L'étonnant rite funéraire du zoroastrisme

Proposé par
le
dans

Le zoroastrisme est l'une des plus ancienne religion monothéiste encore en activité. Ses adeptes pratiquent un rite funéraire très spécifique : les corps des défunts sont installés en haut d’une « tour du silence » afin d'être dévorés par les vautours. Cette tradition tend à disparaitre avec la raréfaction des vautours.


Tous les commentaires (71)

a écrit : "La religion est l'opium du peuple"

Moi je dirais que c'est le LSD du peuple, parce-qu'elle fait faire de drôles choses.
Il y a aussi qui utilise la religion comme excuse pour faire des choses.

a écrit : Je connais cette religion via mes parties de Crusader Kings 2 ... Quelle magnifique jeu ! Le réactualiser et lui intégrer un peu de total war et ce serait presque divin..

@Garimors si on part dans ton sens, l'hindouisme est une religion monothéisme. J'ai la flemme de développer mais en source je peux citer le gita ou ceci:


"500 ans avant J.-C., l'hindouisme était en fait devenu monothéiste, une religion avec un Dieu unique. 
Cette affirmation exige une explication, car la plupart d'entre nous considèrent l'hindouisme comme typiquement polythéiste - une religion fondée sur l'adoration de dieux innombrables. Et il est certain qu'aujourd'hui encore la plupart des Indiens peuplent le monde d'êtres divins et semi-divins dont ils vénèrent les images. Mais en fait, leur croyance en des dieux multiples est tout à fait compatible avec celle en un Dieu unique, tout comme la croyance chrétienne aux anges et aux démons et aux trois Personnes de la Trinité est compatible avec celle en ce même Dieu unique. En réalité, l'Inde est la patrie, très probablement même le berceau de l'idée de l'Absolument Un, du Dieu qui est tellement maître du monde qu'en fait Il est le monde et tout ce qu'il contient, y compris tous les dieux, diables, hommes, animaux et objets. Il est Tout. Tout ce qui existe n'existe qu'en Lui ou comme un aspect de Lui, et Il est Seul et sans compagnons. 

Ceci ne signifie pas que l'hindouisme soit une sorte de panthéisme - une religion suggérant que Dieu est chaque petit morceau de l'univers pris séparément, de sorte que ce morceau de papier serait aussi divin que vous et moi et Dieu Lui-même. Non, Il n'est pas les parties en tant que parties, mais leur somme - ou plutôt ce qu'elles sont dans leur indivisible totalité. Vous n'êtes pas les ongles de vos orteils, ou votre main, ou votre pied, ou votre tête, mais le Tout que forment ceux-ci et vos autres organes. Vous transcendez toutes vos parties, vous leur êtes infiniment supérieur, et pourtant vous pouvez difficilement vous passer d'aucune d'entre elles, en fait vous êtes elles. De la même façon exactement, le Dieu hindou est bien au-dessus de toutes les créatures et choses qui vivent, se meuvent, ont leur être en Lui et en Lui seul. Le monde (vous expliqueraient certains Hindous) est Son corps, et vous et moi sommes, dans un sens, Ses membres, et dans un sens plus vrai, Lui-même. Ceci est bien plus qu'une simple métaphore, une représentation pittoresque de la vérité. Pour l'hindouisme dans sa quintessence, il n'y a que Dieu, il n'y a que cette Réalité Unique. C'est seulement lorsque par ignorance ou aveuglement Il est perdu de vue, qu'Il semble s'être désintégré en ces innombrables parties détachées, y compris vous et moi. "
Extrait Les religions du monde, Douglas HARDING

Après tout est une question de point de vue !

Cette anecdote est finalement là pour nous rappeler qu'au même titre que cette religion le vautour est en danger d'extinction.

a écrit : Les derniers representants de cette religion sont les guèbres en Iran et les parsis en Inde. Il y a des tours du silence jusqu'au coeur de Bombay, ce qui n'est pas sans déplaire aux riverains. À regarder " L 'oracle" sur netflix. Il y a un malade qui demande au protagoniste de donner son corps au vautours pour respecter sa religion. Il dit qu'il est de religion zoroastrisme.

a écrit : @Garimors si on part dans ton sens, l'hindouisme est une religion monothéisme. J'ai la flemme de développer mais en source je peux citer le gita ou ceci:


