Une ferme d'éoliennes mondiale au Groenland ?

Proposé par
le
dans

Le faramineux projet Global Grid propose de relier les réseaux électriques de l'Europe et des États-Unis, en passant par le Groenland où sera construit une immense ferme d'éoliennes. Ceci assurerait l'accès en quasi-permanence à une énergie renouvelable moins couteuse qu'actuellement, la côte sud du Groenland étant venteuse de manière très régulière. Le coût global du projet est estimé à 100 milliards d'euros.

Relier les réseaux européens et américains permettrait notamment de transférer les surplus des pics d'énergie solaire aux régions où le Soleil n'est pas encore levé, limitant le problème du stockage. Selon les chercheurs qui l'ont théorisé, le projet Global Grid assurerait l'accès en quasi-permanence à une énergie économique et renouvelable. Le coût est estimé à environ 100 milliards d'euros, une somme colossale mais finalement bien inférieure à ce que dépensent chaque année l'Europe et les Etats-Unis dans le cadre de leur transition énergétique.


Tous les commentaires (69)

a écrit : Je pense que trop éolienne va accentuer le dérèglement climatique, on s'est tous que rien se crée mais tous se transforme, donc la on va récupéré la vitesse de vent pour l'électricité mais derrieur il y a du coup moins de vent et ceci va sûrement avoir des consequance sur la planete, aucun scientifique s';est encore poser la question ? Afficher tout Pas vraiment, le vent est créé par la rotation de la terre et l'énergie solaire, qui font des différences de température à la surface, différences qui se rééquilibrent par les vents justement.
Le seul vrai impact serait le ralentissement de la rotation de la terre mais là, même en recouvrant la planète d'éoliennes, cela prendrait des milliards d'années pour qu'elle s'arrête de tourner et même là il y aura encore des vents.
On a le temps, d'ici là le soleil se sera déjà transformé en géante rouge et nous aura réduit nous et notre planète à l'état de plasma.
Je n'ai pas les calculs exacts mais il me semble bien que la Lune est bien plus efficace pour ralentir la rotation de la terre, et pourtant, 4.5 milliards d'années après, elle tourne encore, et très vite d'ailleurs, contrairement à Vénus par exemple.

a écrit : Si tu parles du fait que la rotation de la Terre va ralentir à cause des éoliennes, c'était un canular.

www.linternaute.com/humour/canular/1145485-poisson-d-avril-les-meilleures-blagues-et-plus-gros-canulars/1145491-eoliennes

Et plus sérieusement, le fait de récupérer l'
énergie du vent n'a aucune incidence direct sur le climat tout comme les panneaux solaires ne diminue pas l'apport solaire. Par contre, produire un parc éolien gigantesque et bétonner une zone pour installer 8000 éoliennes, oui, ça a un impact. Afficher tout
Si tu trouve une autre solution pour produire de l'énergie que le solaire et l'éolien quand y'aura plus rien à cramer, tu nous fait signe hein... Non parce que ca m'intéresserai vachement de produire de l'énergie sans... rien. ^^^

QUand au fait que prélever l'énergie en captant le vent fait ralentir la rotation de la planète que tu considère être un canular, je te signale quand même que le vent se créé par... la rotation de la terre et le rayonnement solaire, tu crois qu'ils sortent d'où les cyclones? Leur trajectoire est définie par la force de Coriolis, mais leur existence est définie par l'énergie solaire qui fait des différences de pression dans l'atmosphère qui cherche en permanence à se rééquilibrer en circulant, donc en provoquant des frottements à la surface de la planète, et quand il y a frottement, il y a perte d'énergie, que ce soit les frottements de l'air sur une montagne, l'avant de ta bagnole où sur les pales d'une éolienne, ça, c'est de la physique élémentaire, on apprend ça en CE2.
Cela dit, comme je l'ai dit plus haut, avec les éoliennes, on a le temps. La terre s'arrêtera de tourner dans des milliards d'années à condition de prendre TOUT le vent.

