Le kérosène n'est pas taxé

Proposé par
Invité
le

En France, le kérosène des avions n'est pas taxé, alors que les taxes représentent environ 60% du prix du gazole et de l'essence à la pompe. Cela est dû notamment à la Convention de Chicago (première version en 1944), qui interdit aux 191 pays signataires de taxer le kérosène des vols internationaux.

L'objectif de cette règle était de permettre le développement de l'aviation civile internationale, susceptible d'"aider à créer et à préserver entre les nations et les peuples du monde l'amitié et la compréhension". La modification de cette règle demanderait une décision unanime de tous les pays signataires. Ceci dit cette convention ne concerne que les vols internationaux, et un pays peut décider de taxer le carburant sur ses vols intérieurs, comme c'est le cas aux Etats-Unis, au Japon ou en Suisse, mais pas en France.


Tous les commentaires (76)

a écrit : Cette loi était certainement une bonne chose aux débuts de l'aviation commerciale long courrier, mais aujourd'hui... je trouve qu'il commence à y en avoir un peu beaucoup des avions, et pas que des avions.
L'état passe son temps à tacler les gens qui n'ont pas les moyens de changer de ba
gnole, bagnole utilisée très majoritairement pour aller au turbin et qui sont bien obligés de payer, mais cramer du carbu détaxé pour aller se dorer la pilule une semaine à Copacabana là c'est normal.
Pas d'accord.
D'ailleurs c'est pareil pour les grands navires de croisière aussi hein.
Et que dire de ces messieurs -dames qui se baladent en hélico parce que c'est plus pratique?
Le truc, c'est que si on surtaxe le kérosène mais que les autres pays ne le font pas, ben, les avions venant de NY atterriront plutôt en Allemagne où en Angleterre, donc, moins de sousous dans la popoche. Toujours la même histoire.

4 milliards de passagers en avion en 2017, c'est pas prêt de changer je vous le dis, le gâteau est bien trop appétissant!
Afficher tout
Je trouve tes analyses assez justes (et souvent drôles) d'habitude, mais là, je pense que tu ne vois pas tous les tenants et aboutissants du truc...
Prenons le cas d'une compagnie aérienne comme Air france. Son coût carburant annuel est de l'ordre de 5 milliards d'€. C'est le plus gros poste de dépense. Si tu imposes les taxes carburant, tu doubles approximativement ce coût annuel et tu la condamnes tout simplement à la fermeture immédiate ; idem pour les autres compagnies françaises... Globalement, tu mets au chômage environ 90 000 personnes "directes" et au moins autant en sous traitance. Tout cela n'aurait-il pas un coût financier ? Sans parler du coût social ?
Il ne faut pas croire que les compagnies aériennes ont des marges mirobolantes. Encore moins en France où elles sont taxées de tous côtés par ailleurs : sais-tu par exemple qu'en France, les Cies supportent le coût des infrastructures et de la sûreté ; alors que ce devrait être du ressort de l'Etat et/ou des collectivités, comme pour tous les autres types de transports... Qu'elles paient une "taxe solidarité"... Ainsi que la "TNSA" (nuisances sonores). Bref, elles sont loin d'être exemptées de taxes et impositions.
Alors OK, on a le droit de s'en foutre et de dire que "tant pis, il n'y a pas de raison que leur kérosène ne soit pas taxé, et puis si ça ferme on s'en fout, les chômeurs on fera avec, et puis on n'a pas besoin d'aller en vacances à Rio, et puis de toutes façons ça pollue"... On a le droit de le penser, de le dire, de le vouloir ; pour ma part j'ai un autre point de vue.

a écrit : Cette loi était certainement une bonne chose aux débuts de l'aviation commerciale long courrier, mais aujourd'hui... je trouve qu'il commence à y en avoir un peu beaucoup des avions, et pas que des avions.
L'état passe son temps à tacler les gens qui n'ont pas les moyens de changer de ba
gnole, bagnole utilisée très majoritairement pour aller au turbin et qui sont bien obligés de payer, mais cramer du carbu détaxé pour aller se dorer la pilule une semaine à Copacabana là c'est normal.
Pas d'accord.
D'ailleurs c'est pareil pour les grands navires de croisière aussi hein.
Et que dire de ces messieurs -dames qui se baladent en hélico parce que c'est plus pratique?
Le truc, c'est que si on surtaxe le kérosène mais que les autres pays ne le font pas, ben, les avions venant de NY atterriront plutôt en Allemagne où en Angleterre, donc, moins de sousous dans la popoche. Toujours la même histoire.

