Avec le réchauffement climatique, l'Europe refroidit

Proposé par
le
dans

Des études tendent à démontrer que le réchauffement climatique de la Terre entraîne le refroidissement de l'Europe. En jouant sur la température des eaux et la fonte arctique, cela modifierait un courant marin, ce qui à moyen terme aurait pour effet de diminuer les températures moyennes en Europe.


Tous les commentaires (107)

a écrit : Le réchauffement de la terre suit un cycle, alors certes on l’accélère quelque peu mais cela est inévitable! Par contre il a bon dos car les gouvernements font porter la responsabilités à ses citoyens, l’écologie est un énorme business, ampoules LED, voitures électriques, trie des ordures... Et la plus grosse blague = l’énergie verte ! Faire gober aux gens que l’énergie verte est une bonne chose pour la planète est fabriquée soit par le nucléaire soit par des panneaux solaires (qui sont très polluants) c’est presque du génie ! Afficher tout A part pour le tri des ordures car les déchets constituent de la vraie pollution contrairement au CO², je suis entièrement d’accord.

L'écologie permet de justifier la levée de nouvelles taxes, l'interdiction de produit comme les ampoules incandescentes (peu polluante et peu chères) afin de gonfler les marges des entreprises et on commence à parler de réfugier climatiques pour légitimer l'immigration.

En réalité le climat n'est pas déréglé, il n'a jamais été réglé.

a écrit : J'ai dû relire, et je crois que le "jeu de mot" est "Cet HIVER en a ÉTÉ la preuve". C'est parce que Catherine hiver a été très chaud

a écrit : Ouais encore un coup des reptiliens illumination sionistes gaucho bobo islamistes Une réponse sans intérêt qui n'a pas sa place sur cet publication.

a écrit : Est-ce qu’il y a une étude qui démontre que « l’écologie » est la plus grande arnaque que l’on a organisé? Avec tout ce qu'il se passe sur le plan écologique, je me demande comment on peut dire encore que c'est juste une histoire d'arnaque...
Je peux comprendre différents points de vue, même que c'est une situation dont tu fiche mais de là à dire que c'est de l'arnaque...

Certes le Green whasing existe mais évitons de se focalise dessus
Car ce n'est pas le plus important !

Quand tu vois les effets néfastes de l'activité humaine importante sur l'ensemble de notre planète, il y a de quoi être inquiet sur ce qu'on va laisser
Bien évidement je ne parle pas seulement de changements de température, mais aussi de la biodiversité qui ne sera plus la même

Des espèces végétales ou animales qui vont disparaître, ainsi qu'un équilibre

Bref, ce n'est pas de la propagande "médiatique bfm tv" ou d'un complot mais d'une réalité
Il suffit de sortir, voyager pour voir que la situation se dégénère et que cela peut avoir un impact sur nous et notre santé

a écrit : Avec tout ce qu'il se passe sur le plan écologique, je me demande comment on peut dire encore que c'est juste une histoire d'arnaque...
Je peux comprendre différents points de vue, même que c'est une situation dont tu fiche mais de là à dire que c'est de l'arnaque...

Cer
tes le Green whasing existe mais évitons de se focalise dessus
Car ce n'est pas le plus important !

Quand tu vois les effets néfastes de l'activité humaine importante sur l'ensemble de notre planète, il y a de quoi être inquiet sur ce qu'on va laisser
Bien évidement je ne parle pas seulement de changements de température, mais aussi de la biodiversité qui ne sera plus la même

Des espèces végétales ou animales qui vont disparaître, ainsi qu'un équilibre

Bref, ce n'est pas de la propagande "médiatique bfm tv" ou d'un complot mais d'une réalité
Il suffit de sortir, voyager pour voir que la situation se dégénère et que cela peut avoir un impact sur nous et notre santé
Afficher tout
Arnaque dans le sens ou l’on nous fait croire que NOUS sommes la cause mais aussi que NOUS sommes la solution à ces problèmes ! Bien évidemment que je suis conscient que l’homme pollue et peut être même plus que la plupart des gens... Mais vous avez beau devenir Vegan, vous éclairer d’ampoules LED et rouler dans des voitures électriques dans 50 ans la situation sera encore plus grave!

a écrit : A part pour le tri des ordures car les déchets constituent de la vraie pollution contrairement au CO², je suis entièrement d’accord.

