D'où vient le terme d'esclave ?

Proposé par
le

Le terme "esclave" (slave en anglais) vient des peuples slaves d'Esclavonie (la Croatie actuelle), qui ont aussi donné le nom de la Slovénie. Ces Slaves étaient réduits en esclavage par des Africains et des Byzantins dans le cadre de la traite orientale qui aurait fait selon certains historiens plus de victimes que les traites intra-africaine et occidentale.


Commentaires préférés (3)

Tout les peuples ont été un jour persécuté. Nul n'a le monopole !

D'ailleurs l'Empire Ottoman avait beaucoup d'esclaves qui provenaient de raids en Europe de l'Est et étaient ensuite trimballés à travers l'Afrique. Après, je ne me risquerais pas sur un bilan humain de l'esclavage des Européens mais ça ne me surprendrait pas si ce qu'avance l'anecdote est vrai.

La traite négrière c'est 20 millions de déportation environ, c'est selon les registres et évidemment beaucoup ont pu ne pas être noté ( sans compter les massacres des personnes "inutile" à l'esclavage comme les vieux, les malades etc).
L'Empire arabe a effectivement empoché de nombreux escalve avant le 10em siècle grâce aux conquêtes. L'escale étant un butin de guerre, ce n'était pas la couleur de peau qui faisait de l'humain un esclave ou pas. Il est alors vrais que de nombreux slaves se sont retrouvés esclaves, ce qui effectivement, aurait donné la racine au mots telle que nous le connaissons.
Mais après ces conquêtes, l'Empire arabo-musulman est allez cherché des esclaves ailleurs, il offrait sa protection à des populations et des territoires en échange d'esclaves qu'ils devaient fournir une fois par ans. En effet, Bagdad a besoin de main d'oeuvrevpour de grand travaux mais ne souhaite pas faire la guerre (coûteux tout de même) pour y parvenir, et va donc passé des accords de se type avec plusieurs territoire comme la nubi, l'Éthiopie, l'Érythrée etc (principalement la côte Est de l'Afrique).
Un soulèvement d'esclaves aura lieu, car nombre d'entre eux travaillent aux même endroit, ce qui va faciliter la monté de la révolte. Ils obtiendront leur liberté par le sang et occuperont un territoire (jsp lequel désolé ..) durant 14 ans avant que le calife ne viennent régler cette affaire une fois pour toute.
Après cela, l'esclave dans l'Empire arabo-musulman deviendra un esclave domestique, servant la famille qui l'a acheté (au passage, cela repartie les esclaves dans les familles, empêchant ainsi des soulèvements).
C'est lorsque que les tribus touareg découvrir un passage pour rallier Bagdad a Tombouctou que la traite sous la forme que nous connaissons va apparaître. En effet, de grandes réserves d'or sont présentés sur la partie ouest du Mali et un besoin de main d'oeuvre se fait sentir pour un travail aussi éreintant. La recherche d'esclaves se fera en Afrique subsaharienne sur des populations désigné comme "presque humaine","anthropophage". C'est la première fois que l'on va directement dans des tribus pour organiser des kidnapping, souvent accompagnée de violences, pour obtenir de la simple main d'oeuvre.

Désolé pour les fautes, merci d'avoir lu ceci, j'espère ne pas avoir trop déformé le reportage d'Arte que j'ai vu récemment "sur la route de l'esclavage" disponible sur leur site ou sur youtube sur la chaîne Arte7+. Cordialement !


Tous les commentaires (55)

Tout les peuples ont été un jour persécuté. Nul n'a le monopole !

Aucune mention de ça dans les trois différentes sources à part une demi-phrase dans l'interview sur le site de franceinfo... L'est chelou cette anecdote...

Anecdote difficile à passez en ce moment sur une chaîne de télévision

Aucune des trois sources ne permet d'étayer ce qui a été brodé dans l'annecdote

Les sources qui n'ont rien à voir avec l'anecdote.....

J’ai dû relire à deux fois des slaves transformer en exsclaves par des africains, le contraire n’est pas une nouveauté mais là je me coucherai moins bêtes

D'ailleurs l'Empire Ottoman avait beaucoup d'esclaves qui provenaient de raids en Europe de l'Est et étaient ensuite trimballés à travers l'Afrique. Après, je ne me risquerais pas sur un bilan humain de l'esclavage des Européens mais ça ne me surprendrait pas si ce qu'avance l'anecdote est vrai.

Cette anecdote aurait pût être dédiée à Kanye West qui a fait sienne la devise :
"Les seules chaînes que l'on ne peut briser sont celles de notre esprit"

Ils ont font pas tout un foin comme certain...

L'empire Carolingien pratiqua également l'esclavage des peuples slaves, en particulier sur ses marches (zones tampons entre l'empire et des territoires hostiles/non affiliés).

a écrit : Ils ont font pas tout un foin comme certain... À part la faute sur le "ont" au lieu de "en", je suis d'accord avec vous.
Certains peuples se servent de leur passé dramatique pour se plaindre sans arrêt et faire de leur histoire un "Fond de commerce" Alors que d'autres, même s'il n'oublient pas en font abstraction et et se forcent à avancer.
Ce n'est qu'à ce prix que l'on peut construire un avenir meilleur.
J'en viens à me demander si tout cela n'est pas voulu afin de servir quelques sombres intérêts.

