L'étonnant rite funéraire du zoroastrisme

Proposé par
le
dans

Le zoroastrisme est l'une des plus ancienne religion monothéiste encore en activité. Ses adeptes pratiquent un rite funéraire très spécifique : les corps des défunts sont installés en haut d’une « tour du silence » afin d'être dévorés par les vautours. Cette tradition tend à disparaitre avec la raréfaction des vautours.


Tous les commentaires (71)

a écrit : Alors on est obligé de dire: c'est leurs coutumes ou religions et tout est dit, on a plus qu'a fermer nos gueules?
Le benêt que je suis te dit que c'est une coutume dégueulasse et que c'est certainement pas des gens comme toi qui vont m'en empêcher.
C'est juste une façon de se débarrasser d'un corps, quelle différence avec la crémation ou un enterrement ? Ta le droit de trouver ça dégueulasse et ont aurait le droit de l'interdire d'un point de vue hygiènique.
Mais c'est une pratique bien naturel. Combien de chrétiens se sont fait bouffer par des verres dans la terre ? Par des verres dans la terre ou par des vautours dans les aires, franchement si ce sont des barbares ont la été également jusqu'à très récemment.

a écrit : Il est fait mention des ces tours du silence dans le roman autobiographique de Charles Duchaussois, "Flash". C'est un voyageur/camé en route pour Katmandou en 1968, il passe et s'arrête à Bombay, et relate une nuit où il s'introduit illégalement dans les enceintes gardées des tours du silence afin d'aller prendre des photos du charnier à leur sommet. Afficher tout Beau roman mais qui n'est pas autobiographique ni même biographique, juste un roman bien écrit

Bwoa... nous ce sont les vers, et sous terre...c'est pas pire

L'idée derriere ce rite est qu'il ne faut pas corrompre le feu ou la terre avec de la chair en putréfaction.

Et une autre façon de le faire et d'enterrer les morts dans des stèles de béton hermétiques.

Posté le

windowsphone

(9)

Répondre

Se faire bouffer par les vers, ou se faire fouffer par les vautours, dans les deux cas on se fait bouffer.

a écrit : Il est fait mention des ces tours du silence dans le roman autobiographique de Charles Duchaussois, "Flash". C'est un voyageur/camé en route pour Katmandou en 1968, il passe et s'arrête à Bombay, et relate une nuit où il s'introduit illégalement dans les enceintes gardées des tours du silence afin d'aller prendre des photos du charnier à leur sommet. Afficher tout Exact j'y pensai qu'il a d ailleurs photographie..... mon livre prefere

a écrit : Beau roman mais qui n'est pas autobiographique ni même biographique, juste un roman bien écrit Étant donné qu'il a existé et base sur une partie de sa vie ....autobiographique non ?

a écrit : Et la famille de freddie mercury était par exemple adepte de cette religion :-) Comme le montre le tres bon film sur lui en ce moment

a écrit : C'est bizarre qu'il n'évolue pas avec leur temps,
c'est des pratique assez barbare pour nôtre époque
Tout comme la circoncision, pourtant encore pas mal pratiquée de nos jours.

FLASH OU LE GRAND VOYAGE de Charles duchaussois

Techniquement c'est une religion dualiste.

a écrit : Hello,

Pour m'être un peu renseigné sur le zoroastrisme et avoir assisté à plusieurs conférences au temple de Paris et même interviewé le grand Mohab, enfin surtout son fils qui parle anglais contrairement au père. Je pense pouvoir préciser que le zoroastrisme est plus un hénothéisme qu'un monoth
éisme.

Le zoroastrisme est la religion réformée du mazdéisme. Elle l'a été par Zarathoustra, ou Zoroastre, autour du 7ème siècle avec J.C. Bon y a pas consensus là dessus donc avec des princettes. La réforme a fait d'Ahura Mazda la divinité principale mais pas unique de leur panthéon.

C'était une religion assez peacefull, qui théoriquement interdit la conversion forcé et le prosélytisme et qui surtout encouragé une pratique spirituelle dans le clergé. Zarathoustra lui-même refusait de se considérer comme un prophéte et ne cessait de répéter que ce qu'il disait ne devait pas être pris comme argent comptant. Bref une religion bien moins "solide" que le christianisme qui fait en moins de deux siècles après la conquête musulmane il n'y en a quasiment plus en Iran. Contrairement aux coptes qui représentaient encore un bon 70% de la population égyptienne au 10ème siècle par exemple.