4 milliards de passagers en avion en 2017, c'est pas prêt de changer je vous le dis, le gâteau est bien trop appétissant!
Afficher tout
Je te comprends sur le côté écologique (bien que des comparaisons comme ça on peut en faire des 10aines) mais le reste non. On bosse toute l’année pr se payer des vacances, je vois pas où est le mal à avoir envie de partir en voyage et découvrir d’autres cultures et pays. D’autant que si les billets d’avion étaient 2 fois + chers, soit je partirai pas, soit je ne dépenserai pas un sou sur place en vacances. Ces vols pas trop chers ça permet aussi de faire marcher le tourisme et pour bcp d’endroits c’est primordial pour l’économie.

a écrit : C'est seulement vrai pour le transport aérien public. Les vols privés payent une taxe sur le carburant. Exact, j'ai vérifié, les avions privés (particuliers) payent la surtaxe, ce qui est la moindre des choses, donc quand je parlais des hélicos... j'ai dit une belle ânerie, dsl! ^^

a écrit : Donc c'est mal de pouvoir aller se dorer la pilule au soleil pour le prix d'un plein d'essence ? Ça devient un peu chiant cet esprit gilet jaune. On taxe ça va pas, on taxe pas ça va pas. On veut moins de taxes, plus de droits sociaux, on se sent lésé parce que y'a des riches qui se baladent en hélico... Le riche qui a des soins gratos, une education gratos, qui doit pas bosser jusqu'à sa mort, qui a des supermarchés plein et des conditions de vie parmi les meilleures aux monde, c'est pas toi le français juste bon à râler? Afficher tout Ce que je ne trouve pas normal, c'est payer la TIPP pour aller au boulot et ne pas la payer pour aller en vacances à l'autre bout du monde. Ca devrait être l'inverse quoi!

Enfin, c'est comme ça, je ne voulais pas faire polémique mais j'ai échoué.

a écrit : Je trouve tes analyses assez justes (et souvent drôles) d'habitude, mais là, je pense que tu ne vois pas tous les tenants et aboutissants du truc...
Prenons le cas d'une compagnie aérienne comme Air france. Son coût carburant annuel est de l'ordre de 5 milliards d'€. C'est le plus gros po
ste de dépense. Si tu imposes les taxes carburant, tu doubles approximativement ce coût annuel et tu la condamnes tout simplement à la fermeture immédiate ; idem pour les autres compagnies françaises... Globalement, tu mets au chômage environ 90 000 personnes "directes" et au moins autant en sous traitance. Tout cela n'aurait-il pas un coût financier ? Sans parler du coût social ?
Il ne faut pas croire que les compagnies aériennes ont des marges mirobolantes. Encore moins en France où elles sont taxées de tous côtés par ailleurs : sais-tu par exemple qu'en France, les Cies supportent le coût des infrastructures et de la sûreté ; alors que ce devrait être du ressort de l'Etat et/ou des collectivités, comme pour tous les autres types de transports... Qu'elles paient une "taxe solidarité"... Ainsi que la "TNSA" (nuisances sonores). Bref, elles sont loin d'être exemptées de taxes et impositions.
Alors OK, on a le droit de s'en foutre et de dire que "tant pis, il n'y a pas de raison que leur kérosène ne soit pas taxé, et puis si ça ferme on s'en fout, les chômeurs on fera avec, et puis on n'a pas besoin d'aller en vacances à Rio, et puis de toutes façons ça pollue"... On a le droit de le penser, de le dire, de le vouloir ; pour ma part j'ai un autre point de vue.
Afficher tout
Oui mais on est pas obligés d'aller en vacances en avion quoi, alors que la bagnole...
Le prix de l'essence a été multiplié par 4 depuis les années 80, es-ce qu'il y a 4 fois moins de bagnole?
C'est trop facile de surtaxer ceux qui n'ont pas le choix.
Quand au fait que des compagnies aériennes fermeraient en cas de surtaxe, c'est évident, mais surtout faut rien changer hein, continuons les erreurs du passé coûte que coûte! c'est ça ton idée?
Ca serait aussi débile que de subventionner l'agriculture chimique pour pas mettre les employés de Bayer au chômage.
Ca, c'est mon point de vue, je respecte le tien mais je n'y adhère pas, désolé ;)

a écrit : Je te comprends sur le côté écologique (bien que des comparaisons comme ça on peut en faire des 10aines) mais le reste non. On bosse toute l’année pr se payer des vacances, je vois pas où est le mal à avoir envie de partir en voyage et découvrir d’autres cultures et pays. D’autant que si les billets d’avion étaient 2 fois + chers, soit je partirai pas, soit je ne dépenserai pas un sou sur place en vacances. Ces vols pas trop chers ça permet aussi de faire marcher le tourisme et pour bcp d’endroits c’est primordial pour l’économie. Afficher tout J'admet, cela permet une redistribution des richesses vers des pays moins chanceux que le nôtre, mais pourquoi vouloir absolument aller à l'autre bout du monde? C'est ça que je ne comprends pas.
Peut être parce que les hôtels sont moins chers j'imagine? je ne sais pas, ca fait 20 ans que je ne suis pas allé plus loin que l'Espagne...