a écrit : Si tu trouve une autre solution pour produire de l'énergie que le solaire et l'éolien quand y'aura plus rien à cramer, tu nous fait signe hein... Non parce que ca m'intéresserai vachement de produire de l'énergie sans... rien. ^^^

QUand au fait que prélever l'énergie en captan
t le vent fait ralentir la rotation de la planète que tu considère être un canular, je te signale quand même que le vent se créé par... la rotation de la terre et le rayonnement solaire, tu crois qu'ils sortent d'où les cyclones? Leur trajectoire est définie par la force de Coriolis, mais leur existence est définie par l'énergie solaire qui fait des différences de pression dans l'atmosphère qui cherche en permanence à se rééquilibrer en circulant, donc en provoquant des frottements à la surface de la planète, et quand il y a frottement, il y a perte d'énergie, que ce soit les frottements de l'air sur une montagne, l'avant de ta bagnole où sur les pales d'une éolienne, ça, c'est de la physique élémentaire, on apprend ça en CE2.
Cela dit, comme je l'ai dit plus haut, avec les éoliennes, on a le temps. La terre s'arrêtera de tourner dans des milliards d'années à condition de prendre TOUT le vent.
Afficher tout
1) Différences d'ensoleillement => différences de températures => différence de pression => mouvements de masse d'air.

2) Mouvement de masses d'air sur un objet en rotation (force de Coriolis) => mouvement de masse d'air hasardeux en courbe

Pour moi, il y a relation de cause à effet mais pas d'équivalence. Je pense que la force de Coriolis fait varier la direction des vents mais ne provoque pas leur création.

Pour un corps en mouvement, effectivement, la force de frottement ralentit son mouvement. Sauf que tu oublies le côté négligeable de certaines forces de frottement. Et à l'échelle de la Terre, le vent en fait parti. Alors l'énergie récupérée par des centaines ou des milliers d'éoliennes en comparaison de la totalité des frottements générés par le vent sur Terre est encore bien plus négligeable. Donc oui, c'est un canular.

L'attraction lunaire et les marées ont un impact bien plus important que le vent sur la perte de vitesse de la rotation terrestre mais même cela reste très faible. On a 4 milliards d'année avant un arrêt complet effectivement mais on aura bien plus de soucis avec notre Soleil qu'avec notre satellite à ce moment là...

Demain si ce projet abouti, cela permettra malheureusement à l'occident (tel qu'on le représente) d'être très très exposé en concentrant toutes les productions énergétiques. Quoi de plus simple pour mettre deux "continents" à l'arrêt que d'attaquer cet énorme site. Quand on connaît la puissance militaire actuelle cela pourrait être pourtant si simple.

a écrit : 1) Différences d'ensoleillement => différences de températures => différence de pression => mouvements de masse d'air.

2) Mouvement de masses d'air sur un objet en rotation (force de Coriolis) => mouvement de masse d'air hasardeux en courbe

Pour moi, il y a rel
ation de cause à effet mais pas d'équivalence. Je pense que la force de Coriolis fait varier la direction des vents mais ne provoque pas leur création.

Pour un corps en mouvement, effectivement, la force de frottement ralentit son mouvement. Sauf que tu oublies le côté négligeable de certaines forces de frottement. Et à l'échelle de la Terre, le vent en fait parti. Alors l'énergie récupérée par des centaines ou des milliers d'éoliennes en comparaison de la totalité des frottements générés par le vent sur Terre est encore bien plus négligeable. Donc oui, c'est un canular.