La traite négrière c'est 20 millions de déportation environ, c'est selon les registres et évidemment beaucoup ont pu ne pas être noté ( sans compter les massacres des personnes "inutile" à l'esclavage comme les vieux, les malades etc).
L'Empire arabe a effectivement empoché de nombreux escalve avant le 10em siècle grâce aux conquêtes. L'escale étant un butin de guerre, ce n'était pas la couleur de peau qui faisait de l'humain un esclave ou pas. Il est alors vrais que de nombreux slaves se sont retrouvés esclaves, ce qui effectivement, aurait donné la racine au mots telle que nous le connaissons.
Mais après ces conquêtes, l'Empire arabo-musulman est allez cherché des esclaves ailleurs, il offrait sa protection à des populations et des territoires en échange d'esclaves qu'ils devaient fournir une fois par ans. En effet, Bagdad a besoin de main d'oeuvrevpour de grand travaux mais ne souhaite pas faire la guerre (coûteux tout de même) pour y parvenir, et va donc passé des accords de se type avec plusieurs territoire comme la nubi, l'Éthiopie, l'Érythrée etc (principalement la côte Est de l'Afrique).
Un soulèvement d'esclaves aura lieu, car nombre d'entre eux travaillent aux même endroit, ce qui va faciliter la monté de la révolte. Ils obtiendront leur liberté par le sang et occuperont un territoire (jsp lequel désolé ..) durant 14 ans avant que le calife ne viennent régler cette affaire une fois pour toute.
Après cela, l'esclave dans l'Empire arabo-musulman deviendra un esclave domestique, servant la famille qui l'a acheté (au passage, cela repartie les esclaves dans les familles, empêchant ainsi des soulèvements).
C'est lorsque que les tribus touareg découvrir un passage pour rallier Bagdad a Tombouctou que la traite sous la forme que nous connaissons va apparaître. En effet, de grandes réserves d'or sont présentés sur la partie ouest du Mali et un besoin de main d'oeuvre se fait sentir pour un travail aussi éreintant. La recherche d'esclaves se fera en Afrique subsaharienne sur des populations désigné comme "presque humaine","anthropophage". C'est la première fois que l'on va directement dans des tribus pour organiser des kidnapping, souvent accompagnée de violences, pour obtenir de la simple main d'oeuvre.

Désolé pour les fautes, merci d'avoir lu ceci, j'espère ne pas avoir trop déformé le reportage d'Arte que j'ai vu récemment "sur la route de l'esclavage" disponible sur leur site ou sur youtube sur la chaîne Arte7+. Cordialement !

La Slavonie est apparemment un pays comme les autres, ayant subi de multiples guerres et invasions, suite auxquelles les survivants ont pût être réduit à la servitude/esclavage etc. Son nom est sûrement à l'origine du mot mais cela n'en fait pas pour autant le pays à l'origine de cette pratique! Chaque nation a son Histoire propre, le tout c'est comment (et si) elle est relatée et retenue par les suivants..

La traite négrière n'est qu'une partie spécifique de l'histoire de l'esclavage, mise en place principalement par les Européens entre les XVIIème et le XIXème siècles. L'Église prohibant le fait de réduire son semblable en esclavage selon le principe qu'il faut aimer son prochain comme soi-même, les Européens ont utilisé les Africains comme main-d'oeuvre bon marché dans leurs nouvelles colonies au prétexte qu'ils étaient prétendument moins évolués et ne pouvaient donc pas être qualifiés de "prochains" stricto-sensu. Mais depuis l'Antiquité et chez les non-chrétiens, on pratique l'esclavage sans distinctions d'ethnie, de sexe ou de religion. La plupart du temps, il s'agissait de prisonniers de guerre ou de peuples colonisés, mais ce pouvait être aussi une sanction pénale. Ainsi, à Rome, celui qui était déchu de sa citoyenneté ou le débiteur qui n'honnorait pas ses dettes pouvait être condamné à l'esclavage, et la sanction pouvait être appliquée à toute sa famille...

a écrit : La Slavonie est apparemment un pays comme les autres, ayant subi de multiples guerres et invasions, suite auxquelles les survivants ont pût être réduit à la servitude/esclavage etc. Son nom est sûrement à l'origine du mot mais cela n'en fait pas pour autant le pays à l'origine de cette pratique! Chaque nation a son Histoire propre, le tout c'est comment (et si) elle est relatée et retenue par les suivants.. Afficher tout Il n’est nullement fait mention dans l’anecdote que la Slovénie est à l’origine de l’esclavage! Juste que le nom de ce pays et le terme en question sont issus de la même racine...

