Contre les moustiques, les chauves-souris

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

C'est une très bonne idée, cela dit il faut quand même rappeler que même si le fait d'avoir des chauves-souris peut limiter la population de moustique, ça ne suffit pas à les éradiquer, et ce n'est pas un moyen viable de protéger des zones à risques lorsque les moustiques sont porteurs de maladies. Chez moi je suis aidé par des hirondelles le soir et des chauves-souris la nuit mais il y en a quand même toujours un ou deux pour passer au travers des filets !

Et rappelons que ces deux espèces sont protégées et qu'il est totalement interdit de les capturer ou de toucher à leur nid

Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
Et puis bon, dans "Lilo et Stitch", c'est quand même grâce aux moustiques que la Terre n'a pas été pulvérisée ;)


Tous les commentaires (57)

Je suis le seul à trouver étrange que les chauves-souris émettent des ultrasons qui font fuir leurs proies? Ou alors "insectes" ne visent pas uniquement les moustiques mais ça ne lève qu'à moitié le paradoxe.

C'est une très bonne idée, cela dit il faut quand même rappeler que même si le fait d'avoir des chauves-souris peut limiter la population de moustique, ça ne suffit pas à les éradiquer, et ce n'est pas un moyen viable de protéger des zones à risques lorsque les moustiques sont porteurs de maladies. Chez moi je suis aidé par des hirondelles le soir et des chauves-souris la nuit mais il y en a quand même toujours un ou deux pour passer au travers des filets !

Et rappelons que ces deux espèces sont protégées et qu'il est totalement interdit de les capturer ou de toucher à leur nid

a écrit : C'est une très bonne idée, cela dit il faut quand même rappeler que même si le fait d'avoir des chauves-souris peut limiter la population de moustique, ça ne suffit pas à les éradiquer, et ce n'est pas un moyen viable de protéger des zones à risques lorsque les moustiques sont porteurs de maladies. Chez moi je suis aidé par des hirondelles le soir et des chauves-souris la nuit mais il y en a quand même toujours un ou deux pour passer au travers des filets !

Et rappelons que ces deux espèces sont protégées et qu'il est totalement interdit de les capturer ou de toucher à leur nid
Afficher tout
Surtout que les chauves-souris sont le vecteur de très nombreux virus donc vouloir éradiquer les moustiques pour éviter leur piqûre et leur maladie en faisant coloniser un animal qui en transmet plus, c'est pas l'idée du siècle.

1/4 de leur poids ça fait quand même environ 1000 moustique de bouffés dans la nuit c'est énorme

Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
Très intéressant ce que tu dit, je te rejoins entièrement.

D'autant plus que favoriser une espèce pour en réduire une autre apporte souvent plus de problème que ça n'en résous.
Je vois bien dans 20/30 ans une réintroduction de rapaces ou de serpent pour éradiquer le surplus de chauve souris ... Sa s'est tellement vue dans des cas semblables et on continue a vouloir gérer l'écosystème sans en connaître tout les rouages.

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
Et puis bon, dans "Lilo et Stitch", c'est quand même grâce aux moustiques que la Terre n'a pas été pulvérisée ;)

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
Ce que tu dit est vrai mais il y a une autre info importante à prendre en considération, en France il y a 67 espèces de moustique. Et seulement une quinzaine d'entre elles piquent l'homme.

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
C'est une façon de voir les choses... Je respecte mais j'en ai une autre :
Le moustique, tout le monde le sait, tue le plus d'humains sur terre, dont des enfants, pour beaucoup en Afrique. Et bien moi je préfèrerais qu'on éradique totalement les moustiques de la planète, car je préfère voir quelques pipistrelle ou autres oiseaux migrateurs modifier un peu leur alimentation (quitte à leur en donner), pour ne plus voir d'enfants mourrir par milliers à cause de ces saloperies...