BREF pour l'anecdote, je n'en démordrai point. Je ne vois pas pourquoi il y a deux poids deux mesures sur le prix des carburants et je ne changerai pas d'avis, sauf sous la torture! ^^

a écrit : J'admet, cela permet une redistribution des richesses vers des pays moins chanceux que le nôtre, mais pourquoi vouloir absolument aller à l'autre bout du monde? C'est ça que je ne comprends pas.
Peut être parce que les hôtels sont moins chers j'imagine? je ne sais pas, ca fait 20 ans que je n
e suis pas allé plus loin que l'Espagne...

BREF pour l'anecdote, je n'en démordrai point. Je ne vois pas pourquoi il y a deux poids deux mesures sur le prix des carburants et je ne changerai pas d'avis, sauf sous la torture! ^^
Afficher tout
Ben quand on a visité plus de la moitié de la france on est content d’aller visiter d’autres pays. Et puis surtout ça s’appelle l’ouverture d’esprit, la curiosité de découvrir comment les gens vivent ailleurs, il y a de magnifiques monuments en france mais il y en a aussi de magnifiques à l’étranger et voir ça en vrai c’est magique. Et on peut aussi rencontrer des personnes formidables à l’étranger (en france aussi bien sûr). Bref les voyages c’est ressentir des émotions. Mais oui jconnais des gens qui voyagent QUE à l’étranger sans connaitre la france c’est trés dommage mais ce n’est pas mon cas.
Et pr le tourisme je ne parlais pas que des pays moins riches que nous. Le secteur du tourisme permet à des millions de personnes ds le monde de vivre.

a écrit : Oui mais on est pas obligés d'aller en vacances en avion quoi, alors que la bagnole...
Le prix de l'essence a été multiplié par 4 depuis les années 80, es-ce qu'il y a 4 fois moins de bagnole?
C'est trop facile de surtaxer ceux qui n'ont pas le choix.
Quand au fait que des
compagnies aériennes fermeraient en cas de surtaxe, c'est évident, mais surtout faut rien changer hein, continuons les erreurs du passé coûte que coûte! c'est ça ton idée?
Ca serait aussi débile que de subventionner l'agriculture chimique pour pas mettre les employés de Bayer au chômage.
Ca, c'est mon point de vue, je respecte le tien mais je n'y adhère pas, désolé ;)
Afficher tout
Comme tu dis à un autre intervenant que tu changerais peut-être d'avis sous la torture, je vais te torturer un peu :)
Je ne suis pas pour le fait de "surtaxer ceux qui n'ont pas le choix". Comme tout le monde, le prix du carburant me révolte... Je suis contre le fait de taxer encore plus des sociétés qui paient déjà beaucoup et qui mettraient alors la clef sous la porte ; avec toutes les conséquences déjà décrites.
Et puis quelle est cette société que tu nous proposes ? Limiter ses vacances à une "distance voiture", avec un coût carburant raisonnable ? Mais moi je n'en veux pas de ça, pas de ces vacances là, pas de cette vie là, pas de cette vision étriquée de la vie : ça ne me suffit pas. Je veux pouvoir découvrir le monde et ses merveilles, m'ouvrir l'esprit, aller à la rencontre des gens, des cultures différentes... Je veux pouvoir découvrir Cusco, les étiages de Buenos Aires, la baie d'Halong, les mystères de l'Inde, le grand nord de l'Alaska, j'en passe...
Et tout ça je le fais comment sans avion ? à la nage ?
Bon... Je t'ai assez torturé là ? :) Je peux encore faire mieux tu sais... :)