a écrit : La traite négrière c'est 20 millions de déportation environ, c'est selon les registres et évidemment beaucoup ont pu ne pas être noté ( sans compter les massacres des personnes "inutile" à l'esclavage comme les vieux, les malades etc).
L'Empire arabe a effectivement empoché de nombre
ux escalve avant le 10em siècle grâce aux conquêtes. L'escale étant un butin de guerre, ce n'était pas la couleur de peau qui faisait de l'humain un esclave ou pas. Il est alors vrais que de nombreux slaves se sont retrouvés esclaves, ce qui effectivement, aurait donné la racine au mots telle que nous le connaissons.
Mais après ces conquêtes, l'Empire arabo-musulman est allez cherché des esclaves ailleurs, il offrait sa protection à des populations et des territoires en échange d'esclaves qu'ils devaient fournir une fois par ans. En effet, Bagdad a besoin de main d'oeuvrevpour de grand travaux mais ne souhaite pas faire la guerre (coûteux tout de même) pour y parvenir, et va donc passé des accords de se type avec plusieurs territoire comme la nubi, l'Éthiopie, l'Érythrée etc (principalement la côte Est de l'Afrique).
Un soulèvement d'esclaves aura lieu, car nombre d'entre eux travaillent aux même endroit, ce qui va faciliter la monté de la révolte. Ils obtiendront leur liberté par le sang et occuperont un territoire (jsp lequel désolé ..) durant 14 ans avant que le calife ne viennent régler cette affaire une fois pour toute.
Après cela, l'esclave dans l'Empire arabo-musulman deviendra un esclave domestique, servant la famille qui l'a acheté (au passage, cela repartie les esclaves dans les familles, empêchant ainsi des soulèvements).
C'est lorsque que les tribus touareg découvrir un passage pour rallier Bagdad a Tombouctou que la traite sous la forme que nous connaissons va apparaître. En effet, de grandes réserves d'or sont présentés sur la partie ouest du Mali et un besoin de main d'oeuvre se fait sentir pour un travail aussi éreintant. La recherche d'esclaves se fera en Afrique subsaharienne sur des populations désigné comme "presque humaine","anthropophage". C'est la première fois que l'on va directement dans des tribus pour organiser des kidnapping, souvent accompagnée de violences, pour obtenir de la simple main d'oeuvre.

Désolé pour les fautes, merci d'avoir lu ceci, j'espère ne pas avoir trop déformé le reportage d'Arte que j'ai vu récemment "sur la route de l'esclavage" disponible sur leur site ou sur youtube sur la chaîne Arte7+. Cordialement !
Afficher tout
Arte, meilleure chaîne au Monde !

On ne dit pas assez que l'économie du monde antique était assise sur l'esclavagisme.

a écrit : Arte, meilleure chaîne au Monde ! Entièrement d'accord. D'ailleurs c'est une série de 4 documentaire, preuves que le phénomène de l'esclavage est bien plus complexe qu'on ne peut l'imaginer

a écrit : À part la faute sur le "ont" au lieu de "en", je suis d'accord avec vous.
Certains peuples se servent de leur passé dramatique pour se plaindre sans arrêt et faire de leur histoire un "Fond de commerce" Alors que d'autres, même s'il n'oublient pas en font abstr
action et et se forcent à avancer.
Ce n'est qu'à ce prix que l'on peut construire un avenir meilleur.
J'en viens à me demander si tout cela n'est pas voulu afin de servir quelques sombres intérêts.
Afficher tout
Merci de vous être arrêté sur le fond que sur la forme ;) Et ça me permettra de ne plus faire cette faute à l’avenir ^^

Pardon, mais même si les sources sont très intêressantes, elles ne corroborent pas ce qui est dit dans l'anecdote. Pour ce qui est des sources ont voit en filigranne se dresser doucement un camp occidental contre un camp moyen-oriental, et qui tâche avec raison de se décomplexer historiquement et de retrouver de son allant.

L'origine des Droits de l'Humain est la machine, à manquer de carburant, on reviendra fatalement à l'esclavagisme. Chez nous par exemple cela prendra peut-être la forme d'un apartheid oú les descendants de Maghrébins et des Noirs musulmans seront les victimes. Quant aux femmes en général elles auront peut-être pas fini de souffrir.

Concernant Monsieur N'Diaye, qui semble être aussi patriote français que panafricain, j'aimerais cependant voir les sources de son fascinant travail de plus près, je m'étonne qu'il puisse être aussi précis. Pour ce qui est de la castration de l'esclave, je crois que pour ceux qui la commettent elle sert, à contrôler le sujet, à obliger le client à acheter de nouveau, éventuellement ne pas risquer de métisser sa population. En revanche, le coup élevé de l'esclave importé aux Amériques implique sa reproduction, du reste les métis serviront de couche intermédiaire, ce seront les contremaîtres.

Je pensais jusqu'à présent que c'étaient les Blancs qui avaient inventés la catégorisation raciale à la Renaissance (pour éviter les fraternités entre pauvres de différentes races et justifier le bisness), qu'au Moyen-Age on se fichait des races et se focalisait sur la religion, mais apparemment si N'Diaye dit vrai les Arabes furent des précurseurs.