"500 ans avant J.-C., l'hindouisme était en fait devenu monothéiste, une religion avec un Dieu unique. 
Cette affirmatio
n exige une explication, car la plupart d'entre nous considèrent l'hindouisme comme typiquement polythéiste - une religion fondée sur l'adoration de dieux innombrables. Et il est certain qu'aujourd'hui encore la plupart des Indiens peuplent le monde d'êtres divins et semi-divins dont ils vénèrent les images. Mais en fait, leur croyance en des dieux multiples est tout à fait compatible avec celle en un Dieu unique, tout comme la croyance chrétienne aux anges et aux démons et aux trois Personnes de la Trinité est compatible avec celle en ce même Dieu unique. En réalité, l'Inde est la patrie, très probablement même le berceau de l'idée de l'Absolument Un, du Dieu qui est tellement maître du monde qu'en fait Il est le monde et tout ce qu'il contient, y compris tous les dieux, diables, hommes, animaux et objets. Il est Tout. Tout ce qui existe n'existe qu'en Lui ou comme un aspect de Lui, et Il est Seul et sans compagnons. 

Ceci ne signifie pas que l'hindouisme soit une sorte de panthéisme - une religion suggérant que Dieu est chaque petit morceau de l'univers pris séparément, de sorte que ce morceau de papier serait aussi divin que vous et moi et Dieu Lui-même. Non, Il n'est pas les parties en tant que parties, mais leur somme - ou plutôt ce qu'elles sont dans leur indivisible totalité. Vous n'êtes pas les ongles de vos orteils, ou votre main, ou votre pied, ou votre tête, mais le Tout que forment ceux-ci et vos autres organes. Vous transcendez toutes vos parties, vous leur êtes infiniment supérieur, et pourtant vous pouvez difficilement vous passer d'aucune d'entre elles, en fait vous êtes elles. De la même façon exactement, le Dieu hindou est bien au-dessus de toutes les créatures et choses qui vivent, se meuvent, ont leur être en Lui et en Lui seul. Le monde (vous expliqueraient certains Hindous) est Son corps, et vous et moi sommes, dans un sens, Ses membres, et dans un sens plus vrai, Lui-même. Ceci est bien plus qu'une simple métaphore, une représentation pittoresque de la vérité. Pour l'hindouisme dans sa quintessence, il n'y a que Dieu, il n'y a que cette Réalité Unique. C'est seulement lorsque par ignorance ou aveuglement Il est perdu de vue, qu'Il semble s'être désintégré en ces innombrables parties détachées, y compris vous et moi. "
Extrait Les religions du monde, Douglas HARDING

Après tout est une question de point de vue !
Afficher tout
Sans doute et si tu le dis, je ne suis pas théologien. J'ai seulement pas mal étudié le christianisme antique et feuilleté quelques ouvrages sur la Perse Sassanides et sur la réforme mazdéiste. Les religions sont à mon sens des sujets bien trop vastes; fragmentés; débattus et différents pour que l'on puisse les catégoriser parfaitement. Je suppose qu'on peut au moins les rassembler partiellement?

Sur Google Map en vue satellite avec "Tower of Silence Mumbay", ont distingue bien des structures rondes dans un grand parc.
Ça occupe une place importante dans ce quartier urbain bondé, et à la différence de cimetières "publiques" je ne pense pas qu'on puisse s'y balader librement ?

a écrit : Alors on est obligé de dire: c'est leurs coutumes ou religions et tout est dit, on a plus qu'a fermer nos gueules?
Le benêt que je suis te dit que c'est une coutume dégueulasse et que c'est certainement pas des gens comme toi qui vont m'en empêcher.
En quoi c'est dégueulasse ? T'as le droit d'avoir un avis mais il faut élaborer.

a écrit : Demande à des personnes dans le domaine médical. Defois tu a pas le choix de le faire car le frein est trop court et niveau hygiène les médecins pourront que te dire que c'est mieux. Je ne te parle pas ici des raisons médicales, mais uniquement de la raison religieuse, j’avoue ne pas bien saisir la raison de ta réponse.

a écrit : Et la famille de freddie mercury était par exemple adepte de cette religion :-) Oui, d'ailleurs j'ai un sentiment de déjà vu avec cette anecdote. Peut-être sur scmb image. J'avais commenté en disant que Freddie Mercury avait été inhumé à Londres selon cette religion. Il n'a pas été mangé par les vautours (un peu compliqué à Londres ^^), mais incinéré, avec un petit comité pour y assister (ses parents, sa sœur, les 3 autres membres de Queen).

a écrit : C'est bizarre qu'il n'évolue pas avec leur temps,
c'est des pratique assez barbare pour nôtre époque
Et se faire percer la langue le nombril ou je ne sais quoi encore c'est pas barbare ça ?

