On parle de ploucs en référence aux Bretons

Proposé par
le

A sa création, le mot "plouc" était utilisé en région parisienne pour désigner les paysans d’origine bretonne venus chercher du travail dans la capitale, en référence aux nombreuses localités bretonnes commençant par Plou (Plougastel, Plougonvelin, Plouguerneau, Plougonver, Ploumoguer,… ). Le mot était péjoratif dès son apparition, et désigne encore aujourd'hui des personnes rustres.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Est ce que quelqu'un connaît la signification de Plou d'ailleurs dans le nom d'un paquet de patelins Bretons.?
Merci d'avance, un Plouaysien de Plouay
Plou signifie Communauté / paroisse selon wiki

D'ailleurs le personnage de Bécassine s'inscrit dans cette veine là.

C'est la jeune fille godiche, maladroite, "bécasse" qui monte à Paris pour trouver du travail. C'est la Bretonne, la provinciale, qui accumule les gaffes et dont les citadins se moquent.


Tous les commentaires (58)

Rien d’étonnant à cette explication, car comme tout un chacun le sait, tous les bretons sont des ploucs.

Est ce que quelqu'un connaît la signification de Plou d'ailleurs dans le nom d'un paquet de patelins Bretons.?
Merci d'avance, un Plouaysien de Plouay

a écrit : Est ce que quelqu'un connaît la signification de Plou d'ailleurs dans le nom d'un paquet de patelins Bretons.?
Merci d'avance, un Plouaysien de Plouay
Plou signifie Communauté / paroisse selon wiki

La source wikipedia donne 3 origines différentes au mot "plouc". Pas sur que celle décrite dans l'anecdote soit la vraie raison.

D'ailleurs le personnage de Bécassine s'inscrit dans cette veine là.

C'est la jeune fille godiche, maladroite, "bécasse" qui monte à Paris pour trouver du travail. C'est la Bretonne, la provinciale, qui accumule les gaffes et dont les citadins se moquent.

On peut dire ce qu’on veux: ils font des crêpes d’enfer miam.

Exact. Qu'ils arrêtent également dans ce cas de nous envahir l'été !!!! Heureusement que nous bretons avons de l'humour.

Attention Drama : Je trouve que cette anecdote met à mal les parisiens qui sont de plus en plus ouvert d'esprit. Nous commençons à accepter qu'ils existent bien des tribus nomades au-delà du périphériques. Peut-être que dans 2000 ans nous accepterons que des petits villages puissent exister dans un périmètre large de 10km autour de Paris.
Amicalement un parisien.

SVP prenez ça au second degrés.

Lorsqu'une anecdote fait référence à l'apparition ou la création de quelque chose, ce serait bien d'avoir une date ou au moins une estimation (début du 20eme siecle par ex...), ça prend très peu de place et est une information vitale

a écrit : Lorsqu'une anecdote fait référence à l'apparition ou la création de quelque chose, ce serait bien d'avoir une date ou au moins une estimation (début du 20eme siecle par ex...), ça prend très peu de place et est une information vitale Vitale ? Tu es marseillais ?

Commentaire supprimé Belle intervention !

Pour etre un expatrié breton a Paris, je peux vous assurer que les vrais ploucs, ce sont les parisiens dans le fond... Egoistes, egocentriques, mal-polis, chauvins et j'en passe les meilleurs...
Bref, comme l'a dit quelqu'un, si les bretons sont mal poilus, que les parisiens restent chez eux, ca nous fera de la place sur les plages, le vent dans les veuch'!
(Parce qu'en plus faut voir comme ils se sentent chez eux partout ou ils respirent, nos plages un jour finiront comme les bords du periph'... Triste France! )
Viva Bertaga

Posté le

windowsphone

(17)

Répondre

En lisant les commentaires je me dis que... Ça y est on y arrive, guéguerre de régions, de villes, de départements, de communautés, de paroisses... bref... guéguerre de ploucs si j’en crois wiki...

