A quoi sert l'appendice ?

Proposé par
le
dans

L'appendice, connu pour être la cause de la fameuse crise d'appendicite, sert peut-être bien à quelque chose. Des scientifiques ont émis l'hypothèse qu'il serait un réservoir de "bonnes bactéries" utiles à la digestion empêchant les bactéries nuisibles de s'installer en cas d'indigestion ou de diarrhée.

Cela pourrait expliquer que dans nos sociétés industrialisées où l'alimentation est contrôlée, l'ablation de l'appendice n'a pas d'effet notable sur la santé.


Commentaires préférés (3)

Nourriture contrôlée ou non, je connais pas mal de gens ayant quand-même souffert d'une indigestion au moins une fois dans leur vie.
Les personnes à qui on a retiré l'appendice sont-elles alors plus susceptibles de récidiver aux indigestions ?

J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)


Tous les commentaires (43)

Nourriture contrôlée ou non, je connais pas mal de gens ayant quand-même souffert d'une indigestion au moins une fois dans leur vie.
Les personnes à qui on a retiré l'appendice sont-elles alors plus susceptibles de récidiver aux indigestions ?

J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)

TrustNo1 : Tu as oublié les trépanations et les saignées faites à tour de bras par des "médecins" à certaines époques...

a écrit : J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice
vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)
Afficher tout
Pour l'épisiotomie je ne suis pas du tout d'accord: il s'agit d'une opération de "confort" censée faciliter la sortie du bébé. Et je dis bien "censée" parce qu'en réalité c'était surtout une facilité pour les médecins, qui y voyait un moyen d'accélérer l'accouchement sans penser au traumatisme pour la mère.
Cette opération était devenue presque systématique et souvent inutile.

a écrit : TrustNo1 : Tu as oublié les trépanations et les saignées faites à tour de bras par des "médecins" à certaines époques... En effet, ainsi que les électrochocs, sangsues et autres lobotomies en tout genre, j'aurais dû ajouter "Liste non exhaustive à la fin" ^^

a écrit : Pour l'épisiotomie je ne suis pas du tout d'accord: il s'agit d'une opération de "confort" censée faciliter la sortie du bébé. Et je dis bien "censée" parce qu'en réalité c'était surtout une facilité pour les médecins, qui y voyait un moyen d'accélérer l'accouchement sans penser au traumatisme pour la mère.
Cette opération était devenue presque systématique et souvent inutile.
Afficher tout
Dans la mesure où je suis entièrement d'accord avec toi j'ai du mal à voir d'où vient ton désaccord.

a écrit : J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice
vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)
Afficher tout
Vous avez écrit " l'appendice ne servait pas à rien " ?

a écrit : Dans la mesure où je suis entièrement d'accord avec toi j'ai du mal à voir d'où vient ton désaccord. Désolée si tu m'a mal comprise, je me suis mal exprimée. Non pas que je ne sois pas d'accord avec tes propos, mais les opération que tu cites devaient (ou était censé devoir) guérir un mal, ce qui n'est pas le cas de l'épisiotomie.

C'est à dire qu'on vit dans un monde tellement aseptisé que si il nous manque un bout de système immunitaire ça n'aurait "pas d'effet notable". Pas du tout anormal...

a écrit : J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice
vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)
Afficher tout
Tout comme la mode des dents de sagesse à faire retirer, "même si elles ne vous font pas mal!" ( dixit certains chirurgiens-dentistes ). Si ça se trouve il y a une bonne raison de les garder aussi si elles ne gênent pas. Un dentiste parmi vous pourrait peut être confirmer ou infirmer la surenchère fin des année 90?

a écrit : En effet, ainsi que les électrochocs, sangsues et autres lobotomies en tout genre, j'aurais dû ajouter "Liste non exhaustive à la fin" ^^ Egas Moniz, l'un des principaux théoriciens de la lobotomie, qui en avait codifié les protocoles et qui la pratiquait à la chaîne, a même obtenu un prix Nobel de médecine pour ça. C'est dire si ça avait la côte à son époque ! Les médecins n'en pensaient que du bien, mais les patients sans doute moins... Enfin, comme on dit, à chaque chose, malheur est bon : c'est quand même à cette technique qu'on doit de bons films comme "Vol au-dessus d'un nid de coucou", "Shutter Island" ou "Suckerpunch"...

