Les entretiens d’embauche russes par un robot

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Autant sur certaines choses je suis pour les robots mais dans des cas de ressources humaines, rien n'est plus apte que l'humain. Attendez, ce robot pourrait choisir une femme compétente plutôt qu'un homme incompétent ...n'importe quoi

L'avantage est qu'un robot ne prendra pas de caractères physiques pour faire son choix.

a écrit : La déshumanisation des actes du quotidien nous promet un avenir dégueulasse.
Déjà que passer un entretien d'embauche était une étape sacrement dur et angoissante maintenant faudra se taper du robot. De plus cela n'empêchera pas la discrimination qui se fera soit par la suite soit directement via les cri
tères du logiciel. Afficher tout
Je vois mal un programmeur coder "if "prénom" is "mohamed" --> reject"

Je pense plutot comme Shaegal que cela laisse une chance supplémentaire à tout le monde (bon il y a quand meme le véto humain à la fin...)

PS : Oui je sais les algorithmes ca fonctionne pas comme ça, mais bon n'oubliez pas, jamais d'eau sans algo !


Tous les commentaires (43)

Autant sur certaines choses je suis pour les robots mais dans des cas de ressources humaines, rien n'est plus apte que l'humain. Attendez, ce robot pourrait choisir une femme compétente plutôt qu'un homme incompétent ...n'importe quoi

L'avantage est qu'un robot ne prendra pas de caractères physiques pour faire son choix.

La déshumanisation des actes du quotidien nous promet un avenir dégueulasse.
Déjà que passer un entretien d'embauche était une étape sacrement dur et angoissante maintenant faudra se taper du robot. De plus cela n'empêchera pas la discrimination qui se fera soit par la suite soit directement via les critères du logiciel.

a écrit : Autant sur certaines choses je suis pour les robots mais dans des cas de ressources humaines, rien n'est plus apte que l'humain. Attendez, ce robot pourrait choisir une femme compétente plutôt qu'un homme incompétent ...n'importe quoi Il y a eu une anecdote ou 2 à ce sujet

Un programme qui choisit en se basant que sur les compétences il me semble

Et un sur l'apparence physique qui joue un rôle capital car une même personne bien maquiller et tout a été prise alors que une femme avec des compétences supérieur grimmer de façon moins attrayante physiquement à été refusée. Alors que c'était bien la même personne

En France aussi on a ça, ça s'appelle Parcoursup.

a écrit : La déshumanisation des actes du quotidien nous promet un avenir dégueulasse.
Déjà que passer un entretien d'embauche était une étape sacrement dur et angoissante maintenant faudra se taper du robot. De plus cela n'empêchera pas la discrimination qui se fera soit par la suite soit directement via les cri
tères du logiciel. Afficher tout
Je vois mal un programmeur coder "if "prénom" is "mohamed" --> reject"

Je pense plutot comme Shaegal que cela laisse une chance supplémentaire à tout le monde (bon il y a quand meme le véto humain à la fin...)

PS : Oui je sais les algorithmes ca fonctionne pas comme ça, mais bon n'oubliez pas, jamais d'eau sans algo !

a écrit : Je vois mal un programmeur coder "if "prénom" is "mohamed" --> reject"

Je pense plutot comme Shaegal que cela laisse une chance supplémentaire à tout le monde (bon il y a quand meme le véto humain à la fin...)

PS : Oui je sais les algorithmes ca fonctionne
pas comme ça, mais bon n'oubliez pas, jamais d'eau sans algo ! Afficher tout
En France effectivement, ce sera impossible de rentrer ce genre de critère directement surtout d'une façon aussi direct, il sera malheureusement exclu à l'entretien avec l'humain. Un peu à l'image du CV anonyme.
Par contre en Russie (le lieu de l'anecdote) ça posera moins de problème hein.

a écrit : En France aussi on a ça, ça s'appelle Parcoursup. C'est vrai qu'on se souvient tous d'APB avec nostalgie... Ah, qu'il était bon le temps ou on était tiré au sort pour accéder à l'université !

a écrit : L'avantage est qu'un robot ne prendra pas de caractères physiques pour faire son choix. Sauf si ce robot à été programmer pour ne selectionner que certains types d'individus..

a écrit : Je vois mal un programmeur coder "if "prénom" is "mohamed" --> reject"

Je pense plutot comme Shaegal que cela laisse une chance supplémentaire à tout le monde (bon il y a quand meme le véto humain à la fin...)