L'écologie permet de justifier la levée de nouvelles taxes, l'interdiction de produit comme les ampoules incandescentes (peu polluante et peu chères) afin de gonf
ler les marges des entreprises et on commence à parler de réfugier climatiques pour légitimer l'immigration.

En réalité le climat n'est pas déréglé, il n'a jamais été réglé.
Afficher tout
Le tri des ordures est un business et un pompage de taxe incroyables (taxe multipliée par 10 en 15 ans), tu crois que ça coute combien une usine de « recyclage »? Sais-tu que seulement 10% des déchets que l’on tri son revalorisé?

Ils sont forts, ils peuvent augmenter les taxes, faire construire des édifices énormes, empocher des dessous de table au passage et en plus les citoyens leurs disent merci car ils ont « trié » leurs dechets et qu’ils peuvent dormir tranquille! Tout le monde est gagnant!

C'est étrange l'auteur ne cite pas wikipedia :

La presse a entretenu l'idée que la circulation des eaux empruntant le Gulf Stream sur une partie de son trajet pourrait s'arrêter et donc arrêter le Gulf Stream lui-même. En fait les débits concernés sont sans commune mesure. Le Gulf Stream est un élément d'un système plus grand encore : il fait partie de la branche occidentale renforcée de la gyre océanique subtropicale de l'atlantique nord. Le moteur de cette gyre étant l'anticyclone des Açores et l'origine de celui-ci étant la différence de température entre l'équateur et le pôle Nord, l'arrêt de la circulation thermohaline n'aurait qu'une conséquence à peine décelable sur le Gulf Stream.

a écrit : Arnaque dans le sens ou l’on nous fait croire que NOUS sommes la cause mais aussi que NOUS sommes la solution à ces problèmes ! Bien évidemment que je suis conscient que l’homme pollue et peut être même plus que la plupart des gens... Mais vous avez beau devenir Vegan, vous éclairer d’ampoules LED et rouler dans des voitures électriques dans 50 ans la situation sera encore plus grave! Afficher tout Les cycles de réchauffement de et de refroidissement de la planète sont connus. On s'intéressera par exemple aux Cycles de Milankovitch et à plein d'autres trucs. Le fait est que seuls l'activité humaine peut expliquer les changement climatique en cours, qui sont bien plus rapides et extrême que ce qu'on à pu constater dans l'histoire ne notre planète, en particulier concernant la composition de l'atmosphère.

L'origine anthropique du réchauffement climatique n'est plus à prouver. Seuls continuent faire planer le doutes certains industriels et politiciens (Trump, Sarkozy...). Évidement, pour lutter contre le réchauffement climatique, il faudrait d'une part ne plus voter pour ces gougnafiers, mais surtout penser et créer un modèle économique plaçant l'écologie comme fondement à l'activité économique.

Prendre conscience de ce problème et agir à son petit niveau vont de paire. Mais tant qu'on continuera avec les idées reçus, le bon sens et les lieu-communs ("il faut être arrogant comme l’homme pour penser que c’est nous qui avons changé le climat", Sarkozy), on n'en fera rien de plus.
Mon avis est qu'on n'est pas sorti de l'auberge.

a écrit : Arnaque dans le sens ou l’on nous fait croire que NOUS sommes la cause mais aussi que NOUS sommes la solution à ces problèmes ! Bien évidemment que je suis conscient que l’homme pollue et peut être même plus que la plupart des gens... Mais vous avez beau devenir Vegan, vous éclairer d’ampoules LED et rouler dans des voitures électriques dans 50 ans la situation sera encore plus grave! Afficher tout Je vais rebondir sur la logique d'argumentation de kepotx : le fait que les grandes firmes soient les principaux pollueurs ne veut pas dire que nous devons en tant que citoyens arrêter de faire des efforts parce que "ça ne sert à rien" : la protection des écosystèmes passe l'action de TOUT le monde, pas seulement le citoyen lambda, pas seulement les multinationales. Les militants luttent activement contre ces dernières tout en tentant d'expliquer aux citoyens pourquoi il est nécessaire pour notre planète de les aider à tenter de rendre les choses meilleures.