L'attraction lunaire et les marées ont un impact bien plus important que le vent sur la perte de vitesse de la rotation terrestre mais même cela reste très faible. On a 4 milliards d'année avant un arrêt complet effectivement mais on aura bien plus de soucis avec notre Soleil qu'avec notre satellite à ce moment là...
Afficher tout
Je n'ai jamais dit que la force de Coriolis créé les vents, je disais juste qu'elle influait sur leur direction, lis mes commentaires avant d'essayer de me contredire, ca serait plus concret.

je te cite: "Pour un corps en mouvement, effectivement, la force de frottement ralentit son mouvement"
Négligeable peut être de ton point de vue, mais scientifiquement mesurable et donc bien réel, donc ce n'est pas un canular, c'est une réalité, ça me fera toujours marrer les gens qui s'autocontredisent. ;)

Quand à l'action de la lune sur le ralentissement de la rotation de la terre, je l'ai déjà soulevée (pas la lune, le fait)

Heuuu, tu voulais dire quoi au juste, que tout ce que je disais c'était n'importequoi? Ben relis toi et on en reparle, Mr Jaidormipendantlescoursdephysique.

Question à 1€ pour toi: pourquoi la vitesse de la rotation de la terre sur elle-même ralentit (ce qui est un fait) ?
Il y a deux réponses. Vous avez quatre heures.

a écrit : J'ai peine à imaginer le nombre le nombre d'éoliennes qu'il faut pour atteindre les 40 GW. Les plus grandes éoliennes fournissent apparemment 5MW de ce que j'ai trouvé et une centrale nucléaire fournit à peu près 1GW. Donc le projet représente 40 centrales nucléaires, ou 8000 éoliennes ! Si quelqu'un travaillant dans le domaine de l'énergie pouvait me confirmer ces chiffres !
Et au passage : bonne année SCMB !
Afficher tout
D'après mes souvenirs d'ecole, une centrale nucléaire a une puissance legerement inférieure a 1GW par reacteur. Cela signifie qu'en général , elles ont une puissance totale de 4/5GW vu qu'il n'y a jamais qu'un seul réacteur dans une centrale.
Pour les éoliennes c'est différent. Leurs puissance dépends de leurs taille. Plus elles sont grandes plus elles sont puissante. Celle que nous voyons font en général 5MW comme tu la précisé. Cependant il existe des modèles bien plus gros et plus puissant, allant jusqu'à 10MW.
Personnellement ce qui me fait le plus peur sur un tel projet ce sont les pertes de courant en ligne...

a écrit : Je n'ai jamais dit que la force de Coriolis créé les vents, je disais juste qu'elle influait sur leur direction, lis mes commentaires avant d'essayer de me contredire, ca serait plus concret.

je te cite: "Pour un corps en mouvement, effectivement, la force de frottement ralentit son mou
vement"
Négligeable peut être de ton point de vue, mais scientifiquement mesurable et donc bien réel, donc ce n'est pas un canular, c'est une réalité, ça me fera toujours marrer les gens qui s'autocontredisent. ;)

Quand à l'action de la lune sur le ralentissement de la rotation de la terre, je l'ai déjà soulevée (pas la lune, le fait)

Heuuu, tu voulais dire quoi au juste, que tout ce que je disais c'était n'importequoi? Ben relis toi et on en reparle, Mr Jaidormipendantlescoursdephysique.

Question à 1€ pour toi: pourquoi la vitesse de la rotation de la terre sur elle-même ralentit (ce qui est un fait) ?
Il y a deux réponses. Vous avez quatre heures.
Afficher tout
Je te cite donc de façon concrète : " je te signale quand même que le vent se CREE par... la rotation de la terre et le rayonnement solaire, tu crois qu'ils sortent d'où les cyclones?"
C'est toi qui le dis, pas moi.

Si moi j'ai séché quelques cours de physique, tu as du séché le tout premier, celui ou on insiste sur le fait de mettre un contexte et de citer des référentiels pour toutes expériences scientifiques. A moins que tu n'affirmes que toutes les études et thèses faites à ce jour et ayant considéré certaines hypothèses et certaines forces négligeables sont fausses ?
Si je te dis qu'à l'échelle humaine, mes doigt se touchent, tu vas me répondre bah non à l'échelle atomique ils ne se touchent pas ? C'est absurde comme raisonnement. Tout comme on ne remet pas en question la physique de Newton parce qu'elle est approximative.. Elle fonctionne très bien à une certaine échelle.
Cela reste un canular dans le sens ou 50 ans et 4 milliards d'années, c'est n'est vraiment pas du tout la même échelle de temps.

