" (en Latin), qui désigne l'homme au sens d'Humain, comme Homo Sapiens, Homo Erectus...
- "Caedere" (en Latin) qui signifie tuer.
Un homicide,
c'est le fait de tuer un humain. Si un ours tue une femme, il y a homicide. Si une voiture écrase un enfant, il y a homicide et plus particulièrement infanticide. Si cet enfant était roi d'une quelconque nation, il y a aussi régicide, etc (je ne fais ici aucune distinction de volonté)...

"Homo" de "homicide" est à différencier du préfixe "homo" (en Grec) présent dans "homogène" ou "homosexuel", qui désigne dans ce cas la similitude (une solution liquide dont chaque prélèvement est similaire, le fait d'aimer une personne du sexe similaire au sien).
Afficher tout
Tu n'as vraiment rien compris à mon commentaire ou tu profites juste de l'occasion pour étaler tes connaissances ? Quelqu'un ici a confondu le préfixe homo qui vient du grec et celui qui vient du latin ? Je voulais seulement dire que la place réservée aux femmes dans les sociétés occidentales (qui est peut être en train de changer) se retrouve dans le langage avec le fait que c'est le meme mot pour un homme de sexe masculin et pour un humain quel que soit son sexe (depuis homo en latin), avec la règle que le masculin l'emporte, etc. Et le fait que les femmes soient considérées comme leur propriété par certains hommes et même que toutes les femmes sont à leur disposition et les violences qui en découlent participent du même état d'esprit.

a écrit : Vive la police de la pensée...Et bienvenue dans le meilleur des mondes... Et vive le machisme ordinaire !

a écrit : Pour moi le terme homicide n'a pas à être genré car il designe le meurtre non pas d'un homme/femme mais plutôt celui d'un membre de l'espèce humaine. Je n'ai pas dit le contraire, relis bien. Je n'ai pas dit non plus que féminicide est le féminin d'homicide. J'ai seulement fait remarquer que homo qui vient du latin peut vouloir dire homme mâle ou homme humain et c'est, à mon avis, révélateur d'un état d'esprit. Mais on peut aussi employer ce vocabulaire toute sa vie sans jamais se poser de question.

a écrit : C'est de l'humour? Si tu étais animateur télé tu serais déjà renvoyé. En matière de prévention il faudrait que les gens qui trouvent normal d'écrire ce genre de chose et ceux qui trouvent ça drôle soient obligés de suivre un stage de sensibilisation aux violences domestiques comme les mauvais conducteurs pour la sécurité routière. Afficher tout Je te rappelle que t'as fais une blague pas très clean dans l'anecdote sur l'enduroman qui t'aurais aussi value une exclusion de la télévision alors t'a bien pensancence je me la mets ou tu penses

a écrit : Tu n'as vraiment rien compris à mon commentaire ou tu profites juste de l'occasion pour étaler tes connaissances ? Quelqu'un ici a confondu le préfixe homo qui vient du grec et celui qui vient du latin ? Je voulais seulement dire que la place réservée aux femmes dans les sociétés occidentales (qui est peut être en train de changer) se retrouve dans le langage avec le fait que c'est le meme mot pour un homme de sexe masculin et pour un humain quel que soit son sexe (depuis homo en latin), avec la règle que le masculin l'emporte, etc. Et le fait que les femmes soient considérées comme leur propriété par certains hommes et même que toutes les femmes sont à leur disposition et les violences qui en découlent participent du même état d'esprit. Afficher tout "On emploie le même mot pour désigner les mâles ou toute l'espèce humaine et après on s'étonne que les femmes soient maltraitées..."
Je confirme avoir besoin d'explications... Cette phrase est à ranger dans la même catégorie que "Le lit est l'endroit le plus dangereux au monde car 99% des gens y meurent".
C'est un argument fallacieux du type "Affirmation du conséquent".
--> fr.wikipedia.org/wiki/Affirmation_du_cons%C3%A9quent

Quant à l'étalage de connaissances, oui, j'ai profité de l'anecdote pour faire quelques recherches et en faire bénéficier des gens moins motivés... Mais ce site est fait pour ça, non ? ;)

Je ne remets pas en question la violence faite aux femmes ou le rabaissement de celles-ci dans notre société. Je me bats contre les biais cognitifs, les arguments irréfutables, les techniques de l'homme de paille, les déductions hâtives, les faux liens de causalité et d'autres jolies choses qui permettent aujourd'hui à trop de gens d'affirmer que la Terre est plate, que les vaccins servent à contrôler nos esprits, que Donald Trump est un reptile ou d'autres conneries.