Si tu lis les VRAIES sources, à savoir les rapports scientifiques (ceux qui ne font l'objet d'aucun conflit d'intérêt lié par exemple au financement de l'étude par des multinationales), personne ne tente de faire croire que l'Homme est la seule cause du problème. En réalité, ayant eu une formation d'écologue (pas écologiste, ça n'a rien à voir) j'ai toujours appris que les variations climatiques sont évidemment naturelles et cycliques mais depuis la révolution industrielle l'Homme les a considérablement aggravés. Nous n'en sommes pas la cause principale, nous sommes le facteur aggravant. Et nous nous devons d'être un peu plus responsables que ça.

En fait, le fond du problème - qui s'il n'est pas réglé rend effectivement tous nos efforts inutiles - tient en deux mots : SURPOPULATION et SURCONSOMMATION. Tant que l'humanité continuera de se multiplier aveuglément tout en cherchant à maximiser le rendement des ressources au détriment de sa planète, la situation s'aggravera et sera bientôt hors de contrôle.

a écrit : Le réchauffement de la terre suit un cycle, alors certes on l’accélère quelque peu mais cela est inévitable! Par contre il a bon dos car les gouvernements font porter la responsabilités à ses citoyens, l’écologie est un énorme business, ampoules LED, voitures électriques, trie des ordures... Et la plus grosse blague = l’énergie verte ! Faire gober aux gens que l’énergie verte est une bonne chose pour la planète est fabriquée soit par le nucléaire soit par des panneaux solaires (qui sont très polluants) c’est presque du génie ! Afficher tout Donc luter contre les déforestations ce n'est pas de l'écologie pour toi ? Les nombreuses espèces menacées par les activités humaines c'est normal et on peut rien faire ? La pollution plastique des océans, les polluants chimiques ne sont pas évitables pour toi ? La barrière de corail se meurt mais on devrait ne rien faire ? C'est sur que prit individuellement, notre changement d'habitude n'a aucun impact. Mais multiplié par des milliers ou millions d'individus ça peut changer les choses. Après faut évidement que cela passe par les gouvernements pour comtraindre certains tranches de la population.

a écrit : Le réchauffement de la terre suit un cycle, alors certes on l’accélère quelque peu mais cela est inévitable! Par contre il a bon dos car les gouvernements font porter la responsabilités à ses citoyens, l’écologie est un énorme business, ampoules LED, voitures électriques, trie des ordures... Et la plus grosse blague = l’énergie verte ! Faire gober aux gens que l’énergie verte est une bonne chose pour la planète est fabriquée soit par le nucléaire soit par des panneaux solaires (qui sont très polluants) c’est presque du génie ! Afficher tout Personnelllement je me moque de savoir si oui ou non ma future installation solaire sera écologique ou non...
Pourvu qu’elle me fasse économiser 130€ d’EDF par mois!

