De vrais acteurs ont inspiré les personnages Disney

Proposé par
le

Les visages de certains personnages de Disney ont emprunté leurs traits à de vrais acteurs. Par exemple, le génie dans Aladdin est inspiré de Robin Williams (qui l'a d'ailleurs doublé). Avant l'apparition de la motion capture, il a même été demandé à certains d'entre eux de jouer des scènes (parfois en costume) afin de les dessiner.


Tous les commentaires (27)

a écrit : Je trouve aussi que faire des live action à partir de grands classiques disney est une honte. Zero créativité là où disney et ses dessinateurs avaient du génie pour dessiner de magnifiques animations.
D’autant que pour la belle et la bete par exemple, il ya zero changement dans le scénario! Où est l’interet si c
e n’est faire du fric? Disney est tombé bien bas seloin moi. Vivement qu’ils créent de nouveau. Cette nouvelle mode est assez triste. Afficher tout
Mais beaucoup de Disney sont des adaptations de livres ou de contes et je pense que personne ne dit que c’est un manque de créativité. Je pense que les remakes avec de vrais acteurs peuvent être intéressants car bien que ce soit la même histoire, l’expérience et les émotions ressenties peuvent être différentes car les codes sont différents entre un film d’animation et un film classique. Ça permet aussi aux plus jeunes d’aujourd’hui de découvrir des films qu’ils n’auraient pas forcément vus s’il n’y avait pas eu de nouvelle adaptation.

a écrit : Cela touche tous les domaines de l'art et pas uniquement le cinéma. Il suffit de voir la mode, la musique, les jeux vidéos.
Dernière annonce en date par Nintendo, le remake de Zelda Link's Awakening par exemple ou le prochain reboot de Matrix en projet chez Warner. Gagner de l'argent en misant sur
la nostalgie des gens, ce n'est pas spécialement choquant et les gens y trouvent leur compte. Perso le reboot de Zelda, l'enfant de 6 ans en moi va courir l'acheter tout comme le Roi Lion que je vais pouvoir aller voir avec mon fils.

Maintenant, je me pose sérieusement la question du pourquoi. Est-ce un phénomène cyclique qui fait alterner des périodes de créativité puis de nostalgie avec son lot de remakes puis de nouveau de la créativité ? Cela fait plusieurs centaines d'années que l'on rejoue certaines pièces de théatre sans crier au remake ou au manque de créativité. Je sais, je compare des chefs d'oeuvre intemporels à des œuvres de cinéma mais qui sait dans 1000 ans aura t'on peut-être fait 50 remakes du Roi Lion parce que l'histoire s'adapte aux codes de n'importe quelle société comme les œuvres de Molière et autres.

C'est quasiment un sujet de philo. L'art ne fait-il que se répéter ?
Afficher tout
L'art n'existe pas.

Autre exemple surprenant : le Colonel, chef des éléphants dans le livre de la jungle, n’est autre que le colonel... euh Général de Gaulle.

a écrit : J'ai découvert la "motion capture" avec le jeu Mortal Kombat sur SNES qui était une adaptation de la version arcade de 1992. c'est la même année qu'est sorti le film d'animation Aladdin. Mortal Kombat, c’est du FMV (Full Motion Vidéo), pas de la motion capture. En FMV, led images filmées sont utilisées directement. En motion capture, on utilise les mouvements enregistrés pour les appliquer à un modèle (généralement 3D) créé séparément.

a écrit : Mortal Kombat, c’est du FMV (Full Motion Vidéo), pas de la motion capture. En FMV, led images filmées sont utilisées directement. En motion capture, on utilise les mouvements enregistrés pour les appliquer à un modèle (généralement 3D) créé séparément. Zut, tes descriptions sont certainement justes, merci pour la remarque.
Depuis que ce jeu est sorti, je suis certain d'avoir toujours entendu et lu "motion capture" par les divers testeurs pro.
Je vais chercher si ma mémoire est bonne...