D'ailleurs, de même que Zarathoustra vous l'aurait dit, ne prenez pas ce dernier passage pour argent comptant. J'ai trouvé assez peu d'ouvrages sérieux et récents sur le zoroastrisme dans ma BU et ce n'est là que l'hypothèse que j'ai bâtit pour expliquer la quasi disparition de ce culte en une poignée de génération seulement.
Afficher tout
Pour rebondir sur le fait que vous et d'autres disent que ce n'est pas un monothéisme, mais le catholicisme est vu comme un polythéisme par certains avec la trinité (élément à la fois unitaire et multiple) comme divinité principale et les saints, marie, les martyrs, les anges comme divinités secondaires. Avec ce Parallèle je pense que si le catholicisme(attention pas christianisme) est considéré comme un monothéisme j'ai du mal a voir pourquoi le Zoroastrisme ne pourrait pas l'être.

Après peut-être que vous pouvez nous éclairé. :)

a écrit : Tout comme la circoncision, pourtant encore pas mal pratiquée de nos jours. Demande à des personnes dans le domaine médical. Defois tu a pas le choix de le faire car le frein est trop court et niveau hygiène les médecins pourront que te dire que c'est mieux.

a écrit : C'est l'un des principes de la religion de préféré la tradition à l'évolution.

De plus la personne etant morte, je ne vois pas trop la différence entre ça et une crémation, à part que dans un cas ça nourrit des oiseaux.
Dans l’autre cas ça nourrit des plantes. Mourir est écologique finalement !

Ça me fais penser à la vidéo du zapping nomade sur «  comment faire disparaître un corps dans l’Himalaya «

a écrit : C'est bizarre qu'il n'évolue pas avec leur temps,
c'est des pratique assez barbare pour nôtre époque
Pas pour les vautours

a écrit : Pour rebondir sur le fait que vous et d'autres disent que ce n'est pas un monothéisme, mais le catholicisme est vu comme un polythéisme par certains avec la trinité (élément à la fois unitaire et multiple) comme divinité principale et les saints, marie, les martyrs, les anges comme divinités secondaires. Avec ce Parallèle je pense que si le catholicisme(attention pas christianisme) est considéré comme un monothéisme j'ai du mal a voir pourquoi le Zoroastrisme ne pourrait pas l'être.

Après peut-être que vous pouvez nous éclairé. :)
Afficher tout
Hum j'aime beaucoup votre commentaire qui permet de développer un point intéressant. En effet la sainte-trinité a pu posé quelques problèmes d'une de vue dogmatique ou théologique à nos amis Musulmans qui ont longtemps été confus sur la réelle définition, surtout avant la période des croisades en Syrie-Palestine.

Certains théologiens musulmans ont pu interpréter ça comme une sorte de polythéisme mais pourtant ça n'a jamais empêché les Chrétiens de faire parti(s?) de la communauté des dhimmis, ils sont considérés comme un des peuples du livre, ahl al-khittab. S'ils avaient été considéré comme polythéistes ils n'auraient pas été accepté en terre d'islam.

J'ai surtout étudié le christianisme antique alors si ça se trouve ce que je vais dire par la suite est totalement erroné aujourd'hui..
Revenons donc à ces trois figures. Elles sont composées du père, du fils et du saint-esprit, considéré en quelque sorte comme l'amour qui relie le père au fils. C'est la partie de Dieu qui se manifeste aux hommes, sous la forme d'une colombe, d'un buisson ardent ou encore qui murmure des paroles aux oreilles des prophètes. Une sorte de manifestation terrestre de sa puissance?

L'esprit saint a en grec une étymologie provenant de "pneuma", le souffle, et si je me souviens bien, l'idée c'est que Dieu serait apparu de l'Esprit Saint, et aurait ensuite lui-même donné naissance à son fils, Jésus-Christ. Mais ils sont tous interdépendants et ne forme qu'un au fond. Ce ne seraient que des manifestations les uns des autres.