a écrit : Arnaque dans le sens ou l’on nous fait croire que NOUS sommes la cause mais aussi que NOUS sommes la solution à ces problèmes ! Bien évidemment que je suis conscient que l’homme pollue et peut être même plus que la plupart des gens... Mais vous avez beau devenir Vegan, vous éclairer d’ampoules LED et rouler dans des voitures électriques dans 50 ans la situation sera encore plus grave! Afficher tout Dans un sens tu as raison, on ne peut empêcher le réchauffement puisque c'est un cycle. En outre, la planète saura très bien se nettoyer toute seule, et en un temps ridicule à l'échelle de l'univers, une fois que nous aurons disparu. Je pense que le principal problème c'est la survie des espèces. Autant la prolonger le plus possible, non ? Comme dit précédemment, la surpopulation et la surconsommation font que l'homme court directement à sa perte, parce qu'il consomme plus de ressources que la planète n'a à offrir. Et en polluant, on réduit encore plus la capacité de la planète à nous offrir ces ressources.
Et à côté de ça on fait disparaître des espèces qui n'ont rien demandé ^^
Après on ne peut pas reprocher à des entreprises de profiter de la prise de conscience, c'est le business...
Personnellement je ne suis pas écolo de l'extrême, je l'avoue, mais les gestes que je fais au quotidien je ne les fais pas par culpabilité (genre bouh les humains sont des pollueurs je dois essayer de compenser ça de mon mieux) mais pour mon prochain, pour que mes enfants et petits enfants puissent profiter d'une planète avec des animaux et des arbres et de la nourriture encore à peu près naturelle, et si ça doit passer par payer plus cher mon électricité ou ma voiture eh ben tant pis, c'est dommage mais au moins j'essaye.

a écrit : Arnaque dans le sens ou l’on nous fait croire que NOUS sommes la cause mais aussi que NOUS sommes la solution à ces problèmes ! Bien évidemment que je suis conscient que l’homme pollue et peut être même plus que la plupart des gens... Mais vous avez beau devenir Vegan, vous éclairer d’ampoules LED et rouler dans des voitures électriques dans 50 ans la situation sera encore plus grave! Afficher tout Sans pour autant devenir vegan et vivre dans une grotte
On peut quand même faire des efforts sur certaines choses

Si tout le monde part du principe que sa petite action ne sert à rien
Alors effectivement on aura du mal à avancer

Et même si l'Homme n'est pas le seul responsable de la fonte des glaces, nous sommes seuls responsable de son avancée très rapide
On ne peut pas le nier

Surtout que comme je disais plus haut (mais sans doute je n'avais pas fait de lien précis entre les deux sujets), cette température qui varie de plus en plus modifie énormément l'environnement
Ce qui cause une disparition des espèces végétales et animales

Puis pour ce qui est de l'écologie, dans ce mot, cela regroupe tout aussi bien les forêts à protéger, les espèces animales à sauver, ne plus jeter ses déchets n'importe comment, essayer de faire un minimun dans son quotidien
C'est ce qui explique ma première réponse à ton commentaire

Le système n'est pas parfait comme tu le dis mais est ce une raison de ne rien faire du tout dans ce cas ?

Je dis pas que je vais sauver le monde mais je fais juste des gestes qui me paraissant normaux quand il s'agit de faire attention à ce que je peux acheter
À la façon que j'ai de vivre
Il vaut mieux ça que rien au final

Surtout que le concept de l'écologie évolue et de nouvelles innovations apparaissent petit à petit.

a écrit : Donc luter contre les déforestations ce n'est pas de l'écologie pour toi ? Les nombreuses espèces menacées par les activités humaines c'est normal et on peut rien faire ? La pollution plastique des océans, les polluants chimiques ne sont pas évitables pour toi ? La barrière de corail se meurt mais on devrait ne rien faire ? C'est sur que prit individuellement, notre changement d'habitude n'a aucun impact. Mais multiplié par des milliers ou millions d'individus ça peut changer les choses. Après faut évidement que cela passe par les gouvernements pour comtraindre certains tranches de la population. Afficher tout On parle de réchauffement climatique et non de plastique dans les océans... bref.

Je vais te raconter une petite histoire. Y a quelques années je bossais dans une usine d’imprimerie dans le sud de la France, on étaient obligé de rejeter des polluants dans la nature, des produits chimiques en grosse quantité et que je suis sûr que dans 1000 ans ça sera encore là et que si tu fais pousser une tomate elle sera fluo... Au bout de quelques jours j’ai appelé Greenpeace (j’étais jeune et naif) et ils m’ont dit que ce n’était pas grave, que c’était pas de leur ressort et bla bla... La vérité c’est que ce n’était pas bien médiatique. Le patron de cette usine est quelqu’un de « respectable » dans sa ville car elle crée de l’emploi. Quelques semaines plus tard j’ai reçu un courrier me disant que mon quartier passait au tri et que si je ne respectais pas cela je risquait une amende. L’usine pour laquelle j’avais travaillé avait fabriqué elle même ces dépliants...

