Presque la moitié des joueurs sont des joueuses

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.

Posté le

android

(204)

Répondre

a écrit : J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.
C'est exactement ça, et c'est à mettre en relation avec un sondage (qui date un peu maintenant) dans la rue où les gens étaient tout fier de se qualifié de geek, nolife ou autres simplement car ça y est ils avaient regardé une série TV au lit ou simplement acheté un T-shirt d'otaku... c'était avant la déferlante d'hipsters, peut on appeler ça des proto-hipsters ?
Navrant.

a écrit : En effet, le jeu mobile est comptabilisé, on ne différencie donc pas le joueur "casu" du joueur "hardcore". quand on regarde le sondage, on voit même que la box est une plateforme de jeux pour 10% des sondés, ce qui me parait énorme. Il aurait été intéressent de voir les proportions de joueurs a la fois par sexe ET par plateforme (et pourquoi pas aussi par age puisqu'on en parle dans l’anecdote), mais l’échantillon de base étant relativement faible (1023 personnes, même si c'est la norme de pas mal de sondage, car c'est le meilleur rapport qualité/prix), on ne peut pas se permettre d'analyser des catégories aussi fines car on finirait avec des sous-catégories d'une dizaine de personne, donc tout sauf représentatif Afficher tout Trop tard pour éditer, donc je me réponds pour continuer mon commentaire : J'ai trouvé un autre sondage, avec la proportion d'hommes et de femmes jouant eux jeux-vidéos par segment : pour le PC, 48% des hommes jouent contre 35% de femmes, pour les consoles, 37% des hommes jouent contre 23% de femmes, et pour le mobile, 52% des hommes jouent contre 48% de femmes. Un autre dit que 5% des core gamers sont des femmes, tandis que 41% des femmes sont des casual gamers.


Tous les commentaires (51)

J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.

Posté le

android

(204)

Répondre

a écrit : J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.
C'est exactement ça, et c'est à mettre en relation avec un sondage (qui date un peu maintenant) dans la rue où les gens étaient tout fier de se qualifié de geek, nolife ou autres simplement car ça y est ils avaient regardé une série TV au lit ou simplement acheté un T-shirt d'otaku... c'était avant la déferlante d'hipsters, peut on appeler ça des proto-hipsters ?
Navrant.

a écrit : J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.
Je me pose la même question, de mon expérience on a du mal a avoir plus de 5 ou 6 filles dans une guilde de 100 joueurs...

a écrit : J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.
En effet, le jeu mobile est comptabilisé, on ne différencie donc pas le joueur "casu" du joueur "hardcore". quand on regarde le sondage, on voit même que la box est une plateforme de jeux pour 10% des sondés, ce qui me parait énorme. Il aurait été intéressent de voir les proportions de joueurs a la fois par sexe ET par plateforme (et pourquoi pas aussi par age puisqu'on en parle dans l’anecdote), mais l’échantillon de base étant relativement faible (1023 personnes, même si c'est la norme de pas mal de sondage, car c'est le meilleur rapport qualité/prix), on ne peut pas se permettre d'analyser des catégories aussi fines car on finirait avec des sous-catégories d'une dizaine de personne, donc tout sauf représentatif

Les femmes jouent presque autant aux jeux vidéo que les hommes. Vrai mais a nuancer, la consommation des femmes se portent sur des jeux différents que les hommes.
Sur des références comme Lol, Overwatch, Starcraft ou Fortnite, la majorité des joueurs restent des hommes. Il y a toujours un écart culturel entre population masculine et féminine, même si de nombreuses filles se mettent à jouer des jeux "gamer" elles restent aujourd'hui en minorité.
Pareil pour les compétitions de e-sport, que des hommes.
A contrario d'autres types de jeux et d'autre plateforme attirent plus le public féminin, les applications mobiles par exemple ont était un moyen de populariser les jeux vidéos à une population nombreuses

Les hommes et les femmes deviennent égaux dans leur consommation de jeux vidéo, cependant il reste des différences notable sûrement du à la société qui est moins choqué de voir un garçon de 14 ans shooter des gens sur son écran plutôt qu'une fille au même âge. C'est plus facile d'être nerd homme qu'être nerd femme selon moi.

a écrit : En effet, le jeu mobile est comptabilisé, on ne différencie donc pas le joueur "casu" du joueur "hardcore". quand on regarde le sondage, on voit même que la box est une plateforme de jeux pour 10% des sondés, ce qui me parait énorme. Il aurait été intéressent de voir les proportions de joueurs a la fois par sexe ET par plateforme (et pourquoi pas aussi par age puisqu'on en parle dans l’anecdote), mais l’échantillon de base étant relativement faible (1023 personnes, même si c'est la norme de pas mal de sondage, car c'est le meilleur rapport qualité/prix), on ne peut pas se permettre d'analyser des catégories aussi fines car on finirait avec des sous-catégories d'une dizaine de personne, donc tout sauf représentatif Afficher tout Trop tard pour éditer, donc je me réponds pour continuer mon commentaire : J'ai trouvé un autre sondage, avec la proportion d'hommes et de femmes jouant eux jeux-vidéos par segment : pour le PC, 48% des hommes jouent contre 35% de femmes, pour les consoles, 37% des hommes jouent contre 23% de femmes, et pour le mobile, 52% des hommes jouent contre 48% de femmes. Un autre dit que 5% des core gamers sont des femmes, tandis que 41% des femmes sont des casual gamers.