PS : Oui je sais les algorithmes ca fonctionne
pas comme ça, mais bon n'oubliez pas, jamais d'eau sans algo ! Afficher tout
Vous inquiétez pas, quand la chose sera bien entré dans les mœurs, y aura une option pour ça. ^^
Faut arrêter de croire que les programmes sont plus sains que les humains qui les commandent.
En général, l’application automatique d’une règle de merde, c’est même pire. Face à un humain, on peut toujours négocier.

a écrit : Vous inquiétez pas, quand la chose sera bien entré dans les mœurs, y aura une option pour ça. ^^
Faut arrêter de croire que les programmes sont plus sains que les humains qui les commandent.
En général, l’application automatique d’une règle de merde, c’est même pire. Face à un humain, on peut toujours négocier.
Oulala c'est très pessimiste.
Pour ma part, je suis conscient des défauts de l'Humanité en général, mais je suis aussi conscient qu'on est plus nombreux à être raisonnables, logiques et ouverts d'esprit que des bas-de-plafond arriérés avec des idées bien arrêtées.

Créer un tel programme (en Russie ou ailleurs) fait partie des innovations soumises à énormément de contrôle pour éviter les dérives et je doute qu'on voie de si tôt des autorités cautionner de la ségrégation, dans nos sociétés actuelles, en tout cas les sociétés aptes à développer un tel programme...

Y a pas à dire, les humains me fascineront toujours.

a écrit : Sauf si ce robot à été programmer pour ne selectionner que certains types d'individus.. Je ne pense pas que ce soit possible.

Comme le dit Ceolio84, il est difficile de croire qu'un tel programme puisse avoir des lignes de codes discriminantes sachant qu'elles seront soumises à des contrôles.

Aujourd'hui, pour par exemple accéder à un poste de cadre, il faut être grand(e). Encore mieux si le/la candidat(e) est beau/belle.
En d'autres termes, on préférera choisir un bel homme grand et compétent qu'une petite femme moyennement belle ultra-compétente. Ou inversement des genres.

L'habit fait le moine en entretien d'embauche...

a écrit : Vous inquiétez pas, quand la chose sera bien entré dans les mœurs, y aura une option pour ça. ^^
Faut arrêter de croire que les programmes sont plus sains que les humains qui les commandent.
En général, l’application automatique d’une règle de merde, c’est même pire. Face à un humain, on peut toujours négocier.
Sors de la Matrice... ;-)

a écrit : Oulala c'est très pessimiste.
Pour ma part, je suis conscient des défauts de l'Humanité en général, mais je suis aussi conscient qu'on est plus nombreux à être raisonnables, logiques et ouverts d'esprit que des bas-de-plafond arriérés avec des idées bien arrêtées.

Créer un tel
programme (en Russie ou ailleurs) fait partie des innovations soumises à énormément de contrôle pour éviter les dérives et je doute qu'on voie de si tôt des autorités cautionner de la ségrégation, dans nos sociétés actuelles, en tout cas les sociétés aptes à développer un tel programme... Afficher tout
J aimerais être aussi optimiste que toi mais ton commentaire est utopique, la discrimination à l'embauche et au logement à toujours existé, tu parles de société " développé " qui ne laisserai pas faire mais c'est déjà le cas pour exemple en france, le délit de faciès, la zone géographique du postulant est pris en compte, un robot filtre les candidats mais finalement un humain decidera. Donc ça change quoi ?

Car ne l oublions pas c est l employeur qui a determine ces critères d embauche donc forcément ça sera pris en compte.

Avez vous déjà participer à un entretien avec le pôle emploi ?
Leurs bases de données logiciel sont tellement obsolète que des métiers commun n'apparaissent pas dans leurs fichiers. Et pourtant nous sommes en 2018. Et le référent pôle emploi a déjà cette posture de robot :
Il en a rien à foutre de vous, il agit de façon mécanique.

Le robot aura pour fonction de ne donner aucun signe extérieur d'approbation ou non de votre personne, ça évitera au moins des rencontres humaines parfois rabaissante voir humiliante.

a écrit : C'est vrai qu'on se souvient tous d'APB avec nostalgie... Ah, qu'il était bon le temps ou on était tiré au sort pour accéder à l'université ! Je dis surtout que Parcoursup et les facs sélectionnent les dossiers via des algorithmes et non pas par tri humain. Ce qui est vrai.

APB n'a rien à voir dans le tirage au sort.
Les facs ayant pratiqué le tirage au sort (rapide et pas cher) l'ont fait délibérément parce qu'elles ne se sont pas donnés les moyens de mettre en place une véritable sélection. Pire, certaines ont choisi le tirage au sort car elles s’opposaient idéologiquement à la sélection.

