A la radio française, 40% de chansons françaises obligatoires

Proposé par
le

Depuis 1986 et pour promouvoir la production française, la loi instaure à la radio un quota minimal d'environ 40% de chansons d’expression française aux heures de grande écoute, dont la moitié au moins provenant de nouveaux talents ou de nouvelles productions. Ce quota est contrôlé par le CSA et les radios font régulièrement l'objet de mises en garde.

Ces quotas visent la production en langue française mais également dans les langues régionales en usage en France.


Tous les commentaires (75)

a écrit : Le bon rock français ça n'existe pas ;)
Le bon rock (ou la bonne musique en général) fait par des français en langue anglaise est déjà extrêmement rare. La musique de qualité actuelle s'est construite aux USA et en Grande-Bretagne. Les français essayent de s'en inspirer mais n'ont pas grandit
dans un environnement propice à leur permettre de produire réellement des choses originales et de qualité. Afficher tout
Ça c'est ce que j'appellerais une généralité :D
Les français peuvent (parfois) faire du bon rock, et niveau bon son en général, on n'est pas trop à plaindre, mais surtout les pays anglo-saxons sont loin d'avoir le monopole du bon goût, encore moins le Royaume Uni :D

(Oui je sais mon com transpire la subjectivité :))

a écrit : Ca va péter du metalcore en maison de retraite dans 50 ans /m/ hé hé hé, pourquoi pas, mon petit gars?

a écrit : Dans le même style il y a aussi "Jul" dès le matin pour mettre de bonne humeur ! A ce qui paraît, les disques de Jul ça marche bien pour gratter le pare-brise le matin quand il est gelé :-)

a écrit : La loi ne date pas de 1986 mais du 1er février 1994, avec décret d'application datant de 1996 (ou du moins, application de la loi datant du 1er janvier 1996 : cf site du csa).
Bonne journée à tous!
Mais c'est bien ce qui me semblait que ce n'était pas si vieux !
Et si je ne me trompe pas, beaucoup de radios en profitaient pour passer un max de titres français la nuit aux heures de faible écoute...

Une des raisons pour laquelle on a observer une émergence de la scène rap fr en France très productive, cette loi leur a donné une plus grand visibilité

Le maître gimms, l'unité de mesure de la musique de merde...(humour )

Il parait que, alors que les stars mettent des lunettes de soleil pour ne pas être reconnues, Me Gims doive, lui, les retirer...

a écrit : En attendant j'ai jamais entendu du Gojira ou du Alcest à la radio française, et pourtant ces 2 la sont certainement les artistes français récents les plus exportés à l'international... Proportions gardées, Gojira est même plus connu par les étrangers que par les français eux même... La radio est un média de beauf ce n'est plus a demontrer. Ce qui me chagrine c'est qu'elle n'incite pas les gzns a se cultiver sur la richesse de la musique en general.

a écrit : Si il pouvait imposer nouveau ET de qualité ça serait bien... Mais bon perso ça fait 3ans que j'ai pas allumé la radio. Vas sur classic 21...87.6 en Belgique ou sur le net..tu ne seras pas déçu!

a écrit : Classic 21 si t es près de la frontière belge, mon pote !! Et si t'es pas près de la frontière sur le web ( www.rtbf.be )

a écrit : La loi ne date pas de 1986 mais du 1er février 1994, avec décret d'application datant de 1996 (ou du moins, application de la loi datant du 1er janvier 1996 : cf site du csa).
Bonne journée à tous!
Il me semblait bien que c’était dans les 90’s et non pas 80’s.
Je me souviens qu’ils repassaient au début beaucoup de vieux Téléphone et Gainsbourg...

Moi la seule radio que j'écoute, c'est France culture. Les autres, la musique est pourrie, les animateurs souvent insipides pour attirer les masses demeurées. Si je veux écouter de la musique en général j'écoute de la techno sur mon compte soundcloud.