a écrit : Ben quand on a visité plus de la moitié de la france on est content d’aller visiter d’autres pays. Et puis surtout ça s’appelle l’ouverture d’esprit, la curiosité de découvrir comment les gens vivent ailleurs, il y a de magnifiques monuments en france mais il y en a aussi de magnifiques à l’étranger et voir ça en vrai c’est magique. Et on peut aussi rencontrer des personnes formidables à l’étranger (en france aussi bien sûr). Bref les voyages c’est ressentir des émotions. Mais oui jconnais des gens qui voyagent QUE à l’étranger sans connaitre la france c’est trés dommage mais ce n’est pas mon cas.
Et pr le tourisme je ne parlais pas que des pays moins riches que nous. Le secteur du tourisme permet à des millions de personnes ds le monde de vivre.
Afficher tout
La dernière fois que je suis parti loin pour découvrir un pays, c'était au Mexique, péninsule du Yucatan... Et j'me suis cassé le nez sur un mec que je m'appliquais à éviter toute l'année chez moi... genre lourdingue qui te colle tel une sangsue... Payer la peau des fesses pour ça... je préfère rester à la maison et profiter de mon bateau

cela ne servirait à rien de taxer les vols intérieurs à la France
l’avion partirait le matin de Dublin les réservoirs ras la gueule ferait ses vols intérieurs et retournera à Dublin
juste tirer une balle dans le pied d’Air France qui a déjà beaucoup de trous dans les chaussures et ses concurrents rigoleront bien

a écrit : Comme tu dis à un autre intervenant que tu changerais peut-être d'avis sous la torture, je vais te torturer un peu :)
Je ne suis pas pour le fait de "surtaxer ceux qui n'ont pas le choix". Comme tout le monde, le prix du carburant me révolte... Je suis contre le fait de taxer encore plus des s
ociétés qui paient déjà beaucoup et qui mettraient alors la clef sous la porte ; avec toutes les conséquences déjà décrites.
Et puis quelle est cette société que tu nous proposes ? Limiter ses vacances à une "distance voiture", avec un coût carburant raisonnable ? Mais moi je n'en veux pas de ça, pas de ces vacances là, pas de cette vie là, pas de cette vision étriquée de la vie : ça ne me suffit pas. Je veux pouvoir découvrir le monde et ses merveilles, m'ouvrir l'esprit, aller à la rencontre des gens, des cultures différentes... Je veux pouvoir découvrir Cusco, les étiages de Buenos Aires, la baie d'Halong, les mystères de l'Inde, le grand nord de l'Alaska, j'en passe...
Et tout ça je le fais comment sans avion ? à la nage ?
Bon... Je t'ai assez torturé là ? :) Je peux encore faire mieux tu sais... :)
Afficher tout
Je suis tellement d’accord avec toi!!! Ce serait tellement dommage de manquer tout ça et d’être obligé de se limiter à un périmètre accessible en voiture...
moi qui rêverai de voyager tout le temps à travers le monde si j’en avais les moyens.
Ma chef n’était jamais partie en vacs (jamais sortie du Département!) jusqu’à il y a 3 ans où son mari a insisté pour qu’ils aillent voir son neveu qui vit en bretagne, et depuis chaque été ils vont au même endroit, ça leur convient et tant mieux mais c’est incompréhensible pour moi.

a écrit : La dernière fois que je suis parti loin pour découvrir un pays, c'était au Mexique, péninsule du Yucatan... Et j'me suis cassé le nez sur un mec que je m'appliquais à éviter toute l'année chez moi... genre lourdingue qui te colle tel une sangsue... Payer la peau des fesses pour ça... je préfère rester à la maison et profiter de mon bateau Afficher tout Ooh mince comment se gâcher les vacances la poisse!!! Je comprends que dans ces cas là autant rester au fond de son lit pendant les congés haha.
J’espère que t’en as profité un peu malgré le lourdingue...
C’est comme ceux qui partent en vacs et croisent leur patron, quelle horreur haha. J’ai jamais eu ça, ouf!

a écrit : Si le kérosène n'est pas taxé en France (ou dans l'Union européenne qui serait le niveau le plus adapté pour le faire), il est toutefois soumis a un Système d'échange d'emissions (appelé EU ETS). En gros, il faut acheter un permis de polluer pour chaque tonne de Co2 émise. C'est donc une taxe indirecte (les permis de polluer sont vendus par l'Union). C'est un système européen qui est vraiment opérationnel depuis 2012 et qui s'applique a tous les gros pollueurs de l'Union (ça couvre 50% des émissions européennes). Bien entendu et comme précisé dans l'anecdote, il ne s'applique qu'aux vols domestiques européens pour ne pas contredire la Convention de Chicago.
Source: ma dissert de niveau master
Afficher tout
J’aime bien la source... :D