Mais là où ce que tu dis deviens vraiment intéressant, c'est que ça me permet de parler des Trithéistes. C'était un des nombreux courants des premiers siècles chrétiens qui pensaient que ces trois figures étaient indépendantes les unes des autres dans une certaine mesure et donc qu'elles formaient trois dieux qu'on pouvait pleinement dissociés. On a dans une moindre mesure les Modalistes, qui eux pensent que Dieu est la figure centrale et que le fils et le Saint Esprit sont deux autres facettes qu'il projette.

Le dogme nicéen, le plus répandu au 4ème siècle défend lui l'idée que le fils est de la même nature que le père, qu'ils sont consubstantiels et qu'il est impossible de parler de l'un sans parler de l'autre. C'est aussi un moyen de classer comme hérétique la doctrine arienne qui disait que Jésus était un simple homme et que du coup n'importe qui pouvait se réclamer de son égal haha.

Ensuite la culte marial ne remonte pas au début du christianisme mais s'est surtout développé en occident! Les Grecs n'ont guère développé le culte marial, bien moins qu'en occident. De même le culte des Saints a longtemps fait débat parmi la communauté chrétienne, et il me semble que c'est d'ailleurs un des points importants de la réforme de Luther qui souhaite y mettre fin, de même qu'à la fascination pour les reliques.

La remarque est intéressante, surtout concernant Marie qui via son statue de théotokos, mère de Dieu, a une dimension de consubstantialité plus ou moins importante avec son fils et là c'est aux théologiens de répondre, et ils auront beaucoup de réponses différentes j'en suis sur. Le culte des Saints est révéré par certains tout en faisant débat, ils peuvent faire intercessions pour notre cause en raison de leur contact important avec le monde spirituel mais aussi en raison du fait qu'ils sont morts. De même les anges par exemples font parti de l'univers théologique du christianisme et de l'hébraïsme. Cependant on n'est pas supposer les prier ou les adorer. Il n'y a que Dieu qui doit l'être, ce qui inclut je suppose la Sainte-Trinité et pour certains la Vierge Marie.

Alors du coup pourquoi le Zoroastrisme et lui un hénothéisme? La raison, je pense, c'est qu'une multitude de dieux et divinités existent. Seulement serlon Zarathoustra seul un devrait être vénéré, Ahura Mazda. Pourtant ces dieux restent proches des croyants vu qu'ils donnent leur nom aux mois du calendrier. D'ailleurs les souverains achéménides n'ont jamais cessé de vouer un culte à Mithra, ce qui ainsi rapproche même plus le Zoroastrisme du polythéisme! De même des divinités mauvaises existent, on y croit et elles ne doivent pas être vénérées.

De mêmes des principes existent, comme la bonne parole, la gentillesse, l'intégrité.. Ce sont des valeurs mais aussi des divinités.

Pourquoi rapprocher le Zoroastrisme du monothéisme et le casant dans une case un peu bâtarde que l'on nomme hénothéisme? Et bien parce que là où l Zoroastrisme tranche avec les autres polythéistes c'est parce que c'est surtout une religion dogmatique et non pas ritualiste. Il faut y croire, avoir un bon comportement, des valeurs, une morale. En gros suivre un dogme! L'immense majorité des polythéismes à ma connaissance et dans les croyances occidentales nécessitent une bonne pratique du culte et des rituels. De même le Zoroastrisme se base sur un livre saint, l'Avesta. C'est une première parmi les Polythéismes..

J'espère t'avoir répondu :-)

a écrit : Il est fait mention des ces tours du silence dans le roman autobiographique de Charles Duchaussois, "Flash". C'est un voyageur/camé en route pour Katmandou en 1968, il passe et s'arrête à Bombay, et relate une nuit où il s'introduit illégalement dans les enceintes gardées des tours du silence afin d'aller prendre des photos du charnier à leur sommet. Afficher tout Quelle histoire ! J’ai adoré

a écrit : "Cette tradition tend à disparaitre avec la raréfaction des vautours."
Je m'attendais plutôt à une cause portant sur l’hygiène ou sur le côté "trash" de la pratique (de mon point de vue) ^^'
Si tu dépose un corps au bon endroit (sous-entendu où il y a la population de vautours nécessaires), il leur faut 5 à 7 jours pour « recycler » un corps humain. Os inclus ! ;)

a écrit : C'est bizarre qu'il n'évolue pas avec leur temps,
c'est des pratique assez barbare pour nôtre époque
plus barbares que de donner a manger au asticots ,ou que de bruler ?