Les radios en Italie, c'est une autre histoire ! Beaucoup ont une sélection de tubes et de genres très pointue, internationaux et italiens. Et surtout, ce qui devrait être une évidence sauf en France, ils laissent les morceaux en entier.

Toujours interessant de voir que les artistes qui souvent pronent la mondialisation profitent eux du bon vieux protectionnisme (l'exception culturelle)

On nous oblige donc à écouter de la merde par pur chauvinisme ? Merci...

a écrit : "De qualité", "bidon", "du bon", "du mauvais", j'en passe... Tout le monde pense que ce qu'il aime c'est "bon" et le reste non. Il y en a pour tout les goûts et c'est tant mieux ;) Quant à ce qui est "bon" ou pas reste totalement subjectif. Le plus souvent les plus anciens aiment ce qui a bercé leurs adolescences ; les plus jeunes aiment ce qui s'écoute davantage aujourd'hui, et seront des "nostalgiques" dans quelques années.
Pour ce qui est des quotas du CSA j'avoue ne pas avoir d'idée précise ; mais je pense qu'aujourd'hui, avec le nombre de radios, on a quand même les moyens d'écouter ce qu'on aime.
Afficher tout
Je ne suis pas d'accord, les nouveaux "artistes" qui ne chantent jamais sans pousser l'auto-tune à fond sur une instru bricolée à base de 3 ou 4 samples en boucle, c'est clairement de la merde... Désolé pour ma vulgarité, mais il y a un principe de base, c'est que quand on ne sais pas chanter, on ferme sa bouche. D'ailleurs cela ne se limite pas à la chanson française, mais c'est particulièrement présent chez nous j'ai l'impression. Je n'écoute presque jamais rien de français car je n'y trouve pas mon bonheur, mais quand je dois subir la radio, cela me fait saigner les oreilles...

a écrit : Le bon rock français ça n'existe pas ;)
Le bon rock (ou la bonne musique en général) fait par des français en langue anglaise est déjà extrêmement rare. La musique de qualité actuelle s'est construite aux USA et en Grande-Bretagne. Les français essayent de s'en inspirer mais n'ont pas grandit
dans un environnement propice à leur permettre de produire réellement des choses originales et de qualité. Afficher tout
Cclc* et c'est du rock en français pas en anglais et sérieux ecoutes c'est de la bombe.
Et ce qui me chagrine le plus, c'est que malgré la "renaissance" du métal en France depuis une 10aine d'années on ai tjrs pas de radio spécialisée, tt au plus du hardrock avec zeggut(qui s'a tombe n'y est mm plus) sur rtl2 a 23h...

Alors qu'on a des talents français là, Tagada Jones, mass histeria, gojira, ect, ect... :'(

a écrit : Sauf que tu laisses pas "les gens" decider, mais les maisons de radio. Qui, pour certaines, préfèreraient passer des succès uniquement américains au nom de la course à l'audience :-) vu que les chances de percer dans la musique sont faibles, je suis favorable à l'intervention du CSA Mais la course a l'audience, cela signifie justement laisser les gens decider !! Quand une chanson ou un film à du succès, c'est qu'il plaît, que cela plaise aux fonctionnaires, ou non.

Bonjour. C'est fou comme beaucoup de gens de nos jours ont tendance à mal comprendre les écrits (d'où les conflits récurrents sur les réseaux sociaux).

Prenons le sujet par l'angle logique : cette loi de 1986, réformée dans les années 90, ne vise pas à imposer absolument des artistes français! Elle vise la protection et la culture française. Car si on laissait faire les radios commerciales, elles iraient droit au but du business : diffuser des grosses productions anglo-saxonnes au détriment de la chanson française. Donc le quota de 40% devrait être choquant dans l'autre sens: la culture française est tellement faible par rapport aux anglo-saxons que normalement chez nous en France on devrait écouter et soutenir nos artistes et ensuite s'intéresser aux autres musiques...

Et je suis animateur de radio bénévole

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

Est ce que le verlan est considéré comme des chansons en français ?