C’est pas vraiment la peine de « sourcer » si celle que tu donnes n’ajoute aucune crédibilité supplémentaire à tes propos. Ça n’a pas de sens de dire « source : moi-même. »

Le but d’une source, c’est d’être fiable et vérifiable.

a écrit : Du coup, pour faire un Lille-Nice, il sera plus rentable de faire un Lille-Bruxelles-Nice. C’était le cas quand il n’y avait pas easy jet à l’aéroport de lesquin

a écrit : Cette loi était certainement une bonne chose aux débuts de l'aviation commerciale long courrier, mais aujourd'hui... je trouve qu'il commence à y en avoir un peu beaucoup des avions, et pas que des avions.
L'état passe son temps à tacler les gens qui n'ont pas les moyens de changer de ba
gnole, bagnole utilisée très majoritairement pour aller au turbin et qui sont bien obligés de payer, mais cramer du carbu détaxé pour aller se dorer la pilule une semaine à Copacabana là c'est normal.
Pas d'accord.
D'ailleurs c'est pareil pour les grands navires de croisière aussi hein.
Et que dire de ces messieurs -dames qui se baladent en hélico parce que c'est plus pratique?
Le truc, c'est que si on surtaxe le kérosène mais que les autres pays ne le font pas, ben, les avions venant de NY atterriront plutôt en Allemagne où en Angleterre, donc, moins de sousous dans la popoche. Toujours la même histoire.

4 milliards de passagers en avion en 2017, c'est pas prêt de changer je vous le dis, le gâteau est bien trop appétissant!
Afficher tout
A voilà de la vraie politique. Avec pleins de préjugés, d'idées absurdes et fausses. Bravo c'est exactement ce qu'on a besoin en ce moment.
Je me disais justement qu'on ne parlais pas assez de politique.

a écrit : J'admet, cela permet une redistribution des richesses vers des pays moins chanceux que le nôtre, mais pourquoi vouloir absolument aller à l'autre bout du monde? C'est ça que je ne comprends pas.
Peut être parce que les hôtels sont moins chers j'imagine? je ne sais pas, ca fait 20 ans que je n
e suis pas allé plus loin que l'Espagne...

BREF pour l'anecdote, je n'en démordrai point. Je ne vois pas pourquoi il y a deux poids deux mesures sur le prix des carburants et je ne changerai pas d'avis, sauf sous la torture! ^^
Afficher tout
Comme on dit il y a que les cons qui changent pas d'avis :)
Je dis ça plus pour rigoler, parce je pense que t'es pas con, mais le fait d'insister sur le fait que tu changeras pas d'avis je trouve ça plutôt inutile, ça donne une vision du mec braqué sur ses opinions qui n'écoute pas les arguments de ses interlocuteurs.

a écrit : J’aime bien la source... :D

C’est pas vraiment la peine de « sourcer » si celle que tu donnes n’ajoute aucune crédibilité supplémentaire à tes propos. Ça n’a pas de sens de dire « source : moi-même. »

Le but d’une source, c’est d’être fiable et vérifiable.
Ça me rappelle le même :

Source : Dude trust me!

a écrit : A voilà de la vraie politique. Avec pleins de préjugés, d'idées absurdes et fausses. Bravo c'est exactement ce qu'on a besoin en ce moment.
Je me disais justement qu'on ne parlais pas assez de politique.
Ta réponse manque un peu d’argumentation. Quelle idée est fausse, quels sont les préjugés ? etc...
Tu peux ne pas être d’accord mais là avec ton commentaire nous ne savons pas pourquoi.

a écrit : Ce que je ne trouve pas normal, c'est payer la TIPP pour aller au boulot et ne pas la payer pour aller en vacances à l'autre bout du monde. Ca devrait être l'inverse quoi!

Enfin, c'est comme ça, je ne voulais pas faire polémique mais j'ai échoué.
Oui je comprends ton point de vue, mais tu l'as dit toi même, c'est l'avis de quelqu'un qui ne voyage pas mais prend régulièrement sa voiture. Comme toujours chacun défend ses intérêts propres. Moi je trouve qu'au contraire rendre les voyages accessibles (et la culture) à tous et pas qu'aux plus aisés c'est une bonne chose. Et que si des taxes étaient instaurées et que les gens perdaient ce "droit" ça râlerait pas mal. D'autant qu'il existe plus d'alternatives à la voiture qu'à l'avion (oui bon évidemment tu vas me dire pas pour tous c'est vrai, mais les bassins d'emploi sont quand même dans les villes/périphéries accessibles en transports en commun/covoit, et finalement la voiture peut souvent être substituée, au prix evidemment d'un certain confort.)