Batman est toujours là quand on a besoin de lui !

a écrit : Je suis le seul à trouver étrange que les chauves-souris émettent des ultrasons qui font fuir leurs proies? Ou alors "insectes" ne visent pas uniquement les moustiques mais ça ne lève qu'à moitié le paradoxe. Les ultra sons permettent aux chauves souris de localiser leur proie. Si tu veux, c'est un peu comme à la chasse : pour tuer ta proie tu dois tirer un coup de feu (en général), mais le bruit va effrayer les autres animaux. Autre exemple : une avalanche détruit ta maison, alors tu vas fuir le couloir, mais l'avalanche continuera à tomber de la même façon.

Elles ont été diabolisées et chassées il y a quelques années, mais au final on les aimes bien :)

Par contre elles sont inneficaces contre les moustiques tigres (puisqu'ils vivent le jour)

a écrit : C'est une façon de voir les choses... Je respecte mais j'en ai une autre :
Le moustique, tout le monde le sait, tue le plus d'humains sur terre, dont des enfants, pour beaucoup en Afrique. Et bien moi je préfèrerais qu'on éradique totalement les moustiques de la planète, car je préfère voir qu
elques pipistrelle ou autres oiseaux migrateurs modifier un peu leur alimentation (quitte à leur en donner), pour ne plus voir d'enfants mourrir par milliers à cause de ces saloperies... Afficher tout
Je comprends le mindset (parfaitement louable), mais décimer n'importe quelle espèce peut potentiellement générer un effet domino sur l'écosystème...
À employer avec modération, donc.

a écrit : C'est une façon de voir les choses... Je respecte mais j'en ai une autre :
Le moustique, tout le monde le sait, tue le plus d'humains sur terre, dont des enfants, pour beaucoup en Afrique. Et bien moi je préfèrerais qu'on éradique totalement les moustiques de la planète, car je préfère voir qu
elques pipistrelle ou autres oiseaux migrateurs modifier un peu leur alimentation (quitte à leur en donner), pour ne plus voir d'enfants mourrir par milliers à cause de ces saloperies... Afficher tout
Eradiquer totalement le moustique de la planète... ? Tu imagines l'impact sur l'écosystème que ça pourrait avoir ? Chaque espèce a son utilité, qu'on le veuille ou non. Sachant que le moustique est le plus grand prédateur de l'Homme, tu imagines si on le tue ? Plus aucune régulation concernant l'espèce humaine, je crois pas que ce soit raisonnable. On a déjà une démographie trop importante et surtout une consommation déraisonnable de nos ressources (l'une amplifiant l'autre), imagine si RIEN ne nous arrêtait. Les moustiques, les catastrophes naturelles (tremblement de terre, tsunamis, cyclones etc) sont des catastrophes à l'échelle humaine, mais sont salutaires à l'échelle de notre planète, faut pas se leurrer. C'est un discours un peu choquant, j'en conviens, mais il faut être réaliste.

a écrit : C'est une façon de voir les choses... Je respecte mais j'en ai une autre :
Le moustique, tout le monde le sait, tue le plus d'humains sur terre, dont des enfants, pour beaucoup en Afrique. Et bien moi je préfèrerais qu'on éradique totalement les moustiques de la planète, car je préfère voir qu
elques pipistrelle ou autres oiseaux migrateurs modifier un peu leur alimentation (quitte à leur en donner), pour ne plus voir d'enfants mourrir par milliers à cause de ces saloperies... Afficher tout
Alors, alors :
- Le paludisme est transmis par l'anophèle mais seul 10% des espèces sont responsables de la transmission de la maladie mais tuons-les tous.
Réellement, l'OMS a tenté une éradication des anophèles (transmettant la maladie) dans le Monde, ça a fonctionné partout, sauf en Afrique sub-saharienne donc ça sert à rien de recommencer. Si tu es interessé, je te conseille plutôt de regarder l'impact de Wolbachia (fr.wikipedia.org/wiki/Wolbachia#Lutte_biologique) ou d'autres moyens de lutte plus intelligent que ce qui a déjà été fait.

a écrit : Très intéressant ce que tu dit, je te rejoins entièrement.