Pour résumer on nous fera toujours croire que c’est nous les pollueurs et que c’est à nous de réparer cela. Et apparement ils y arrivent très bien !

a écrit : On parle de réchauffement climatique et non de plastique dans les océans... bref.

Je vais te raconter une petite histoire. Y a quelques années je bossais dans une usine d’imprimerie dans le sud de la France, on étaient obligé de rejeter des polluants dans la nature, des produits chimiques en grosse quanti
té et que je suis sûr que dans 1000 ans ça sera encore là et que si tu fais pousser une tomate elle sera fluo... Au bout de quelques jours j’ai appelé Greenpeace (j’étais jeune et naif) et ils m’ont dit que ce n’était pas grave, que c’était pas de leur ressort et bla bla... La vérité c’est que ce n’était pas bien médiatique. Le patron de cette usine est quelqu’un de « respectable » dans sa ville car elle crée de l’emploi. Quelques semaines plus tard j’ai reçu un courrier me disant que mon quartier passait au tri et que si je ne respectais pas cela je risquait une amende. L’usine pour laquelle j’avais travaillé avait fabriqué elle même ces dépliants...

Pour résumer on nous fera toujours croire que c’est nous les pollueurs et que c’est à nous de réparer cela. Et apparement ils y arrivent très bien !
Afficher tout
Alors répétons : est-ce que tu crois vraiment que ce genre de mauvaise expérience (qui reste malgré tout assez isolée) veut forcément dire que protéger l'environnement est inutile ?
Cette protection est extrêmement importante et passe par la sensibiliation de tout le monde, à l'échelle individuelle. Malheureusement, même les entreprises et les ONG sont composées d'être humains avec leurs qualités et leurs défauts... Personnellement je désapprouve la réaction de ton contact Greenpeace mais bon d'un autre côté je ne pense pas que tu aies pu discuter avec l'ensemble de l'asso locale - je penche plus pour une réponse foireuse du chargé de com, pour avoir travaillé un temps à la communication d'une autre asso militante nationale je conçois qu'on reste humain et que ça puisse être difficile de jongler entre les différentes mentalités du public et parfois la réponse qu'on donne n'est pas forcément la plus satisfaisante (mais il est vrai que là c'est abusé).

L'idée générale, c'est que la Terre n'a pas besoin de nous pour survivre ; en revanche, l'inverse est une évidence : si l'Homme n'est pas fichu de protéger sa planète pour les autres espèces, il doit au moins le faire pour lui car sans elle il disparait. La question est la suivante : voulons-nous tenter de redresser la barre tant qu'il y a un espoir en y mettant chacun un peu du notre, ou est-ce qu'on baisse les bras en se disant que de toute façon ça ne sert à rien et que de toute façon notre espèce est éphémère, et on continue dans cette lancée en faisant ce qui s'apparente à un suicide d'espèce programmé ?

a écrit : Sans pour autant devenir vegan et vivre dans une grotte
On peut quand même faire des efforts sur certaines choses

Si tout le monde part du principe que sa petite action ne sert à rien
Alors effectivement on aura du mal à avancer

Et même si l'Homme n'est pas le seul re
sponsable de la fonte des glaces, nous sommes seuls responsable de son avancée très rapide
On ne peut pas le nier

Surtout que comme je disais plus haut (mais sans doute je n'avais pas fait de lien précis entre les deux sujets), cette température qui varie de plus en plus modifie énormément l'environnement
Ce qui cause une disparition des espèces végétales et animales

Puis pour ce qui est de l'écologie, dans ce mot, cela regroupe tout aussi bien les forêts à protéger, les espèces animales à sauver, ne plus jeter ses déchets n'importe comment, essayer de faire un minimun dans son quotidien
C'est ce qui explique ma première réponse à ton commentaire

Le système n'est pas parfait comme tu le dis mais est ce une raison de ne rien faire du tout dans ce cas ?