a écrit : Pour etre un expatrié breton a Paris, je peux vous assurer que les vrais ploucs, ce sont les parisiens dans le fond... Egoistes, egocentriques, mal-polis, chauvins et j'en passe les meilleurs...
Bref, comme l'a dit quelqu'un, si les bretons sont mal poilus, que les parisiens restent chez eux, ca
nous fera de la place sur les plages, le vent dans les veuch'!
(Parce qu'en plus faut voir comme ils se sentent chez eux partout ou ils respirent, nos plages un jour finiront comme les bords du periph'... Triste France! )
Viva Bertaga
Afficher tout
Pourquoi s'expatrier à Paris dans ce cas ? Forcément pour trouver quelque chose que tu n'avais pas en Bretagne... Tu fais exactement ce que tu leur reproches !
Une bretonne ouverte d'esprit qui aime bien les parisiens, les marseillais, les anglais, les marocains, les russes, les inuits, les japonais, etc. et qui déteste les raccourcis, les généralités et les jugements à l'emporte-pièce !

a écrit : Plou signifie Communauté / paroisse selon wiki Le mot plou signifie bourg ou hameau. Exemple plounevez veut dire bourg neuf. Le plouc c’est le gars du bled paumé...

a écrit : Pour etre un expatrié breton a Paris, je peux vous assurer que les vrais ploucs, ce sont les parisiens dans le fond... Egoistes, egocentriques, mal-polis, chauvins et j'en passe les meilleurs...
Bref, comme l'a dit quelqu'un, si les bretons sont mal poilus, que les parisiens restent chez eux, ca
nous fera de la place sur les plages, le vent dans les veuch'!
(Parce qu'en plus faut voir comme ils se sentent chez eux partout ou ils respirent, nos plages un jour finiront comme les bords du periph'... Triste France! )
Viva Bertaga
Afficher tout
En lisant votre commentaire je me dis que finalement vous ne connaissez ni Paris ni les parisiens.
Beaucoup de parisiens sont d'anciens "provinciaux" venus pour trouver du travail et qui y reste génération après génération.

D'autre part c'est quand même l'endroit en France où vous pouvez vivre comme vous voulez.
Alors que dans un petit bled de Bretagne ou d'ailleurs, plus difficile d'être gay, noir, gothique et j'en passe.

Chauvins ? Je serai vous, Vu votre commentaire, je ne m'engagerai pas sur ce terrain.

N'oubliez pas que plouc n est pas un mot récent. ;-)

Si vous n'êtes pas bien à Paris, repartez. Rien ne vous oblige à rester. ;-)

Ce n est pas parce qu'il y a 10% de cons qui ne savent pas dire bonjour ni se comporter normalement que tous sont comme ça.
Sinon je pourrai ressortir les vieux clichés sur les bretons consanguins....
...ou alors lancer la polémique sur le Mont saint Michel :-))

a écrit : Attention Drama : Je trouve que cette anecdote met à mal les parisiens qui sont de plus en plus ouvert d'esprit. Nous commençons à accepter qu'ils existent bien des tribus nomades au-delà du périphériques. Peut-être que dans 2000 ans nous accepterons que des petits villages puissent exister dans un périmètre large de 10km autour de Paris.
Amicalement un parisien.

SVP prenez ça au second degrés.
Afficher tout
Pas de précipitation tout de même, faut pas oublier qu'il y a que des vaches en province !

a écrit : Pour etre un expatrié breton a Paris, je peux vous assurer que les vrais ploucs, ce sont les parisiens dans le fond... Egoistes, egocentriques, mal-polis, chauvins et j'en passe les meilleurs...
Bref, comme l'a dit quelqu'un, si les bretons sont mal poilus, que les parisiens restent chez eux, ca
nous fera de la place sur les plages, le vent dans les veuch'!
(Parce qu'en plus faut voir comme ils se sentent chez eux partout ou ils respirent, nos plages un jour finiront comme les bords du periph'... Triste France! )
Viva Bertaga
Afficher tout
Je ne suis ni breton ni parisien, et plus encore que le nationalisme exacerbé, le "régionalisme" me dégoute carrément... Ton post est d'une nullité absolue ; affligeant.

a écrit : Le mot plou signifie bourg ou hameau. Exemple plounevez veut dire bourg neuf. Le plouc c’est le gars du bled paumé... Tu es presque tombé pile poil en breton ,
"plou" vient de "ploue" qui veut dire campagnard ou rural par opposition à la ville