a écrit : Les femmes jouent presque autant aux jeux vidéo que les hommes. Vrai mais a nuancer, la consommation des femmes se portent sur des jeux différents que les hommes.
Sur des références comme Lol, Overwatch, Starcraft ou Fortnite, la majorité des joueurs restent des hommes. Il y a toujours un écart culturel entre po
pulation masculine et féminine, même si de nombreuses filles se mettent à jouer des jeux "gamer" elles restent aujourd'hui en minorité.
Pareil pour les compétitions de e-sport, que des hommes.
A contrario d'autres types de jeux et d'autre plateforme attirent plus le public féminin, les applications mobiles par exemple ont était un moyen de populariser les jeux vidéos à une population nombreuses

Les hommes et les femmes deviennent égaux dans leur consommation de jeux vidéo, cependant il reste des différences notable sûrement du à la société qui est moins choqué de voir un garçon de 14 ans shooter des gens sur son écran plutôt qu'une fille au même âge. C'est plus facile d'être nerd homme qu'être nerd femme selon moi.
Afficher tout
L'analyse idéologique toujours xD

a écrit : J'aimerais bien savoir si ça inclu les 5min de Candy Crush que les gens se tapent dans le bus à défaut d'avoir trouvé mieux à faire...
Malheureusement ma connexion ne me permet pas d'ouvrir les sources pour le moment.
Oui, cela inclut les jeux sur mobile.

a écrit : Je me pose la même question, de mon expérience on a du mal a avoir plus de 5 ou 6 filles dans une guilde de 100 joueurs... Les jeux en ligne massivement multijoueurs sont très masculins (autour de 90% je crois avoir lu, à confirmer)

a écrit : En effet, le jeu mobile est comptabilisé, on ne différencie donc pas le joueur "casu" du joueur "hardcore". quand on regarde le sondage, on voit même que la box est une plateforme de jeux pour 10% des sondés, ce qui me parait énorme. Il aurait été intéressent de voir les proportions de joueurs a la fois par sexe ET par plateforme (et pourquoi pas aussi par age puisqu'on en parle dans l’anecdote), mais l’échantillon de base étant relativement faible (1023 personnes, même si c'est la norme de pas mal de sondage, car c'est le meilleur rapport qualité/prix), on ne peut pas se permettre d'analyser des catégories aussi fines car on finirait avec des sous-catégories d'une dizaine de personne, donc tout sauf représentatif Afficher tout Faut chercher un peu mais les stats dont tu parles existent. Je me souviens par exemple avoir lu que la x-box était une plateforme très masculine.

Il existe en France le SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, depuis 2013. Ce dernier publie de manière quadrimestrielle un rapport détaillé de l’activité vidéoludique en France, orienté business.

Il faut également savoir que le marché du jeu vidéo se porte très bien. En effet, en 2017, grâce à la sortie de la Nintendo Switch, de nombreux jeux à succès et de la démocratisation du mobile et des microtransactions, le marché a progressé de +18% en seulement 1 an, un record pour le marché.

Le jeu vidéo est ainsi devenu le produit culturel préféré des français, devant le livre récemment détrôné (respectivement 4,3 milliards € contre 3,7 milliards €).

Forcément,les gamins des années 90 ont grandi. On en faisait parti,et on est resté fidèle façon de parler,c’est notre génération . Comme pour le respect..

a écrit : Il existe en France le SELL, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, depuis 2013. Ce dernier publie de manière quadrimestrielle un rapport détaillé de l’activité vidéoludique en France, orienté business.

Il faut également savoir que le marché du jeu vidéo se porte très bien. En effet, en 2017, gr
âce à la sortie de la Nintendo Switch, de nombreux jeux à succès et de la démocratisation du mobile et des microtransactions, le marché a progressé de +18% en seulement 1 an, un record pour le marché.

Le jeu vidéo est ainsi devenu le produit culturel préféré des français, devant le livre récemment détrôné (respectivement 4,3 milliards € contre 3,7 milliards €).
Afficher tout
Le SELL existe depuis mars 1995.

