Les verbes se terminant en raire sont défectifs

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

a écrit : Je ne comprends pas defectif . Ca me fais penser au verbe defequer... aucun lien j'imagine. .. ;) Bien sûr que si : conjuguer ces verbes, ça nous fait chier.

a écrit : Je ne comprends pas defectif . Ca me fais penser au verbe defequer... aucun lien j'imagine. .. ;) Defectif, comme defection, défectueux, qui ne marche pas quoi

Posté le

android

(142)

Répondre

Il y a aussi les verbes pleuvoir, grêler, venter... qui sont défectifs, car ils ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier.
D'autres comme s'agir, résulter ou urger qui ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier et pluriel.
Encore d'autres n'existent qu'à l'infinitif, comme courre, l'ancien infinitif de courir, que l'on retrouve dans 'chasse à courre'


Tous les commentaires (32)

Je ne comprends pas defectif . Ca me fais penser au verbe defequer... aucun lien j'imagine. .. ;)

a écrit : Je ne comprends pas defectif . Ca me fais penser au verbe defequer... aucun lien j'imagine. .. ;) Bien sûr que si : conjuguer ces verbes, ça nous fait chier.

Après ce sont des modes et des temps qui ne sont utilisé qu'en littérature. À l'oral, encore le passé simple de l'indicatif on peut l'utiliser mais l'imparfait du subjonctif...

a écrit : Je ne comprends pas defectif . Ca me fais penser au verbe defequer... aucun lien j'imagine. .. ;) Defectif, comme defection, défectueux, qui ne marche pas quoi

Posté le

android

(142)

Répondre

Ce sont ces verbes qui sont défectifs, pas les modes (les exemples cités sont des temps, d’ailleurs). « Défectif » ne se dit que d’un verbe, qui « fait défaut » à certains temps, modes ou personnes.

Il y a aussi les verbes pleuvoir, grêler, venter... qui sont défectifs, car ils ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier.
D'autres comme s'agir, résulter ou urger qui ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier et pluriel.
Encore d'autres n'existent qu'à l'infinitif, comme courre, l'ancien infinitif de courir, que l'on retrouve dans 'chasse à courre'

Je me coucherai moins bête car je ne connaissais pas presque la moitié des verbes cités...

a écrit : Il y a aussi les verbes pleuvoir, grêler, venter... qui sont défectifs, car ils ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier.
D'autres comme s'agir, résulter ou urger qui ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier et pluriel.
Encore d'autres n'existent
qu'à l'infinitif, comme courre, l'ancien infinitif de courir, que l'on retrouve dans 'chasse à courre' Afficher tout
Sans oublier falloir.

a écrit : Après ce sont des modes et des temps qui ne sont utilisé qu'en littérature. À l'oral, encore le passé simple de l'indicatif on peut l'utiliser mais l'imparfait du subjonctif... Bah si on dit : j'avais espéré qu'il ne m'oubliât pas (non je rigole personne le dit à l'oral).

a écrit : Il y a aussi les verbes pleuvoir, grêler, venter... qui sont défectifs, car ils ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier.
D'autres comme s'agir, résulter ou urger qui ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier et pluriel.
Encore d'autres n'existent
qu'à l'infinitif, comme courre, l'ancien infinitif de courir, que l'on retrouve dans 'chasse à courre' Afficher tout
« Je résulte de l’union entre deux individus. »
Ça se dit il me semble, non ?

a écrit : Il y a aussi les verbes pleuvoir, grêler, venter... qui sont défectifs, car ils ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier.
D'autres comme s'agir, résulter ou urger qui ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier et pluriel.
Encore d'autres n'existent
qu'à l'infinitif, comme courre, l'ancien infinitif de courir, que l'on retrouve dans 'chasse à courre' Afficher tout
Ya le verbe seoir aussi qui me plait beaucoup personnellement.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : « Je résulte de l’union entre deux individus. »
Ça se dit il me semble, non ?
Non car résulter est un verbe impersonnel, comme pleuvoir, neiger, etc. On ne peut l'utiliser qu'à la 3eme personne du singulier.

Il faudra donc dire "je suis le résultat..." ^^

Impossible d'écrire traire au passé simple, mais à l'imparfait aucun problème : on trait pas d'un seul coup, ça s'étend dans la durée, ce qui justifie l'imparfait. Est ce cela la cause de ces défections? Pour les autres verbes en "raire" aussi?

a écrit : Impossible d'écrire traire au passé simple, mais à l'imparfait aucun problème : on trait pas d'un seul coup, ça s'étend dans la durée, ce qui justifie l'imparfait. Est ce cela la cause de ces défections? Pour les autres verbes en "raire" aussi? Il est question de l'imparfait du subjonctif, ce qui est bien précisé dans l'anecdote, et non de l'imparfait de l'indicatif. ;-)

leconjugueur.lefigaro.fr/conjugaison/verbe/traire.html

Mais pourquoi ce "défectisme"? Et que signifient ces verbes?

J'adore le verbe GÉSIR, que tout le monde connait dans ses quelques rares formes de conjugaison, mais que pratiquement personne ne connait à l'infinitif

Dans le même genre il y a le verbe clore qui, au présent, ne se conjugue pas à la première et deuxième personne du pluriel. Donc nous ne closons pas et vous ne closez pas.

a écrit : Dans le même genre il y a le verbe clore qui, au présent, ne se conjugue pas à la première et deuxième personne du pluriel. Donc nous ne closons pas et vous ne closez pas. Dans ce cas j’imagine que nous pouvons toujours clore la discussion !

Défectif ? Est ce qu’on t’insulte nous ?Défectif, défectif, est ce que j’ai une gueule de défectif !!!
Qu’es aquela bestia ?