a écrit : J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice
vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)
Afficher tout
On apprend ici (et je l'avais déjà lu ailleurs) que l'appendice à finalement une utilité. Pas qu'il est important ou indispensable. Donc en cas d'appendicite, on le vire, la question se pose même pas.

a écrit : On apprend ici (et je l'avais déjà lu ailleurs) que l'appendice à finalement une utilité. Pas qu'il est important ou indispensable. Donc en cas d'appendicite, on le vire, la question se pose même pas. Maintenan on ne le retire qu'en cas de reel dangé, on tente d'abords d'autre moyen pour calmé la crise d'appendicite

J'ai eu l'appendice retiré quand j'étais petit. Pour répondre à Moon je n'ai jamais eu d'infection alimenaire et je tombe très rarement malade.
Par contre maintenant j'ai peur.
JMCMB

Je ne suis pas médecin mais je suis pas sûr que cette machine extraordinaire, qu’est le corps, avait pour habitude de créer des choses qui ne servent à rien!!! Par contre ce que je constate c’est que « quand on ne comprends pas: ça sert à rien. » -> flemme intellectuelle!

a écrit : Je ne suis pas médecin mais je suis pas sûr que cette machine extraordinaire, qu’est le corps, avait pour habitude de créer des choses qui ne servent à rien!!! Par contre ce que je constate c’est que « quand on ne comprends pas: ça sert à rien. » -> flemme intellectuelle! Le corps humain n'est en rien une "machine extraordinaire". C'est un organisme vivant qui est passé par des milliers d'années d'évolution et de changement. On est pas apparu sur terre avec notre apparence actuelle. Bien sûr que oui le corps humain a eu des organes et des appendices qui avec le temps sont devenus inutile et ont donc disparu.

C'est la base de l'évolution.

a écrit : Tout comme la mode des dents de sagesse à faire retirer, "même si elles ne vous font pas mal!" ( dixit certains chirurgiens-dentistes ). Si ça se trouve il y a une bonne raison de les garder aussi si elles ne gênent pas. Un dentiste parmi vous pourrait peut être confirmer ou infirmer la surenchère fin des année 90? Je crois qu'on retire encore les dents de sagesse pour des questions de place dans la mâchoire, qui est moins longue qu'il y a quelques centaines d'années. Même si ça ne fait pas mal, la pousse des dents peut déplacer les autres et vous faire un sourire pas très aligné.

Après si tu as de la place, rien n'empêche de la garder, personnellement j'ai encore celle du haut et plus celle du bas...

a écrit : Le corps humain n'est en rien une "machine extraordinaire". C'est un organisme vivant qui est passé par des milliers d'années d'évolution et de changement. On est pas apparu sur terre avec notre apparence actuelle. Bien sûr que oui le corps humain a eu des organes et des appendices qui avec le temps sont devenus inutile et ont donc disparu.

C'est la base de l'évolution.
Afficher tout
L'ornithorynque femelle a deux ovaires dont l'un ne fonctionne pas. Alors, l'évolution ça retire tout ce qui ne fonctionne pas ?

Source : autre anecdote

a écrit : J'aime bien la façon dont la science évolue parfois:
Années 1800 - Dis moi José, je découpais ce cadavre et j'ai vu un bout d'intestin qu'avait l'air de servir à rien, une sorte d'appendice quelconque.
Années 1900 - Ah ma bonne dame, cette douleur vient de l'appendice
vous inquiétez pas, ça sert à rien on va l'enlever
Années 2000 - Grande surprise, l'appendice ne servait pas à rien, il va falloir réfléchir avant de l'enlever.

Et on peut refaire ce tracé pour quelques petites opération à travers les siècles : amygdales, hystérectomie, épisiotomie.

Après je force beaucoup le trait, il s'avère que ces opérations sont parfois absolument requises, mais c'est vrai qu'elles ont toutes connues leur petite heure de gloire (dans le sens où dans le doute, on coupe)
Afficher tout
Je suis pas toubib, mais Wikipedia n’a pas l’air d’accord avec toi sur le fait que « dans le doute, on coupe »:

Non traitée, elle peut être mortelle, principalement par péritonite et septicémie ; elle requiert donc une appendicectomie en urgence.