Le drôle de rôti sans pareil

Proposé par
le
dans

Le "rôti sans pareil" est une recette étrange et compliquée à réaliser qui a été créée par Alexandre Grimod de la Reynière, père fondateur de la gastronomie française. Il s'agit d'imbriquer pas moins de 17 oiseaux l'un dans l'autre (comme pour des poupées russes), puis de passer le tout au four.

Il faut prendre une olive farcie aux anchois et aux capres, que l'on introduit dans un becfigue, que l'on va introduire à son tour dans un ortolan, puis dans une mauviette, dans une grive, une caille, un vanneau, un pluvier doré, une perdrix, une bécasse, une sarcelle, un pintadeau, un canard, un poulet, un faisan, une oie, une dinde et enfin une outarde. La recette a déjà été transposée depuis avec moins d'oiseau car elle est très compliquée à réaliser.


Commentaires préférés (3)

Je commence à le prendre, et à lui sucer le derrière.


Tous les commentaires (64)

Il faudrait presque ajouter un bouton "Not safe for work" pour des anecdotes comme celle ci :)

Je commence à le prendre, et à lui sucer le derrière.

Une anecdote 2 en 1 j'ignorais que l'ortolan et la mauviette était des volatiles

a écrit : Une anecdote 2 en 1 j'ignorais que l'ortolan et la mauviette était des volatiles Sûrement parce-que l'ortolan est rare et cher et qu'usuellement on appelle la la mauviette "Alouette".

Sinon moi je sais préparer des spaghettis au pesto et des omelettes.

a écrit : Je commence à le prendre, et à lui sucer le derrière. Monsieur est connaisseur :D

a écrit : Sûrement parce-que l'ortolan est rare et cher et qu'usuellement on appelle la la mauviette "Alouette". Rare, mais qui ne devrait pas être "cher", car l'espèce est particulièrement protégée... Ce qui n’empêchait pas le président Mitterrand d'en consommer régulièrement.
C'est le fameux plat qu'on mange en se mettant une serviette sur la tête : www.lebonbon.fr/paris/cuisine-du-monde/l-ortolan-ce-plat-interdit-de-la-gastronomie-francaise-pourtant-encore-mange/

a écrit : Je commence à le prendre, et à lui sucer le derrière. Scary movie 2 !
Merci tu m'as donné envie d'aller mater la saga
Le deux est de loin le meilleur, la version doublée Quebecoise est franchement excellente d'ailleurs !

Cela me fait penser a l’épisode de Malcolm ou reese doit préparer le repas de Noël et veut utiliser cette méthode.

La drogue c’est mal m’voyez!

Sinon on peut m’expliquer comment les oiseaux a l’intérieur arrivent à cuire?

a écrit : Scary movie 2 !
Merci tu m'as donné envie d'aller mater la saga
Le deux est de loin le meilleur, la version doublée Quebecoise est franchement excellente d'ailleurs !
Je pense qu’il faisait référence à la dégustation d’ortolan « à la serviette » de Maïté... Un monument de l’audiovisuel!

a écrit : Rare, mais qui ne devrait pas être "cher", car l'espèce est particulièrement protégée... Ce qui n’empêchait pas le président Mitterrand d'en consommer régulièrement.
C'est le fameux plat qu'on mange en se mettant une serviette sur la tête : www.lebonbon.fr/paris/cuisine-du
-monde/l-ortolan-ce-plat-interdit-de-la-gastronomie-francaise-pourtant-encore-mange/ Afficher tout
Comme quoi il ne faut vraiment pas mélanger serviettes (sur le tête) et torchons (populace).

a écrit : La drogue c’est mal m’voyez!

Sinon on peut m’expliquer comment les oiseaux a l’intérieur arrivent à cuire?
Tout simplement par la chaleur du four je suppose.. quand tu fais un gratin de légumes par exemple, il n'y a pas que les légumes du dessus qui sont cuits; mais ceux se trouvant en plein milieu aussi

A mon avis compliqué à réaliser et super cher vu le prix du kilos de viandes de nos jours.