Je dis pas que je vais sauver le monde mais je fais juste des gestes qui me paraissant normaux quand il s'agit de faire attention à ce que je peux acheter
À la façon que j'ai de vivre
Il vaut mieux ça que rien au final

Surtout que le concept de l'écologie évolue et de nouvelles innovations apparaissent petit à petit.
Afficher tout
Il te faudrait toute une vie pour polluer autant que puisse polluer la moindre usine en une heure. Bien sûr qu’il faut faire des choses, mais ce n’est pas en jetant ton yaourt dans la bonne poubelle que ça sauvera la planète, même si c’est des millions de personnes... Faut pas se laisser berner, il y a plein de moyen de vraiment plus polluer, n’acheter plus de journaux/mag, acheter sa nourriture sans emballage, avoir des toilettes sèches et se ballader en vélo.. Mais combien serait près à ça?! Pas grand monde malheureusement, vaut mieux payer des taxes et jeter son yaourt dans la bonne poubelle...

a écrit : Alors répétons : est-ce que tu crois vraiment que ce genre de mauvaise expérience (qui reste malgré tout assez isolée) veut forcément dire que protéger l'environnement est inutile ?
Cette protection est extrêmement importante et passe par la sensibiliation de tout le monde, à l'échelle individuelle. Ma
lheureusement, même les entreprises et les ONG sont composées d'être humains avec leurs qualités et leurs défauts... Personnellement je désapprouve la réaction de ton contact Greenpeace mais bon d'un autre côté je ne pense pas que tu aies pu discuter avec l'ensemble de l'asso locale - je penche plus pour une réponse foireuse du chargé de com, pour avoir travaillé un temps à la communication d'une autre asso militante nationale je conçois qu'on reste humain et que ça puisse être difficile de jongler entre les différentes mentalités du public et parfois la réponse qu'on donne n'est pas forcément la plus satisfaisante (mais il est vrai que là c'est abusé).

L'idée générale, c'est que la Terre n'a pas besoin de nous pour survivre ; en revanche, l'inverse est une évidence : si l'Homme n'est pas fichu de protéger sa planète pour les autres espèces, il doit au moins le faire pour lui car sans elle il disparait. La question est la suivante : voulons-nous tenter de redresser la barre tant qu'il y a un espoir en y mettant chacun un peu du notre, ou est-ce qu'on baisse les bras en se disant que de toute façon ça ne sert à rien et que de toute façon notre espèce est éphémère, et on continue dans cette lancée en faisant ce qui s'apparente à un suicide d'espèce programmé ?
Afficher tout
Justement les gens pensent qu’en jetant leur pot de yaourt dans la bonne poubelle ils sont écolos et sauveront la planète. Alors qu’il faudrait un effort considérable pour y arriver, mais ils préfèrent se conforter dans ça... Les gens ont bien étaient manipulé, y a qu’à voir les réactions ici...

a écrit : Et cet hiver en a été la preuve Cet hiver n'était pas froid mais pluvieux.

a écrit : Justement les gens pensent qu’en jetant leur pot de yaourt dans la bonne poubelle ils sont écolos et sauveront la planète. Alors qu’il faudrait un effort considérable pour y arriver, mais ils préfèrent se conforter dans ça... Les gens ont bien étaient manipulé, y a qu’à voir les réactions ici... Bien sûr que si on ne fait que ça c'est inutile, mais il faut commencer par là - ne serait-ce que pour sensibiliser, même si la seule action en elle-même n'impacte que très peu. Si on commence à se dire "ce que je fais n'a aucun effet alors j'arrête", c'est sûr qu'avec cette mentalité on n'arrivera jamais à rien.