a écrit : Oui, d'ailleurs j'ai un sentiment de déjà vu avec cette anecdote. Peut-être sur scmb image. J'avais commenté en disant que Freddie Mercury avait été inhumé à Londres selon cette religion. Il n'a pas été mangé par les vautours (un peu compliqué à Londres ^^), mais incinéré, avec un petit comité pour y assister (ses parents, sa sœur, les 3 autres membres de Queen). Afficher tout Exactemznt, alors disons qu'il s'est fait dévoré par des vautours... de l'i'ndustrie du disque :-)

La vie c’est la différence , au premier virus on serait tous mort sinon

J’ai trouvé étonnant que personne ne parle du pourquoi de ce rite qui, une fois que l’on connaît la cause, devient très spirituel !

Le fait que leur défunt corps soit offert aux vautours viendrait du fait qu’ils estiment devoir servir à d’autres après leur mort. Une certaine preuve d’existence dans leur partage de soi.

Comme l’aurait dit Zarathoustra, ne prenez pas mes dires pour argent comptant...

a écrit : En quoi c'est dégueulasse ? T'as le droit d'avoir un avis mais il faut élaborer. Donner une sépulture est, je pense une action charitable et humaine. Nombre de peuples le font, ils enterrent même leurs ennemis en cas de guerre, que ce soit par respect, pour l'hygiène ou pour justement qu'ils ne soient pas dévorés par des animaux.
Et puis tu as déjà vu des vautours manger, tu accepterais qu'un de tes proches finisse comme ça? Moi non.

a écrit : Il est fait mention des ces tours du silence dans le roman autobiographique de Charles Duchaussois, "Flash". C'est un voyageur/camé en route pour Katmandou en 1968, il passe et s'arrête à Bombay, et relate une nuit où il s'introduit illégalement dans les enceintes gardées des tours du silence afin d'aller prendre des photos du charnier à leur sommet. Afficher tout Je me rappelle plus ça passage mais en tout cas c'est un très bon livre, un temoignage de la ou l 'on peut aller pour de la drogue et pour s'en sortir. A lire vraiment si ça vous intéresse !

a écrit : Donner une sépulture est, je pense une action charitable et humaine. Nombre de peuples le font, ils enterrent même leurs ennemis en cas de guerre, que ce soit par respect, pour l'hygiène ou pour justement qu'ils ne soient pas dévorés par des animaux.
Et puis tu as déjà vu des vautours manger, tu accep
terais qu'un de tes proches finisse comme ça? Moi non. Afficher tout
Je n'accepterais pas parce que ce n'est pas ma culture.

Mais entre servir de réserve à organes et servir de repas à des animaux la différence est maigre.

Tout compte fait c'est même plus propre de se faire bouffer par les vautours je pense.

a écrit : Hum j'aime beaucoup votre commentaire qui permet de développer un point intéressant. En effet la sainte-trinité a pu posé quelques problèmes d'une de vue dogmatique ou théologique à nos amis Musulmans qui ont longtemps été confus sur la réelle définition, surtout avant la période des croisades en Syrie-Palestine.

Certains théologiens musulmans ont pu interpréter ça comme une sorte de polythéisme mais pourtant ça n'a jamais empêché les Chrétiens de faire parti(s?) de la communauté des dhimmis, ils sont considérés comme un des peuples du livre, ahl al-khittab. S'ils avaient été considéré comme polythéistes ils n'auraient pas été accepté en terre d'islam.

J'ai surtout étudié le christianisme antique alors si ça se trouve ce que je vais dire par la suite est totalement erroné aujourd'hui..
Revenons donc à ces trois figures. Elles sont composées du père, du fils et du saint-esprit, considéré en quelque sorte comme l'amour qui relie le père au fils. C'est la partie de Dieu qui se manifeste aux hommes, sous la forme d'une colombe, d'un buisson ardent ou encore qui murmure des paroles aux oreilles des prophètes. Une sorte de manifestation terrestre de sa puissance?

L'esprit saint a en grec une étymologie provenant de "pneuma", le souffle, et si je me souviens bien, l'idée c'est que Dieu serait apparu de l'Esprit Saint, et aurait ensuite lui-même donné naissance à son fils, Jésus-Christ. Mais ils sont tous interdépendants et ne forme qu'un au fond. Ce ne seraient que des manifestations les uns des autres.

Mais là où ce que tu dis deviens vraiment intéressant, c'est que ça me permet de parler des Trithéistes. C'était un des nombreux courants des premiers siècles chrétiens qui pensaient que ces trois figures étaient indépendantes les unes des autres dans une certaine mesure et donc qu'elles formaient trois dieux qu'on pouvait pleinement dissociés. On a dans une moindre mesure les Modalistes, qui eux pensent que Dieu est la figure centrale et que le fils et le Saint Esprit sont deux autres facettes qu'il projette.