Le marché du jeu vidéo (notemment sur mobile) est probablement plus important que ce que le SELL ne le laisse penser. En effet, ni Apple (App store), ni Google (Android) ne communiquent les chiffres de leurs ventes.

a écrit : Les femmes jouent presque autant aux jeux vidéo que les hommes. Vrai mais a nuancer, la consommation des femmes se portent sur des jeux différents que les hommes.
Sur des références comme Lol, Overwatch, Starcraft ou Fortnite, la majorité des joueurs restent des hommes. Il y a toujours un écart culturel entre po
pulation masculine et féminine, même si de nombreuses filles se mettent à jouer des jeux "gamer" elles restent aujourd'hui en minorité.
Pareil pour les compétitions de e-sport, que des hommes.
A contrario d'autres types de jeux et d'autre plateforme attirent plus le public féminin, les applications mobiles par exemple ont était un moyen de populariser les jeux vidéos à une population nombreuses

Les hommes et les femmes deviennent égaux dans leur consommation de jeux vidéo, cependant il reste des différences notable sûrement du à la société qui est moins choqué de voir un garçon de 14 ans shooter des gens sur son écran plutôt qu'une fille au même âge. C'est plus facile d'être nerd homme qu'être nerd femme selon moi.
Afficher tout
C’est sans doute plus facile d’être un nerd que une nerd parce que le monde du jeu vidéo est extrêmement machiste.
Combien de fois après avoir gagné une game je ne me suis pas entendue dire que j’avais cheat ou que c’était un coup de chance ou que le type en face avait x ou y excuse...
Combien de fois dans un certain mmo les mecs ne sont-ils pas devenus de gros lourds après s’être rendu compte que j’étais une « vraie fille » derrière mon avatar féminin ...

J'ai eu ma première console en 1977, je n'ai jamais arrêté. Normal que la moyenne d'âge augmente. Quand tu commences pourquoi veux tu arrêter ?!?

a écrit : C'est exactement ça, et c'est à mettre en relation avec un sondage (qui date un peu maintenant) dans la rue où les gens étaient tout fier de se qualifié de geek, nolife ou autres simplement car ça y est ils avaient regardé une série TV au lit ou simplement acheté un T-shirt d'otaku... c'était avant la déferlante d'hipsters, peut on appeler ça des proto-hipsters ?
Navrant.
Afficher tout
Parce qu'il faudrait être fier d'être geek, nolife, ou autre ?

Geek ou nolife représente l'appartenance a ce qui était une contre-culture (cf reportages sur les jeux vidéos ou les jeux de rôle des années 80-90), il est pas illogique que ce puisse générer un sentiment de fierté. Maintenant on a basculé dans une culture de masse (cf le film "seigneur des anneaux", équipes pros de e-sport ou big bang theory), ce qui génère plutôt un sentiment de conformisme. J'ai une amie qui me disait il y a quelques années : 《je suis trop une geek, je passe mon temps sur Facebook 》. Le mot est resté mais il ne désigne plus le même objet.

a écrit : Geek ou nolife représente l'appartenance a ce qui était une contre-culture (cf reportages sur les jeux vidéos ou les jeux de rôle des années 80-90), il est pas illogique que ce puisse générer un sentiment de fierté. Maintenant on a basculé dans une culture de masse (cf le film "seigneur des anneaux", équipes pros de e-sport ou big bang theory), ce qui génère plutôt un sentiment de conformisme. J'ai une amie qui me disait il y a quelques années : 《je suis trop une geek, je passe mon temps sur Facebook 》. Le mot est resté mais il ne désigne plus le même objet. Afficher tout Merci j'allais répondre à Florentuzzo (que je remercie au passage d'avoir posé la question :p ) mais tu as tout dit. Les gens reprennent ces termes de nerd, nolife, geek etc sans même savoir ce que cela représente (parfois beaucoup de souffrance et solitude) et ne se rendent plus compte de leur volonté d'appartenance à un groupe selon des critères complètement biaisé.
N'y voyez aucune rancoeur ou jalousie ou je sais quoi d'autre mais cela m'a toujours choqué d'entendre les gens se "prôner" nolife alors qu'en fait ils n'en ont qu'une vision parcellaire et idéalisée.

Je suis addict aux différents Battlefield et ça depuis plusieurs années. J’ai 33 ans et je m’éclate. J’aimerais tellement que certains sachent qu’ils viennent de se faire buter par une nana de tps en tps...

Si j'en crois mon expérience, les filles trouvent souvent un intérêt à taire le fait qu'elles soient des filles, et en particulier sur les gros jeux, parce qu'il y a la communauté qui va avec, qu'elle est plus ou moins toxique, et qu'on y trouve beaucoup de cas de la nature qui frétillent parce qu'ils n'ont jamais dragué de leur vie et qu'ils s'imaginent emballer les nanas par le biais d'un micro et d'une cam. Sans compter les neuneus qui insultent tous les joueurs qui croisent leur route parce que lol :(

Bref, tableau bien sombre, mais avouez que ça ne dois pas beaucoup encourager les filles à parler d'elles et donc à faire savoir qu'elles sont des filles :D