Stephen Hawking organisa une fête pour les voyageurs du futur

Proposé par
le

Le 28 juin 2009, à l'université de Cambridge, le physicien Stephen Hawking organisa une fête réservée aux voyageurs temporels. Il n'envoya les invitations qu'après la soirée, pour être certain que seules les personnes du futur viendraient. Mais personne ne se présenta, et il en conclut donc que le voyage dans le temps était impossible.


Tous les commentaires (63)

Alors il y a un élément que je n'ai pas compris. À qui voulait-il envoyer les invitations et du coup, à qui les a-t-il envoyé après l'événement ?

Pff en realite nous n avons pas le droit de nous devoiler c est tout...

Personnellement j'aurais gravé la date de l'événement sur des pierres dispersé dans le monde en différents langages, au cas où un jour, même ayant la renommé de Mr Hawking, imaginons 500 ans, 1000, 5000 ans que l'on en serai capable. Les travaux de hawking pourrait être une goutte dans l'océan de connaissances de ce futur hypothético- utopique. Des fans en hommage à lui aurait d'ailleurs pu lui faire le privilège en gravant un message genre sur des monument historique dispersé dans le monde:) mais de toute façon on passerai en mode dimension parallèle parce que genre mon moi du passé aurait certainement eu la nouvelle ainsi que le reste du monde x).

Avec une accélération constante de 5 G, il faut 70 jours pour atteindre la vitesse de la lumière...(si je me suis pas planté).
On est pas prêts de se la jouer à la StarWars. :-)

Ou bien, ils y son allée à sa fête mais dans un espace temps alternatif.

a écrit : Je pense que voyager dans le temps tout court est impossible, pour plusieurs raisons :
- Si on se déplace dans le temps et qu'on arrive exactement au même point de l'univers, la Terre ne sera plus au même endroit : elle sera à un autre point de son orbite.
- Admettons qu'on arrive sur Terre,
il y a déjà des millions de molécules présentes à l'endroit où on arrive -> Comment les chasser ? Comment les molécules composant notre corps vont-elles remplacer celles présentes ?
- Admettons qu'on trouve un moyen, il reste le principe de conservation des masses : si moi, une personne de 75 kilos, arrive dans le futur, l'univers du futur pèsera 75 kilos de plus, à cause de ma présence inattendue.

Ça reste un beau rêve, mais à mon avis il y a beaucoup trop de barrières physiques qui nous empêchent de le réaliser...

Pour ce qui est de la fameuse soirée de Hawking, Je trouve l'idée très poétique, et assez amusante ! "Vous serez les bienvenus hier à 18H"
Afficher tout
Ces choses que donnent Bruce d’e-penser (oui oui j’ai cramé que ça venait de la ;).) ne sont que des contraintes, mais pas des raisons qui le rendent impossibles. Bien que je fasse parti aussi de ceux qui croient que c’est effectivement impossible...

Est-ce que le voyage dans le temps est possible ? Aucune idée. Mais pour moi, l’hypothèse la plus probable est que l’Humanité s’éteindra bien avant de découvrir le voyage temporel.

a écrit : Ou alors c'est que personne ne voulait venir le voir ;) Parce que toi tu connais quelqu’un d’assez con pour ne pas vouloir rencontrer le professeur hawckins ???

Ou bien ils étaient bien la mais sous une forme non terrestre (fantôme) pour ne pas interagir avec le passé.

a écrit : Alors il y a un élément que je n'ai pas compris. À qui voulait-il envoyer les invitations et du coup, à qui les a-t-il envoyé après l'événement ? Je crois avoir lu que l'invitation était publique. Il l'a faite diffusée... mais après la fête.

a écrit : Je pense que voyager dans le temps tout court est impossible, pour plusieurs raisons :
- Si on se déplace dans le temps et qu'on arrive exactement au même point de l'univers, la Terre ne sera plus au même endroit : elle sera à un autre point de son orbite.
- Admettons qu'on arrive sur Terre,
il y a déjà des millions de molécules présentes à l'endroit où on arrive -> Comment les chasser ? Comment les molécules composant notre corps vont-elles remplacer celles présentes ?
- Admettons qu'on trouve un moyen, il reste le principe de conservation des masses : si moi, une personne de 75 kilos, arrive dans le futur, l'univers du futur pèsera 75 kilos de plus, à cause de ma présence inattendue.

Ça reste un beau rêve, mais à mon avis il y a beaucoup trop de barrières physiques qui nous empêchent de le réaliser...

Pour ce qui est de la fameuse soirée de Hawking, Je trouve l'idée très poétique, et assez amusante ! "Vous serez les bienvenus hier à 18H"
Afficher tout
Reprenons les arguments dans le désordre car mes réponses ont une progression logique

3- En fait, on ignore si la conservation de la masse-énergie est un problème.
Les expérience de téléportation de particule ont prouvé qu'un déplacement dans l'espace, peu importe son importance, ne viole pas cette règle: une particule peut disparaitre à un endroit mais se matérialiser à l'autre bout de l'Univers au-même instant sans problème. L'univers à son compte de particule. DONC l'Univers conserve la masse-énergie à l'échelle de la totalité de l'espace.
Sauf que, n'ayant pas encore les moyens de faire l'expérience, on ignore si l'échelle ne serait pas plutôt la totalité de l'espace-temps. En ce cas, le déficit de matière à l'époque du départ s'équilibre avec l'excès de matière à l'arrivée -> pas de problème.