Le dogme nicéen, le plus répandu au 4ème siècle défend lui l'idée que le fils est de la même nature que le père, qu'ils sont consubstantiels et qu'il est impossible de parler de l'un sans parler de l'autre. C'est aussi un moyen de classer comme hérétique la doctrine arienne qui disait que Jésus était un simple homme et que du coup n'importe qui pouvait se réclamer de son égal haha.

Ensuite la culte marial ne remonte pas au début du christianisme mais s'est surtout développé en occident! Les Grecs n'ont guère développé le culte marial, bien moins qu'en occident. De même le culte des Saints a longtemps fait débat parmi la communauté chrétienne, et il me semble que c'est d'ailleurs un des points importants de la réforme de Luther qui souhaite y mettre fin, de même qu'à la fascination pour les reliques.

La remarque est intéressante, surtout concernant Marie qui via son statue de théotokos, mère de Dieu, a une dimension de consubstantialité plus ou moins importante avec son fils et là c'est aux théologiens de répondre, et ils auront beaucoup de réponses différentes j'en suis sur. Le culte des Saints est révéré par certains tout en faisant débat, ils peuvent faire intercessions pour notre cause en raison de leur contact important avec le monde spirituel mais aussi en raison du fait qu'ils sont morts. De même les anges par exemples font parti de l'univers théologique du christianisme et de l'hébraïsme. Cependant on n'est pas supposer les prier ou les adorer. Il n'y a que Dieu qui doit l'être, ce qui inclut je suppose la Sainte-Trinité et pour certains la Vierge Marie.

Alors du coup pourquoi le Zoroastrisme et lui un hénothéisme? La raison, je pense, c'est qu'une multitude de dieux et divinités existent. Seulement serlon Zarathoustra seul un devrait être vénéré, Ahura Mazda. Pourtant ces dieux restent proches des croyants vu qu'ils donnent leur nom aux mois du calendrier. D'ailleurs les souverains achéménides n'ont jamais cessé de vouer un culte à Mithra, ce qui ainsi rapproche même plus le Zoroastrisme du polythéisme! De même des divinités mauvaises existent, on y croit et elles ne doivent pas être vénérées.

De mêmes des principes existent, comme la bonne parole, la gentillesse, l'intégrité.. Ce sont des valeurs mais aussi des divinités.

Pourquoi rapprocher le Zoroastrisme du monothéisme et le casant dans une case un peu bâtarde que l'on nomme hénothéisme? Et bien parce que là où l Zoroastrisme tranche avec les autres polythéistes c'est parce que c'est surtout une religion dogmatique et non pas ritualiste. Il faut y croire, avoir un bon comportement, des valeurs, une morale. En gros suivre un dogme! L'immense majorité des polythéismes à ma connaissance et dans les croyances occidentales nécessitent une bonne pratique du culte et des rituels. De même le Zoroastrisme se base sur un livre saint, l'Avesta. C'est une première parmi les Polythéismes..

J'espère t'avoir répondu :-)
Afficher tout
Effectivement, les musulmans pensent que les chrétiens sont polythéistes mais non en raison de la Sainte Trinité mais parce qu'ils pensent qu'ils adorent Marie. Or, pour préciser ce que vous dites, la mère de Jésus ne peut en aucun cas être adorée, culte uniquement dû à Dieu (Père, Fils et St Esprit). Par exemple, adorer la vierge Marie est une cause d'excommunication (i.e. que la personne ne peut plus affirmer qu'elle est catholique). Pour tenter d'expliquer la sainte Trinité, st Patrick (ah oui, les saints non plus ne sont pas adorés, ce ne sont que des "relais" entre Dieu et les hommes) montrait aux irlandais un trèfle :trois feuilles, mais une seule plante. On peut aussi prendre 3 allumettes réunies qui ne forment qu'une flamme. Mais ça reste des images, la Trinité étant ce qu'on appelle un Mystère, i.e. une chose ne pouvant être comprise par l'intelligence humaine.

a écrit : Je n'accepterais pas parce que ce n'est pas ma culture.

Mais entre servir de réserve à organes et servir de repas à des animaux la différence est maigre.

Tout compte fait c'est même plus propre de se faire bouffer par les vautours je pense.
Je ne suis pas vraiment pour le don d'organes non plus, mais au moins on peut penser que ça sert à quelque chose.