En tout cas, je me demande bien comment Parcoursup réussit à lire et à comprendre le sens des appréciations laissées par les profs de Tle.

a écrit : J aimerais être aussi optimiste que toi mais ton commentaire est utopique, la discrimination à l'embauche et au logement à toujours existé, tu parles de société " développé " qui ne laisserai pas faire mais c'est déjà le cas pour exemple en france, le délit de faciès, la zone géographique du postulant est pris en compte, un robot filtre les candidats mais finalement un humain decidera. Donc ça change quoi ?

Car ne l oublions pas c est l employeur qui a determine ces critères d embauche donc forcément ça sera pris en compte.

Avez vous déjà participer à un entretien avec le pôle emploi ?
Leurs bases de données logiciel sont tellement obsolète que des métiers commun n'apparaissent pas dans leurs fichiers. Et pourtant nous sommes en 2018. Et le référent pôle emploi a déjà cette posture de robot :
Il en a rien à foutre de vous, il agit de façon mécanique.

Le robot aura pour fonction de ne donner aucun signe extérieur d'approbation ou non de votre personne, ça évitera au moins des rencontres humaines parfois rabaissante voir humiliante.
Afficher tout
Peux-tu nous donner un exemple de "métier commun" qui n'apparaît pas dans le fichier ROME dont la dernière mise à jour date de juillet 2017 ??

a écrit : J aimerais être aussi optimiste que toi mais ton commentaire est utopique, la discrimination à l'embauche et au logement à toujours existé, tu parles de société " développé " qui ne laisserai pas faire mais c'est déjà le cas pour exemple en france, le délit de faciès, la zone géographique du postulant est pris en compte, un robot filtre les candidats mais finalement un humain decidera. Donc ça change quoi ?

Car ne l oublions pas c est l employeur qui a determine ces critères d embauche donc forcément ça sera pris en compte.

Avez vous déjà participer à un entretien avec le pôle emploi ?
Leurs bases de données logiciel sont tellement obsolète que des métiers commun n'apparaissent pas dans leurs fichiers. Et pourtant nous sommes en 2018. Et le référent pôle emploi a déjà cette posture de robot :
Il en a rien à foutre de vous, il agit de façon mécanique.

Le robot aura pour fonction de ne donner aucun signe extérieur d'approbation ou non de votre personne, ça évitera au moins des rencontres humaines parfois rabaissante voir humiliante.
Afficher tout
Je n'ai jamais remis en cause la discrimination, j'ai simplement salué l'initiative de le confier à une intelligence qui n'a pas cette notion de discrimination. Et je le répète, voir des développeurs implantés des nuances de ségrégations à un programme sans avoir à rendre de compte, c'est pas pour demain !

J'avais aussi précisé dans mon 1er commentaire que l'Humain avait toujours son véto, sous entendant que si ségrégation/discrimination il devait y avoir elle se situerait plutôt à ce niveau. Pas à l'entretien avec le robot.

Pour les entretiens avec pôle emploi, il faut faire le distinguo entre "robot sans coeur qui raisonne sur des faits/CV" et "agent administratif qui a perdu la flamme tant son métier est devenu dur et dévalorisant."
J'ai aussi eu à aller pointer au chômage et même si j'ai reçu des offres d'emplois complètement farfelues, j'en ai jamais tenu rigueur à l'agent, qui faisait ce qu'il pouvait avec ce qu'il avait...

Il y a des organismes dans la nature qui réussissent à prendre le contrôle d'autres organismes pour les mettre à leur service et notamment assurer leur reproduction: chercher douve avec l'outil de recherche pour voir les anecdotes à ce sujet. Ça paraît incroyable qu'un organisme parasite réussisse à faire de la manipulation mentale sur un animal d'une autre espèce pour lui faire faire des choses inhabituelles qui finissent par le tuer dans le seul intérêt du parasite. Mais les robots font exactement la même chose : ils ont réussi à se faire construire et améliorer par les humains jusqu'à arriver à des versions tellement performantes qu'elles domineront le monde, et tout ça simplement en rendant les humains accros aux progrès technologiques ce qui leur fait croire qu'ils sont très forts, les rend fiers, et les aveugle complètement pour les empêcher de voir qu'ils courent à leur propre perte.

a écrit : L'avantage est qu'un robot ne prendra pas de caractères physiques pour faire son choix. En es-tu si sûr ?
Si des règles sont appliquées du type : tel couleur de peau au lieu de telle autre (reconnaissance de photo) ou tel âge ou encore tel type de nom...