Maintenant suivons ton raisonnement bancal et imaginons que rien n'est négligeable. Nous installons des éoliennes qui captent donc l'énergie du vent. Le vent ralentit en traversant les champs d'éoliennes. Moins de vent = moins de frottements = moins de perte de vitesse pour la rotation terrestre. Le canular reste un canular vu qu'il affirme l'inverse.

Pour ta question, j'y ai déjà répondu avant.

a écrit : Et non ... moins de perte (chaleur) en courant alternatif, mais nécessité d'augmenter la tension . Le courant alternatif, sur de longue distance, crée plus de perte par effet joule car il créé de la puissance réactive du au caractère capacitif du câble. Hors en continu il n y a pas de puissance réactive.
Source : fr.m.wikipedia.org/wiki/Courant_continu_haute_tension

a écrit : Je te cite donc de façon concrète : " je te signale quand même que le vent se CREE par... la rotation de la terre et le rayonnement solaire, tu crois qu'ils sortent d'où les cyclones?"
C'est toi qui le dis, pas moi.

Si moi j'ai séché quelques cours de physique, tu as du
séché le tout premier, celui ou on insiste sur le fait de mettre un contexte et de citer des référentiels pour toutes expériences scientifiques. A moins que tu n'affirmes que toutes les études et thèses faites à ce jour et ayant considéré certaines hypothèses et certaines forces négligeables sont fausses ?
Si je te dis qu'à l'échelle humaine, mes doigt se touchent, tu vas me répondre bah non à l'échelle atomique ils ne se touchent pas ? C'est absurde comme raisonnement. Tout comme on ne remet pas en question la physique de Newton parce qu'elle est approximative.. Elle fonctionne très bien à une certaine échelle.
Cela reste un canular dans le sens ou 50 ans et 4 milliards d'années, c'est n'est vraiment pas du tout la même échelle de temps.

Maintenant suivons ton raisonnement bancal et imaginons que rien n'est négligeable. Nous installons des éoliennes qui captent donc l'énergie du vent. Le vent ralentit en traversant les champs d'éoliennes. Moins de vent = moins de frottements = moins de perte de vitesse pour la rotation terrestre. Le canular reste un canular vu qu'il affirme l'inverse.

Pour ta question, j'y ai déjà répondu avant.
Afficher tout
Bon j'admet être allé un peu vite en besogne en écrivant mes commentaires et m'être moi aussi autocontredit, desolé si je t'ai froissé, mille excuses.
A l'échelle humaine, nous sommes d'accord que les frottements des vents sur la surface de la terre sont négligeables mais ils ne sont pas nuls, ils ont donc forcément une action. Action-réaction quoi. Et vu que la grande majorité des vents sont créés par la rotation de la terre/énergie solaire, cette énergie est bien prise quelquepart, sur l'énergie cynétique de la rotation de la terre en partie.
Alors j'admet que si la terre montrait toujours la même face au soleil il y aurait toujours des vents, mais il y en aurait moins, nous nous retrouverions certainement avec des tempêtes stables entre la face éclairée et la face sombre, mais en tout cas il n'y aurait plus de tempètes au niveau de l'équateur, vu qu'il n'y aurrait plus aucun déséquilibre de pression atmosphérique à cet endroit.
Il suffit de voir ce qui se passe sur Vénus, les vents sont quasi inexistants à l'équateur mais concenttrés entre la face sombre et la face éclairée, et je dis quasi inexistants à l'équateur car... Vénus tourne encore.
En tout cas il n'y a pas de cyclones sur Vénus ca c'est un fait, les tempètes sont toutes aux pôles(où presque) contrairement à la Terre où elles ne sont quasiment jamais aux pôles.

BREF dans tout les cas nous sommes d'accord pour dire que, avant que l'énergie éolienne ait un impact majeur sur notre planète, il fera chaud... ^^