2- C'est plus un frein à la téléportation tout court. Si on reprend les expériences de téléportation de particule, le problème de l'encombrement spatiale n'a pas posé problème. A l'échelle de ce qui était téléporté, il y a énormément de vide à l'arrivée et la particule avait juste a repoussé les voisins pour se faire un peu de place.
Pour quelquechose de plus grand, l'intrication quantique ne permettant de téléporter qu'une particule à la fois de toute manière, il se passerait la même chose: chaque particule téléportée repousserait les particule de l'environnement d'arrivé. Par contre cette téléportation engendre une onde de choc à l'arrivé ... et une onde de vide au départ.

Toutefois ce problème ne se pose pas si on envisage le voyage par le biais de connexion entre 2 points de l'espace-temps via un pont d'einstein-rosen. Dans cette solution, le voyage se ferait en gardant sa forme physique, comme dans Interstellar. Et pas de disparition, ni d'apparition brutale de matière entre l'arrivée et le départ.

1- le déplacement de la Terre est effectivement un problème.
Sachant que la Terre tourne autour du Soleil. Le système solaire tourne autour du centre de la galaxie. Et la galaxie se déplace au sein du super-amas, qui lui même se déplace dans l'univers. Le tout à plusieurs centaines de km/s
Toutefois c'est une limite technique: elle n’empêche pas la théorie du voyage temporel, elle fait juste qu'en se téléportant pile au même endroit, en se retrouverait dans le vide et très loin de la Terre, et qu'il faudrait tenir compte de ces contraintes.

Pour que cela fut probant il aurait fallu que lui même puisse voyager dans le temps. Il a envoyé les invitations le 29 pour une fête le 28, il n'a pas pu voir ceux qui sont venus, dommage, c'était vraiment sympa.

Lui même n'est de toutes évidence pas un voyageur du futur , sinon, il aurait su qu'il n'aurait pas de réponse.

Parodie de démonstration. Un peu comme le Broch-Majax qui conclut qu'il n'existe aucun pouvoir paranormal parce que personnne ne l'a remporté. Loin de moi l'idée que de tels pouvoirs existent, mais perso si j'ai la capacité de lire dans les pensées, pourquoi tout reveler pour un "petit" million de dollars alors que je peux me faire 1000 fois plus en trichant au casino, au poker, en negociation commerciale, en revente d'infos confidentielles etc....

a écrit : Parodie de démonstration. Un peu comme le Broch-Majax qui conclut qu'il n'existe aucun pouvoir paranormal parce que personnne ne l'a remporté. Loin de moi l'idée que de tels pouvoirs existent, mais perso si j'ai la capacité de lire dans les pensées, pourquoi tout reveler pour un "petit" million de dollars alors que je peux me faire 1000 fois plus en trichant au casino, au poker, en negociation commerciale, en revente d'infos confidentielles etc.... Afficher tout La démonstration par l'absence est faillible par définition, c'est une certitude, en revanche elle ne me semble pas dénuée de sens dans ce cas: une technologie de ce type pouvant être considérée comme acquise pour l'éternité par l'humanité dès le moment où elle serait inventée et fonctionnelle, le nombre de personnes susceptibles de l'utiliser tendrait alors vers un nombre gigantesque (voire vers l'infini, si on considère que ce serait là un outil de survie infaillible pour l'humanité, par conquête et expension d'autres lieux et époques).
Forcément, les chances que personne n'ait envie d'aller dire coucou à un génie des sciences dans le passé tendraient vers zéro dans ce cas.
Pour moi, le principal obstacle pour conclure que cette machine n'existerait jamais reste la nature même de l'espace-temps et de l'univers (comme nombreux l'ont suggéré, rien ne dit que l'expérience de Hawkins aurait une influence sur *notre* Histoire, celle que nous vivons maintenant, plutôt que sur une réalité parallèle générée par cette même expérience).

Ça me fait penser à une discussion dans la série "Cosmos" ou un père dit à son fils :

*Se promenant sur une plage la nuit*
- Crois-tu aux fantômes?
- Bien sur que non papa.
- Pourtant ils existent, regarde au-dessus de toi.
- Je ne vois rien à par des étoiles
- Là est tout le problème mon fils. Certaines étoiles que tu vois n'existent plus, pourtant tu peux encore voir leur lumière briller.
- Donc je vois quelque chose qui n'existe plus?
- C'est exact

Il paraît que Jack Bauer et Chuck Norris se sont en réalité présentés mais Stephen Hawking était en retard.

C'est parce qu'il n'avait pas mon adresse.
Mr Baktousefiutur

Je ne comprend vraiment pas le "voyage dans le temps".
Le futur, serait-Il entrain de se produire quelque part au moment même où nous parlons ?