D'autant plus que favoriser une espèce pour en réduire une autre apporte souvent plus de problème que ça n'en résous.
Je vois bien dans 20/30 ans une réintroduction de rapaces ou de serpent pour éradiquer le surplus de chauve sour
is ... Sa s'est tellement vue dans des cas semblables et on continue a vouloir gérer l'écosystème sans en connaître tout les rouages. Afficher tout
Pour le cas des chauves-souris, je pense que leur nombre avait beaucoup diminué à cause de la raréfaction de leurs possibilités de nidification, et cette initiative leur permet de retrouver un peu cette capacité.

a écrit : Eradiquer totalement le moustique de la planète... ? Tu imagines l'impact sur l'écosystème que ça pourrait avoir ? Chaque espèce a son utilité, qu'on le veuille ou non. Sachant que le moustique est le plus grand prédateur de l'Homme, tu imagines si on le tue ? Plus aucune régulation concernant l9;espèce humaine, je crois pas que ce soit raisonnable. On a déjà une démographie trop importante et surtout une consommation déraisonnable de nos ressources (l'une amplifiant l'autre), imagine si RIEN ne nous arrêtait. Les moustiques, les catastrophes naturelles (tremblement de terre, tsunamis, cyclones etc) sont des catastrophes à l'échelle humaine, mais sont salutaires à l'échelle de notre planète, faut pas se leurrer. C'est un discours un peu choquant, j'en conviens, mais il faut être réaliste. Afficher tout Je n'ai pas parlé de "consommation déraisonnable de nos reçources", ni de "catastrophes naturelles" (ce sont d'autres sujets, certes importants mais qui n'ont rien à voir), j'ai parlé de "moustiques"...
Quant à l'équilibre de la nature, la surpopulation, etc, je dis "attention"... Avec un tel discours ce ne sont pas simplement les moustiques qui sont concernés ; les pauvres deviennent même un epiphénomène ridicule ;) Ce sont, entre autres, tout les progrès de la médecine par exemple, qui nous donnent une longévité de plus en plus grande, et qui n'ont rien à voir avec ce que la "nature" avait prévu initialement. Alors quoi ? On retourne dans nos cavernes, on ne soigne plus, et on meurt comme nos "ancêtres" à 25 ans ?

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
Il y a éradication et régulation.
Les chauves souris avaient une population plus importante auparavant, de même pour les hirondelles. Maintenant que ces deux animaux sont en déclins le moustiques pullulent. La réintroduction des prédateurs d'origine (je parle bien des prédateurs endémique et non d'autres venant d'ailleurs comme les hommes ont put faire avec les chats en Australie), n'est jamais néfaste bien au contraire! (Loups à Yellostown cas d'école etc)

Dans la grande bibliothèque de Mafra, la chauve-souris est utilisée pour se débarrasser des insectes qui dévorent les livres anciens...

a écrit : Je suis toujours perplexe par la volonté qu'on a de vouloir éradiquer tel ou tel "nuisible". Les moustiques nous gênent et sont des vecteurs de maladie importants, certes, mais ils participent aussi (et depuis longtemps) à la régulation des populations mammifères (dont nous faisons partie). En plus, ils font partie de l’écosystème, si on les éradiquait, il y aurait moins de bouffe pour les oiseaux migrateurs en zone arctique, les mâles participent également à la pollinisation (si je me trompe pas) etc... Ca aurait forcément des conséquences néfastes - bon tous les chercheurs ne sont pas d'accord là-dessus, mais ça prouve que les conséquences sont encore trop incertaines pour qu'on se permette de le faire sans se poser de question.

Qu'on le veuille ou non, les moustiques ont leur importance, et je suis d'avis que l'Homme ne devrait pas essayer d'éradiquer des nuisibles en pensant faire le bien, des tas d'exemples nous montrent le contraire...
Après là, j'ai bien conscience qu'il s'agit d'action à l'échelle de commune, donc on est loin de l'extinction de l'espèce haha.
Afficher tout
Pour une réduction de la population mondial basé sur une pseudo sélection naturelle ?
Tu n'est peut être pas forcément concerné par les moustiques.
Dans le sud de la France, quand tu te fais piqué 10/15/20 fois dans la journée, ça devient pénible.