Freud s'enfuit en Angleterre avec une liste de personnes dont son chien

Proposé par
le

En 1938, Freud, qui habitait en Autriche, fut autorisé à soumettre aux autorités une liste de 20 personnes avec lesquelles il pourrait fuir en Angleterre. On y retrouva ses infirmières, ses médecins (et leurs familles), ses servantes et même son chien. Il refusa en revanche d'y inscrire le nom de ses sœurs, qui restèrent en Autriche, et qui trouvèrent la mort dans les camps nazis.


Tous les commentaires (42)

a écrit : Les Nazis auraient pu gagner la guerre, si....
... Si le 3ème Reich n'avait pas attaqué la Russie. Ouvrir se second front était vraiment une mauvaise décision stratégique (mais c'était dans l'idéologie du dirigeant).
... Si l'Allemagne Nazi n'avait pas mis autant d'effort dan
s les camps de concentrations, surtout dans la Shoah.
... Si la tactique de bombardement des points stratégiques de la GB avait été poursuivie, plutôt que de passer à l'intimidation. La première, était sur le point de porter ses fruits
... Si l'Allemagne la guerre avait prit fin avant l'entrée en guerre des Etats Unis.
... Globalement, si Hitler avait fait plus confiances en ses généraux et chefs d'armée, et qu'il les avaient cru en ce qui concerne le débarquement Allié.

Ca tiens à peut de choses, la victoire ou la défaite, dans une guerre.
Comme la vie ou la mort.
Si le débarquement allié avait échoué, pas sur que les alliés auraient eu les ressources nécessaire pour réitérer une telle action, pas avant longtemps en tout cas.
Afficher tout
Donc ça fait quand même pas mal de choses qui manquaient ils en étaient pas si proches que ça, sans compter les ressources qui devenaient de plus en plus dur à acheminer et une population à bout...

a écrit : Ah inculture quand tu nous tiens. Raccourcis fumeux, parallèles affligeants... La grille de lecture biaisée par excellence. Un conseil. Renseignez-vous un peu mieux sur le nazisme et le fascisme avant de parler pour ne rien dire. Un conseil. Une chose mène a une autre.