Durant la Première Guerre mondiale, on a utilisé des fléchettes

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Pas que quand il s'agit de tuer :
"Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu' une forêt qui pousse"....

Posté le

android

(188)

Répondre

a écrit : Faut vraiment arrêter les anecdotes sur les armes et la guerre, après on a toujours droit aux traditionnels commentaires qui blâment l'humanité comme si on était tous des monstres près à balancer des fléchettes sur les gens. Je pense pas que tout le monde s'amuse à chercher des moyens de tuer les autres. Faut arrêter les commentaires que tu vient de citer, pas les anecdotes en question. Tu prends le problème par le mauvais bout.

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Gnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagna


Tous les commentaires (42)

Des fléchettes ont aussi été utilisés par les États-Unis pendant les guerres de Corée et du Viêt Nam.

Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles.

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Pas que quand il s'agit de tuer :
"Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu' une forêt qui pousse"....

Posté le

android

(188)

Répondre

Faut vraiment arrêter les anecdotes sur les armes et la guerre, après on a toujours droit aux traditionnels commentaires qui blâment l'humanité comme si on était tous des monstres près à balancer des fléchettes sur les gens. Je pense pas que tout le monde s'amuse à chercher des moyens de tuer les autres.

a écrit : Faut vraiment arrêter les anecdotes sur les armes et la guerre, après on a toujours droit aux traditionnels commentaires qui blâment l'humanité comme si on était tous des monstres près à balancer des fléchettes sur les gens. Je pense pas que tout le monde s'amuse à chercher des moyens de tuer les autres. Faut arrêter les commentaires que tu vient de citer, pas les anecdotes en question. Tu prends le problème par le mauvais bout.

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Gnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagnagna

a écrit : Faut arrêter les commentaires que tu vient de citer, pas les anecdotes en question. Tu prends le problème par le mauvais bout. Oui c'est vrai

D'ailleurs ces fléchettes avaient tellement de force qu'elle pouvait traverser un cavalier et son cheval( tombe sur la tête du type et ressort par le ventre du cheval)

Source: musée du Bourget

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Les guerres et autres recherches militaires n'apportent pas que des inventions destinées à tuer.

Le missile V2 de Wernher von Braun à servi de base aux lanceurs actuels, ceux-là même qui lancent les satellites qui te permettent de communiquer dans le monde entier ou de profiter des prévisions météorologiques.

Internet, invention militaire américaine dont tu profites aujourd'hui pleinement pour commenter sur SCMB

Etc...

Jeu de fléchettes + pragmatisme militaire ou comment joindre l'utile à l'agréable
Ça donne des idées pour la vaccination des enfants d'antivax dans les cours d'école via un hélico... :D

a écrit : Les guerres et autres recherches militaires n'apportent pas que des inventions destinées à tuer.

Le missile V2 de Wernher von Braun à servi de base aux lanceurs actuels, ceux-là même qui lancent les satellites qui te permettent de communiquer dans le monde entier ou de profiter des prévisions météorol
ogiques.

Internet, invention militaire américaine dont tu profites aujourd'hui pleinement pour commenter sur SCMB

Etc...
Afficher tout
Ou encore mieux, l’invention d’un procédé de synthèse d’ammoniac à partir de l’azote de l’air par Fritz Haber, qui lui a valu le prix Nobel de chimie pour l’année 1918, a servi à l’époque à la fois à fournir des explosifs pour l’armée allemande pendant la première guerre mondiale (TNT, nitroglycérine, etc.) et à fournir des engrais (nitrates, urée, etc.) pour sauver l’humanité d’une famine mondiale annoncée.

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Comme si l'homme différait de l'animal... Blâme la nature qui est ainsi, pas l'homme.
Donne nos cerveaux à n'importe quel animal, il fera tout pour assouvir ses besoins quitte à exterminer son voisin.

Il ne faut pas être pessimiste comme ça, l'homme ne manque pas d'inventivité tout court, pas que quand il s'agit de tuer...

Posté le

windowsphone

(12)

Répondre

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Alors que quand il s'agit de faire un commentaire original, il en manque cruellement. "La guerre c'est pas bien", ça a déjà été dit et redit...

Cette invention est présente dans le jeu Battlefield 1 c’est assez efficace contre l’infanterie

a écrit : D'ailleurs ces fléchettes avaient tellement de force qu'elle pouvait traverser un cavalier et son cheval( tombe sur la tête du type et ressort par le ventre du cheval)

Source: musée du Bourget
Fallait bien viser xD

a écrit : Fallait bien viser xD Pas vraiment. Un avion en larguait plusieurs centaines sur un groupe de soldats. Très probable que plusieurs atteignent leurs cibles

a écrit : Quand il s’agit de tuer, l’homme ne manque jamais d’inventivité pour faire le plus de dégâts possibles. Zéro like. Je pense que c'est du au manque d originalité de ton copié/collé

a écrit : Faut vraiment arrêter les anecdotes sur les armes et la guerre, après on a toujours droit aux traditionnels commentaires qui blâment l'humanité comme si on était tous des monstres près à balancer des fléchettes sur les gens. Je pense pas que tout le monde s'amuse à chercher des moyens de tuer les autres. Et on a toujours droit a ton genre de commentaire aussi, celui qui se moque du commentaire qui critique l'humanité.
Le serpent qui se mord la queue ?